• Le Grand Commandement

     

    - Chapitre 5 -

     

    Un Etrange Evénement

     

    LE GRAND COMMANDEMENT

     

     

    En reprenant contact avec le monde extérieur, nous eûmes l'impression de revenir d'une autre planète. Nous suivîmes la piste jusqu'à l'endroit où l'automobile avait été garée, et une joie inexprimable chantait dans nos cœurs. A quinze heures trente, nous atteignîmes le ranch des Rayborn. A plusieurs reprises, je ne pus m'empêcher de demander comment il était possible pour Rayborn de s'occuper de ce genre de choses, l'élevage, et d'avoir néanmoins le privilège d'assister aux merveilleuses expériences dont nous avions été les témoins à la Grotte des Symboles.

     

    En réponse à cette question mentale, Saint-Germain donna l'explication suivante :

     

    "Bien qu'il soit exceptionnel de trouver une personne si proche de son Ascension engagée dans des activités aussi grossières du monde extérieur, il peut arriver, assez rarement en fait, qu'un être ayant des réalisations élevées par ses incorporation antérieures se trouve englué dans de telles activités à cause de la nécessité des affaires. Dans ces cas exceptionnels, les Maîtres Ascensionnés donnent de l'aide en expliquant l'Emploi de la Flamme Violette Consumante qui permet à la personne de consumer une grande partie de la création humaine engendrée antérieurement. L'être doit cependant user de cette Flamme de par sa propre détermination. C'est de cette manière que du secours peut être donné et le plan d'un grande nombre de vies peut être accompli. Nous ne donnons pas, évidemment, notre sanction à ce genre d'affaires. Il ne faudrait pas que des malentendus apparaissent, concernant des conditions qui sont produites par le côté humain, et l'élevage des animaux en vue de l'abattage pour la consommation

    de la viande est une erreur du début jusqu'à la fin. Il se peut cependant que, exceptionnellement, une âme de grande croissance soit comme capturée dans de telles activités, sous l'empire de suggestions et de conditions générales du monde extérieur. Lorsque cela arrive, la Grande Loi Divine, au travers de la Sagesse des Maîtres Ascensionnés, fournit un moyen d'aider celui qui cherche à se réaliser et qui veut se libérer."

     

    A sept heures du matin, le 9, nous devions retourner à la mine. La journée était exceptionnellement belle, et le père de Nada suggéra de prendre la route des hautes passes, d'où nous aurions une des belles vues sur les Montagnes de l'Ouest. Dans le Grand Nord-Ouest, le Royal Titon s'élevait dans une ceinture de beauté scénique incomparable et sauvage. Au Sud, se trouvait Paikes Pic, au Sud-Est, Long Pic et une chaîne de pics qui s'élevaient vers le ciel. Je n'oublierai jamais ce paysage. Toute cette traversée des montagnes nous permettait de contempler un panorama d'une exquise beauté. 

     

    A dix-neuf heures, nous entrâmes dans le camp de la mine et personne ne se sentait fatigué. Bob arriva tout de suite au pas de course quand il entendit notre klaxon. Cette fois il semblait avoir complètement oublié sa sœur Perle et il se précipita vers Nada. Elle resta d'abord immobile comme si elle ne le reconnaissait pas, il s'arrêta et devint blême. Alors elle lui tendit les bras avec son plus beau sourire, mais il resta muet pendant encore quelques instants.

     

    "Chérie, dit-il enfin, vous venez de me faire un choc terrible : pendant quelques minutes, j'ai cru que mon expérience dans la Grotte des Symboles n'était qu'un rêve. Heureusement, maintenant, je sais qu'il n'en est rien."

     

    "Non, mon Amour, répondit Nada, c'était, grâce à Dieu, très réel, et j'en suis très reconnaissante. Tous deux, nous en serons reconnaissants à jamais." Comme Bob regardait alentour, il sembla réaliser qu'ils n'étaient pas seuls.

     

    "Ma chère, pardonne-moi, dit-il à Perle en la prenant dans ses bras, tu sais que je ne te négligerai jamais."

     

    "Mon Frère Bien-Aimé, répondit-elle, je comprends parfaitement. Tout va bien, sois sans crainte."

     

    Bob nous donna à tous une bourrade, même à Daniel Rayborn. 

     

    "Bob, dit Rayborn, cela me réjouit le cœur de vous voir aussi aimant et naturel. Venez dîner avec nous ce soir, vous appartenez maintenant à la famille et vous dînerez toujours avec nous plutôt qu'au camp."

     

    Le soir, au repas, Bob raconta ses expériences à la Grotte des Symboles, car il avait retenu tous les détails. Il avait été complètement fasciné par la mère de Nada. C'était clair qu'un grand accordage avait été accompli. Nous discutâmes du travail fait dans la mine, de 'la Découverte du Maître'.

     

    "Elle est extraordinairement riche, s'exclama-t-il, nous avons certainement déjà extrait plus de trois cent mille dollars."

