• Idylle Divine

     

    - Chapitre 4 -

    (Deuxième Partie)

     

    Un Etrange Evénement

     

    IDYLLE DIVINE

     

     

    Nous regagnâmes nos chambres respectives. Tout y resplendissait de la Vie vivifiante de la Puissante Présence I AM. Toute l'atmosphère était chargée avec la Pure Énergie Électronique. Je fus enchanté de trouver mon bain vivifié par la Présence Vivante de l'Eau. C'était comme une caresse magique de la Mère de toute Vie.

     

    Chaque atome de mon corps était activé et ressentait cette Paix qui transcende tout concept humain. Lorsque, prêts pour le repas, nous nous regardâmes dans la glace, nous eûmes de la peine à nous reconnaître, nous avions l'air, et nous nous sentions radieux. Le repas fut céleste et aussitôt qu'il fut terminé, nous nous retirâmes.

     

    A 17 heures, le lendemain après-midi, nous fûmes réveillés par les beaux sons d'une cloche électrique qui résonnait dans nos chambres, et nous constatâmes que la Radiation de lumière présente autour de nous était beaucoup plus scintillante que d'habitude. Elle avait été tellement intensifiée dans nos corps que la Radiation émanait de manière visible de nos doigts. Les aliments servis furent de la plus rare qualité : c'était comme de l'Essence concentrée.

     

    Il y eut d'abord un liquide doré et crémeux qui était comme de la Lumière Liquide. Pendant que nous le buvions, je dis à Rex : "Je crois qu'une puissante et exceptionnelle expérience est en vue ! Je suppose que nous recevons ce liquide pour que nos corps ne soient pas encombrés avec de la substance inutile."

     

    Dès que nous eûmes terminé le repas, un petit gobelet de cristal de la dimension d'un verre de vin apparut sur la table devant chacun de nous avec un petit mot qui disait : "Buvez sans crainte !"

     

    Ce que contenaient ces gobelets ressemblait à de la Pure Énergie Électronique. Je vidai mon verre d'un trait. J'eus d'abord l'impression que mon être ne cesserait jamais de s'expandre, puis j'eus la sensation d'être élevé jusqu'à des hauteurs sublimes. Je pensai que j'allais perdre conscience mais il n'en fut rien. Rapidement, un accordage se fit.

     

    Je regardai Rex et je vis qu'il était entouré par la Lumière Étincelante d'une Flamme. Ses yeux étaient fermés et son corps se balançait, prêt à tomber. J'avançai vers lui mais, à ce moment-là, les mots "ne craignez rien" furent projetés devant moi. Ses yeux s'ouvrirent alors et, quand il me regarda, deux Rayons de Lumière en sortirent. C'était une expérience étonnante et il fut heureux, effectivement, que nous n'eussions pas peur.

     

    Peu de temps après, la cloche sonna, nous appelant à la salle de cristal. A notre arrivée, les portes s'ouvrirent doucement et nous fûmes salués par la plus ravissante des musiques. A l'orgue, il y avait une Maître-Présence, la plus belle que je vis jamais. Une autre, Son Rayon-Jumeau, était au piano. Impossible d'exprimer l'effet produit par ces harmonies, elles pénétraient dans les profondeur de l'âme.

     

    Nous n'eûmes pas l'impression d'autre Présence dans la Salle avant que la musique ne cessât. Nous constatâmes alors qu'il y avait là dix Maîtres Ascensionnés. Derrière eux, Nada et Perle étaient enveloppées d'une brillante Lumière qui s'étendait jusqu'à un mètre de distance.

     

    De nouveau, la musique se fit entendre et, soudain, nous nous tournâmes tous vers la porte. Notre Bien-Aimé Saint-Germain et Daniel Rayborn entraient et ils étaient accompagnés d'une Dame. La musique cessa. Nada et Rex s'écrièrent : "Maman !" et l'instant d'après, ils se trouvaient tous les deux dans ses bras. Rex vint ensuite vers moi et, m'entourant de ses bras, il m'attira vers sa mère en disant :

     

    "Voici ce grand ami dont nous avons fait la connaissance il y a quelques semaines. Nous l'aimons infiniment."

     

    "Mon Cher Fils, dit la mère, j'ai eu la connaissance d'une grande partie des choses qui se sont passées, et je suis tout aussi reconnaissante que vous de savoir que mes Enfants Bien-Aimés ont un ami véritable. Je vous aime autant qu'eux, et je vois que ces sentiments sont réciproques. Que les plus Excellentes Bénédictions de Dieu, Son Amour et Son illumination vous enveloppent toujours."

