• Les Électrons

    Les Électrons

    Les Éléments Constitutifs de l'Univers

    (par le Seigneur Maha Chohan)

    Reçu par Géraldine Innocente 

    Les Électrons

     

    Textes d'origine, non modifiés, ni "revisités"

     

     


    L’Origine des Électrons


    Lorsque nous parlons de vie, nous parlons de ce que le monde scientifique appelle énergie électronique. I AM, Je Suis un Dispensateur Cosmique de vie, c’est pourquoi je connais la réalité de cette substance. Les hommes considèrent que la vie est du temps perdu, qu’elle est ennuyeuse, etc., parce qu’ils ignorent presque entièrement la vraie nature de ce Don de Vie glorieux, issu du Cœur même de Dieu.


    Du Cœur de la Cause Universelle Première se projettent d’innombrables milliards de petits êtres intelligents, transportant tous des dons de santé, d’illumination, de compréhension, d’amour et de lumière. Ce sont des offrandes au Cœur de la Présence I AM de tout être non ascensionné, redirigées par elle dans le cœur de la forme humaine. Elles attendent impatiemment leur passage dans le monde de la forme, qualifiées d’une bénédiction particulière pour la race. La Présence bénit chacun de ces êtres minuscules et les projette vers chaque personnalité humaine dans une pulsation rythmée, dans l’espoir qu’ils passeront par le canal du je personnel pour accomplir le Plan de Dieu. Dès l’instant où ils quittent l’aura du Saint-Je Christique, ils sont saisis par les émotions, les pensées et les activités du je inférieur et sont catapultés dans toutes sortes de formes et schémas destructifs. Leurs petites fioles se brisent, leurs dons se dispersent et ils traversent la conscience externe avec peu de chances d’accomplir leur destinée divine individuelle.


    La procession continuelle de ces petits êtres angéliques, chérubiques et séraphiques se poursuit à travers chaque être humain de la planète qui porte un corps physique, et si chacun de nous était en permanence un conducteur d’énergie électronique dans son état de perfection entretenue par ces petits esprits intelligents, le Royaume des Cieux s’établirait promptement sur la Terre. Etre une telle porte ouverte, et stopper la crucifixion et le mauvais traitement de la vie élémentale qui passe à travers le corps, est véritablement digne de bénédiction. Quand Il trouve un être de cette nature, le Père de toute Vie lui confie de plus en plus de Ses petits messagers, les électrons, dans l’espoir de contrebalancer le gaspillage de milliards d’électrons qui n’ont jamais atteint leur pleine perfection dans le monde extérieur à cause des vibrations discordantes de la personnalité.


    En raison des entreprises actuelles du Maître Saint–Germain, je m’efforce de concentrer dans les chélas de plus en plus de cette essence électronique. S’ils peuvent faire abstraction de leur ego personnel et devenir de tels conducteurs de la Flamme de la Liberté, nous leur serons infiniment reconnaissants.

    Octobre 1948 - Maha Chohan

     

     


    Chapitre I

    Les Électrons


    La plus petite manifestation de la vie pouvant se mesurer en termes humainement compréhensibles est l’électron.


    Ces électrons sont le Corps de Dieu. Ils sont de substance pure et universelle, dotés d’une intelligence qui répond tel l’éclair aux pouvoirs créatifs de Dieu et de l’homme. Sous leurs diverses formes, ils constituent les atomes du monde physique. Leur type se détermine, entre autres facteurs, par leur modèle géométrique et par la rapidité de leur action autour de leur noyau central, et de nombreux atomes vibrent à des fréquences différentes pour constituer, par exemple, la substance du fer, de l’acier, de l’or ou de la chair.


    On retrouve dans toute forme manifestée la même substance de lumière universelle, mais le pouvoir créatif de la Divinité (la Flamme Triple, victorieuse et immortelle), c'est–à–dire l’activité triple du Père, du Fils et du Saint–Esprit, détermine l’action vibratoire de l’atome et son modèle géométrique. Toute substance physique fait partie de la substance de lumière universelle, et Tout est le Corps de Dieu. Tout est fluide et en mouvement permanent, sensible à l’extrême et obéissant à la directive divine. Il va de soi que les objets prétendument inanimés se meuvent constamment et palpitent au rythme de la respiration de Dieu ; l’étudiant attentif peut les appeler à une plus grande perfection, et il devrait les bénir, car ils le servent dans sa vie quotidienne.


    Le corps de chair est plus obéissant et répond plus rapidement qu’un objet inanimé parce que son taux vibratoire est plus élevé et qu’il est en contact permanent avec le pouvoir créatif qui afflue en lui à partir de son cœur. Voilà pourquoi il est facile de mouler la chair dans une plus grande harmonie et beauté. N’importe qui en prend le temps devient la manifestation du pouvoir de la Parole de Dieu sur la substance de la chair.


    Mes chers, je vous ai présenté ce qui précède afin que vous l'étudiiez et en fassiez l'expérience, car, encore récemment, j'ai entendu des chélas déclarer : "Si seulement je pouvais présenter une plus belle apparence en tant que représentant de la Divinité servant avec la Hiérarchie Spirituelle !" Et moi, je vous réponds : "Vous le pouvez !"


    Souvenez–vous que chaque étudiant est un centre Divin. La substance de Lumière Universelle lui appartient sans restriction, afin que lui ou tout être non ascensionné la qualifie et la moule dans la forme, selon un besoin spécifique ou celui de la Fraternité.


    La substance de Lumière Universelle est intelligente, elle souhaite ardemment évoluer vers un pouvoir créatif autonome. De ce fait, elle désire être magnétisée par des courants de vie qui la qualifient de beauté, de perfection et de la conscience du Christ ascensionné. Je voudrais relever ici l’habitude courtoise de bénir les objets inanimés qui servent l’individu dans sa vie de tous les jours. Voilà pourquoi il est impossible d’exclure de la richesse, de l’opulence, de l’abondance, quiconque aime vraiment et désire sincèrement remplir l’Univers du Plan Divin, car il devient un aimant qui attire autour de lui les électrons de la substance de lumière universelle au point d’être envahi par sa présence opulente. Essayez…et vous verrez, mes bien–aimés !

     

     

     


    L’Atome

    (par le Maître Saint–Germain)


    Les grands décrets immuables qui assurent l’ordre dans le Royaume infini de la Vie manifestée sont tous basés sur un grand principe unique de création : l’Amour. C’est le Cœur, la Source de Tout et le véritable Centre sur lequel se fonde l’existence dans la forme.


    L’amour est harmonie, s’il ne préside pas au commencement de la forme, celle–ci ne peut absolument pas parvenir à l’existence. L’amour est le pouvoir de cohésion de l’Univers, et sans lui, aucun Univers ne peut être.


    Dans votre monde scientifique, l’Amour s’exprime en tant que force d’attraction entre les électrons. C’est l’Intelligence directrice qui les fait entrer dans la forme, le pouvoir qui les maintient en rotation autour d’un noyau central et le Souffle dans le noyau qui les attire à lui. La même chose est vraie pour tout vortex de force partout dans la création.


    Un noyau central et les électrons tournant autour de lui constituent un atome. Ce centre d’amour est à l’atome ce que le pôle magnétique est à la Terre et ce que la colonne vertébrale est au corps humain. Sans noyau central ou centre de cœur, il n’y a que lumière universelle informe, électrons qui remplissent l’infini et tournent autour du Grand Soleil Central.


    L’électron est pur esprit ou lumière de Dieu. Il ne peut jamais être contaminé et demeure parfait. Il est éternellement autosuffisant, indestructible, auto–lumineux et intelligent. S’il ne l’était pas, il ne pourrait pas obéir et n’obéirait pas à la Loi, l’activité directrice de l’Amour. Il est immortel, éternellement pur, c’est une énergie de lumière intelligente et la seule substance vraie, réelle dont tout est fait dans l’Univers. C’est l’Essence de Vie parfaite de Dieu.


    L’espace interstellaire est rempli de cette pure essence de lumière. Il n’est ni obscur, ni dans un état de chaos, au contraire de ce que pensent de chétifs intellects humains, ignorants et limités. Ce grand océan de Lumière Universelle, qui existe partout à travers l’infinité, est attiré constamment dans la forme et pourvu d’une certaine qualité ou d’une autre, selon la manière avec laquelle les électrons sont maintenus, par l’Amour, autour d’un point central ou d’un noyau.


    Le nombre d’électrons qui s’organisent en un atome particulier résulte de la pensée consciente. La fréquence à laquelle ils tournent autour du noyau central est fonction des sentiments. L’intensité de l’attraction et du mouvement rotatif dans le noyau central est le souffle de Dieu, et, par suite, l’activité la plus concentrée de l’amour divin. En termes scientifiques, nous l’appellerions la force centripète. Voilà les facteurs déterminants pour la qualité d’un atome.


    Ainsi, vous voyez que l’atome est une entité, une chose vivante et respirante, créée ou amenée à l’existence par le Souffle, par l’Amour de Dieu à travers la volonté d’une intelligence consciente de soi. De cette manière, le verbe se fait chair, et le mécanisme qu’utilise l’intelligence pour accomplir la manifestation de son être est la pensée et le sentiment.


    La pensée destructrice et le sentiment discordant modifient le taux de vibration dans l’atome en changeant la durée du souffle de Dieu dans le pôle. La durée du souffle est décrétée par la volonté de la conscience qui utilise les atomes. Quand cette volonté consciente et directrice se retire, les électrons perdent leur polarité, s’écartent et recherchent de manière intelligente, notez–le, leur chemin de retour vers le Grand Soleil Central, pour se polariser à nouveau. Là, ils ne reçoivent que de l’Amour, car le Souffle de Dieu n’a pas de fin, et l’ordre, cette Loi première, se maintient éternellement.


    Certains scientifiques ont prétendu et enseigné que les planètes entrent en collision. Une telle chose n’est pas possible. Si cela était, cela reviendrait à précipiter dans le chaos l’ensemble du Plan Divin. En vérité, il est heureux que les puissantes lois de Dieu ne se limitent pas aux opinions de certains enfants de la Terre. Qu’importe ce que pensent les scientifiques, ordinaires ou non, la création de Dieu va toujours de l’avant en exprimant de plus en plus de perfection !


    Dans l’esprit et dans le corps humains, la pensée constructive et le sentiment harmonieux sont les activités de la loi et de l’ordre. Celles–ci permettent aux électrons de conserver dans l’atome la fréquence vibratoire parfaite, et ainsi, ces électrons demeurent polarisés à leur point particulier de l’univers aussi longtemps que perdure dans leur noyau le souffle de Dieu par la volonté de l’intelligence directrice, consciente de soi, qui utilise le corps dans lequel ils existent. De cette manière, la qualité de perfection et d’entretien de la vie dans un corps humain demeure constamment sous le contrôle conscient de la volonté de l’individu qui l’occupe. La volonté de l’individu sur son temple est suprême, et même en cas d’accident, personne ne quitte son corps sans le vouloir. Très souvent, la souffrance physique, la peur, l’incertitude, et beaucoup d’autres choses, incitent la personnalité à changer ses décisions au regard de sa volonté passée, mais toute chose dont le corps fait l’expérience est et sera toujours sous le contrôle du libre arbitre de l’individu.