     

    Nous étions sur le point de sortir de table quand une feuille de papier descendit en face de Daniel Rayborn. Elle disait : "Pourrai-Je avoir le privilège de souper avec vous demain soir ? Je fournirai les mets directement de la Substance Universelle. Je vous suggère de donner une soirée de liberté à vos serviteurs." C'était signé Saint-Germain. Cette idée était totalement nouvelle pour Bob et elle le rendit perplexe pendant un moment.

     

    "Voulez-vous me faire croire que le Maître va faire venir le dîner directement de l'Invisible ?", demanda-t-il.

     

    "Précisément cela, répondit Rayborn ? Vous aurez l'occasion d'observer tout ce qui se passera, et un monde nouveau va s'ouvrir devant vous."

     

    Le couvert enlevé, nous tînmes une véritable réunion d'affaires. "Monsieur Rayborn, de toute ma vie, commença Bob, je n'ai vu une harmonie aussi merveilleuse régner parmi les ouvriers d'une mine, ni tant d'amour et de respect donnés par chacun à son propriétaire. Je pense que cela doit être dû au Maître. Dave Southerland, le nouvel assistant, est arrivé, et je voudrais vous le présenter demain matin. C'est un de mes condisciples de l’École des Mines du Colorado, il y a obtenu son diplôme avec une grande distinction une année après moi."

     

    "Pourquoi ne le faites-vous pas venir maintenant !", dit Rayborn.

     

    Bob l'appela au téléphone et une demi heure plus tard, se présenta un jeune homme distingué, bien bâti, qui mesurait bien deux mètres, et dont le caractère ouvert conquit bientôt le cœur de tous. C'était à n'en point douter un homme d'honneur, avec un grand idéal et qui méritait une pleine confiance. Le lendemain, Rex et moi nous rendîmes avec Bob au bureau où Dave se trouvait déjà. Il semblait très reconnaissant et appréciait pleinement de se trouver ici, avec Bob et Rayborn.

     

    "Jamais je n'ai rêvé d'être aussi près du ciel", dit-il avec un franc enthousiasme. "Dave, répondit Bob, vous ne savez sans doute pas à quel point vous êtes réellement près de ce que vous dites !"

     

    A six heures moins le quart, nous nous réunîmes dans la salle de séjour. Au bout d'un quart d'heure, on frappa doucement à la porte et quand Rex ouvrit, il se trouva face à face avec Saint-Germain, qui était vêtu d'un costume de flanelle blanche comme un parfait homme du monde.

     

    "J'avais l'idée de vous surprendre, dit-Il en nous saluant tous avec Son gracieux sourire aimant. Eh bien Bob, pourquoi ne le faites-vous pas ?" Bob , pendant un instant, sembla confus, puis il s'avança, prit le Maître dans ses bras et lui donna un grand baiser.

     

    "Mon Cher Frère, dit Saint-Germain, le premier pas vers la Perfection est d'être naturel, car toutes choses sont bonnes si le motif est divin." Bob vit immédiatement que Saint-Germain lisait dans ses pensées les plus intimes.

     

    "Maintenant, si vous voulez bien prendre place à table, nous allons dîner. Le linge de table et tout le service employés ce soir seront permanents et offerts à Perle et à Rex comme un cadeau de quelqu'un qui les aime beaucoup."

     

    Daniel Rayborn plaça notre Bien-Aimé Maître en haut de la table et prit place en face de Lui, Nada et Rex à sa droite, Perle, Bob et moi à sa gauche. Nous inclinâmes la tête en silence pendant que le Maître rendait Grâce et Louanges pour l'Abondance de tout ce qui était nécessaire. Quand nous relevâmes la tête, la table était recouverte d'une exquise nappe blanche et de serviettes assorties. Au centre, il y avait un beau vase de jade sculpté, plein de boutons de roses à peine éclos, et dont le merveilleux parfum emplissait la pièce. Un gobelet de cristal plein d'un liquide doré apparut devant chaque convive. Saint-Germain leva la main et prononça un toast auquel tous se joignirent : "A l'Illumination, à la Gloire, à la Perfection de chacun et de toute l'humanité !"

     

    Bob vida son verre d'un trait et, l'expression de son visage révéla une grande surprise quand l'Essence parcourut son corps avec la rapidité d'un éclair. 

     

    Vinrent ensuite les assiettes, les tasses, les sous-tasses et autres plats, d'une porcelaine rare que nous n'avions jamais vue. On eut dit une substance comme de la perle, décorée de feuilles dorées aux dessins merveilleux. Les couteaux, les fourchettes et les cuillères étaient faits dans un métal rare, blanc, et les manches étaient en cristal taillé. Sur l'assiette de chacun apparut comme un pain de viande, mais nous constatâmes vite, quand nous le goûtâmes, qu'il n'en contenait pas.

     

    "Ce pain, expliqua Saint-Germain, contient un mélange de substances qui sont inconnues encore sur la Terre. Voyez-vous, il y a une raison très précise pour laquelle nous ne mangeons jamais de viande et pour laquelle les êtres humains ne devraient pas en manger non plus : les atomes de la viande sont la condensation dans la substance de ce monde des pensées et des sentiments appartenant au passé des êtres humains.