     

    Tous s'avancèrent et échangèrent des salutations comme une belle et heureuse famille peut le faire. Tout à coup, nous sentîmes une intense vibration. Nous aperçûmes alors, flottant près du plafond, le Maître qui avait joué de l'orgue. Cela nous donnait l'impression d'être dans des sphères éthériques plutôt que dans le cœur des montagnes de la terre. La Présence redescendit sur le sol, près de nous, on nous la présenta comme étant Daphné, l'Enfant de la Lumière. Son Compagnon, Arion, était encore près du piano et Saint-Germain nous apprit qu'Ils appartenaient à la Septième Sphère, ayant réalisé l'Ascension depuis très longtemps, et qu'Ils complétaient maintenant leur voyage par une expérience humaine.

     

    Daphné et Arion s'approchèrent de Nada et Rex, auxquels Ils étaient très liés intérieurement. Ils demandèrent si les enfants voudraient chanter accompagnés par l'orgue et le piano. Sur leur réponse affirmative, Daphné demanda à Nada quelle morceau ils chanteraient.

     

    "La Lumière Éternelle de l'Amour, répondit-elle, que nous avons écrite, Rex et moi."

     

    Daphné toucha le front de Nada pendant un moment. "Je l'ai", dit-elle, puis elle de dirigea vers son instrument et commença à jouer. Les voix des enfants avaient toujours été merveilleuses, mais voilà que cette fois, elles avaient acquis une puissance et une beauté vraiment admirables. Même les Maîtres Ascensionnés exprimèrent leur admiration. Certains prièrent la Mère de Nada de chanter. Elle accepta et dès les premières notes, la Joie fit tressaillir chaque cœur tandis qu'elle répandait son Grand Amour pour bénir tout le monde par ce chant. C'était comme la Gloire des Cieux répandue sur la Terre dans une averse de bonheur.

     

    C'est alors que Saint-Germain nous demanda de nous rendre au laboratoire électrique. Quand nous fûmes rassemblés autour de l'Accélérateur Atomique, Il demanda à tous ceux qui n'avaient pas ascensionné le corps de prendre place à tour de rôle dans le fauteuil, dans l'ordre suivant : Daniel, Rayborn, Perle, Rex, Nada et moi-même.

     

    "La Puissante Présence I AM en chacun de vous vous fera quitter le fauteuil au moment voulu, nous expliqua-t-Il, car aucune parole ne doit être prononcée durant le processus de l'Ascension."

     

    Daphné se plaça face au fauteuil et Saint-Germain juste derrière. Rayborn s'assit et une Lumière Étincelante fusa, d'un bleu-blanc clair comme du cristal. Au bout d'une dizaine de minutes, sa chair était devenue complètement transparente. Lentement, un Courant Bleu-vif monta le long de sa colonne vertébrale et rencontra les Courants combinés de la glande pinéale, du corps pituitaire et des glandes de la base du cerveau fusionnant en une Lumière Or Étincelante, entourée du bleu le plus vif que j'aie jamais vu. Alors, par le Pouvoir inhérent de sa propre Lumière, Rayborn se leva et quitta le fauteuil, il semblait flotter plutôt que marcher. Perle prit place à son tour, et en moins de cinq minutes, sa forme disparut complètement tellement la Lumière Blanche était aveuglante. Cela prit une dizaine de minutes avant qu'elle n'en sortit, et lorsqu'elle quitta le fauteuil, la Lumière la suivait comme pour la caresser.

     

    Ce fut le tour de Rex. Au début, on put voir une Gloire de Lumière Rose pâle, qui se changea graduellement en Or, en Bleu puis en Blanc intense, pendant que demeurait une Glorieuse teinte bleutée. Sa forme ne disparut pas complètement de ma vue et, après une dizaine de minutes, il quitta le fauteuil, les yeux brillants de la Lumière de la Puissante Présence I AM. Nada lui succéda. Instantanément, le Lumière fut comme un Soleil Étincelant, et sa forme disparut complètement dans une Gloire merveilleuse. Elle semblait flotter, et elle donna la même impression de légèreté quand elle quitta le fauteuil, des Rayons d'une Lumière intense continuant, pendant un long laps de temps, de jaillir de la partie supérieure de son corps.

     

    En dernier lieu, je pris place. Je sentis un million de points de Lumière percer ma chair quand la Grande Force des Électrons fut libérée au travers de ma structure atomique. Au début, j'eus envie de bondir hors de mon corps et de revendiquer la Complète Liberté de ma Puissante Présence I AM, mais bientôt, je m'accordais à la situation et un sentiment d'une exaltation extrêmement joyeuse me remplit complètement - une sensation qu'il est impossible de décrire.

