• L'Ascension de Daniel Rayborn

     

    - Chapitre IX -

     

    Un Etrange Evénement

     

    L'ASCENSION DE DANIEL RAYBORN

     

     

    Notre entraînement intensif sous la Direction de Saint-Germain continua pendant trois mois, comme Il l'avait dit. Ce fut une période de grand bonheur, car la joie et la bénédiction de voir réellement, de connaître et de converser avec la Puissante Présence I AM sont inexprimables, et ne peuvent être comprises que par celui qui en a fait l'expérience.

     

    Chaque semaine, nous recevions des nouvelles des enfants, qui faisaient de splendides progrès à l'université. Des lettres de Bob nous apprenaient que tout allait pour le mieux à la mine et que les hommes chantaient en travaillant. Saint-Germain disait que, même de nos jours, UNE PAREILLE HARMONIE PEUT RÉGNER PARTOUT DANS LE MONDE DES AFFAIRES, SI LES PRINCIPES DE LA JUSTICE ET DU SERVICE AIMANT SONT APPLIQUES.

     

    Saint-Germain promit de nous rejoindre plus tard au ranch, et Il partit pour l'Extrême Orient. Nous quittâmes Washington le 7 avril. Nous arrivâmes à Denver le 11 et roulâmes vers le ranch tôt le lendemain matin. Tout y respirait la Joie, la Paix et la Liberté des Montagnes merveilleuses.

     

    Comme la période des examens approchait, nous reçûmes de Nada et de Rex une lettre admirable relatant une expérience qui les avait rendus très heureux et dont ils supposaient que Saint-Germain était l'auteur. Tard, un soir, ils avaient discuté pour savoir quel costume Rex, et quelles robes Nada et Perle allaient porter pour l'examen. Le lendemain matin, Rex trouva, sur la table de sa chambre, un beau costume avec une étiquette portant la mention : "Prière d'accepter ceci de la part de ceux qui vous aiment". Le costume était fait dans un tissu magnifique et il était juste à sa taille. Dans les chambres de Perle et de Nada, il y avait des ensembles, faits de tissu blanc très doux, avec de ravissantes broderies, et ils portaient les mêmes étiquettes.

     

    Rex insistait afin que son père, Bob, Gaylord et moi assistions aux examens. Son insistance était telle qu'il n'y eut aucun moyen de refuser, et nous fîmes donc le voyage pour la circonstance. L'université avait un bienfaiteur, inconnu du public, mais nous soupçonnions que c'était Saint-Germain. Plus tard, Il nous confia que le recteur était un Membre de la Grande Fraternité Blanche. Rayborn invita le recteur et sa sœur à dîner avec nous avant notre retour dans l'Ouest. Ce fut un événement mémorable car, à la surprise et pour la joie de tous, Saint-Germain les accompagnait. Il nous entretint longuement des changements qui étaient attendus dans l'Age Nouveau dans le domaine des méthodes universitaires.

     

    "Dans toutes les branches de l'éducation, la race humaine cherche et est prête à recevoir la Connaissance de la Puissante Présence I AM. C'est l'Unique Fondement sur Lequel un Bonheur, une Liberté et une Perfection Permanentes peuvent être bâtis. Ce n'est que par le I AM que l'humanité pourra se débarrasser de l'égoïsme et de l'avidité. Tout le monde, alors, pourra jouir de l'Éternelle Abondance qui attend d'être mise au Service de l'humanité. Chaque individu est une Porte Ouverte pour toute la Perfection, mais cette Perfection ne peut S'exprimer sur Terre que si le moi extérieur maintient le canal ouvert, et en Harmonie, par l'Acceptation et l'Adoration de la Puissante Présence I AM. En acceptant et en gardant l'attention sur la Présence I AM, l'individu peut attirer, à tout moment, tout ce qui est bon pour son usage. Cette vérité, mise aux ordres du moi, donne le plus grand pouvoir qui soit : L'USAGE DE L’AMOUR DIVIN, COMME UNE PRÉSENCE QUI LE PRÉCÈDE, AJUSTE TOUTES LES ACTIVITÉS EXTÉRIEURES, RÉSOUT TOUS LES PROBLÈMES HUMAINS, ET DÉVOILE LA PERFECTION QUI EST DESTINÉE A LA TERRE. L'Amour Divin, étant le Cœur de l'Infini et de l'Individualité, est une Flamme Intelligente en déversement continuel et qui fournit de l'Énergie, de la Sagesse, du Pouvoir et de la Substance sans limites. Elle comblera de Bénédictions sans bornes tous ceux qui s'harmoniseront assez pour Lui permettre de Se manifester.

     

    "L'Amour Divin est le Réservoir de la Vie et le Trésor de l'Univers. Il attire automatiquement vers le moi extérieur toute bonne chose lorsque le mental extérieur reconnaît la Présence I AM et une Jouissance de la Perfection.