     

    "Il n'existait pas d'animaux sur cette planète au cours des deux premiers Âges d'Or. Ils ne firent leur apparition que lorsque les humains eurent engendré la discorde, postérieurement à ces deux périodes. La Création Originelle, celle qui est décrite dans la Genèse, se réfère à ces Deux Âges d'Or, et elle est qualifiée de 'très bonne'. Alors, il s'éleva un brouillard et la soi-disant 'chute de l'homme' se produisit, cela parce que l'attention du mental se fixa sur les appétits des sens et sur la recherche des sensations physiques. De la sorte, l'entendement extérieur s'est de plus en plus enlisé dans le monde des choses et a oublié la Source, le Centre des Pouvoirs de son Être, qui est la Puissante Présence I AM. La Vision complète du Plan de Vie Divine a dû se perdre et toujours plus de discorde a pénétré dans le sentiments des humains depuis lors.

     

    "Tant que les hommes persisteront à tuer des animaux pour la consommation, ils ne parviendront jamais à rompre les habitudes vicieuses de leurs propres sentiments, car ceux-ci détruisent constamment leur propre corps et ils empêchent les intuitions du mental supérieur à se faire sentir. L'amour de l'humanité pour les animaux domestiques élève et purifie une partie de cette substance discordante de cette création humaine du passé, en libérant ce Courant de Vie et en lui donnant l'occasion de fonctionner dans une phase d'existence plus harmonieuse. Quand l'humanité deviendra plus harmonieuse et plus pure, les animaux disparaîtront de la Terre. Les mauvaises herbes et les parasites de la vie végétale disparaîtront également et la Terre reviendra à cet état de Pureté Originelle désigné comme le 'Jardin Paradisiaque' ou l’Éden', Éden signifiant 'Obéissance à la Sagesse Divine'.

     

    "Le grand mal produit par la consommation de la viande provient de ce que la chair de l'animal enregistre la peur que la bête ressent au moment où elle va être abattue. L'animal a un corps émotionnel : la vibration de peur ressentie avant et au moment de la mort s'imprime sur la chair et elle est absorbée par le corps émotionnel de la personne qui mange cette viande. Il y a également une substance qui se condense dans le cerveau et qui engourdit l'intellect, l'empêchant de capter les impulsions supérieures venant de la Puissante Présence I AM. Même un Maître Ascensionné n'intervient pas pour l'enlèvement de cette substance car elle a été absorbée volontairement. De nos jours, c'est la peur, dans ses nombreux et subtils aspects, qui est le sentiment prédominant chez l'homme. C'est la porte ouverte qui permet à la force sinistre de contrôler la personnalité et de faire son travail destructif. C'est un mal que d'enseigner qu'il est nécessaire de manger de la viande, et c'est absolument faux : l'éléphant, qui est un des êtres les plus forts sur la Terre, n'en mange pas !

     

    "L'idée que des sérums qui sont pris sur des animaux peuvent donner la santé et la perfection, ou la protection contre des maladies au corps pur d'un enfant ou même d'un adulte est une autre mauvaise activité, consciemment dirigée par la force sinistre dans ce monde afin de détruire la santé et la résistance de la race, et de permettre ainsi aux sentiments destructifs de dominer et de détruire les idéaux de l'humanité. Sous le couvert de la science, la profession médicale est devenue un instrument inconscient de cette manœuvre de destruction.

     

    "C'est à cause de l'entêtement persistant des appétits des sens, qui créent des sentiments dans le corps humain, que la race continue d'employer ses capacités mentales ainsi que la Merveilleuse, Pure Énergie de la Puissante Présence I AM pour créer toujours davantage de destruction.

     

    "Lorsque les humains emploieront autant de temps et d'énergie pour étudier la Perfection et les Admirables Miracles de la Création, qui s'offrent partout à notre regard, qu'ils en gaspillent pour la satisfaction des appétits physiques et des caprices du moi extérieur, eux aussi produiront les mêmes Miracles que les Maîtres Ascensionnés. Vraisemblablement, d'ici à une cinquantaine d'années, les humains commenceront à considérer le fait de manger de la viande avec la même horreur que celle qu'ils ressentent aujourd'hui quand ils regardent le cannibalisme.

     

    "Il y a plusieurs produits qui laissent une substance dans le cerveau, laquelle doit être enlevée avant que la Complète Perfection de la Puissante Présence I AM ne puisse être libérée au travers de la conscience extérieure. Dans l'ordre de leur importance, ce sont les stupéfiants, l'alcool, la viande, le tabac, l'excès de sucre et de sel, et le café fort.

     

    "Maintenant nous allons en venir au remède à appliquer, car Je ne tournerai jamais votre attention vers l'examen d'une imperfection sans vous montrer aussi le moyen de la transcender, et de la remplacer harmonieusement par la Perfection.