     

    J'inondai toute l'humanité d'un Amour Puissant, demandant que tous puissent recevoir une semblable et glorieuse illumination, car personne ne peut quitter la Lumière une fois qu'il y a pénétré d'une telle manière. Dans cet état d'exaltation formidable, je projetai le Pouvoir Puissant de l'Amour Divin avec une Force bien plus grande que je n'aurais pu le croire possible pour bénir et illuminer toute l'humanité. Si les trois quarts de l'humanité pouvaient comprendre, être élevés dans ce merveilleux état et projeter consciemment le Grand Pouvoir de l'Amour Divin pendant une seule semaine, la Terre et tous ses habitants en seraient à jamais transformés : il n'y aurait plus jamais aucun égoïsme et donc plus de luttes. Plaise à Dieu que ce jour arrive !

     

    Notre Bien-Aimé Maître nous invita à retourner à la salle de cristal. Nous y trouvâmes le nombre de chaises adéquat pour ceux qui étaient présents, et elles étaient placées face à la paroi Est de cette salle merveilleuse. Saint-Germain Se dirigea vers une corde qui pendait le long du mur et lui donna un coup. Le revêtement du mur s'écarta et découvrit une surface polie d'environ quatre mètres sur six mètres et demi.

     

    "Ceci, expliqua-t-Il, est un Miroir Cosmique. Il permet à toute personne ayant atteint un certain degré de réalisation de voir la suite complète de ses incorporations, la cause et l'effet de son activité consciente, et le processus graduel par lequel elle réalise la Maîtrise. Ayant eu la Vision du Plan divin pour sa Vie future, la personne comprend comment elle doit collaborer avec la Grande Impulsion Ascensionnelle, et peut ainsi augmenter grandement ses capacités de Service et d'Utilité par l'Expansion Consciente de l'Amour, de la Sagesse et du Pouvoir de la Puissante Présence I AM au travers de lui."

     

    Cinq des chaises avaient été placées directement devant le centre du Miroir. Saint-Germain invita Rayborn, Perle, Rex, Nada et moi-même à y prendre place dans cet ordre.

     

    "Je vous demande à tous de garder les yeux fermés, dit-Il, sauf bien-sûr celui à qui Je vais demander de faire l'observation, et Je vous demande que, à aucun moment, personne ne se permette de parler. Je dirai vos noms à tour de rôle. Je vous prie, dit-Il en S'adressant à moi, de suivre tout ce qui apparaîtra sur l'écran, car vous êtes ici pour observer et comprendre tout ce qui se passe, de manière à donner ces connaissances au monde. Les autres sont ici pour leur croissance individuelle." Je n'ai bien sûr pas l'autorisation de relater les informations personnelles qui ont été révélées ce jour-là, et je ne dirai que ce qui sert l'information impersonnelle.

     

    Le Maître donna l'explication suivante : "Celui dont le nom sera prononcé doit projeter sur le Miroir la Lumière de son Âme, L'y maintenir et observer calmement les résultats, peu importe ce qui apparaîtra. Daniel Rayborn !" Immédiatement, un Point de Lumière Bleue apparut sur la surface blanc-laiteux du Miroir. Il grandit rapidement et devint clair comme du cristal. Saint-Germain expliqua :

     

    "Vie après Vie, certaines apparaissent jusque dans le moindre détail. D'autres montrent la lutte terrifiante que le moi extérieur livre contre le progrès et l'expansion de la Grande Lumière Intérieure. Il peut y avoir des délais, mais la Lumière arrive toujours à la Victoire Finale et à la Domination Éternelle de la forme. Dans certains cas, siècle après siècle et vie après vie, peu de progrès est réalisé à cause du stupide entêtement du moi extérieur. Lorsque, las des malheurs de l'existence, de l'irréalité des choses, le moi extérieur se tourne sérieusement et joyeusement vers la Puissante Présence I AM, alors toutes les barrières disparaissent et la Grande Lumière Intérieure parvient à exprimer toujours davantage Sa Perfection. Finalement, la Pleine Maîtrise est atteinte. "

     