     

    "Plus on étudie la Vie et plus on contemple la Perfection, et moins il y a de luttes avec les personnes et les choses. Plus on adore la Présence Divine, plus vite on devient Parfait, car celui qui adore la Perfection devient nécessairement cela sur quoi il maintient son attention. "Lorsque les humains rempliront le mental avec des pensées et des sentiments de Perfection, les corps et les affaires manifesteront extérieurement de l'Ordre et de la Perfection. Plus nous comprenons la Vie et plus tout devient simple jusqu'à ce que nous n'ayons plus qu'une seule chose à dire et à faire continuellement: remplir la pensée et le sentiment toujours avec l'Amour Divin.

     

    "La Vie ne lutte jamais. Ce qui lutte, c'est la conscience qui essaie de limiter la Vie et qui est en cela en interférence avec la Perfection, Laquelle S'efforce toujours de Se manifester. Si le moi extérieur, simplement, permet à la Vie de S'écouler et reste tranquille, le résultat sera la Perfection, la Manière Divine de la Vie Accomplie. Beaucoup de ceux qui commencent sérieusement à rechercher cette Compréhension se découragent et arrêtent leurs efforts parce qu'ils cherchent des choses au lieu de jouir de Dieu, en adorant la Beauté et le Pouvoir de la Grande Lumière pour eux-mêmes seulement. Si nous cherchons la Lumière parce que nous aimons adorer la Lumière, il est absolument certain que les résultats suivront, car nous mettons alors Dieu au-dessus de tout. Cela doit être fait, et le moi extérieur sera alors dans son rapport correct avec la Vie. Tard dans l'après midi, nous prîmes congé de nos amis en échangeant de bons vœux, puis nous prîmes le train pour l'Ouest. Les serviteurs que Saint-Germain avait fait venir pour entretenir les appartements de Nada, Perle et Rex pendant leur séjour à l'université disparurent aussi silencieusement qu'ils étaient venus. Toute cette situation était un parfait exemple de ce que signifie : "Savoir" - "Oser" – "Faire" - "Servir" - "Se taire".

     

    Notre train arriva à Denver à seize heures, le troisième jour après les examens et tôt, le jour suivant, Nada, Perle, Zara, Bob, Rex et moi, nous allâmes à cheval jusqu'à la Grotte des Symboles. Aux environs de onze heures, nous atteignîmes le sommet de la montagne. Zara était trop heureuse : elle s'excusa et se retira, seule, pendant quelques instants, dans la montagne. Nous préparâmes le déjeuner pendant ce temps-là et quand elle revint, ses yeux brillaient à l'extrême. "J’ai eu une étrange expérience, dit-elle. J'ai vu le Dieu de la Montagne, c'est un Être Magnifique. Jamais je n'aurais pu imaginer qu'un Être puisse réunir autant de Majesté, de Sagesse et de Pouvoir. Il mesure au moins deux mètres quarante, et Il dit être le Gardien de cette Montagne Sacrée, comme Il L'appelle. C'est le Dieu Tabor. Il m'a dit qu'Il aurait à intervenir dans une large mesure pour nous aider, tous, dans un futur proche. Tous les environs me semblent tellement familiers. C'est comme si j'étais déjà venue ici ! Et Il m'a dit que, en effet, j'avais déjà été ici dans un lointain passé, mais je ne sais pas trop ce qu'Il a voulu dire. Je sens, pourtant, que je suis sur le point de me souvenir de quelque chose d'important du passé. Il m'a expliqué que, un jour, j'entrerai dans le Cœur de cette Montagne, pour recevoir de Sa Sagesse et de Sa Vie Éternelle, mais pas avant deux ans. Il m'a demandé de rester en Paix afin que tout puisse se passer en Ordre Divin. Il a ajouté que j'étais entrée dans le Grand Courant de Vie qui me porterait dans l'Éternelle Perfection.

     

    "Ma Chère Sœur, vous êtes vraiment bénie, dit Nada en l'embrassant avec tendresse. Faites simplement confiance à la Puissante Présence I AM en vous, et tout vous sera révélé en temps utile. Venez, allons déjeuner, maintenant. "Je partagerais volontiers votre repas, mais je sens une telle force intérieure en moi que je n'ai nul besoin de nourriture. Je n'ai encore jamais éprouvé cela, dit-elle, et je vous suis tellement reconnaissante de m'avoir amenée ici aujourd'hui - vous êtes tous si gentils avec moi ! J'admire profondément la beauté du paysage, et cette Gloire Intérieure qui surpasse tout de ma Vie ! Que Dieu vous bénisse, mes Bien-Aimés Amis !"