    Pour saisir l’explication ci–dessus au sujet de l’électron et du contrôle conscient que l’individu en a au-travers de sa pensée et de ses sentiments, et pour gouverner la structure de son propre corps, il faut comprendre le Principe Unique qui gouverne la forme dans l’infini. Quand l’homme fera l’effort de s’en convaincre, notamment par l’expérience dans son propre corps atomique de chair, alors il progressera vers la maîtrise de soi. Quand il l’aura atteinte, tout l’univers sera son collaborateur dévoué pour accomplir tout ce qu’il aura décidé par amour.


    Quiconque obéit de plein gré à la Loi de l’Amour entretient en permanence la perfection dans son esprit et dans son monde. A lui, et à lui seul, appartiennent toute autorité et toute maîtrise. Il n’a le droit de régner que parce qu’il a d’abord appris à obéir. Quand il a conquis l’obéissance de la structure atomique dans son propre esprit et dans son corps, n’importe quelle structure atomique extérieure à lui–même lui obéit aussitôt.


    Ainsi, par la pensée et le sentiment, chaque individu a le pouvoir de s’élever vers les sommets ou de plonger dans les abîmes. Chacun détermine seul son propre chemin d’expérience. Par le contrôle conscient de son attention sur ce qu’il permet à son esprit d’accepter, il peut marcher avec Dieu et Lui parler face à face, mais il peut aussi s’écarter de Lui et descendre au–dessous de l’animal en immergeant sa conscience dans l’oubli. Dans ce cas, la Flamme Divine en lui se retire de son habitat humain. Après des éons, elle recommence une pérégrination humaine dans le monde de la matière physique, jusqu’à la victoire finale, consciente et par décision de libre arbitre.

     

     


    Le Schéma des Électrons


    Dans Son immense miséricorde et gentillesse, le grand Créateur a créé le modèle électronique de chaque individu de manière différente et distincte, afin que tous puissent se réjouir d’une certaine individualité et beauté de la forme. Les électrons de chaque individu diffèrent dans leur structure élémentale, exactement comme les flocons de neige. Chaque schéma, chaque forme, représente l’identité de la Présence I AM qui se manifestera dans sa plénitude par l’intermédiaire du Saint Je Christique à travers le je externe, en même temps que les trois deviendront Un (la Sainte Trinité).


    Ainsi qu’on vous l’a souvent dit, le schéma électronique du Maître Ascensionné Saint–Germain est la Croix de Malte, celui du Seigneur Gautama le Lotus ouvert, celui du bien–aimé Régent Sanat Kumara l’Etoile parfaite d’Amour et de Paix. Cela signifie que tous les électrons qui constituent les corps du bien–aimé Sanat Kumara, du bien–aimé Saint–Germain et du Seigneur Gautama sont d’innombrables myriades de répliques de ces modèles, à travers lesquels afflue toujours la Lumière de Dieu dans les couleurs prismatiques de l’arc–en–ciel. Toute l’énergie, encore informe, que ces Maîtres extraient du Corps de Dieu, une fois qu’elle accède à leur contrôle conscient, est immédiatement estampillée du sceau de leur schéma, et où qu’elle parvienne dans l’univers, dirigée par leurs pensées, sentiments, paroles et actions, les électrons qui la constituent dénotent les traits de leur schéma spécifique.


    De la même manière, toute l’énergie de Dieu que chaque chéla tire de l’informe prend immédiatement la forme de son schéma particulier.


    L’énergie progresse sur un mode circulaire et revient vers vous avec une force accrue, selon la Loi du Cercle. Il y a, pourrait–on dire, une intelligence sélective par laquelle les Êtres Divins peuvent en quelque sorte classifier les émanations de l’humanité en les distinguant les unes des autres. L’énergie tirée du Dieu universel I AM, qui est une activité volontaire, parvient à l’usage de la conscience externe, laquelle à son tour dispense librement cette énergie en pensées, sentiments, paroles prononcées et actions. Le je personnel ne voit pas toujours cette énergie ni la ‘marque de fabrique’ qu’il lui imprime, il pense qu’il peut l’émettre sans discernement, sans devoir en rendre compte. Toutes les formes–pensées, formes–sentiments, paroles et activités du je externe portent son sceau, lequel identifie l’énergie à la personne qui l’a extraite, qualifiée et dépensée. Cette énergie se meut en un cercle, revient vers sa source, pour être rachetée, en y ramenant d’autres de sa sorte.


    Tous les endroits de la Terre, où les Elus ont cherché Dieu, le I AM Universel, et atteint leur victoire, contiennent encore beaucoup d’essence de ces individus ; celle–ci est propice à l’élévation de conscience de tous les chercheurs. Par exemple, l’endroit où le Seigneur Gautama Bouddha reçut son illumination est tellement chargé spirituellement du symbole du Lotus Cosmique de son courant de vie que tous ceux qui s’en approchent et l’invoquent consciemment ressentent un effet certain de sa radiation.


    Si le chéla sincère chargeait quotidiennement les objets prétendument inanimés de la Flamme Violette de Transmutation, il serait étonné de constater un jour combien même les choses qu’il a mises au rebut peuvent donner et donnent, au travers de la radiation qu’il a chargée en elles par les purs électrons de sa propre onde de vie, un élan spirituel à des âmes dont il n’a (N.d.T. : même) pas connaissance. Le service devrait toujours être universel, et la vie quotidienne peut façonner des talismans à partir de n’importe quelle forme qui vous est prêtée pour l’enrichissement de toute vie. Certains chélas sont particulièrement sensibles à la bénédiction de la forme inanimée et du royaume de la nature, et il est bien d’encourager les talents individuels qui suivent cette voie.

     

     


    Description d’un Électron

    (par le Bien–Aimé Zoroastre)


    A l’intérieur de l’électron se trouve le schéma de votre vie. Cela veut dire qu’une fois magnétisé et projeté par votre Saint Je Christique à l’usage de votre je personnel et de ses véhicules, partout où va cet électron, il porte la marque et le sceau de votre appel, et celui–ci est une demande consciente d’user de lumière. Ces électrons, quand ils sont habillés dans la forme par des pensées de nature discordante, quand ils sont ensuite chargés de sentiment et qu’ils partent dans le royaume psychique et astral, ils font alors partie de votre responsabilité et doivent être rachetés en les ramenant dans votre propre monde, puis en les renvoyant purs et parfaits dans votre Corps Causal, auquel ils appartiennent.


    Regardez cet électron ! C’est de la Vie première qui porte votre nom ! C’est de la Vie que vous avez sollicitée, c’est de la vie que vous avez attirée, pure, brillante, iridescente et magnifique du Cœur Pur du Soleil ! Dans cet électron, même à l’intérieur d’une goutte de sang de votre corps, dans cet électron, univers passif, se trouve le modèle de la Divinité, du Corps de Feu Blanc, du Corps Electronique et de tout le pouvoir et des pouvoirs du Feu Sacré. C’est comme une belle goutte d’eau, sauf qu’elle est marquée du sceau de votre modèle de lumière, qui peut être une fleur, une glorieuse Croix de Malte ou un Lotus ouvert.


    Ces électrons de votre Saint Je Christique sont destinés à être magnétisés par la Flamme Immortelle dans votre cœur, et leur descente en procession à travers cette série de véhicules qui s’en saisissent devrait être entièrement exempte d’interruptions provoquées par le mouvement du corps émotionnel, du corps mental ou du corps éthérique. Ces électrons magnétisés par la Présence I AM et qui entrent dans la Sainte Flamme Christique de votre cœur sont votre bâton de pouvoir, votre sceptre de maîtrise et d’autorité, quand rien n’y interfère, quand vous vous centrez dans cette Présence glorieuse, respirante, qui est en vous, et que vous faites taire, taire, taire l’action vibratoire du monde émotionnel, du monde mental, du monde éthérique et du monde physique, restituant à Dieu de la vie première pour qu’elle soit utilisée comme cette Présence le demande.


    Dans le silence de ces véhicules, vous pouvez visualiser et sentir le flot des électrons qui étend la Présence de Dieu dans votre cœur, qui fait croître et mûrir cette Flamme Immortelle de Vie pour devenir la Présence Maîtresse de la vie première.


    Alors vient l’activité du prêtre ou de la prêtresse du Feu Sacré, qui qualifie la vie, car le Feu Sacré n’est que de la vie première consciemment qualifiée, projetée dans un but constructif à travers la conscience (N.d.T. : dotée) de libre arbitre du Dieu dans le cœur. Est–ce si difficile ? Est–ce mystérieux, occulte ? La vie première, ces électrons à disposition de la Présence de Dieu dans le cœur, est alors moulée dans la forme, selon le dessein parfait du corps mental. Si c’est la Flamme Violette, le corps mental esquisse cette action magnifique du pouvoir transmutant d’amour divin, et le corps émotionnel souffle dans ce glorieux concept mental, lui insuffle énergie et lumière, et le Feu Sacré fonctionne alors dans les corps mental et émotionnel, et le corps éthérique, pour autant qu’il soit calme, l’accepte.

     

     


    Interminable Fleuve d’Électrons


    Dans l’activité du Pont vers la Liberté, les gens doivent apprendre la valeur de la vie. Certains pensent que la vie est quelque chose qui leur revient de droit, et ils la dispensent autour d’eux dans l’univers avec aussi peu de considération que les empereurs romains jetaient des pièces de monnaie à leurs esclaves. Connaissant chaque électron de cet univers (car, en collaboration avec le bien–aimé Hélios, je suis le Dispensateur cosmique d’énergie pour la planète Terre), j’ai passé des heures de dévotion et d’admiration pour ce fleuve incessant de petits êtres en provenance du Cœur même de Dieu qui se répand dans la puissante Présence I AM d’êtres non ascensionnés. Ces petits êtres sont les électrons dont on parle si souvent dans l’activité du Pont, et ils ont en propre une individualité. Certains évolueront dans le cadre d’une race, telle que la race humaine d’aujourd’hui, et ils atteindront la maîtrise, s’ils en décident ainsi.


    Cette mer de force électronique est dispensée par la puissante Présence I AM de chaque courant de vie dans la forme physique, et c’est là que les plus grandes atrocités se commettent, bien plus vicieuses que les crimes des dictateurs qui provoquent tant d’indignation parmi les humains. Des milliards et des milliards de ces petits êtres électroniques, qui ne recherchent qu’un passage sûr au travers d’une forme humaine, sont écrasés, battus et tellement déformés que lorsqu’ils atteignent l’aura du courant de vie, leur mission est complètement détruite, et ils se désintègrent jusqu’à ce qu’ils soient purifiés par l’un des messagers de la Divinité et puissent retourner à la maison pour être polarisés à nouveau.