    Le Miroir révéla les expériences de Rayborn, y compris celles de sa présente vie et nos récents contacts. "Comme vous le voyez, dit Saint-Germain, une prolongation de vie a été accordée à ce bon Frère pour lui permettre d'achever certains travaux, et jusqu'à ce que les enfants aient achevé leurs études. Ces extensions ne sont accordées que lorsqu'il est possible d'ascensionner la structure du corps physique dans le Corps Électronique. Lorsque cela se produira, il sera réuni avec son beau Rayon-Jumeau, la Mère de Rex et de Nada. Alors, leur vrai Service sera dévoilé par la Puissante Présence Magique du I AM, dans une Radiation croissant toujours en Éclat. A un certain moment, Ils reviendront avec leur Autorité de Maîtres Ascensionnés, et serviront dans les Corps Visibles et Tangibles de ces Maîtres. Ils seront de Grands Instructeurs de la Lumière, occupant de hautes fonctions gouvernementales, étant des Envoyés Directs du Plus Haut Dieu Vivant." La surface du Miroir redevint blanche et Saint-Germain dit : "Perle !"

     

    Un Point de Lumière Violette apparut, grandit et couvrit tout le Miroir d'une merveilleuse Radiation. Toute l'activité était très différente. Parmi les nombreuses vies qui furent montrées, il n'y en eut que trois au cours desquelles le moi extérieur se rebella contre la Lumière. Des incorporations masculines et féminines furent dévoilées. Souvent, elle fut un instructeur de la Vérité parmi les hommes, elle assista à la Crucifixion de Jésus et fut présente quand Jeanne d'Arc fut brûlée. Vint ensuite sa rencontre avec Rex et son Illumination finale, l'Ascension dans leur corps et leur futur Ministère sur la Terre. On put les voir, toujours en contact avec leurs parents comme avec des amis bien-aimés, mais non plus dans des rapports familiaux. De nouveau, la Lumière faiblit, le Miroir redevint blanc et Saint-Germain dit : "Rex !"

     

    Un disque d'une Lumière Rose intense couvrit rapidement le Miroir, et on découvrit une longue série de vies. Les incorporations étaient tantôt masculines, tantôt féminines. Dans trois d'entre elles, il fut un grand Instructeur de la Vérité. Il fut souvent officier supérieur dans les armées. Il était alors très actif, surtout à l'époque où la civilisation grecque atteignit son apogée. Il vécut en France et en Angleterre durant la révolution américaine.

     

    Ici le Maître attira notre attention sur un fait inhabituel : "La croissance de Rex a été si rapide qu'il n'a jamais connu de lutte dans aucune de ses incorporations. C'est une chose rare si l'on tient compte qu'une âme passe par des centaines, voire des milliers d'incorporations pour atteindre la Victoire et la Souveraineté Éternelles. Dans trois vies consécutives, il fut un savant de grand renom, et fit des découvertes remarquables qui furent des bénédictions pour toute l'humanité. Voici sa vie actuelle qui vient de prendre un bon départ. Ses études sont terminées et il a rencontré Perle - ils sont appelés à se rendre tous les deux chez le Maître de l'Himalaya et le Maître de l'Extrême-Orient. Cela leur prendra deux années. Remarquez la description vivante de certains travaux futurs et la part importante qu'il prendra dans le gouvernement de l'Amérique." Brusquement, tout disparut du Miroir et Saint-Germain dit : "Nada !"

     

    Presque instantanément, une Lumière comme un Soleil couvrit le Miroir et comme elle s'éclaircissait, Saint-Germain continua : "Voici le développement remarquable de plusieurs centaines de vies, des incorporations aux activités intenses montrant toujours un désir dominant pour la Lumière. Dans la vie qui est maintenant projetée, on voit la rencontre de Nada et de Bob Singleton alors qu'ils étaient ensemble sur l'Atlantide. Bob était le neveu d'un des Grands Maîtres Gouvernants. Plus tard, Nada fut une Prêtresse en Égypte. La voici comme la fille d'un Cheik Arabe et, pendant de nombreuses vies, elle a été sous Ma domination personnelle. Dans la vie présente, nous voyons notre rencontre et son contact avec Bob. Elle va s'occuper d'un certain Service Cosmique que Bob n'est pas encore capable d'accomplir. Observez l'Intense Lumière qui éclatera lorsqu'il sera complètement instruit. Ensemble, alors, ils seront de Grands Instructeurs de la Sagesse Divine. Comme vous le voyez, Bob fera l'Ascension du corps physique avec l'Aide des Maîtres Ascensionnés. Leur service futur, à tous les deux dans l'État Ascensionné, est vraiment très beau.

     

    Saint-Germain prononça ensuite mon nom. Immédiatement je projetai la Lumière de mon Âme sur le Miroir, et une Lumière Tourbillonnante, avec une sorte de grand Diamant au centre, couvrit rapidement la surface du Miroir.