     

    Nous comprîmes tous pourquoi nous nous étions sentis obligés de venir à la Montagne de la Table. Après le déjeuner, Rex proposa de descendre par l'autre versant de la montagne, pour que Zara voit les extraordinaires effets de couleurs de ces paysages les plus sauvages, et qu'elle reconnaisse l'entrée de la Grotte des Symboles. Arrivés là-bas, Rex arrêta son cheval en disant : "Venez, entrons !" "Non non, conseilla Zara, dont le teint déjà pâle était devenu blême, nous ne pouvons pas entrer maintenant. Je vous en prie, retournons à la maison." Comprenant qu'elle était intérieurement inspirée, nous fîmes reprendre à nos chevaux le chemin du retour, sans plus insister. Arrivés au ranch, Rayborn nous dit qu'il avait reçu un message de Saint-Germain nous demandant de Le retrouver, à vingt heures, dans la chambre de la Tour. A l'heure dite, nous nous approchions de la porte de la chambre quand elle s'ouvrit toute grande devant Saint-Germain. Il nous souhaita la bienvenue avec Sa Grâce habituelle et nous prîmes place sur les chaises disposées en cercle. Les Livingstone, très surpris, admirèrent avec un grand enthousiasme la beauté de la pièce.

     

    Quand tout le monde eut retrouvé son calme, Saint-Germain dit : "Je vous ai convoqués, spécialement en premier lieu pour Zara, et ensuite pour Rayborn." Il prononça une courte mais belle allocution, de Louange et de Gratitude à l'adresse de la Présence I AM, et Ses Paroles produisirent une Éclatante Lumière qui illumina brillamment toute la pièce. Il S'avança vers Zara et lui toucha le front. Aussitôt, un Cercle de Lumière Or, Rose et Bleue nous entoura, et nous fûmes capables de voir jusque dans l'Octave de Lumière au-delà de celle dans laquelle les hommes évoluent généralement. La Lumière commença à Se concentrer autour de Zara et sa Vision Intérieure S'ouvrit, lui révélant les expériences de plusieurs vies antérieures. Dans l'une de celles-ci, elle était sous la Direction de Saint-Germain, et elle avait alors atteint une Grande Illumination. Dans une autre, elle était Prêtresse dans la Grotte d'une Grande Montagne, et ce fut alors qu'elle rencontra pour la première fois le Dieu Tabor. En même temps que ses Vies passées étaient révélées, la mémoire de ses activités lui fut rendue, et Saint-Germain expliqua qu'il en résulterait de grands bénéfices dans quelques années. Comme Il terminait ce travail avec elle, le Cercle de Lumière disparut lentement.

     

    "Mon Frère, dit-Il en S'adressant à Rayborn, Je désire que vous soyez présent à la Grotte des Symboles le 20 juillet, afin de vous préparer pour le travail final que nous désirons faire. Ce Frère, continua-t-Il en me désignant, vous accompagnera. Nada, Perle, Rex et Bob devront être là le 26 à huit heures du matin. Gaylord va partir demain matin pour un travail qu'il doit accomplir en Amérique du Sud pour la Grande Fraternité Blanche.

     

    "Le présent travail préparatoire a une importance incalculable pour vous tous, jusqu'à présent, vous n'avez pas eu la moindre idée de ce qu'il représente pour vous. La Radiation qui sera donnée dans la Grotte des Symboles mettra fin au pèlerinage terrestre de notre Frère Rayborn. Le jour et l'heure exacts ne peuvent être révélés à un être non ascensionné, car sa propre Puissante Présence I AM, Seule, connaît le moment choisi où le Grand Œuvre des Siècles sera consumé.

     

    "Je suppose que toutes les affaires extérieures sont en ordre pour ce Suprême Événement. Si tout n'est pas encore complètement terminé, cela pourra l'être dans les dix jours qui viennent.

     

    "Zara, votre rencontre avec le Dieu Tabor, aujourd'hui, est très importante, cela représente beaucoup pour vous. Soyez patiente afin que l'Expansion Naturelle de la Lumière en vous soit aussi rapide que possible. Ce que vous avez vu du passé, ce soir, n'est qu'une infime partie de vos expériences passées, mais c'est l'essentiel pour vous en ce moment.

     

    "Venons-en à vous, Rex, à Bob, et à ce Frère (me désignant). Je vous annonce qu'il y a un grand dépôt d'Or, à environ un demi-mille de la Découverte du Maître, comme vous l'appelez. Je vous le dévoilerai pendant votre visite à la mine dans trois jours. Les actes de propriété et les patentes seront en sûreté, entre vos mains, jusqu'à votre retour de l'Orient, dans deux ans. Quand vous reviendrez des Himalayas, les chers Livingstone seront prêts à vous rencontrer de nouveau, et à prendre certaines mesures qui les conduiront à leur Complète Liberté. J'espère que chacun suivra les Directives qui lui ont été données, et qu'il se souviendra toujours que rien n'est plus important que d'aimer, adorer et aspirer à la Puissante Présence I AM, en vous et dans l'Univers. Ne perdez pas un seul instant la Joie et l'Enthousiasme de la Quête.