    Etudiants précieux, les électrons sont venus en vous avec des dons et des pouvoirs de guérison et de paix, et ils apporteront généreusement et avec gratitude leur collaboration au renouvellement de chaque parcelle de muscle, d’os et de tissus des corps inférieurs en reconnaissance d’un sauf–conduit pour l’univers, où leur devoir est de remplir de perfection le royaume de Dieu. Certains courants de vie sont assez sages pour invoquer et inviter ces êtres dans leurs quatre corps inférieurs en entretenant l’harmonie et en leur assurant un passage agréable. Ils constateront que ces êtres exquis remplissent leur aura et leur vie individuelle des dons qu’ils ont emmenés de la ‘Maison’, et qu’ils continuent à servir depuis l’heureuse aura. Celle–ci sera tellement de leur goût qu’ils demeureront totalement en paix dans leur exil temporaire. Un tel être aura opulence, santé, et beauté, de même qu’une myriade de dons de Dieu libérés par la substance électronique. Ces dons ne pourront être forcés à disparaître par aucune dissonance du monde extérieur. Car il est aussi difficile de s’éloigner de la beauté et du Royaume de Dieu que d’échapper à un essaim de guêpes furieuses. Les électrons qui trouvent harmonie, bonheur et amour sur le plan tridimensionnel se cramponneront à l’aura et à l’orbite d’un tel nourricier et, tout naturellement, ne chercheront pas à sortir dans les vibrations discordantes qui se trouvent autour de la planète.

     

     


    La Vie est Magnifique


    Il n’y a qu’une seule et même vie qui afflue à travers les dix milliards de courants de vie appartenant à ce système de mondes. Chaque courant de vie en est un canal, et la vie qui s’écoule à travers deux canaux est identique, tout comme le sont, dans un immeuble, l’eau qui sort d’un robinet du premier étage et celle d’un autre au rez–de–chaussée. Le Père de toute vie et les Maîtres Ascensionnés déversent constamment leur paix, leur perfection, leur miséricorde et leur liberté à travers chaque courant de vie, et il n’y aura pas un seul atome sur cette planète qui n’obtienne pas un jour la perfection et l’immortalité. Le grand Dieu Liberté (Saint–Germain) a obtenu cette faveur parce que son amour a été assez grand pour l’inciter à se tenir devant le trône de Dieu et demander l’opportunité de sauver la Terre de la dissolution. Cette faveur lui a été accordée, et sa réponse a été le don de la Flamme Violette et Transmutante à l’humanité, par laquelle cette dernière peut nettoyer, purifier et racheter la substance électronique qu’elle a extraite de manière audacieuse du Cœur de l’Éternel et qu’elle a forcée à prendre une telle forme que les anges s’en voilent la face.


    Enfants bien–aimés, la vie est magnifique. C’est une chose magique, mystique, parce que c’est une substance faite du corps de Dieu. C’est une émanation constante de la vie de l’individu qui se répand constamment et partout dans l’atmosphère de la Terre. C’est de l’énergie électronique de l’amour, qui prend humblement la forme du moment exigée par son utilisateur. La substance de ma vie obéit toujours à mon ordre conscient, que cela soit pour former une fleur, un brin d’herbe, une gerbe de blé, ou parfois, en faveur d’un chéla bien–aimé, un billet de banque.


    Les qualités de Dieu sont aussi de la substance, et quand je dis ‘substance’, c’est bien ce que j’entends par là. Quand un Maître Ascensionné répond à un appel à l’aide, que fait–il ? Il extrait du Cœur de Dieu l’essence qui est un fleuve d’électrons, et il projette vers vous ces électrons qualifiés de sa conscience. Ces électrons sont de la substance réelle qui peuvent être moulés dans n’importe quelle forme dont vous avez besoin, dans la réponse à votre prière : santé, opulence ou illumination. Demandez et vous recevrez ! Vos pensées et sentiments moulent la substance du corps électronique de Dieu dans n’importe quelle forme désirée.


    Utilisons une comparaison ! Quand un Roi a un fils dans une contrée lointaine, grande est sa dévotion envers lui. De son cœur, il envoie un Ambassadeur de confiance Auquel il demande d’accomplir tous les vœux du fils. Voilà ce que fait pour l’individu l’Amour du Maître Ascensionné. L’ambassadeur, voyant les exigences du fils du Roi, manifeste son amour en tant que confort du corps, bonheur spirituel, culture et développement de son esprit, qui sont des dons exprimant l’Amour du Roi. C’est ce que fait la sollicitude des Êtres Divins qui sont les ambassadeurs de Dieu : elle répond aux besoins du moment du solliciteur, de même qu’elle l’enveloppe de leur présence aimante. En vérité, mes bien–aimés : "Avant qu’ils n’appellent, j’aurai répondu, et pendant qu’ils parlent encore, j’aurai entendu." (Isaïe, 64 – 24)

     

     

     


    Chapitre II

    Et la lumière fut !


    "Que la lumière soit, et la lumière fut !" La lumière est l’instrument de la grande Intelligence Universelle. C’est le transmetteur de la Paix de Dieu, du bonheur, de la beauté et de l’abondance. Dirigez votre conscience vers la lumière dans votre for intérieur, car elle vous connecte au Père, et c’est par elle qu’affluent Sa substance et Sa perfection pour enrichir votre monde individuel de l’expérience.


    Dans le tumulte de la vie quotidienne, il est parfois difficile pour le chéla de passer ne serait–ce que cinq minutes deux à trois fois par jour dans la contemplation de la lumière qui fait battre son cœur et qui entretient le flux de vie à travers le temple qu’est le corps. Il peut aussi considérer la lumière comme un soleil situé dans son cerveau, qui envoie ses rayons à travers les yeux, les oreilles, le nez et la gorge, en nettoyant et purifiant ces canaux.


    Tenez–vous dans la lumière et attirez à vous ce qui vous appartient ! Pour l’aspirant qui progresse sur le chemin de la maîtrise, il arrive un moment où toute forme extérieure doit être dépossédée du pouvoir de l’influencer ou de le soutenir.


    Si la volonté de la Présence I AM ne la soutenait pas, la Flamme disparaîtrait rapidement du cœur humain. Quand le chéla s’est dépouillé de toute confiance dans le monde extérieur (le monde illusoire de la forme), il se trouve véritablement dans une période d’initiation, de croissance, de développement et de prise de conscience. Dans le processus apparemment pénible qui le détourne de la confusion et de la désillusion, l’âme s’appuie sur Dieu pour sa subsistance, et l’homme vit à nouveau comme il était prévu qu’il vécût : dans la lumière.


    Lorsqu’une personne manque d’une certaine expression de bien, c’est la preuve flagrante que son attention et sa conscience se sont provisoirement écartées de l’évidence que tout bien provient de l’intérieur.


    La lumière invoquée par un individu éclairé pour traiter les conditions du monde est un pouvoir durable et enrichissant. C’est un puissant service rendu à la Hiérarchie Divine qui recherche ardemment la coopération d’êtres non ascensionnés.


    Au cours de chaque période de vingt–quatre heures, l’étudiant peut choisir, de préférence à intervalles réguliers, trois espaces de cinq minutes durant lesquels il demeure assis, l’esprit complètement dégagé des pensées de gens, de conditions et d’engagements banals, en focalisant son attention sur la lumière qui afflue de la Présence I AM dans son cœur, qui emplit son esprit et son corps et qui en ressort pour se déverser dans l’endroit où il se trouve sur la planète, il apporte la paix et plein de bonnes choses qui inondent le monde de ce serviteur de la lumière.

     

     

     


    Fleuves de Lumière


    Je viens ce matin de manière tout à fait informelle pour vous apporter l’amour et la radiation de mon amitié, de mon association et de ma présence.


    Savez–vous que lorsque les Maîtres vous parlent à travers l’énergie de votre courant électronique de lumière, il afflue en vous une substance permanente qui fait partie de leur propre vie et qui dote le flux électronique émanant de votre Présence de leur conscience, de leurs sentiments et des qualités qu’ils ont le privilège d’exprimer dans l’Univers ?


    Pendant le temps où repose sur nous votre attention, vous ressentez le bien–être qu’apporte cette qualification et vous faites l’expérience momentanée du sentiment naturel qui est le vôtre lorsque vous devenez maître de l’énergie. L’élévation, la paix, la radiation que les femmes, hommes et enfants sincères ont ressenti pendant tous les âges, quand ils touchaient le bord du vêtement spirituel de quelque Présence Maîtresse, n’étaient qu’un avant–goût de l’activité naturelle que souhaitent les Parents Divins de la race pour chaque âme évoluant sur la planète.


    Parfois, les gens se découragent parce qu’après une telle exultation de conscience, ils reviennent à leur trouble mental et émotionnel, mais chaque fois que nous viendrons, chaque fois que vous prendrez part à cette sainte communion, il vous sera plus facile de recréer consciemment, et à volonté, le même sentiment de bonheur et de réconfort que vous ressentez dans notre présence, peut–être devrais–je préciser : que n’importe quel courant de vie ressent quand il accepte notre présence.


    Au cours des âges, j’ai été le témoin de grands rassemblements organisés pour trouver et adorer Dieu. J’ai vu les diverses consciences qui constituaient le corps de cette adoration, discernant clairement les motifs ayant conduit les individus sur ces lieux, et j’ai vu l’épanchement de la force spirituelle émanant de la Présence Maîtresse invoquée en tant que saint Patron. J’ai noté aussi que le bénéfice reçu par chaque membre de la congrégation dépendait de son acceptation intellectuelle et émotionnelle de cette Présence Maîtresse. Certains repartaient de l’endroit renouvelés et revivifiés, d’autres vides. Pourquoi ? Parce que le libre arbitre est l’un des dons discutables, disons–le ainsi, dont a été doté l’individu, car ni les dons de Dieu ou de Ses Messagers, ni la paix ou la santé, ni le réconfort de l’expression formulée ne peuvent s’ingérer dans la conscience de l’individu, à moins que celui–ci ne les accepte.


    Nous faisons tout ce qui est possible pour vous faire ressentir que nous sommes réellement des Êtres vivants, respirants, gardiens et protecteurs de cette Terre depuis si longtemps. C’est pourquoi nous sommes tellement reconnaissants pour chaque occasion qui nous est donnée d’appeler l’attention de l’humanité sur tout ou partie du service que rend la Hiérarchie Céleste, composée de ces grands Personnages qui ont choisi d’incarner les vertus de Dieu. C’est de leurs courants de vie qu’émanent ces sentiments exquis que recherchent les humains en eux–mêmes et qu’ils imaginent représenter le bonheur, la sécurité ou le ciel.


    L’autre soir, j’étais assis au milieu de mes bien–aimés dans notre foyer de Ceylan, et je venais de recevoir des messagers désignés à cet effet, les lettres affectueuses et sincères écrites par des centaines de gens de votre hémisphère occidental. Je ne peux vous décrire la joie de mon Cœur à prendre connaissance de cette acceptation phénoménale de moi–même en tant qu’être tangible, conscient et intelligent, aussi facile d’accès qu’un père, un frère ou un ami.