     

    Dans un passé très lointain, je vis mon Être Réel, la Puissante Présence I AM, employant corps après corps, dans une longue suite de vies. Deux se passèrent sur l'Atlantide, une comme ingénieur des mines, l'autre dans la navigation aérienne. Quand la seconde apparut, Saint-Germain expliqua :

     

    "Dans cette dernière incorporation sur l'Atlantide, vous avez rencontré pour la première fois votre Rayon-Jumeau. En Égypte, vous avez été un Instructeur Secret du Dieu Unique. A Rome, vous fûtes un centurion à l'époque de la Vie et du Ministère de Jésus, terminant cette incorporation dans ce qui est maintenant la Grande Bretagne. De nouveau en Angleterre, au 12° siècle, puis l'incorporation suivante, féminine, en France. Voici la vie actuelle, de nouveau en union parfaite avec votre Rayon-Jumeau. Cela se prolongera jusque dans un avenir lointain. Dans la Grande Famille des Maîtres Ascensionnés, vous continuerez votre Ministère, donnant votre Amour Divin aux habitants de la Terre, les assistant dans leurs progrès vers les Hauteurs. La Bénédiction du Service Divin est un Grand Privilège, mais souvenez-vous toujours que le Service Primordial, le plus Grand Service qui existe, est la Complète Connaissance et l'Acceptation Totale de votre Puissante Présence I AM - la Puissante Lumière au-dedans et au-dessus de vous. Je désire que vous vous souveniez, vous spécialement, de ce que Je vais dire concernant le Service, car c'est un des sujets les plus mal compris. Beaucoup de personnes considèrent comme étant du Service des choses qui, en réalité, n'en sont pas du tout, mais qui sont simplement de l'esclavage imposé par leurs propres créations ou par la création d'autrui. L'accomplissement d'actes physiques, pour flatter ou pour satisfaire les limitations du moi extérieur, n'est pas et ne sera jamais du Service. C'est l'esclavage des besognes ingrates journalières imposées par les limitations humaines. Je vous en prie, débarrassez complètement, une fois pour toutes, votre mental de cette idée, qui n'est pas un concept de Service, car Je vous répète, franchement et vraiment, que ce n'est pas du Service.

     

    "L'Une des Dames-Maîtres Ascensionnées a dit : "Le premier Service pour tout être humain est la Louange et l'Adoration du Soi Divin – la Présence de Dieu dans le Cœur de chaque individu. C'est en gardant constamment l'attention du mental extérieur sur la Présence I AM que Celle-ci parvient à hausser l'entendement humain dans la Pleine Acceptation du Suprême Pouvoir Conquérant ancré dans la force humaine, laquelle, après tout, est Divine.

     

    "Si, dans les services que nous voulons rendre à notre prochain, nous oublions de garder notre attention fixée sur notre Présence I AM, la Source de l'Amour Divin, alors nous avons en grande partie perdu notre Énergie. Si tout notre temps est pris pour satisfaire les besoins des sens et qu'aucune attention n'est donnée à la Source, à la Présence I AM, qui produit tout ce dont nous avons besoin, alors nous avons manqué le but de l'existence.

     

    "L'Unique Service Réel est de garder l'attention sur la Présence I AM, et de L'accepter si fermement que le mental extérieur vibre à l'unisson avec cette Présence I AM. A ce moment-là les actes de la vie journalière deviennent tout naturellement le Service Divin Parfait du Moment Présent.

     

    "Ainsi, la Puissante Présence I AM – dirige l'activité extérieure et le Plan Divin S'accomplit. Avant d'avoir reçu l'Illumination, le moi extérieur désire faire montre de ses capacités, mais tous ces vouloirs humains sont voués à l'échec, et sous le choc produit par l'effondrement de ces vaines tentatives, le pauvre moi humain se réveille et finit par regarder en haut, vers la Source du Pouvoir qu'il avait oubliée ou volontairement repoussée.

     

    "Notre libre-arbitre nous oblige à choisir entre les tâtonnements de l'intellect et les Directives Divines de notre Grande Présence I AM. Jamais la Présence ne S'impose: Elle attend que nous l'invitions à prendre possession de Son Temple. Plus nous mettons de Joie dans l'Acceptation de notre Présence, plus rapides sont les Manifestations de Son Pouvoir. L'Acceptation de Son pouvoir doit être ferme, l'attention doit être fixée sur la Présence assez longtemps et avec suffisamment d'intensité pour dépouiller le moi extérieur de toutes ses prétentions au Pouvoir. Le moi extérieur ne peut nier le fait que toute l'Energie qu'il emploie - en général pour créer ses propres malheurs - lui est donnée par la Présence I AM. Ne permettez jamais que vos occupations profanes vous privent du temps nécessaire pour communier avec votre Divinité, sans partage, et assez longtemps pour réaliser que votre Présence vous guidera vers le Vrai service et vous fera faire ce qui se doit. Voilà la Vérité en ce qui concerne la Loi du Service : "Tu n'auras pas d'autres dieux qui Moi, ta Présence I AM !" Ceci est le Premier Commandement et l'Accomplissement de la Loi.