     

    "Je veux que vous compreniez que n'importe quoi de ce qui doit être changé dans l'expérience physique sera toujours changé sans souffrance ou sans discorde quelconque si vous appelez votre Puissante Présence I AM en Action dans votre mental et dans votre corps.

     

    "La Voie de la Perfection, qui est l'Activité de la Présence I AM, ne demande jamais autre chose au moi extérieur que d'abandonner ses chaînes, ses discordes, ses limitations et ses souffrances, et ce changement est toujours accompli harmonieusement et par l'Amour Divin.

     

    "Si l'on introduit des substances nocives dans le cerveau et la structure du corps, le moyen pour s'en débarrasser consiste à demander à votre Puissante Présence I AM de déverser au travers de votre âme et de votre corps Sa Flamme Violette Consumante en employant l'Affirmation suivante : "Puissante Présence I AM, fais surgir Ta Flamme Consumante d'Amour Divin. Débarrasse-moi de ce désir, annihile sa cause et son effet, passé, présent et futur, et remplace cela par Ta Plénitude, Ta Parfaite Satisfaction et garde Ta complète Souveraineté ici, à jamais."

     

    "Cette Affirmation peut être employée pour autrui avec le même miraculeux et permanent effet. Prenez, au moins trois fois par jour, le temps de vous visualiser debout dans un Pilier de Flamme Violette surgissant à partir de vos pieds jusqu'au dessus de votre tête, et s'étendant au moins à un mètre cinquante tout autour de votre corps. Maintenez cette Visualisation aussi longtemps que possible sans inconvénient et sentez la Flamme, qui est le Pouvoir Purificateur de l'Amour Divin, pénétrant chaque cellule de votre corps - cela dissout toutes les substances impures et inutiles dans les cellules du corps, et purifie et illumine ainsi la conscience.

     

    "Ceci est une partie de la Science du Feu sacré, qui n'a été enseignée jusqu'ici que dans les Centres Secrets (initiatiques) de la Grande Fraternité Blanche, au cours des siècles. C'est de cette façon que les Maîtres Ascensionnés purifient, guérissent et harmonisent l'humanité et la Terre elle-même. C'est le Pouvoir par Lequel les soi-disant miracles sont accomplis. Il ne peut jamais y avoir d'autres effets dans le cerveau, le corps ou les affaires qu'une grande détente, du confort, de la paix et un bien permanent.

     

    "En ce qui concerne la création animale en ce monde, Je dois vous faire observer que les oiseaux, à l'origine, furent créés par les Maîtres Ascensionnés pour servir de messagers à l'humanité. Les qualités destructives qu'ils ont parfois sont dues à la radiation des humains. Dans le Nouvel-Âge, ces caractères disparaîtront. La Nature, c'est à dire la végétation et le règne minéral de la Vie, ont été créés et maintenus par les Grands Maîtres Cosmiques. La Nature elle-même est pure à jamais, et si les humains n'imposaient pas leur discorde sur l'atmosphère dans laquelle les plantes grandissent, il n'y aurait pas de plantes vénéneuses. Il fut un temps où tout dans la Nature ne produisait que des effets harmonieux sur l'âme et le corps des êtres humains. La Nature possède une Activité intrinsèque d'Auto-purification et d'Auto-protection qui ne tolère le génie destructeur des hommes que pendant un certain temps. Par des désastres et des catastrophes, la Nature rejette sur les humains ce qui lui a été imposé au cours des siècles passés. Ainsi, Vie après Vie, l'homme, continuellement, retrouve sa propre création négative se retournant contre lui, jusqu'à ce qu'il construise son monde en accord avec le Plan divin de Perfection, qui est la Véritable Expression de sa propre Divinité.

     

    "La Nature, étant la Création et l'Expression directes des Maîtres Ascensionnés, est plus forte que tout opposant, et elle rejette continuellement, âge après âge, sur l'homme, par des cataclysmes, toute son iniquité. Ainsi, la discorde des humains les détruit et les ensevelit, tandis que la Nature, dans sa Pureté Primitive, continue d'exprimer son Immortalité. La preuve en est donnée par les innombrables civilisations qui ont été créées sur Terre et que la Nature a si complètement oblitérées que la trace de l'effort humain n'est même plus que vaguement relatée dans les Traditions et les Mythes.

     

    "L'homme qui a atteint la Sagesse - l'emploi constructif de toute Science - peut avoir la coopération des gigantesques forces de la Nature et faire ainsi Œuvre Immortelle. Le formidable abattage des animaux pour l'alimentation doit cesser, ainsi que le commerce et l'élevage pour l'abattage."

     

    Peu après le début du dîner, un très petit pain apparut devant chacun, ceux de Nada, de Bob et de Perle arrivant ensemble. Ensuite, il y eut une salade au goût tout à fait inhabituel, et comme dessert, une délicieuse salade de fruits composée de pêches, de prunes, et autres fruits inconnus de nous tous. Mélangée à cette salade, une sorte de crème fouettée, scintillante comme du givre et délicieusement fraîche : une véritable délicatesse inconnue.