    Voyez–vous, jusqu’à ces dernières années, mon service a été très éloigné de la conscience de l’homme moyen. Je me suis appuyé presque exclusivement sur mes Chohans et leurs chélas acceptés pour attirer la conscience et la compréhension des gens vers la condition d’adepte, dans laquelle ils devenaient maîtres de toutes vibrations, sauf des plus subtiles, je n’avais donc qu’une connaissance transitoire du courant de vie individuel.


    Soudain, de manière presque incroyable, si l’on considère les nombreux millénaires pendants lesquels un tel événement s’est fait attendre, l’esprit occidental a accepté la possibilité d’atteindre les Cœurs de ceux d’entre nous qui vivent au–delà du voile.


    Je lis moi–même chaque mot et chaque ligne de chaque lettre, écrits au travers de la substance physique et de l’énergie de quelques cœurs tendres, sincères, confiants, imprimés sur chaque corps émotionnel, dans la substance du monde mental et dans la conscience éthérique du courant de vie. Sur le flux de retour de cette énergie, une fois par mois, je dirige la substance et la flamme de ma propre présence, elles suivent le même chemin, se pressant à travers le corps éthérique, le mental, l’émotionnel et le vêtement physique de l’auteur de la lettre.


    Cependant, quand un homme ne rédige sa parole qu’en esprit, le courant de retour de mon monde, revenant vers son centre causatif, bénit le véhicule mental. Quand la gratitude ou la bénédiction afflue du corps émotionnel dans une élévation de louange, le courant de retour bénit le corps émotionnel, mais quand tous les corps sont impliqués dans l’acte physique consistant à unir les énergies de lumière électronique du courant de vie, c’est vers eux tous que reflue le courant de retour de mon Cœur.


    L’ordre et la rigueur sont la première loi du Ciel, et la précision mathématique, pourrait–on dire, est essentielle pour ceux d’entre nous qui gouvernons les énergies par lesquelles les planètes et les évolutions sont soutenues. Nous ne demanderons jamais à personne quoi que ce soit qui n’ait une raison scientifique absolue ou ne bénisse le courant de vie, s’il observe notre demande.


    Mes bien–aimés et moi–même sommes restés un long moment, ce soir–là, parlant de manière informelle et remerciant Dieu que l’homme soit maintenant parvenu à s’intéresser consciemment à la vérité. Il est agréable, vous savez, de s’adresser à de nombreuses personnes et de les exhorter à faire de plus grands efforts pour servir Dieu, pour assumer leur nature divine spontanée et pour extérioriser les qualités du Saint–Esprit, mais, croyez–le, je me réjouis plus à m’approcher des sentiments de quelques–uns qui sont mes amis de cœur et à vous montrer les activités témoignant que, nous aussi, nous sommes des individus qui apprécions la camaraderie et l’amitié, et qui, à cause de circonstances imprévues, comme la présente, doivent concevoir de nouvelles méthodes de bénédiction et d’aide à la race.


    Je vous souhaite, à chacun de vous, un joyeux et Saint Jour d’Action de Grâce. Puisse le réconfort du Saint–Esprit vous envelopper, de même que toute l’humanité, dans une accolade d’amour et de lumière.

     

     


    Pure Vie et Lumière


    La grande Énergie de la Puissante Présence I AM est d’un accès aussi facile que l’eau du robinet, qui, en un tournemain, afflue pour remplir son office et qui offre la plénitude de son don selon la nature et le besoin du moment.


    Du Cœur de la grande Présence de Vie afflue un Rayon Électronique d’Essence de Lumière dans la forme humaine qui anime le corps, fournit au cerveau l’intelligence par laquelle est entretenue toute activité externe, et qui fournit suffisamment de vie dans les différents organismes pour assurer à l’âme certaines expériences de vie nécessaires dans le monde de la forme.


    Les grandes et abondantes Énergies du Je Divin peuvent être tirées sans limite par toute personne consciente de sa Présence, dans le silence, dans son sanctuaire ou dans son foyer, par périodes de contemplation, en dirigeant son attention de tout cœur vers cette Présence Divine et Céleste. Celle–ci peut alors ouvrir les ‘vannes’ de cette lumière qui afflue dans le corps et autour de lui en un flot constant de force électronique et baigner ainsi non seulement la forme physique, mais aussi les corps intérieurs dans un bain radiant de force énergétique, guérissante, dispensatrice de Vie, bien plus puissante et durable que n’importe quel stimulant du plan tri-dimensionnel.


    L’Armée du Ciel est toujours très étonnée de constater que les chélas sincères ne font usage que de si peu de substance électronique, qui est une rivière de Pure Vie et Lumière. On peut l’utiliser à volonté : c’est comme si vous ouvriez une porte donnant sur une salle brillamment éclairée et que vous restiez debout dans l’embrasure, laissant passer le flot de lumière à travers votre corps.


    Visualisez votre forme physique sur le seuil de ce grand et puissant Palais de Lumière ! Visualisez votre Présence, plus grande, bien plus grande que votre corps physique ! Voyez simplement que la radiance colorée autour de cette Présence projette ces fleuves de force dans votre expérience et dans vos affaires ! Ainsi, vous traitez votre conscience externe de manière à lui apporter la paix, le bien–être, la liberté, l’équilibre et l’opulence.

     

     

     


    Lumière en provenance du Cœur de Dieu


    Pour une meilleure compréhension, je vous rappelle que, dans sa descente dans la forme physique, la lumière en provenance du Cœur du Je Divin parvient directement dans la chambre secrète du cœur. De là, elle repart dans le cerveau, et l’impulsion de lumière atteint ainsi la conscience des sens ou ce qu’on appelle la compréhension intellectuelle. De la Présence I AM, l’instruction descend donc sur son rayon de lumière, et, en remontant, enjoint aux cellules du cerveau d’exécuter certaines directives divines qui feront du je externe le parfait représentant du Je Divin.


    Cependant, les cellules du cerveau sont aussi connectées par les cinq sens extérieurs avec le monde de l’apparence, et les vibrations de ce dernier sont en rapport constant avec le cerveau. Il y a donc une accumulation de réel et d’imaginaire prélevé du monde extérieur, et le cerveau doit alors se battre pour décider entre l’acceptation de la Directive Divine en provenance du cœur et les diktats de la prétendue raison du monde de l’apparence.


    Comme il est dans la nature humaine de choisir la ligne de moindre résistance, la pression du sentiment tend naturellement vers l’acceptation du rapport des sens externes. C’est ainsi qu’en règle générale, les Directives Divines qui viennent du cœur sont ignorées, et l’individu devient l’otage du monde de l’apparence jusqu’à ce que, par la contemplation et la Divine Sagesse, il apprenne dans la paix à obéir aux injonctions du cœur, et cela même dans les circonstances adverses les plus effroyables. Sans cela, l’homme ne fera jamais de progrès substantiel sur le chemin spirituel ni ne sera véritablement utile à la Hiérarchie spirituelle, sauf en quelques rares éruptions d’effort. Mais, amis de mon Cœur, ne soyez pas découragés, car moi aussi, j’ai parcouru les chemins de la Terre comme vous le faites aujourd’hui, et nous vous sommes reconnaissants, nous vous aimons pour chaque ‘éruption’ et chaque effort.


    Par la méditation, le chéla peut s’entraîner à observer la lumière qui descend de sa Présence dans le cœur, puis remonte dans le cerveau, de manière à entendre aussi clairement les directives de la Présence qu’il entend une voix de son poste radiophonique, bien que, puis–je l’ajouter, il s’agisse le plus souvent d’une image flashée plutôt que d’une parole exprimée.


    Le chemin de la Maîtrise est dans la conscience contrôlée, centre radiant des causes et directives divines. Reconnaissez, acceptez et répandez la conscience de Dieu à travers l’étude paisible, la contemplation et l’attention dirigée sur la lumière du cœur dans votre for intérieur !


    C’est ainsi qu’aujourd’hui, alors que chacun de mes chélas bien–aimés prend la ferme résolution d’accroître ses efforts pour entendre et suivre la guidance divine intérieure, je répands sur vous, par amour, de plus grandes bénédictions.

     

     

     


    Pure Lumière du Pays de l’Amour


    Les électrons constituant le cœur physique, le cerveau et le corps de chaque être humain accourent avec joie du pays de l’amour. En contemplant cette pure lumière que Dieu dispense si librement, beaucoup d’individus ont l’impression de ne pas les mériter ou d’en être indignes. Il est bien de cultiver l’humilité face aux merveilles du Tout–Puissant, sauf quand cela induit un sentiment de martyre. Ces personnes sont déprimantes pour elles–mêmes et pour d’autres, non seulement à cause de leur propre radiation, mais aussi parce que de manière inconsciente, elles fouillent (dans le sens d’une critique mentale) la nature humaine d’autres personnes, alors que celles–ci ont encore besoin d’être affinées. Cela ne vous aide pas dans votre progrès, parce que cela fait ressortir les influences maléfiques libérées par des êtres non ascensionnés lorsque leur je personnel est affecté.


    Dans la contemplation relâchée, le Saint Je Christique répand sa fragrance, sa joie, son harmonie et sa paix par l’intermédiaire de chaque charmant électron qui compose l’homme physique. S’il bénit et reconnaît ses lèvres et sa langue tous les matins parce qu’elles sont les canaux du saint Souffle de Dieu, le chéla parlera avec la voix des Anges et apportera l’harmonie partout où il ira. S’il bénit ses oreilles à chaque réveil, il n’entendra que des sons de Paix, car tout le reste est illusion. S’il bénit ses yeux, il ne verra que la beauté et la bonté du Royaume de Dieu en chaque voyageur qu’il rencontrera, dans les fleurs et les choses qui poussent, et même dans le chemin et le pavage qu’il foulera et qui sont faits de la force et de l’énergie de Dieu affluant à travers les hommes, ses frères.


    La Terre se trouve maintenant à un stade de son évolution où l’homme doit s’accorder à la Loi de son être et cesser de créer de la discorde et de la souffrance. En dépit de l’apparente confusion actuelle qui s’ajoute au désordre ambiant, la Terre est enveloppée dans le Pouvoir divin d’Amour infini, elle souffre les douleurs de l’enfantement pour donner naissance à l’Âge de Lumière, de Paix et d’Harmonie. A chaque chéla qui, par ses appels à l’expansion de la lumière, aide à cette naissance, je donne la Force et la Confiance tranquille de l’Armée Céleste.

     

     

     


    Réservoir de Lumière Universelle


    Dirigeons notre attention vers le grand réservoir de lumière universelle. Cette puissante source est informe, comme des récipients remplis d’or ou de coupes de tissu.


    La Présence I AM individuelle de tout courant de vie extrait l’informe à volonté, car Dieu ne récusera jamais la Présence d’aucun courant de vie. Aussitôt que cette énergie est acceptée par la Présence individuelle, la responsabilité de ce qui en est fait revient au courant de vie, et cette énergie informe est marquée du modèle électronique, du sceau de l’identité de cet individu, tout comme une marque de fabrique vient étiqueter un bien commercial.