     

    "Le moi extérieur ne possède rien par lui-même car il vient même en incorporation sans vêtements et, sauf si le corps physique est illuminé et ascensionné, il passe par la soi-disant mort et doit abandonner le corps. Le moi extérieur ne possède vraiment rien ! Il ne peut nier le fait que tout ce qu'il possède lui est prêté par la Grande Maître Présence, qui ne lui tient pas rigueur du mauvais usage qu'il fait des Merveilleux Dons de la Vie. "

     

    Note : Cette Instruction concernant le Service a été donnée, à l'origine par la Dame-Maître Ascensionnée Nada. Elle a ascensionné le corps voilà 2700 ans, et Elle accomplit un Service Transcendant pour l'humanité terrestre, ainsi qu'un Service plus Grand dans des Sphères beaucoup plus Élevées. C'est à la demande de Saint-Germain que cette Instruction est reproduite ici, dans "la Présence Magique", car Il veut que tous Ses Étudiants La connaissent et qu'ils aient, ainsi que tout lecteur, le Bénéfice de la Radiation de Nada en même temps que la Sienne.

     

    Saint-Germain continua : "Maintenez votre attention sur les Hauteurs, sur la Lumière, et la résistance du moi extérieur cessera rapidement. Vous constaterez que vous vous élevez progressivement dans l'État Ascensionné Glorieux, où la Joie du Service Divin transcende la compréhension terrestre au point qu'il n'y a pas de mots pour le dire.

     

    "La croissance individuelle au moyen de centaines de vies, d'incorporations et d'expériences terrestres vient de vous être dévoilée. C'est un Privilège rarement accordé à des Étudiants de pouvoir prendre connaissance de ses expériences passées. Cela n'est permis que lorsqu'un être individualisé a atteint un certain degré de réalisation spirituelle et la force intérieure qui lui permettent d'observer le passé sans subir des suggestions ou sans être influencé, même si ces expériences ont été terribles."

     

    Ce qui est raconté ici n'est qu'une infime partie de ce qui fut montré sur le Miroir Cosmique, car la relation des expériences d'un seul être, au travers de centaines d'incorporations, demanderait à elle seule plusieurs volumes. Saint-Germain replaça le voile sur le Miroir et, prenant place devant Ses Invités, Il nous tint un merveilleux discours. Comme la plus grande part n'était qu'instructions et informations privées, destinées au futur service de ceux qui étaient présents, je n'en retranscris ici qu'une toute petite partie.

     

    "Je désire, dit-Il en S'adressant à Perle, Nada et Rex, que Perle retourne à son école avec Nada pour y étudier certaines matières que J'indiquerai. Quand les examens seront passés, Je serai très heureux de vous accompagner en Orient, où vous passerez deux années, et où vous aurez des contacts qui vous sont indispensables. Bob sera alors prêt à se joindre à vous. Je veillerai à ce que des hommes de confiance prennent en charge la mine et le ranch.

     

    "D'ici à un an, le 28 juillet 1931, nous nous retrouverons tous dans la Grotte aux Symboles. Daniel Rayborn achèvera l'Ascension dans le Corps Électronique et entrera dans l'État de Liberté Parfaite, avec son Bien-Aimé Rayon-Jumeau Nada, l'Enfant du Chant. Tous, vous recevrez périodiquement des Instructions et de l'Entraînement selon vos besoins sur le Sentier de la Libération. Tous, vous savez qu'il n'y a qu'une seule Source dont vous pouvez recevoir toutes choses, c'est votre Puissante Présence I AM en vous et autour de vous, à Laquelle vous pouvez recourir toujours, et qui jamais ne faillira à vous répondre. Elle vous donnera Courage, Force, Protection, Pouvoir et Directives sans limites, vous permettant de traverser toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer. Je n'ai pas remarqué de faiblesses en vous sinon vous ne seriez pas ici. Vous serez confrontés à des épreuves inattendues, vous vous souviendrez naturellement qu'un Étudiant sincère est toujours sur ses gardes. La Lumière Intérieure ne fera jamais défaut, à moins que vous ne vous en détourniez délibérément - chose qu'aucun de vous ne fera jamais, J'en suis persuadé.