     

    "Par moments, Je serai présent, bien qu'invisible, pendant que vous serez à la mine. Lorsque vous reviendrez, Bob sera avec vous, prêt pour son départ en Extrême Orient. Je ne reparaîtrai plus devant les Livingstone dans la forme visible et tangible avant votre voyage, mais Je vous rappelle, Zara, que Dave Southerland, que vous rencontrerez à la mine, est votre Rayon-Jumeau. Vous vous en souviendrez et reconnaîtrez son visage et sa Radiation, car ses traits ressemblent à ceux qu'il avait dans l'incorporation où vous étiez ensemble pour la dernière fois. Bien-Aimés Étudiants, Ma Radiation enveloppe chacun de vous dans la Divine Étreinte de la Puissante Présence I AM." Comme Il prononçait ces derniers mots, Son Corps disparut presque instantanément.

     

    Le matin du 7 juillet, nous fîmes le voyage à la mine avec les Livingstone et, à notre arrivée, Bob nous dit que Saint-Germain avait laissé un message qui annonçait notre arrivée pour vingt heures. La joie des Livingstone était à son comble pendant la visite du bungalow et non sans raison, car Bob n'avait pas lésiné sur la dépense pour y installer tout le confort possible. Il était spacieux, avec un équipement moderne, un beau mobilier et même un petit piano. Je n'entendis jamais de remerciements plus sincères, et quand nous nous retrouvâmes pour le dîner, Zara se jeta au cou de Rayborn et l'embrassa en le remerciant mille fois pour tous ces bienfaits dont son Grand Amour comblait toute sa famille. Après le dîner, Bob s'excusa et, une demi heure plus tard, il revint avec Dave Southerland. Il le présenta à tout le monde sauf à Zara qui avait momentanément quitté la pièce. Quand elle revint, elle se trouva subitement face à face avec Dave alors que Bob s'apprêtait à faire les présentations. Sans en avoir l'air, nous les observions. Ni l'un ni l'autre ne fit un mouvement quand leurs regards se rencontrèrent. "Je vous ai souvent vue dans mes rêves, dit Dave, mais pour être exact, tout semblait toujours plus réel qu'un rêve.

     

    "C'est vrai, oui, répondit Zara, c'est juste comme notre Bien-Aimé Saint-Germain me l'a dit. Je me souviens également. Moi aussi, je vous ai souvent vu pendant que mon corps dormait. Alors que j'étais malade et que tout espoir de guérison semblait avoir disparu, vous êtes venu à moi, et cela me rendait plus forte, chaque fois, et plus courageuse. Puis Saint-Germain est venu et, en quelques heures, j'ai été complètement rétablie. Mais, je vous raconterai tout cela une autre fois."

     

    Nous avions tous les yeux pleins de larmes en assistant à la réunion de ces Rayons-Jumeaux. Nous étions reconnaissants à Saint-Germain pour la Perfection dont Il nous comblait tous, et aussi le monde. Vraiment, il n'y a pas, dans l'Univers, un Lien d'Amour plus profond que Celui qui unit un Maître Ascensionné et Ses Disciples.

     

    "Mes Félicitations et mes Bénédictions seront toujours avec vous, Grandes Âmes de Lumière", dit Livingstone en prenant Dave et Zara dans ses bras. "La Coupe du Bonheur est Pleine ", dit Madame Livingstone en les embrassant tous les deux. Nada, Perle, Bob et Rex les félicitèrent aussi, et eux, plus que tout autre, pouvaient comprendre ce que signifie la réunion de Rayons-Jumeaux.

     

    A cet instant, venant des Plans Éthériques, une Voix au timbre merveilleux, accompagnée par des instruments à cordes, chanta : "L'Amour est l'Accomplissement de la Loi". Dave était comme paralysé par la surprise, car c'était la première fois qu'il était témoin d'une manifestation d'un Maître Ascensionné. La musique était la participation des Maîtres et Leur Bénédiction sur l'éternelle union des trois paires de Rayons-Jumeaux. Dave était comme une fleur prête à ouvrir ses pétales à la pleine Radiation du Soleil. Nous lui expliquâmes, dans la mesure où cela était permis, ce qui concernait Saint-Germain et Son Œuvre Admirable. "Tout cela est tellement stupéfiant, dit-il. Mais quelque chose en moi dit que c'est vrai et réel. J'aimerais en savoir davantage sur Lui et Le rencontrer face à face."

     

    Le jour suivant, Livingstone prit ses fonctions d'intendant en chef de la mine, et on lui montra cette fameuse Découverte du Maître. Il ne cessait d'en parler, et se montra enchanté des dispositions qui avaient été prises. Lorsque nous eûmes terminé l'inspection des travaux, Bob lui remit tout entre les mains.

     

    Chaque fois qu'un groupe d'ouvriers remontait, Rayborn les appelait et les présentait à Livingstone, leur expliquant que ce dernier s'occuperait de la mine avec Dave pendant les deux prochaines années. Il leur fit comprendre combien il appréciait profondément leur loyauté et leur service dont ses assistants lui avaient rendu compte. Il recommanda à ses amis de toujours bien veiller au bien-être des hommes.