    Chaque Présence a un modèle différent, de manière à ne provoquer aucune confusion dans les annales intérieures de la loi universelle, et de toutes les âmes appartenant à la race humaine, il n’y en a pas deux pareilles.


    L’énergie extraite de l’universel (ce qui, notez–le, est une chose volontaire) est marquée du sceau de votre modèle. Elle descend alors pour être utilisée par la personnalité humaine qui distribue librement cette énergie en pensées, en paroles et sentiments.


    Le je personnel ne voit ni cette énergie, ni le sceau de son appartenance ; il pense qu’il peut la projeter sans discernement et sans avoir à en rendre compte. Cependant, chaque forme–pensée, chaque forme–sentiment et chaque activité du je extérieur transportent ce sceau qui, sans démenti possible, identifie la personne qui les a projetés, qualifiés et déployés. Ils se meuvent en cercle et reviennent vers leur source, pour être rachetés, en ramenant avec eux davantage de leurs semblables. S’ils ont été projetés dans une bonne intention, avec harmonie, ils reviendront accompagnés de leurs congénères, et vice versa.


    Béni est l’individu qui projette son énergie qualifiée de bien, car, sur le courant de retour, son monde sera rempli des dons qui proviennent des royaumes célestes.

     

     

     


    Libre afflux de Lumière Électronique


    Ayant le privilège, la responsabilité et l’honneur d’être pour la Terre et ses évolutions résidentes le réel Dispensateur cosmique d’énergie divine, je bénis le fleuve incessant de lumière électronique (qui dispose d’une intelligence consciente de soi) qui afflue de la Présence universelle I AM à travers votre propre Être de Feu Blanc, votre Présence I AM individualisée, dans le calice de la Flamme Triple, immortelle et victorieuse se trouvant dans votre cœur battant.


    Les hommes non éveillés pensent que la vie leur est tout simplement due, et souvent, de manière négligente et effrontée, ils la gaspillent autour d’eux en pensées vicieuses, sentiments destructifs, paroles blessantes et actions violentes, à cause, bien sûr, de leur manque de maîtrise sur les désirs et appétits du je extérieur.


    Ces innombrables milliards d’électrons investis dans tout individu cherchent un passage sûr et joyeux à travers vos quatre corps inférieurs (émotionnel, mental, éthérique et physique). Dans leur descente divinement ordonnée, fluide et triomphante, à travers vous, ils bénissent, élèvent et renouvellent ces véhicules avant de bénir l’univers tout entier. Cependant, quand l’un des quatre véhicules inférieurs empêche la lumière électronique d’affluer librement dans son service envers vous–mêmes, à travers vous et autour de vous, les électrons sont temporairement emprisonnés dans une cage (appelée substance de matière). Cela ralentit le taux vibratoire de votre propre activité, de même que celle de la lumière électronique canalisée à travers votre courant de vie. La lumière électronique réside dans votre propre Présence I AM, et, par pulsations rythmées, elle se projette pour votre usage en qualités spéciales, bénédictions et pouvoirs. Si, toutefois, vous avez littéralement bloqué le flux d’arrivée de la lumière électronique nouvellement chargée, et même, provisoirement, emprisonné cette précieuse lumière dans vos quatre corps inférieurs, il est vite fait de constater que vous vous êtes court-circuités vous–mêmes des bénédictions qui vous sont destinées.


    Le Bien–Aimé Jésus et Marie, sa Sainte Mère, étaient des canaux grand ouverts à ces rayons de lumière, ils étaient toujours conscients que l’énergie électronique affluant à travers eux était le Pouvoir du Dieu I AM, qui guérissait, apaisait et restaurait tout individu dans la détresse qu’ils approchaient en servant sur la Terre et dans le royaume du Père. Allez maintenant et faites de même ! Par la lumière électronique qui vit en vous, vous avez l’intelligence, la motivation et, plus généralement, le feu puissant de création. Permettez–lui de vous bénir, de vous libérer et, de manière similaire, de bénir toute vie emprisonnée partout !


    Cette lumière électronique renouvellera muscles, os, sang et système nerveux, si votre libre arbitre lui permet de le faire.
     

    Bien–aimés, ces paroles que je vous transmets sont une doctrine d’illumination. Lisez–les, absorbez–les, utilisez leur essence et répandez–en les bénédictions reçues par le contact avec ma présence et ma conscience !


    Vous serez ainsi les véritables messagers de ma Flamme du Réconfort.

     

     


    Mer de Lumière Électronique


    Le grand Corps universel de Dieu se compose d’un nombre illimité de particules électroniques intelligentes, projetées en permanence dans l’univers par le Principe parental. Cela constitue la mer de Lumière électronique dont a été prélevé et moulé dans la forme tout objet qui ait jamais été manifesté dans les sphères intérieures, de même que dans le monde matériel.


    Cette substance de lumière électronique doit répondre aux pouvoirs créatifs de pensée et de sentiments, que cela soit d’un Seigneur Solaire, d’un Etre Ascensionné, d’un Déva, d’un esprit de la nature ou d’un homme. Les grands berceaux planétaires de vies évolutives sont donc de la forme et de la substance consciemment extraite de ce corps de Dieu, focalisée et soutenue par les esprits planétaires. Mais, pour illustrer ma leçon de manière créative, je vais m’efforcer de ramener cette conception cosmique au niveau de l’individu évoluant, pour son usage et à son intention.


    L’une des joies dont la Flamme parentale dota les humains fut l’opportunité de devenir des collaborateurs du Royaume, et c’est pour apprendre la leçon de la création que l’homme se trouve actuellement incarné sur une planète où la forme est devenue suffisamment concrète pour réaliser objectivement le principe de la précipitation individuelle à travers la pensée et les sentiments.


    Aucune forme n’existe sur la planète Terre, qui n’ait pas été évoquée et amenée à l’existence par la porte ouverte de quelque conscience individuelle, humaine ou divine.


    Examinons maintenant le fonctionnement de cette Loi qui nous donnera une certaine liberté dans l’usage de nos centres créatifs pour le plus grand bien de tous. La Substance de Lumière Universelle ne peut devenir consciente de soi que par sa descente dans la forme et par son évolution subséquente en tant que conscience focale, intelligente et active. Cette lumière universelle vit dans un royaume d’innocence, d’amour, de paix et d’harmonie, elle peut rester inactive pendant tout un âge cosmique, tant qu’elle n’est pas appelée dans la roue de l’évolution par la conscience de quelque être individualisé, humain ou Divin.


    Les centres mental et émotionnel dans une conscience sont la porte ouverte par laquelle la lumière universelle informe doit passer pour revêtir un manteau de matière. Le pouvoir magnétique qui réside dans la pensée et dans le sentiment est une sommation qui ne peut être ignorée, et dès l’instant où ces forces palpitent dans une conscience, de manière ciblée ou non, la lumière universelle commence à entrer dans le royaume de la forme et débute son exil volontaire comme un prélude à l’individualisation.

     

     


    Conducteurs de Lumière


    Le Soleil physique est un conducteur de la substance de flamme du Grand Soleil Central. L’homme est un conducteur et sa présence sur la planète Terre a pour but d’attirer la substance électronique, qui est la lumière et la vie du Soleil, et de magnifier cette substance en Œuvres.


    Les rayons électroniques de lumière qui constituent l’atmosphère de la Terre sont des conducteurs. Les montagnes, les mers, les arbres, les oiseaux, les abeilles et d’autres innombrables expressions des manifestations de la Nature sont tous des conducteurs de certaines radiations qui composent la formule par laquelle la vie humaine bénéficie d’une existence soutenue sur la Terre.


    Cependant, l’homme est le seul conducteur qualifié de la Flamme cosmique, qui est Pouvoir, Intelligence, Lumière et Conscience du Soleil (N.d.T. : introduits) sur la planète et dans son atmosphère. C’est le développement de ce pouvoir (d’attirer cette force cosmique, de la diriger et de l’utiliser) qui est la base de l’instruction que la Hiérarchie Spirituelle vous dispense. A cause de développements particuliers et de consécrations de but à travers les siècles, certains courants de vie sont des conducteurs naturels et inconscients.


    Les Maîtres Ascensionnés sont des conducteurs conscients et volontaires d’un épanchement de flamme, plus qu’ordinaire en certaines périodes. L’infusion de paroles, la conscience, la radiation et l’épanchement de forces électroniques sont nécessaires pour sortir la Terre et sa population de la crise actuelle. Plus ceux connaissant le service de la Hiérarchie Spirituelle lui accordent attention et dévouement, plus cette force électronique pourra affluer à travers eux et en fera des conducteurs localisés d’une force invisible qui est l’atmosphère du Nouveau Jour.


    Chaque fois que l’attention se porte sur une quelconque facette représentée par les Maîtres Ascensionnés, cette substance électronique a l’opportunité d’affluer dans l’atmosphère inférieure de la Terre. Cette attention intellectuelle et la dévotion émotionnelle sont tout ce qui est nécessaire pour établir le contact par lequel la substance peut affluer pour enrichir l’atmosphère inférieure, et cela crée véritablement dans l’environnement du chéla et autour de lui un soleil local, dont l’importance cosmique dépasse largement ce qu’il pourra jamais apprécier.

     

     

     


    Libération rythmique de Lumière

    (courant descendant et ascendant)


    La lumière parvient de manière rythmique sur le plan terrestre par vagues quotidiennes descendantes d’énergie électronique. Il y a aussi une vague journalière montante de lumière électronique, qui, elle, transporte toutes les aspirations et toute la conscience ascendante constructive de l’humanité. Le chéla peut se brancher sur cette rivière d’énergie montante et ainsi être attiré dans la dynamique pleinement accumulée de l’énergie divine répandue. L’utilisation de ce fleuve d’énergie ascendante est une nécessité pour toute parcelle de vie qui est encore liée par la pensée humaine. Ainsi, la Flamme divine aspirante se renforce au point où elle peut se détacher et se détache de la pression terrestre pour affluer librement dans la Perfection Divine.


    Tout Etre ayant accompli l’ascension (y compris le bien–aimé Jésus) s’est branché consciemment sur cette rivière de lumière ascendante que le I AM Universel a fournie pour conduire le retour de la conscience de l’homme vers Dieu. C’est comme si l’on montait dans un ascenseur cosmique et qu’on était transporté par l’amour du I AM vers le but que souhaite le cœur. La pression de cet océan émergent de lumière ascendante est essentielle, parce que la masse de l’humanité répand constamment de l’énergie en direction opposée au Plan divin. Tant que l’homme n’entre pas dans la pulsation rythmique du Plan Divin, telle qu’elle est libérée par l’amour et la lumière du I AM, il fait encore partie de l’esprit extérieur. D’où l’importance de la méditation et de l’application quotidiennes, individuelles et collectives, rythmées et, si possible, aux mêmes heures.