     

    "Voulez-vous, maintenant, Me rejoindre autour de la table de cristal ? Nous avons encore un Service à rendre à notre Bien-Aimé Frère Bob."

     

    Lorsque nous eûmes pris place, Il demanda à Nada d'appeler Bob avec la Lumière Intérieure. Au bout d'une dizaine de minutes, il se trouva devant nous, sur la table. Rex lui donna la main et il descendit avec légèreté. Il prit aussitôt Nada dans ses bras. Celle-ci le conduisit pour le présenter à sa Mère qui était retournée à la salle d'audiences avec Daniel Rayborn. La Mère de Nada examina Bob pendant un instant, puis, avec le plus doux des sourires, Elle lui tendit les bras et le serra sur son cœur. Sa Lumière devint si intense que leurs deux corps devinrent presque invisibles.

     

    "Mon Fils Bien-Aimé, en qui J'ai mis ma complaisance, dit-Elle en relâchant son étreinte, Je vous félicite tous deux pour votre rencontre et pour l'Amour qui enveloppe votre Union Divine. Je vous bénis tous les deux avec tout le Pouvoir dont Je dispose dans l'État Ascensionné. Souvenez-vous toujours qu'un Amour Pur et Désintéressé, avec la Dévotion, forment le Chemin Ouvert vers l'État Ascensionné."

     

    Nada demanda à Daphné et à Arion de jouer encore. Lorsqu'Ils prirent leurs places à l'orgue et au piano, une Lumière Étincelante flotta au-dessus d'Eux près du plafond. Au moment où Ils frappaient les premiers accords d'une belle mélodie, une Glorieuse Voix de Ténor se fit entendre dans la Lumière. Le contrôle de cette Voix était parfait, et son étendue semblait sans limite. Nous entendions un Être Invisible qui prouvait magnifiquement Ses Dons à l'humanité par une Voix. Le premier chant terminé, l'orgue, le piano et la Voix entonnèrent le morceau 'America'. Tous se levèrent pour rendre hommage à l'Amérique, mais aussi pour le Grand Maître dont la Voix merveilleuse nous touchait tellement.

     

    "L'Amérique, dit Saint-Germain, représente tellement plus que la plupart de ses habitants n'osent l'imaginer. Elle est le Cœur du progrès spirituel de la planète. C'est en Amérique que la Connaissance du Christ Cosmique – la Puissante Présence I AM - parviendra à S'ancrer dans les cœurs des humains. Cette Grande et Toute-Puissante Lumière va croître, et va être intensifiée jusqu'à ce que toute trace d'égoïsme ou d'intrigue politique ait disparu et soit oubliée. Des choses étonnantes vont se produire dans les années à venir, qui feront vraiment comprendre aux hommes que le temps des miracles n'est pas passé, mais que nous le vivons actuellement. On comprendra qu'ils sont la conséquence de l'Obéissance au Plan Divin de la Vie. Nous pénétrons à peine dans cet Âge des (soi-disant) Miracles, qui dévoileront les Gloires que la Présence Magique tient en réserve pour Ses Enfants. L'Amérique est la Coupe (le Graal) de cette Terre, et elle porte la Lumière du Christ Cosmique qui illuminera la planète et y fera régner l'Ordre Divin par le Pouvoir de la Puissante Présence I AM."

     

    Bob était infiniment heureux. Il demanda s'il ne pourrait pas rencontrer notre Bien-Aimé Maître dans son corps physique habituel avant l'ouverture de l'année scolaire. Saint-Germain répondit : "Votre désir sera peut-être réalisé plus vite que vous ne l'espérez, car vos précieux amis retourneront bientôt à la mine et Je vous y rencontrerez tous, mettons le 10 août. Maintenant, Bob, vous devez retourner à votre corps physique."

     

    Immédiatement, les Deux Maîtres Radieux furent auprès de lui. Bob souhaita une bonne nuit à sa Bien-Aimée, et à tous ceux qui étaient présents, et ils disparurent aussitôt. Nous nous rassemblâmes autour de la Mère de Nada, qui embrassa chacun de Ses Bien-Aimés.

     

    "Il est l'heure de nous quitter, dit-Elle, mais cette fois nous le ferons dans une extase joyeuse et non dans le chagrin comme pour notre précédente séparation."