     

    A la grande joie de tous, les quatre enfants, ce soir-là, exécutèrent de nouveau un magnifique programme. Puis, comme je me retirais, une feuille de papier se déposa sur le sol, à mes pieds. Je la ramassai : c'était un message de Saint-Germain pour Bob, Rex et moi-même. Il nous demandait de nous trouver à un certain endroit de la propriété minière de Rayborn, le lendemain matin à sept heures, ce que nous fîmes. A notre arrivée, la Force d'un Courant Électronique chargea tous nos corps, de la tête jusqu'aux pieds. Nous entendîmes tous les trois, très distinctement, les mots : "Asseyez-vous calmement en triangle. Concentrez votre attention sur la Puissante Présence I AM en vous et maintenez-la fermement."

     

    Quelques instants plus tard, je sortis de mon corps et traversai le Voile Cosmique. Là, je me trouvai devant Saint-Germain dans une Glorieuse et Éblouissante Radiation. Il me salua de Sa manière aimable et gracieuse. "Venez, dit-Il, nous allons maintenant pénétrer dans la Terre où Je vous montrerai non seulement le grand dépôt d'Or dont Je vous ai parlé, mais aussi la manière par laquelle le Dieu de la Nature et le Dieu de l'Or coopèrent en Parfaite Harmonie pour produire le précieux métal que les humains aiment intuitivement pour l'usage et la décoration.

     

    "Lorsque Je parle du Dieu de l'Or et du Dieu de la Nature, Je veux parler des Êtres Purs et Intelligents qui manipulent les Forces de ces Royaumes et qui Les dirigent consciemment. Le Dieu de la Nature concentre et dirige les Courants Magnétiques de la terre et, par une manipulation intelligente, Il produit certains résultats définis sur et dans la planète. Cette Activité est réelle, exacte, et opérée suivant des Lois aussi précises que celles qui sont employées par un chimiste dans son laboratoire.

     

    "Le Dieu de l'Or concentre, manipule et dirige les Courants Électroniques de notre Soleil physique. Ces Courants sont attirés jusqu'à une certaine profondeur dans la croûte terrestre, comme on glisse parfois des rubans dans de la dentelle. Cette Énergie Électronique, énormément concentrée, en étant combinée avec la Force Magnétique de la croûte terrestre, réagit sur celle-ci de telle sorte qu'elle en ralentit le taux vibratoire.

     

    "La Radiation de l'Or est absorbée par les plantes et par les humains, et elle est encore employée à de nombreuses fins. Comme Je vous l'ai déjà dit dans les expériences que vous avez relatées dans 'les Mystères Dévoilés', l'émanation de l'Or a un puissant effet purificateur et énergétique sur le corps humaine et dans la nature. Dans tous les Ages d'Or, la force métallique de l'Or était d'un usage courant parmi les masses et, pendant ces périodes, le développement atteignait un très haut degré.

     

    "Une des raisons du chaos des temps présents est la thésaurisation de l'Or dans le monde commercial, qui empêche sa libre circulation parmi les hommes, ce qui provoque une Activité purifiante et énergisante dans la Vie commerciale de la race car l'accumulation de grandes quantités d'Or produit toujours une accumulation de Force Intérieure: si Celle-ci n'est pas libérée dans un temps déterminé, Elle se libère d'elle-même par la surcharge de son formidable pouvoir interne."

     

    Saint-Germain m'attira alors davantage dans Sa Radiation et l'Activité Interne de la Terre me fut dévoilée. Devant nous Se tenaient deux Êtres aux Radiations Transcendantes : l'Un rassemblait et dirigeait les Courants Magnétiques de la Terre, et l'Autre ceux de l'Or qui s'était formé dans la croûte terrestre.

     

    Celui qu'on appelait le Dieu de la Nature était un Être d'une Grande Beauté et d'un Grand Pouvoir : Il mesurait au moins un mètre quatre vingt, et Il portait des vêtements vert, or et rose, qui paraissaient être faits dans une substance auto-lumineuse. Une aura d'un bleu intense entourait Sa Tête et des Rayons de Lumière partaient de Son Cœur, de la Tête et des Mains. Le Rayon de la Main Droite était Vert et Celui de la Main Gauche Rose. Les Rayons de la Tête et du Cœur étaient respectivement Blanc et Or.

     

    L'Être que Saint-Germain appelait le Dieu de l'Or était enveloppé dans une Lumière Or si Éblouissante que je dus attendre un moment avant de pouvoir Le regarder de plus près pour apprécier les détails. Ses Vêtements étaient aussi de la Substance-Lumière et les Rayons partant de la Tête et des Mains étaient tous d'un Or Flamboyant. Ceux qui partaient du Cœur étaient d'un Blanc Étincelant, et l'Aura qui s'étendait à plus de trente centimètres tout autour de la Tête semblait être faite de Rayons isolés, comme des Éclairs Blancs.