     

    "Maintenant, dit Saint-Germain, vous allez goûter quelque chose que vous préférerez certainement au café."

     

    Comme Il parlait, une jarre exquise apparut devant Lui, pleine d'un liquide ambré et fumant. L'une après l'autre, les tasses s'élevèrent de la table pour se diriger vers elle. Elles revenaient à leur place, remplies, comme si elles étaient dirigées par des mains invisibles. Quand nous fûmes tous servis, Il dit : "Ceci n'a pas besoin de crème, et surtout ne vous alarmez pas par la sensation produite par la première gorgée. Cela ne contient pas d'alcool, et c'est la plus nutritive de toutes les boissons." Nous la dégustâmes lentement, et nous eûmes l'impression qu'un courant électrique comme de la Lumière Vivante surgissait à travers nos corps. C'était on ne peut plus délicieux.

     

    Aussitôt qu'un plat était terminé, les assiettes et les couverts disparaissaient et étaient remplacés par d'autres. A la fin du repas, Bob n'y tint plus et il s'exclama : "Je n'ai jamais été aussi stupéfait, et heureux en même temps de toute ma Vie. C'est presque incroyable de constater que nous vivons continuellement au milieu de pareilles merveilles et que nous n'en savons rien. Qu'il soit possible d'atteindre une telle compréhension et d'avoir l'usage illimité de l'Énergie et de la Substance Divines permettant de produire tout ce dont nous avons besoin, comme je viens de le voir faire ce soir, m'électrise complètement. Je veux comprendre l'Usage de cette Loi plus que tout au monde. Je suis prêt à essayer de faire tout ce qui est nécessaire pour y arriver. Voulez-vous, Maître Bien-Aimé, m'aider à cela ?", demanda-t-il à Saint-Germain en se tournant vers Lui.

     

    "Mon Cher Frère, répondit Saint-Germain, c'est le Grand Soi Intérieur qui a inspiré vos paroles. Vous apprendrez à employer le I AM qui est en vous, Sa Grande Sagesse et Son Grand Pouvoir, si Vous acceptez Sa Présence Magique. Vous ferez alors, facilement, ce que vous M'avez vu faire ce soir. Remarquez, en passant, que les Maîtres Ascensionnés n'agissent jamais dans des pièces obscures pour produire ce qu'Ils créent directement à partir de la Substance Universelle. Ce qui ne supporte pas la Lumière ne vient pas du Christ et devrait être renvoyé immédiatement. Ceux qui servent la Lumière ne devraient jamais essayer de produire des phénomènes dans des pièces non éclairées. Ce qui est de la Lumière travaille toujours dans la Lumière, et ce qui ne La supporte pas ne sert certainement pas la Voie Constructive ou le Chemin de Perfection. Tous les phénomènes qui se pratiquent dans des pièces obscures appartiennent au plan psychique et arriveront, tôt ou tard, à capturer ceux qui entrent en contact avec cela dans le filet de la misère et de la destruction qui existent sur ce plan.

     

    "Si vous suivez les Instructions qui seront données périodiquement, vous vous en réjouirez pendant toute l'Éternité.

     

    "Je vais maintenant tenir la promesse que Je vous ai faite", dit-Il en Se tournant vers Perle et Rex. Au même instant, tout le service utilisé pendant le dîner réapparut sur la table, comme s'il y avait été placé par des mains invisibles. " Nous nettoyons tout, dit Saint-Germain, par l'Emploi de Courants d'Énergie. C'est un moyen qui sera employé par un grand nombre de personnes dans l'Âge Nouveau où nous venons d'entrer. Cette porcelaine si fragile, et ces cristaux dont Je vous fais cadeau, sont incassables (un verre et une assiette tombèrent à terre sans se briser) ! La nappe et les serviettes ne se saliront, ni ne s'useront jamais, continua Saint-Germain, mais ne permettez à personne d'en assurer l'entretien en dehors de vous. Écoutez-Moi encore un instant avec attention. Seulement parce qu'il s'agit de l'Union de deux paires de Rayons-Jumeaux, J'ai l'autorisation de produire ce qui va apparaître."

     

    Il étendit les mains. Au bout d'un court instant, un Disque en Or de la grandeur d'une pièce de vingt dollars apparut dans chacune. "L'Or répondra toujours à votre appel, leur dit-Il, si vous comprenez la Grande Loi gouvernant Sa production. Je désire que vous examiniez ceci attentivement", recommanda-t-Il en faisant circuler les pièces autour de la table. Nous les Lui rendîmes. Il continua : "Regardez encore". Immédiatement, un parfait diamant, blanc-bleu, se forma dans chaque paume, et Il nous les donna à examiner. Puis Il prit une pièce d'Or et un diamant dans chaque main et les ferma quelques instants. Quand Il les rouvrit, une belle bague avec diamant serti s'y trouvait. Il remit l'une à Bob et l'autre à Rex en disant : "Un signe de Mon Amour pour vous. Portez-les toujours. Observez encore, Je vous prie." Il étendit les mains. Comme suspendus en l'air, un collier de perles apparut au-dessus de sa main gauche et un collier de diamants au-dessus de sa main droite. Ils se posèrent doucement dans Ses paumes et Il poursuivit : "Ils sont d'égale valeur et, commercialement, ils valent une fortune. Je les offre à Mes Chères Étudiantes Perle et Nada, dans un but plus élevé cependant que leur valeur marchande."