     

    "Je vous demande de rentrer dans vos chambres, dit Saint-Germain, et Je désire que vous soyez au repos jusqu'à deux heures de l'après-midi. Vous retournerez alors chez vous. Vous recevrez une nourriture appropriée quand vous serez prêts. Ce sera Mon privilège d'escorter la Bien-Aimée Enfant du Chant, dit-Il en montrant la Mère de Rex et de Nada, jusqu'à la Sphère où Elle demeure."

     

    Nous les observâmes attentivement et nous vîmes leurs deux formes devenir de moins en moins distinctes et, en trois minutes environ, disparaître complètement. Tel est le Pouvoir du Maître Ascensionné, qui Lui permet d'aller et venir dans un corps tangible et de le rendre visible ou invisible à volonté. 

     

    Nous avions observé avec un grand intérêt la disparition de la Mère de Nada et de notre Bien-Aimé Maître et nous ne nous étions pas rendu compte que tous les Autres Maîtres avaient disparu. Seuls restaient encore Daniel Rayborn, Perle, Nada, Rex et moi-même. Nous nous regardâmes. Nos yeux étaient tous pleins des larmes de la Gratitude et de la Joie dont nos Cœurs débordaient. Nous retournâmes vers nos chambres où nous attendait un appétissant dîner, composé d'une sorte de roulade de noix, d'une boisson ambrée, très rafraîchissante, et d'une salade russe qui contenait divers ingrédients que nous ne connaissions pas. Dès que nous fûmes couchés, le brillant éclairage de nos chambres diminua doucement, ne laissant qu'une douce Lumière Bleu-Blanc qui était comme un clair de lune. Celui qui n'a pas l'expérience de l'effet produit par cette Lumière ne peut certainement pas se faire une idée du repos et de la tranquillité qu'elle apporte.

     

    Le lendemain, à une heure de l'après midi, la clochette éthérique nous réveilla. Nous nous habillâmes et prîmes place devant une petite table de cristal chargée de fruits de qualité: des pêches et des framboises comme je n'en avais jamais vu dans le monde extérieur. Il y avait aussi une substance, comme une sorte de crème fouettée épaisse, dont chaque cuillerée faisait passer dans le corps une charge électrique qui procurait un sentiment de force, de courage, de pouvoir et de confiance indescriptible. A la fin du repas, une feuille de papier vint se poser sur la table. On y lisait la demande de nous rendre directement dans la salle de cristal. Comme nous en approchions, les grandes portes de la salle s'ouvrirent, et nous fûmes salués par Saint-Germain et les Autres, qui nous y attendaient déjà.

     

    "Notre Œuvre ici est terminée pour le moment, dit Saint-Germain. Vous avez tous fait de très grands progrès, et très rapidement, grâce à des réalisations de vos vies antérieures dont vous n'étiez pas du tout conscients. Maintenant, vous allez retourner à la routine et à l'activité du monde extérieur, mais vous n'appartenez plus à ce monde. Les vibrations de votre âme et de votre corps ne descendront plus jamais au point où elles étaient avant votre entrée dans la Grotte des Symboles, il y a trois jours. Vos amis constateront un changement, mais ils seront toujours empêchés de vous poser des questions trop personnelles. Vous pouvez reprendre les vêtements du monde extérieur, mais gardez toujours précieusement vos Robes pour vos moments de méditation et de communion avec les Maîtres Ascensionnés.

     

    "Je possède des moyens personnels pour rester en contact avec vous. Si vous voulez Me rejoindre, dès que vous serez prêts, Je vous accompagnerai jusqu'à la sortie de la Grotte, car Je dois être en Extrême Orient à 17 heures. Dorénavant, nous ne serons plus jamais séparés."

     

    Nous revînmes un peu plus tard dans nos vêtements d'excursion et Saint-Germain nous conduisit vers la sortie. Nous nous efforçâmes de Lui exprimer notre gratitude mais, en levant la main, Il nous imposa silence et dit : "A l'avenir, n'essayons plus d'exprimer ce qui est déjà connu de chacun. Nous sommes, Je l'espère, au-dessus des conventions humaines. Je connais le Grand Amour et la Gratitude de vos Cœurs. Mon Amour et Ma Gratitude sont aussi Grands que les vôtres, parce que vous avez trouvé le Chemin vers l'Éternelle Lumière, la Liberté et la Perfection. Le fait d'avoir eu le Privilège de vous assister est, pour Moi, une récompense suffisante. Tout est aux Ordres de la Présence Magique en tous - la Puissante Présence I AM de l'Univers."

     

    Comme Il cessait de parler, Son Corps devint progressivement moins dense, plus flou et, finalement, il disparut complètement à nos yeux.

     

     

    Un Etrange Evénement