     

    "L'existence de l'Or dans le quartz blanc, continua Saint-Germain, est la plus pure formation dans la Terre, à l'époque actuelle – le quartz blanc étant le résidu, pour ainsi dire, des Courants Magnétiques, et l'Or Métallique étant le taux réduit de la Substance Électronique du Soleil. Pour cette raison, on L'appelle quelquefois un Rayon Solaire Précipité. Cette expression est plus proche de la Vérité que celle que les hommes rêvent actuellement.

     

    "Maintenant, observez ceci !" A ce moment-là, les Deux Êtres dirigèrent les Rayons de la Lumière de Leurs Mains vers une cavité dans le rocher. Là, une petite quantité d'Or était venue se loger dans une mince fissure quand, à la suite d'une action volcanique, l'Or était liquide. La chaleur intense avait aussi scellé la fissure avec du granit fondu, cachant ainsi toute la veine qui avait pénétré dans la cavité.

     

    "Ce dépôt d'Or, dit Saint-Germain, à son point le plus élevé, se trouve à environ six mètres soixante sous la surface de la Terre. Du point de vue géologique, il ne peut ni ne sera jamais découvert. Après votre retour d'Extrême Orient, vous le mettrez en exploitation et, un jour, cet Or sera affecté à un but spécial et servira à la Bénédiction et à l'Illumination de l'humanité." Nous continuâmes à observer ces Deux Êtres qui, par la projection des Rayons de Lumière, faisaient croître et luire l'Or de la cavité comme des plantes sous la Lumière du Soleil.

     

    "Nous sommes restés ici environ trente minutes", remarqua Saint-Germain lorsqu'Il Se retourna, et nous revînmes vers mon corps physique. Rex et Bob semblaient plongés dans un profond sommeil. Un peu plus tard, quand ils ouvrirent les yeux, je leur expliquai ce qui s'était passé. Leur mission étant différente de la mienne, l'Instruction et la Révélation qu'ils avaient reçues avaient été plus individuelles. Ils avaient cependant gardé une pleine conscience tout au long de l'expérience et une partie de l'Activité que j'avais observée leur avait été montrée à eux aussi.

     

    A huit heures, nous étions de retour au bungalow pour le déjeuner, et nous racontâmes nos expériences à Nada, à Perle et à Rayborn. Celui-ci nous dit alors que nous retournerions au ranch le 1O. Pendant la soirée du 9, nous fîmes de la musique, et nous étions tous très joyeux, y compris les Livingstone, que nous ne devions plus revoir avant deux ans.

     

    Notre retour en automobile se passa sans histoire, et pendant les dix jours qui suivirent, Rayborn mit un terme à ses activités commerciales et donna tout à Rex et à Nada. Il avait de grandes propriétés foncières, et sa grande fortune plaçait ses enfants au nombre des personnes les plus riches de l'Ouest. Certainement, il n'y eut jamais deux personnes plus dignes de devenir les Gardiens de la Richesse de Dieu.

     

    Dans la soirée du 19, nous nous rassemblâmes dans la Chambre de la Tour où une surprise nous attendait car elle était illuminée par une Douce Lumière Blanche quand nous ouvrîmes la porte. Quand le calme fut établi, Rayborn se leva et, avec une profonde gratitude, il prononça une prière de Louange et de Remerciement pour tous les Biens qu'il avait reçus, puis il finit par une Bénédiction d'adieu à toutes les personnes terrestres, les remerciant pour tous les services qu'elles lui avaient rendus. Nous entrâmes alors dans une profonde méditation et reçûmes tous une Assistance et une Grande Illumination.

     

    Après cela, nous retournâmes dans la salle de musique où le quatuor chanta pendant une heure. Rayborn embrassa alors ses Bien-Aimés et se retira dans sa chambre car il devait se rendre, tôt le lendemain, avec moi, à la Grotte des Symboles. Nous partîmes à six heures. Rex nous conduisit en voiture le plus près possible de la Grotte et le trajet à pieds vers l'entrée, dans l'air vivifiant du matin, augmenta notre joie de vivre. En approchant, nous entendîmes le vrombissement d'une machinerie et, arrivés à la deuxième entrée, nous vîmes Saint-Germain qui nous attendait. Il paraissait plus Merveilleux et plus Divin que jamais.

     

    Nous nous dirigeâmes vers l'Arche Blanche qui s'ouvrit sans même avoir été touchée. Là où, à notre première visite, nous avions vu des Arches Bleues et Rouges, nous vîmes à la place d'Étincelantes Arches Blanches. Cela symbolisait la Reconnaissance Cosmique de l'Élévation d'un des Enfants de la Terre qui était sur le point d'avoir lieu.