    C’est là que, par exemple, les peintres qui ont une vision ésotérique ont pu apprendre à mettre sur toile la beauté de ces vérités cosmiques. Parfois, une peinture est capable de propager à travers les sens suffisamment de lumière pour éveiller l’âme endormie. Dans le monde et royaume du futur, le Maître Sérapis Bey et d’autres Êtres divins répandront la lumière par la peinture, la sculpture et par d’autres moyens, comme la danse, le chant et la musique mélodieuse.


    Alors que le grand Plan Divin pour l’humanité est tellement magnifique, il est véritablement tragique de voir des millions de gens construire des huttes de paille en imaginant ce que devrait être la vie selon leurs élucubrations humaines. Les Elohim sont les constructeurs cosmiques de la planète et Immaculata son Veilleur Silencieux. Hélios et Vesta fournissent par la Présence I AM Universelle la lumière qui surgit à travers la conscience de l’homme en un arc ascendant. Ils ont attendu des siècles durant, le temps de l’accomplissement est arrivé. Avec la rapidité de l’Éclair Bleu d’Hercule et les appels des êtres éveillés, l’homme sera obligé de regarder vers l’Architecte Divin et de construire avec les forces de la nature en accord avec le Plan Divin. Vous pouvez constater ainsi, mes bien–aimés, combien vos invocations sont précieuses. Recevez nos bénédictions pour votre travail en faveur de l’éveil de la race.

     

     

     


    L’amour de la Lumière


    Réfléchissons à ce que l’amour de la lumière doit signifier pour tout courant de vie sur la planète, en particulier pour les chélas.


    L’amour de la lumière peut être une expérience absolument merveilleuse, dès l’instant où vous réalisez que chaque électron a une forme, un visage, une couleur et une petite identité en lui–même. Si vous pouviez voir les millions et les millions d’électrons expirés par le Souffle du Dieu Père–Mère et reçus avec grande humilité par la Présence I AM individualisée, vous comprendriez mieux ce Don de la Vie.


    Les électrons vivent dans le Coeur de la Présence ; puis, en pulsations rythmées par la sagesse de la Présence, ils sont envoyés en un voyage descendant, munis de dons particuliers, de pouvoirs et de bénédictions à la fois pour le courant de vie qu’ils traversent et pour le grand Tout universel. Quand nous parlons de voyage descendant, nous nous référons à la conscience (N.d.T. : réceptrice) qui est moindre que la perfection du Christ résidant.


    Ils sont enthousiasmés par leur mission ; ils transportent leur petite coupe débordant des dons du Dieu Père–Mère et avancent rapidement jusqu’aux frontières du royaume humain. Là, ils sont agressés par l’action vibratoire du je personnel (les corps physique, éthérique, émotionnel et mental). La grinçante volonté humaine s’empare de ces petits ‘soleils’ et les emplit de la pollution de la pensée et des sentiments des hommes, dont la grossièreté du langage et de l’expression affecte leur action vibratoire. Quand, finalement, ils passent au travers du vêtement physique, ces petits êtres angéliques ressemblent plus à des ‘cadavres’ qu’aux êtres de lumière qu’ils sont en réalité.


    Quand l’humanité parviendra à la compréhension du véritable amour et de la beauté, elle commencera enfin à respecter la vie, à accueillir ces petits Êtres de Lumière et à leur accorder un sauf–conduit dans leur voyage, enrichissant ainsi le Royaume des Cieux.


    Comme nous parlons de temps à autre de vénération pour la vie, j’ai pensé que cette image pourrait vous aider dans la qualification de l’Énergie qui vous traverse en permanence, munie de la perfection du Dieu Père–Mère.

     

     

     


    L’Amour


    Avez–vous pensé, au cours de votre voyage apparemment ardu à travers le monde de la forme, combien vous êtes aimés ?


    Dès l’instant où vous avez été projetés du Cœur du Dieu Unique, l’amour vous a soutenus. A partir du Corps électronique de Dieu Lui–même, l’amour a créé la forme électronique de votre propre Présence I AM.


    C’est l’amour qui a prélevé du Royaume élémental la substance formant votre corps émotionnel, par lequel vous pouvez percevoir l’harmonie, la beauté, l’amour et tout autre bon sentiment de cette nature. C’est l’amour qui a façonné à partir de la substance élémentale une forme mentale par laquelle vous pouvez recevoir les idées de l’universel et vous construire pour vous–mêmes un monde individuel que vous peuplez selon votre libre arbitre.


    C’est l’amour qui a attiré pour vous une forme éthérique dans laquelle vous pouvez enregistrer (et avez enregistré) les expériences faites dans l’usage de l’énergie et de la vibration. C’est l’amour qui a capté les atomes physiques de ce monde et créé le corps physique que vous portez et que vous utilisez si librement.


    Toute cette substance électronique est intelligente, c’est de la vie libre qui renonce au bonheur des royaumes de perfection pour choisir l’occasion douteuse de servir de vêtements pour votre âme et votre esprit.


    C’est l’amour du Cœur des Maîtres des Éléments, des Constructeurs de la forme et du Royaume de la Nature qui a construit cette planète, plate–forme sur laquelle reposent vos pieds, créé l’eau fraîche, l’air pur que vous respirez si librement, le glorieux firmament au ciel bleu le jour et au Manteau de Dieu parsemé d’étoiles la nuit, pour vous apporter le repos et vous donner l’occasion de vous rafraîchir dans votre voyage dans le monde de la forme.


    C’est du Royaume de la Nature que l’amour a extrait les minuscules formes élémentales et leur a enseigné à s’incarner en fleurs, arbres et arbustes, herbe, et par la substance même, qui, par fonction, nourrit votre vêtement physique et, par sa beauté, stimule votre nature spirituelle au souvenir de la gloire que vous aviez avec le Père avant même que ce monde ne fût.


    C’est par l’amour que les anges se tiennent dans l’atmosphère de la Terre, où règnent la peine et la souffrance, alors qu’ils pourraient connaître la joie et le bonheur des royaumes célestes, exempts de discorde et de chagrin.


    C’est encore l’amour qui soutient cet épanchement, le présent enseignement. Cela est fait afin qu’il existe sur Terre des centres dans lesquels s’infuse le Feu Sacré de la création et se projette dans les strates émotionnelles, mentales, éthériques et physiques, dans lesquelles puissent venir les Maîtres et les Anges, et vos âmes en peine aussi pour retrouver vitalité et enthousiasme spirituel.


    Chers enfants, en chacun de vous, il y a l’amour qui répond à mes paroles et, surmontant la pression de vos mondes individuels, il vous aide à élever vos pensées et cœurs vers moi. I AM, Je Suis avec vous et je vous aime. Mais le libre arbitre est votre bien. Voyez seulement l’Amour et voyez seulement le Christ en autrui ! Soyez assurés que je ne vois en vous que cette lumière constante et brillante qui fait battre votre cœur !

     

     

     


    Vénération


    Dirigez–vous souvent votre attention sur les électrons expirés par le Père–Mère et reçus par votre Présence I AM individualisée ? Ces millions de minuscules électrons ont une identité en propre et votre Présence I AM les reçoit en toute humilité. Et vous, récepteurs de ces petites expressions de divinité, aimez–vous cette lumière et la vénérez–vous pour la glorieuse expérience d’incorporer le don de la vie ?


    Comme vous le savez, le Cœur de votre Présence I AM nourrit ces électrons et, selon sa sagesse, les libère en pulsations rythmées. Parcourant les véhicules inférieurs, ils apportent des dons particuliers, des pouvoirs et bénédictions pour le courant de vie qu’ils traversent et pour le grand univers dans son ensemble.


    Ces électrons sont joyeux de pouvoir intensifier les dons de la Divinité en faveur de l’humanité et de toutes les évolutions de cette Terre. Mais lorsqu’ils pénètrent la conscience humaine, leur permettez–vous de continuer leur voyage extérieur et d’étendre les limites du royaume de Dieu, ou bien, par l’usage du libre arbitre, profanez–vous l’image divine par cette conscience humaine que vous avez construite à travers les siècles ?


    Souvent, lorsque je porte mon attention sur mes chélas, j’entends le cri de l’âme qui se demande pourquoi les manifestations de nature imparfaite les harcèlent encore, alors qu’ils pensent avoir utilisé maintes et maintes fois, si fidèlement, le Feu Sacré de Transmutation et de Purification. Je vous invite, mes bien–aimés, à réfléchir un moment aux millions et millions d’électrons divinement parfaits que vous avez mal qualifiés à travers les âges, et je crois fermement que vous réaliserez mieux qu’il ne peut y avoir aucune interruption dans votre application à éliminer les imperfections que vous et d’autres avez imposées à ces petits êtres de lumière.

     

     

     


    Chapitre III

    La Source


    Vous avez lu et entendu parler de la Source Cosmique de toute vie, et vous avez considéré cette source comme votre Présence I AM. Vous avez senti cette source surgir à travers vous comme le Souffle de Vie. Le Saint–Esprit de Dieu est le principe animateur de la vie, et en tant que représentant du Saint–Esprit de la Terre, je revêts la charge de Dispensateur cosmique de chaque atome d’énergie électronique qui emplit cet univers en vagues cosmiques et rythmées. Rien ne peut interférer avec cette pulsation rythmique, car tout ce qui vit dépend de la libération régulière et attentive de cette énergie de vie à travers mon propre corps.


    L’homme ne peut pas se représenter les tonnes d’énergie cosmique qui, à chaque heure, sont libérées dans cet univers et dispensées librement à travers les courants de vie de l’humanité. Cette énergie est la vie de Dieu ! Et c’est ma joie et ma responsabilité d’attirer cette vie et de la projeter en pulsations rythmiques à travers l’humanité, les royaumes de la nature et la planète elle–même.


    Ma préoccupation est d’enseigner à l’homme l’usage correct de cette vie en pensée, parole et action, de manière à ce qu’il puisse s’épanouir selon son Plan divin. De la même manière qu’il doit rendre compte de l’usage qu’il fait de la vie, je suis moi–même responsable envers le Père pour toute l’énergie utilisée sur cette planète, et je devrai la retourner un jour dans le même état de pureté que le Père me l’a donnée.


    Vous pouvez donc concevoir à quel point je suis empressé et désireux de voir les chélas en incarnation devenir des coopérateurs conscients avec moi dans la ‘Centrale d’Energie Cosmique’ de l’univers [Cosmic Powerhouse]. Mon service est multiple et illimité, et mes dons sont innombrables et inestimables. Je peux offrir de façon illimitée la substance et l’énergie à ceux qui seront des expressions physiques constantes, incessantes, paisibles et radiantes de ma vie et de mon amour.


    En accompagnant vos occupations quotidiennes de toutes vos pensées aimantes, paroles ou actions affectueuses, vous rendez mon service parmi les hommes. Quand vous dites : "Au nom du Saint–Esprit qui est dans mon Cœur…", l’Énergie de vie du Père se précipite pour exécuter l’ordre divin que vous émettez pour les bienfaits de la race ou pour n’importe quelle parcelle de vie !