     

    Il donna le collier de perles à Perle et le collier de diamants à Nada, avec Sa bénédiction : "Portez-les toujours, dit-Il, c'est un Don de Mon Amour. Maintenant votre conscience est ancrée, cela Me permettra de vous donner 'le Grand Commandement'. Avec Lui, vous pouvez ordonner au corps de manifester la Perfection, avoir la Souveraineté et l'Usage de certains Éléments, de certains Courants de Force Électronique et de Rayons de Lumière. Vous pouvez donc gouverner votre Vie et vos affaires en Parfait Ordre Divin. Ceci est de l'Instruction strictement privée, elle est communiquée ici, dans le Centre de Lumière, et n'est jamais donnée à quiconque, sauf par Moi."

     

    Il commença à expliquer le formidable Emploi du Grand Commandement, dont la Simplicité est si admirable et le Pouvoir si extraordinaire. Il nous prit chacun séparément, et nous pria de donner le Commandement et de constater qu'il est absolument impossible qu'il résulte de Son Emploi autre chose que la plus grande Harmonie et des Bénédictions pour tous. Chacun eut des résultats instantanés, et nous étions muets de stupeur devant l'Immensité de ce Pouvoir. Nous fîmes Vœu, devant le Puissant Soi Divin en chacun, de ne L'employer qu'au Service de l'Amour Divin.

     

    "Tous, vous avez entendu dire : 'Avec Dieu, toutes choses sont possibles'. Je vous dis que vous pouvez tellement vous perfectionner, tellement élever votre Conscience dans la Pure Essence de Dieu, qu'avec vous toutes choses seront possibles dès que vous aurez appris à diriger ce Gigantesque Pouvoir, par l'Amour et la Sagesse de votre propre Puissante Présence I AM. La Puissante Présence Magique I AM en vous est Suprême et Victorieuse sur tout, au Ciel et sur la Terre. Donnez-Lui toujours la première place et contemplez cette Puissante Vérité, chaque fois que vous avez un moment de tranquillité."

     

    Il était maintenant 9 heures du soir. Dehors, il faisait très sombre, mais personne ne s'était aperçu qu'à l'intérieur la Lumière avait crû dans la mesure où elle avait diminué à l'extérieur. Personne n'avait pensé à allumer car Saint-Germain avait éclairé la pièce par Son Contrôle de la Force Électronique.

     

    "Je désire, dit-Il, que chacun de vous s'entraîne à ne jamais être surpris quand J'apparaîtrai. Je peux venir n'importe quand et n'importe où, s'il est nécessaire de vous donner de l'assistance.

     

    "Non, Bob, dit-Il en le regardant, nous ne donnons jamais rien à un Étudiant qu'il ne soit pas prêt à accepter. Les Maîtres Ascensionnés ne commettent jamais d'erreur, Je puis vous l'assurer. En ce qui concerne ceux qui, quelquefois sont appelés Maîtres, Je veux vous donner une explication qui a son importance pour les Étudiants de la Lumière et de la Vérité. En premier lieu, il y a ceux qui sont appelés Maîtres et qui ont atteint un très haut degré de Sagesse, et qui ont maintenu la Vie dans le corps physique environ deux siècles, mais sans avoir ascensionné le corps comme le fit Jésus. Il y a ceux aussi qui s'appellent eux-mêmes 'Maîtres' sans avoir la moindre idée de ce qu'est un vrai Maître.

     

    "Il y a une chose dont vous pouvez être absolument et éternellement certain, c'est qu'un vrai Maître ne dira jamais cela de Lui-même, et qu'un Maître Ascensionné n'acceptera jamais un paiement quelconque pour l'Aide qu'Il donne, car le premier signe de la véritable Maîtrise est de tout faire comme un Joyeux et Libre Don du Service d'Amour envers le monde.

     

    "Le Maître Ascensionné est toujours absolument infaillible, parce qu'Il est sorti de l'octave d'action vibratoire où des fautes peuvent être commises, et qu'Il est devenu entièrement Divin. Par l'Ascension de Son Corps, toute la structure atomique a été transformée en Électronique. Sa Vision est Illimitée, et Il connaît tout parce qu'Il utilise exclusivement l'Omniscience Divine.