     

    Nous entrâmes dans la Salle de la Radio, et le sentiment de Paix qui me pénétra à cet instant m'est toujours présent. Il est difficile de faire comprendre à quelqu'un qui ne l'a pas expérimenté lui-même combien est important le Bonheur de se trouver dans la Radiation de ces Salles Merveilleuses. Pendant des centaines de siècles, ces Salles ont été chargées d'Amour, de Pouvoir et de Sagesse, par la Présence Glorieuse des Maîtres Ascensionnés, des Légions de la Lumière et de la Grande Fraternité Blanche. Notre méditation dans cet endroit fut quelque chose de complètement différent ce que nous pouvions vivre ailleurs, et la valeur d'une telle Illumination dépasse les concepts humains. Saint-Germain nous demanda de nous asseoir pendant qu'Il donnerait les Instructions nécessaires concernant ce que l'on attendait de nous. Actuellement encore, je suis émerveillé par la clarté avec laquelle un Étudiant peut retenir cette Instruction, car elle n'est jamais répétée, excepté par le Maître Lui-même. Elle est tellement claire qu'elle est encore gravée dans ma mémoire en lettres de Lumière.

     

    L'Instruction terminée, nous nous rendîmes dans les chambres à coucher que nous avions déjà occupées lors de nos précédentes visites. Nos Tuniques-sans-coutures s'y trouvaient déjà. Nous entrâmes dans une profonde méditation, gardant notre attention sur la Puissante Présence I AM - le Maître Christ dans nos Cœurs. Au bout de trois heures, nos consciences s'étaient élevées jusqu'à de telles Hauteurs que des Révélations purent nous être données qui nous étonnèrent tous les deux. Nous avions pénétré dans des Royaumes dont nous avions entendu parler mais dont nous n'avions jamais gardé consciemment le souvenir conscient d'une visite antérieure. A ce moment-là, nous entendîmes les doux sons d'une cloche qui annonçaient l'approche du Maître. Son visage rayonnait de Bonheur.

     

    "Je Suis très satisfait de votre première vraie méditation, dit-Il. Vous pourrez observer chaque jour, dorénavant, cette pratique sacrée." Il tendit à chacun de nous un gobelet de cristal plein d'un liquide épais et doré comme du miel mais qui étincelait comme le diamant. "Ceci, dit-Il, sera votre principale subsistance durant les trois prochains jours, car c'est la Véritable Essence de Vie. Le point culminant des expériences de notre Frère Rayborn est l'apogée du processus vital dans tout le pèlerinage terrestre de l'âme. C'est le 'Summum Bonum' de toute l'existence humaine. Maintenant, venez avec Moi dans la Chambre de Lumière, et ne soyez pas alarmés par ce que vous y verrez et expérimenterez." Nous traversâmes la Salle d'Audience et, tout au fond, un espace de la grandeur d'une porte s'ouvrit devant nous, là où l'instant d'avant nous n'avions vu qu'un mur solide. L'ouverture se referma rapidement derrière nous et nous nous trouvâmes dans le centre d'une sphère parfaite. Trois chaises en Or massif étaient placées en triangle au milieu.

     

    "Je vous prie de vous asseoir", dit Saint-Germain, et Il prit place sur la troisième chaise. La chambre était pleine d'une Douce et Radieuse Lumière, qui se mit à croître en intensité et en mouvement jusqu'à ce que nous fûmes conscients de son extraordinaire vélocité. Des Langues de Flammes commencèrent à darder une Lumière qui pénétra nos corps. L'effet était surprenant : nous sentions pénétrer des Électrons qui chargeaient notre âme et notre corps d'une Énergie Extraordinaire, et cette sensation était celle d'une Délicieuse Fraîcheur. Comme cela continuait, nous vîmes et nous sentîmes la Lumière en nous S'élever et se répandre jusqu'à ce que, au bout de quelques instants, un Délicieux Parfum de Roses emplisse la Sphère toute entière. Comme ce Parfum devenait plus fort, nous nous aperçûmes qu'il émanait de la Lumière en nous.

     

    Brusquement, l'Essence de Rose se condensa, et nous fûmes couchés sur des Lits de Roses aux Exquises Couleurs. Cette expérience était accompagnée d'une Exaltation de notre conscience que les mots ne peuvent décrire, et elle nous procurait un sentiment de Paix Profonde. Il n'y avait rien d'imaginaire dans toute cette expérience car la Perfection qui existe dans la Pure Lumière Électronique est sans limites et, par une Exacte Compréhension de Sa Manifestation, Elle peut et, en fait, Elle prend n'importe quelle forme et qualité que le Maître Ascensionné désire Lui imposer.