     

     

     


    Du Grand Soleil Central


    Le Grand Soleil Central est le centre de distribution dont provient la lumière de l’âme. Celle–ci constitue le Corps de Dieu, qui remplit l’univers. Toutes les étoiles et planètes de l’espace interstellaire se composent de cette substance électronique, et c’est à travers elle qu’afflue constamment le Souffle rythmique de la Grande Cause Première, le Grand Soleil Central, qui est le cœur et la tête de ce Schéma Universel particulier. C’est par le Grand Soleil Central que sont venus de plus petits soleils. Hélios en est un parmi sept dans le système. Autour de ces soleils plus petits tournent les planètes de chaque système.


    A partir de ce panorama grandiose et expansif, nous voyons maintenant le Soleil physique qui projette des millions et des millions de soleils plus petits représentant votre courant de vie et tous les autres appartenant à ce système de mondes. Chacun est doté d’une intelligence consciente de soi et reçoit autant du corps de Dieu qu’il choisit de prélever pour créer la perfection. Vous voyez, mes enfants, que chacun de vous est un soleil embryonnaire.


    Les électrons qui remplissent l’univers, que vous appelez atmosphère et qui forment la substance des dons matériels que vous utilisez si librement, sont le Corps de Dieu. Ils sont venus d’un Cœur Central pur et clair, qui est le Cœur du Ciel. Ils sont temporairement emprisonnés dans les formes créées par l’homme et palpitent constamment de vie. Ils ont en eux l’intelligence et aspirent, comme vous tous, à la pleine expression de leur piété [N.d.T. : Dans le texte original : Godliness]. Chaque table, chaque chaise, chaque livre, chaque morceau de papier négligemment jeté à la corbeille a en lui–même des organismes vivants et des êtres désireux d’accomplir leur évolution et de se parfaire dans quelque futur schéma.


    J’ai vu l’homme utiliser un meuble ou un bout de papier, et quand le besoin disparaît, le jeter rudement et sans précaution. Comment pensez–vous que se sentent les électrons dans cet objet ? Pensez–vous que ce soit sans raison que Saint–Germain ait suggéré que, lorsqu’un tel objet a rempli son office, il soit placé dans une flamme physique de manière à libérer les électrons pour qu’ils retournent au Soleil ? Voilà un enseignement universel qui s’applique à tout. J’ai vu une fleur fanée qui, au lieu de recevoir la gratitude du courant de vie se réjouissant d’en libérer les électrons et de les renvoyer par la flamme dans l’universel, être écrasée et jetée aux ordures. Comment pensez–vous que se sentent les splendides électrons qui la constituaient ? Cela concerne tout ce qui sert l’humanité, non seulement les gens, mais les tapis sous les pieds, les souliers éculés ou le bout de papier sur lequel un message a été transcrit.


    Mes bien–aimés, si vous vouliez, alors que vous suivez le cours de vos activités quotidiennes du monde extérieur, apprendre à être conscients de ces électrons charmants, intelligents, qui constituent les atomes de vie, et si vous les aidiez dans leur marche par l’amour, la gratitude et la prière, votre monde déborderait tant de la substance de Dieu, d’argent et d’abondance, qu’il vous faudrait de l’aide pour dispenser votre opulence. Les électrons qui constituent la richesse matérielle de cet univers aiment l’amour, et ils chercheront à se trouver dans l’aura d’une personne aimante. Rappelez–vous cette phrase du chant « Ah, Sweet Mystery of Life » (Oh, doux mystère de la vie) : "Oh, ‘tis love and love alone the world is seeking." (Oh, c’est l’amour, et l’amour uniquement, que recherche le monde !)

     

     

     


    Le Voyage des Électrons


    Vous savez tous que l’électron a une forme, une couleur et une identité. Si vous prenez le temps de penser aux innombrables millions de minuscules électrons qui sont envoyés de la Source Suprême dans l’activité sacrée du Souffle, par laquelle la vie est entretenue dans chacun, vous ne ferez qu’effleurer la frange de la magnitude de l’amour du Dieu Père–Mère pour Ses enfants au travers du don de la vie. Par attraction magnétique, ces électrons voyagent sur la vibration de lumière vers votre Présence individualisée. A son tour, dans une pulsation rythmée, la Présence de Dieu les envoie en voyage munis des dons et pouvoirs accumulés dans le Corps Causal. C’est ainsi qu’est béni l’individu pendant que les électrons résident en lui ou qu’ils passent à travers ses véhicules inférieurs pour l’enrichissement de l’univers.


    Ces petits électrons quittent le Cœur du Père–Mère dans un grand bonheur, nantis du privilège de transporter les Dons et Bénédictions du Créateur, mais lorsqu’ils atteignent le royaume humain, l’action vibratoire du courant de vie qui en est le bénéficiaire particulier leur impose la qualité d’énergie qui palpite dans ses corps mental, émotionnel, éthérique et physique. Ces électrons bénis sont souvent choqués et meurtris si violemment que leur identité est ensevelie sous l’imperfection infligée. Ils sont venus en affectueuse obéissance et sont obligés d’accepter le vêtement que le courant de vie leur fournit. De plus, ils doivent continuer leur voyage dans le monde de la forme vêtus de cet habit, et si celui–ci est imparfait, ils sont obligés de rester dans cette vibration jusqu’à ce que l’individu décide d’écarter la discorde qui leur a été imposée.


    Ne voyez–vous pas pourquoi le chéla, qui a le privilège de connaître le Feu Sacré, ne devrait jamais se lasser de purifier ses corps inférieurs ? Vous tous avez bien agi, mais il reste tant de petits êtres de lumière qui doivent encore vivre avec vous ou aller là où vous l’avez décidé, la tête basse, avec un sentiment de dépression et de lourdeur, parce que vous avez choisi de qualifier la sainte énergie de Dieu de manière négative. Je vous conseille de montrer du respect envers toute vie. Ce faisant, vous ne voudrez pas imposer à cette vie autre chose que de l’amour, de la beauté, de la paix et de l’harmonie, ces qualités de perfection ordonnées pour toute vie.

     

     

     


    Le Pouvoir des Électrons


    Les pouvoirs à l’intérieur de chaque électron sont impersonnels, et Dieu, le Déva, l’ange, l’homme et le farfadet utilisent autant de ces pouvoirs qu’ils en sont capables à un moment donné. Par exemple, à l’intérieur de l’électron se situe le pouvoir de vision, par lequel tous les hommes et les Dieux sont capables de voir ; à l’intérieur de l’électron se trouve le pouvoir de la pensée, par lequel Dieu et l’homme, captant le même pouvoir, sont capables de penser ; à l’intérieur de l’électron qui s’écoule à travers les corps des êtres ascensionnés et non ascensionnés se trouve le pouvoir de qualifier ou de ressentir, le lutin et le quadrupède partagent ce pouvoir émotionnel.


    La différence entre la conscience non ascensionnée et la Conscience divine ou ascensionnée réside dans le fait que l’humanité recourt au pouvoir des sens, alors que la Conscience éveillée en appelle aux perceptions supra-sensorielles et, dans le même temps, elle les libère de l’intérieur de la même vie. Ces perceptions supra-sensorielles, bien qu’accessibles aux (N.d.T. : consciences) inférieures, demeurent inexploitées. Comme un bras ou un muscle inutilisé, elles dorment en attendant l’appel de la volonté pour se manifester.


    Lorsque la conscience est prête à utiliser les pouvoirs supérieurs qui résident dans la vie, il lui est fourni le moyen par lequel l’intelligence prend conscience de ces pouvoirs et possibilités. Lorsque l’intérêt est suffisant, la vie doit céder à l’intelligence non ascensionnée comme au Maître, de façon impersonnelle, les dons, facultés et activités du Feu Sacré, de la même manière qu’elle irradiait le pouvoir de la vue, du sentiment et de la parole.


    Dès lors, il est de la compétence du chéla éveillé d’entrer profondément dans ce pouvoir magnétique, qui est une activité naturelle de la vie, autant que de pouvoir dire une parole, penser une pensée ou qualifier de l’énergie. Par l’autorité de ce pouvoir, il permet à la plénitude du Bien de l’Univers de le rendre capable de servir la vie dans une plus grande et merveilleuse mesure. De même, le chéla peut attirer la radiation et l’assistance des Êtres Divins qui ne peuvent refuser le pouvoir magnétique qui est dans la vie.

     

     

     


    Électrons chargés d’Obéissance


    La sainte essence que vous connaissez sous le nom de lumière électronique est chargée de la qualité d’obéissance envers le Feu Sacré, et comme cette lumière pénètre partout, elle remplit l’univers, elle constitue les corps des gens, les maisons dans lesquelles ils vivent, de même que tous les services dans lesquels ils sont engagés. Elle obéit instantanément aux ordres de l’homme à travers la pensée et les sentiments. Les corps que portent les humains ne sont que le reflet des formes de pensée et de sentiments que les électrons ont l’ordre de mouler et qu’ils manifestent dans l’obéissance.


    Maintenant que nous arrivons en fin de cycle, les charmants électrons, qui sont devenus délibérément les prisonniers de la volonté de l’homme, se trouvent dans une phase de rédemption. En même temps qu’augmente la lumière cosmique, un pouvoir de libération surgit depuis leur for intérieur, qui commence à rompre les chaînes et à expulser les ombres imposées à la lumière par la conscience humaine. Ainsi, leur lumière même à l’intérieur de l’imperfection commence à rejeter la couverture des concepts humains et à se révéler dans sa splendeur originelle. Cette activité rédemptrice a lieu actuellement, parce que les chélas de la Hiérarchie Spirituelle sont (N.d.T. : de plus en plus) conscients de la glorieuse activité des flammes de purification et de transmutation et qu’ils les utilisent de manière plus louable, conformément aux instructions qui leur sont données par les grands Êtres.


    Alors que la lumière électronique commence à s’accélérer dans le courant de vie, elle semble devoir favoriser momentanément nombre de manifestations à caractère humain, mais soyez rassurés, car c’est une situation de courte durée, qui sera suivie d’un monde entièrement nouveau, libéré des créations scélérates des processus de pensée et de sentiments des êtres non éveillés. En continuant vos invocations pour attirer de magnifiques schémas de lumière dans les corps des gens, en particulier dans la jeune génération comme dans vos propres véhicules, vous rendez un service inestimable à l’humanité résidant sur Terre. Les électrons sont tellement désireux d’exécuter le Plan divin que lorsque vous décidez d’atteindre la Conscience de Dieu, vous pouvez extraire ce Plan divin et le mouler dans la perfection ordonnée pour vous et pour toute vie, pour autant que vous gardiez votre conscience libre de tout ce qui est moindre que le Concept divin.


    C’est une activité de précipitation, et en ce moment, alors que les Maîtres Ascensionnés dirigent leur attention spécifiquement sur les activités de la Retraite des Montagnes Rocheuses, il devrait vous être relativement facile de mouler vos propres vêtements dans le modèle que le Saint Je Christique attend que vous extériorisiez.