     

    "Ces Maîtres qui ont donc atteint un très haut degré de Sagesse, mais qui n'ont pas encore ascensionné le corps atomique, peuvent et parfois colorent leur enseignement avec leur propres concepts personnels, car personne n'est infaillible tant qu'il ne fonctionne pas dans son Corps Électronique ou Corps de Pure Lumière, dans Lequel aucune contamination ou concept personnel ne peut exister. Vous êtes tout à fait digne, Bob, de tout ce que vous avez le Privilège d'expérimenter. Efforcez-vous toujours de devenir encore plus digne de la Puissante Présence I AM qui fait battre votre Cœur et vous donne l'Usage de toute bonne chose.

     

    "Je suggère que Nada, Perle et Rex retournent à l'école et que ce bon Frère (me désignant) demeure à la ferme avec leur père, jusqu'au jour où les enfants auront passé leurs examens et où leur père aura fait l'Ascension. Après cela, tous les cinq, vous pourrez toujours considérer la Ferme du 'K. Diamant' comme votre maison de famille. Dans trois ans d'ici, votre Activité sera telle que vous pourrez considérer le monde entier comme votre demeure, car vous serez appelés à servir partout où de l'Aide sera nécessaire. Dans un an, à partir du 10 septembre prochain, Je désire que Nada, Perle, Rex et Bob M'accompagnent vers l'Extrême-Orient, l'Inde, et l'Arabie, et qu'ils y séjournent pendant deux ans. Bob, vous ferez bien pendant ce temps de préparer Dave Sutherland à prendre complètement la charge de la mine pendant votre absence. Ne soufflez mot à personne de ce qui concerne nos plans. Je vous retrouverai encore une fois à la ferme, juste avant que les Enfants ne la quittent pour l'Université, et Je vous prie, Bob, de prendre des dispositions pour être là également. Je vous ferai connaître la date exacte plus tard. Votre grand Amour et votre sincérité naturelle ont largement ouvert la Porte de l'Illumination. Soyez très fidèles à la Grande Lumière Intérieure, la Glorieuse Présence I AM. Demandez conseil à votre Guide Intérieur et écoutez-Le toujours. Les Directives doivent venir clairement, correctement, et définitivement. C'est une Joie pour moi d'avoir été l'invité d'amis si nobles et si sincères. Mon Amour et Mes Bénédictions vous sont acquis pour toujours. Bonne nuit !"

     

    Comme Il prononçait ces paroles, l'éclairage du bungalow s'éteignit. Rex traversa la pièce et alluma l'électricité. Saint-Germain était parti. Nous retournâmes à la salle à manger et, devant nous, sur la table, se trouvaient tous les merveilleux cristaux, porcelaines, linge de table et couverts d'argent. Ces gens, mes Amis, sont toujours en possession de ces Dons Magnifiques !

     

    "Ô, Gloire de la Nuit ! s'exclama Bob avec son enthousiasme naturel, cela dépasse tout ce que j'ai jamais entendu et même rêvé, et tout est réel et vrai et chacun de nous peut en faire autant. Je suis profondément reconnaissant que ces deux fleuves de bonheur soient venus en même temps dans ma Vie : Nada, et cette Grande Révélation de Perfection et de Pouvoir. C'est un miracle d'avoir pu trouver ce Don d'Amour le plus élevé et la Gloire de mon Rayon-Jumeau dans un Être qui a cette merveilleuse et véritable Compréhension. C'est une chose que j'ai toujours ardemment désirée.

     

    "Le bonheur de connaître la Puissante Présence I AM en mon for intérieur ne peut s'exprimer en paroles, et lorsque je pense à l'aide donnée par notre Bien-Aimé Saint-Germain, et à mon indépendance financière venue au travers de vous, mes Amis Bénis, ma Gratitude est sans bornes. Il n'y a pas de doute, ma Coupe de Bonheur est pleine à déborder. Il semble que je pourrai inonder le monde avec ce Puissant Amour Intérieur qui est, comme je le vois très clairement, la Grande Solution pour toutes choses."

     

    Le lendemain, les premiers mots que nous entendîmes de Bob furent : "Ô ! Joie, je l'ai !". Je demandai : " Quoi donc ? "Ma bague !", répondit-il et, ainsi, la journée commença joyeusement pour tous. Rex emballa les magnifiques cadeaux de Saint-Germain et, au matin du 15, quand nous fûmes prêts à partir pour la ferme, il les mit dans l'automobile. 

     

    De grosses larmes emplissaient les yeux de Bob lorsqu'il nous serra sur son cœur, débordant de gratitude pour tout son bonheur. Au moment de s'approcher de Nada, les forces faillirent lui manquer, mais il leva les yeux et vit l'image de notre Bien-Aimé Maître. Il se sentit immédiatement revigoré. Avec un ravissant sourire, il aida chacun de nous à s'installer dans la voiture et nous lança un au-revoir de la main. Le lendemain, nous étions à la ferme.

     

    Le samedi matin, au réveil, Rayborn trouva un message de Saint-Germain, nous priant tous de Le rejoindre à huit heures, le soir, dans la Chambre de la Tour, et nous informant qu'Il avait également invité Bob. A huit heures moins vingt, nous nous dirigeâmes vers la tour et la porte de la chambre s'ouvrit d'elle même.