     

    Le Glorieux Sentiment de Paix, de Bonheur et de Béatitude que nous éprouvions oblitérait toute notion de temps car l'activité extérieure et l'Activité Intérieure étaient devenues une Complète Unité, d'Harmonie, concentrée en cet instant, par Saint-Germain, sur l'Absolue Pureté et la Perfection de l'Unique Grande Lumière, la Puissante Présence I AM. Graduellement, la vélocité de la Lumière se transforma, devenant de moins en moins rapide, jusqu'à ce qu'Elle ne luise plus que comme un doux clair de lune sur une mer tranquille. A notre grand étonnement, nous nous aperçûmes que les roses étaient réelles. Certes, elles étaient nées de la Lumière, mais elles n'avaient pas disparu avec Elle. A la suite de cette expérience, je compris facilement pourquoi, au cours des âges, la rose avait été prise pour le symbole de l'Âme et pourquoi la Radiation d'un maître Ascensionné a si souvent le Parfum d'une Rose.

     

    "Vous viendrez ici, Mon Frère, dit Saint-Germain à Rayborn, chaque jour à la même heure, mais, dorénavant, vous devrez rester seul."

     

    A notre retour dans la Salle d'Audience, je pris conscience que nous étions restés dans la salle de Lumière pendant plus de trois heures, alors que cela ne nous avait paru durer que quelques instants. Saint-Germain nous donna une autre coupe du même liquide doré pour nourrir nos corps. "Maintenant, dit-Il, allez dans vos chambres et dormez jusqu'à ce que Je vous appelle." Partout où nous allions, le Merveilleux Parfum des Roses nous accompagnait, et nous fûmes à peine couchés que nous tombâmes dans un profond sommeil.

     

    Chaque jour le même Merveilleux Travail avait lieu et cela fut ainsi jusqu'à l'arrivée de Nada, Perle, Rex et Bob, le 26 juillet. Lorsque nous eûmes échangé les salutations, ils firent des remarques à propos de la Douce Radiation et du Parfum de Roses qui entouraient continuellement nos corps. Ils semblaient heureux de ce que nous avions atteint.

     

    Au cours de la journée du 27, un grand nombre de Maîtres Ascensionnés arrivèrent, seuls ou en groupes, jusqu'à ce que tous ceux qui devaient participer à l’œuvre fussent présents. A vingt trois heures, ce soir-là, nous fûmes escortés jusqu'à la Salle de l'Électricité, où le Merveilleux Accélérateur Atomique attendait de recevoir un autre des Enfants de Dieu pour L'envoyer dans Son Éternelle Liberté : un Fils de Lumière – une Véritable Image à la Ressemblance de la Puissante Présence I AM. En entrant dans la pièce, nous vîmes que la Lumière était très intense, mais plus éblouissants encore, de petits Points de Lumière jaillissaient continuellement de-ci, de-là, dans l'atmosphère.

     

    Rayborn prit place dans la Chaise et les vingt quatre présents formèrent un cercle autour de l'Accélérateur Atomique, Saint-Germain étant debout directement derrière lui et moi juste en face de lui. Nada, son Rayon-Jumeau, la Mère de Nada et de Rex, se trouvait dans le Cercle. Quand tous furent prêts, Saint-Germain commanda que chacun fixe son attention sur la Présence et la Suprématie du I AM et du Maître Jésus. Brusquement, comme un Éclair Jaillissant, un Cercle de la plus Intense, Éblouissante Lumière nous entoura, Se rapprochant rapidement de la Chaise qu'Il entoura jusqu'à une distance de trois mètres. La Lumière en Daniel Rayborn prit Son Expansion jusqu'à rencontrer le Cercle de Lumière Extérieure. Lorsque les Deux Se touchèrent, il commença de s'élever lentement au-dessus de l'Accélérateur Atomique, jusqu'à atteindre une hauteur d'environ sa propre taille, pendant que la Lumière, à l'intérieur de lui, continuait d'augmenter. Nada, son Rayon-Jumeau, s'éleva également, s'approcha de lui, pénétrant dans le Cercle Intérieur de Lumière. Pendant un instant, Ils Se rencontrèrent dans un Embrassement Divin. L'instant d'après, le Doux Visage du Maître Jésus brillait dans une Aura d'Or, de Rose et de Bleu au-dessus d'Eux.

     

    Inclinant Leurs Têtes vers nous, Ils nous adressèrent un Sourire Radieux. Comme un Grand Rayon d'Intense Lumière Blanche descendait, Ils élevèrent Leurs Regards et furent enveloppés dans une Radiation Protectrice qui bénit Leur Glorieuse Union et Les ravit à notre vue. Ils passèrent ainsi dans l'Éternelle Perfection de Leur Être, au-delà de tout souci et de toute limitation, revêtus du Corps d'Éternelle Lumière, la Robe de l'Immortalité qui brille plus intensément que le Soleil du Zénith. Ainsi, une Autre Puissante Maître Présence du Grand I AM entra dans le Cercle Cosmique, pendant que le Chœur Céleste chantait Son Hymne d'Éternelle Louange et de Victoire envers "LA LUMIÈRE DE DIEU QUI NE FAILLIT JAMAIS".

     

     

    Un Etrange Evénement