     

    Saint-Germain S'y trouvait déjà, dans Sa Robe-sans-couture Blanche, et tout Son Être exprimait la Majesté et la Souveraineté de l'Amour. Nous avions revêtu les Robes qui nous avaient été données à la Grotte des Symboles, excepté Bob qui n'avait pas encore reçu la sienne. Quand nous reçûmes Son salut, la Radiation de Saint-Germain nous enveloppa tous.

     

    "Je vois que vous êtes prompts et fidèles en toutes choses", dit-Il, et Se dirigeant vers Bob pour lui remettre sa Robe, Il ajouta : "acceptez ceci avec Mes Bénédictions." Bob s'éclipsa et revint quelques instants plus tard semblant un être d'un autre monde tant il radiait de Grâce et de Pouvoir. Nous prîmes nos places habituelles.

     

    "Que chacun de vous concentre sa Conscience sur la Lumière du Cœur venant de la Puissante Présence I AM." Quand nous rouvrîmes les yeux, nous pûmes simultanément, voir et entendre dans le Monde des Maîtres Ascensionnés, notre Conscience ayant été élevée au cours de la méditation. Chacun put voir clairement sa propre Puissante Présence I AM lui souriant sereinement. Ceci nous fit réaliser pleinement ce que nous pouvions devenir si nous persistions à reconnaître et à accepter la Présence Magique et l'Emploi de Sa Sagesse et de Son Pouvoir Illimités. C'est l'Unique Présence dans tout l'Univers qui peut hausser notre côté humain et l'absorber en Soi-même. Ainsi, par Son Amour, Sa Lumière et Son Pouvoir, nous devenons totalement parfaits. Que nous puissions être élevés au-dessus de toutes les limitations est sûrement le plus puissant des stimulants, qui incitera l'humanité à aspirer de toutes ses forces, avec détermination et dévotion, à cette Puissante Présence I AM.

     

    Alors, nous vivrons selon le Plan Originel et rendrons un Service vraiment Divin. L'opportunité d'avoir pu, ne fut-ce que quelques instants, regarder notre propre Corps Électronique, est une Bénédiction et un Privilège qui ne peuvent être surestimés. Cela donne de la Force et du Courage, et cela agit comme un Aimant jusqu'à ce que, enfin, nous entrions dans le Saint des Saints et devenions Un avec la Source d'où nous venons. Après quelques instants de contemplation de cette Puissante Présence I AM, Saint-Germain abaissa l'Action Vibratoire jusqu'au point où la plus grande partie de cette Conscience plus élevée disparaisse de notre vue.

     

    "Ne voyez-vous pas, Mes Très Chers, expliqua-t-Il, combien il est facile d'élever consciemment votre Conscience jusqu'à ce qu'elle répande et embrasse tout ce qu'il est possible de vouloir connaître ? C'est la méthode que Je désire vous voir employer pour devenir vraiment conscients et avoir la Compréhension effective de la Grande Loi, de Son Emploi et de Son Opération. Voyez-vous comment vous pouvez utiliser et diriger cette Puissante Énergie, sans limites ? Il est vrai que, cette fois, Je vous ai aidés, mais vous arriverez à le faire très facilement par vous-mêmes.

     

    "J'ai montré à chacun de vous sa Puissante Présence I AM Individualisée, afin que vous compreniez quel infini fragment de votre Souveraineté Divine vous employez dans votre expérience physique. Cette Glorieuse Présence vous incite constamment à vous élever, à recevoir votre Couronne de Gloire, et à exercer votre Complète Souveraineté sur Ses Vastes Domaines, et à être libres – à jamais - de toutes limitations. "Cette Transcendante Présence I AM que vous venez de voir est votre Véritable Maître, le Pur Soi Christique. Elle est toute Majesté et Maîtrise, ayant Complète et Éternelle Souveraineté sur tous les mondes et sur toutes choses créées.

     

    "J'ai quelques directives à vous donner avant de vous quitter ce soir. Je désire que Nada, Perle, Bob et Rex nous retrouvent à Washington D.C. Pour les vacances entre Noël et Nouvel An. Votre père et ce bon Frère (me désignant) seront là quelques semaines avant vous, pour un travail que nous avons à faire là-bas. Alexandre Gaylord, l'ami de votre père, vous rendra visite demain. Souvenez-vous que, dans votre contact avec le monde extérieur, l'Unique Vrai Service est de comprendre et d'employer, en Parfait Ordre Divin, la Puissante Énergie de Dieu en vous et autour de vous. La Direction Consciente et Parfaite de cette Énergie est la seule Activité Importante de vos Vies. Tout le reste est secondaire.

     

    "A nouveau, Je vous enveloppe dans l'Éternelle Lumière de l'Amour, la Paix et la Complète Illumination avec Mes Sincères Bénédictions."  Sur ces mots d'adieu, le Corps de notre Saint-Germain Bien-Aimé S'éleva progressivement dans la Vibration de l'Octave Supérieure et disparut.

     

     

    Un Etrange Evénement