     

     

     


    Électrons en tant que Conducteurs


    Avoir la vision intérieure pendant une courte période, disons une demi–heure, vous transporterait dans un monde de lumière, dans lequel vous verriez la réalité derrière toute action, de telle manière que vous ne considéreriez jamais plus la forme comme un emprisonnement ou une réalité.


    Si les humains pouvaient voir les glorieux conducteurs d’énergie cosmique qu’ils sont en réalité, et comment les électrons fusent du bout des doigts, des pieds et notamment de n’importe quelle partie du corps qui est le foyer concentrant l’activité du moment, ils estimeraient que les feux d’artifices de n’importe quelle célébration, tel ceux de la fête nationale, ne sont qu’un pâle reflet de leur propre capacité à émettre de la force électronique.


    Bien que le corps entier émette constamment des étincelles de lumière ou d’électricité, le formidable tir de particules cosmiques se concentre là où se porte l’attention de l’instant. Ainsi, il jaillit de la main dans une poignée de main, de l’œil dans le processus de la lecture ou de la vision d’objets, du front par la pensée, des lèvres dans la parole et le chant, et ainsi de suite. Bien évidemment, la qualité des électrons est déterminée par l’évolution, par le sentiment de l’individu.


    Lorsque deux ou plusieurs individus se rencontrent pour discuter d’un problème ou rassembler leurs efforts pour une bonne cause, la formidable libération de particules électroniques de toutes les parties dans l’activité contemplée a un impact considérable sur le résultat final. La nature des participants, de même que leurs sentiments au cours du processus de préparation et d’exécution du plan, déterminera le type de manifestation qui en sortira.


    Je conseille très sincèrement aux chélas de considérer ce qui précède et les images qu’ils projettent dans l’universel. Ils doivent savoir qu’ils sont un livre ouvert pour tous ceux qui les ont précédés dans les Octaves de Lumière.

     

     

     


    Magnifiques Conducteurs d’Énergie


    Quand un groupe d’individus se rassemblent pour combiner leurs efforts en vue de promouvoir une cause divine, il se produit à partir des participants une formidable libération de particules électroniques dans l’activité envisagée de Maître Ascensionné, ce qui a une très grande influence sur la victoire finale. La nature des participants, de même que leurs sentiments au cours du processus de préparation et d’exécution concrète du plan, détermineront le type de manifestation qui se produira.


    Si les hommes pouvaient voir les magnifiques conducteurs d’énergie cosmique qu’ils peuvent être, et comment les particules électroniques volent littéralement du bout des doigts, des pieds et de n’importe quelle partie du corps consciemment focalisée sur une activité de Maître Ascensionné, pour le service d’un Maître Ascensionné, ils en seraient étonnés et alarmés.


    Bien que tous les quatre corps inférieurs (émotionnel, mental, éthérique et physique) projettent constamment de la substance appartenant au Dieu I AM, qualifiée par leur conscience extérieure, la radiation formidable de particules projetées se concentre là où se porte l’attention. Cette énergie jaillit de la main dans une poignée de mains, de l’œil dans le processus de lecture ou de vision d’objets, du front en pensées et des lèvres dans la parole et le chant. Bien sûr, la qualité de l’énergie est déterminée par les sentiments de chaque individu et de toute l’assemblée. Avoir l’ouverture de la vision interne par le fait d’une dispensation de Maître Ascensionné, ne serait–ce qu’une demi–heure, transporterait le chéla dans un monde de lumière, dans lequel il verrait la réalité derrière toute action, de manière qu’il ne considérerait jamais plus la forme temporelle comme un emprisonnement ou comme durable.


    Là où une douzaine ou une centaine d’individus se rassemblent dans le but de réaliser une activité spirituelle, il se produit un épanchement combiné de toutes les parties concernées. Tout cela tend à se précipiter sur le leader, qui est le centre de leur intérêts combinés. Voilà pourquoi une assistance extraordinaire doit être apportée à n’importe quel individu constituant le foyer de ces intérêts concentrés, même si ceux–ci sont de nature élevée et exaltée. Car la nature des étudiants détermine le type d’énergie qui sera catapultée vers le leader, même si leurs intérêts et motifs se portent vers le développement le plus élevé possible pour eux–mêmes.

     

     

     


    Rayon Précipité

    (par le Bien–Aimé Seigneur El Morya)


    Chacun de vous est un rayon précipité du Cœur de Dieu. Voilà la vraie nature de votre être. Vous n’êtes pas stagnants, l’énergie divine de la Cause Première Universelle (quel que soit le nom que vous Lui donniez) n’arrête pas d’affluer dans votre cœur et d’en sortir dans votre monde jusqu’à sa périphérie, puis de refluer dans votre être, vos émotions, votre esprit, votre corps éthérique et votre chair, jusqu’à ce que la boucle soit bouclée. Tout est toujours en mouvement constant ! Si vous pouviez vous voir les uns les autres, comme moi–même je vous vois, et voir cette précipitation de lumière électronique provenant de votre Présence I AM à travers votre corde d’argent, vous verriez descendre dans votre cœur, pour étendre la Flamme Triple et Immortelle, les couleurs les plus exquises, de véritables rayons arc–en–ciel, puis ressortir à travers vous. Et là, pardonnez–moi, les couleurs ne sont plus toujours aussi belles. Mais de tout en haut vers le bas, elles sont des plus exquises et magnifiques, car elles représentent le bien de votre Corps Causal et la radiation spécifique de votre propre Présence I AM, Je Suis de même que celle du Maître Ascensionné qui s’efforce de vous utiliser en tant que chéla.

     

     

     


    Les Eaux Paisibles


    Si vous, mes chélas, pouviez voir la descente de l’énergie divine radiante dans l’individu pour être consciemment utilisée, vous réaliseriez la grande responsabilité qu’assume tout être humain à être le dispensateur de cette essence. Cette pure énergie de Dieu, dont chaque électron contient la plénitude du Plan divin pour l’individu et pour le système solaire, continue d’affluer à l’usage de l’individu sous la direction consciente du je personnel. Celui–ci doit rendre compte de chaque électron qui lui est ainsi prêté.


    Lorsque vous demandez d’accéder à la dignité – et de vous y maintenir – de recevoir pour votre usage conscient les pouvoirs de votre être, votre Saint Je Christique tient le registre de votre emploi de l’énergie de Dieu à chaque période de douze heures. Quelqu’un peut–il prétendre que, ne serait–ce que dans l’espace d’une heure, ces électrons, qui sont l’énergie radiante, l’essence spirituelle de la Divinité, ont traversé son canal purs, non contaminés et qualifiés d’amour seulement ? Comment, dès lors, le je personnel, incapable de dispenser la vie pendant une heure de manière harmonieuse, en pensées, en sentiments et en paroles, pourrait–il être estimé apte à dispenser consciemment et à être le gardien de cette précieuse essence de vie ?


    De manière allégorique, David désigne l’essence de vie qui afflue gentiment à travers le cœur de chaque être humain par les eaux paisibles. Agenouillons–nous humblement et calmement devant le don de la vie et baignons dans les eaux paisibles pour que notre âme soit restaurée. Demandons aujourd’hui l’aide et le conseil de l’Un Toujours Présent pour dispenser notre énergie de vie à chaque heure. L’homme est comme un crible à mille trous, et les eaux de Dieu s’écoulent constamment de chacun en émotions, pensées, actions de la chair et parole prononcée. Soyez fidèles dans les petites choses et vous serez faits maîtres de beaucoup.


    Mes chers, vous qui aspirez à la piété et qui désirez avoir à vos ordres le plein usage de toute énergie, je vous demande de faire l’effort conscient de veiller à la vie qui afflue en vous pendant une heure, de contrôler les paroles irréfléchies, de stopper le rabâchage conscient des processus de pensée qui requalifient l’énergie de Dieu pour être un canal de paix en action. Alors, considérant l’usage que vous faites de vos talents, le Saint Je Christique pourra les doubler dans votre expérience. Sans cela, il ne serait pas miséricordieux d’augmenter votre responsabilité alors que vous êtes encore incapables de dispenser de manière constructive l’énergie de vie que Dieu vous a allouée.

     

     

     


    L’Orbite des Électrons


    Non seulement vos corps physiques, mais aussi vos corps mentaux, émotionnels et éthériques sont faits de milliers d’atomes. Chaque atome consiste en un coeur central de feu autour duquel se meuvent une série d’électrons dans un ordre précis, comme les planètes autour du Soleil. Les électrons tournent sur leur orbite de la même manière que la Terre tourne sur son axe en vingt–quatre heures. La vitesse avec laquelle les électrons se meuvent dans leur procession autour de la Flamme dans le centre de l’atome et leur vitesse de rotation dans leurs orbites déterminent le taux vibratoire de vos véhicules. L’esprit de Dieu a déterminé le temps et la vitesse avec lesquels les planètes tournent autour du Soleil, et la Terre a obéi à cette loi en demeurant sur son orbite, accomplissant sa révolution chaque vingt–quatre heures, de même que son cercle autour du Soleil dans ce qui a été rapporté comme votre période actuelle d’une année.


    De la même manière, pour que les électrons pussent se mouvoir dans tous les atomes, il fut établi dans les courants de vie des enfants de la Terre un modèle parfait. Ainsi, combiné avec tous les atomes des sept corps, cela fit un univers ordonné, d’une couleur et d’un son vibratoires harmonieux. Le taux naturel de vibration des sept corps de chaque courant de vie était tellement élevé qu’aucune imperfection, maladie, limitation ou inharmonie ne pouvait s’attacher à ces corps en mouvement rapide, pas plus qu’un nuage de fumée n’aurait pu entrer dans le Soleil physique et en faire partie.


    Quand les corps des hommes commencèrent à vibrer plus lentement qu’à leur vitesse naturelle, ils n’eurent plus la force de répulsion que leur énergie se mouvant rapidement leur fournissait sous forme d’un tube de lumière. Quand les hommes réduisirent le calibre de leur monde de pensée et de sentiments, cela abaissa l’action vibratoire des quatre corps inférieurs. Ceux–ci devinrent si lents que toute vibration destructive produite par leurs congénères put aisément s’introduire en eux et s’y intégrer, parce qu’il n’y avait plus de circulation rapide de lumière électronique pour repousser leur intrusion. Plus un individu souffre et se décourage, plus il ralentit l’action vibratoire de son système et plus il attire en lui–même l’accumulation vibrant à ce taux inférieur.


    Pour l’humanité, il n’y a qu’une seule manière de revenir à un état immunitaire, symbolisé par le Jardin d’Eden, c’est d’attirer consciemment la lumière dans les quatre corps inférieurs. Cette lumière agit comme une charge électrique en même temps qu’elle afflue dans tous les électrons, accélérant leur rotation sur leur orbite et augmentant graduellement le taux vibratoire des quatre corps inférieurs. Cette action, si elle est poursuivie par un effort conscient, amènera le courant de vie à un état sur lequel la discorde et l’imperfection n’auront plus aucune prise.


    Le corps des étudiants est comme un pilote fou assis dans la cabine d’un avion des plus modernes et qui se lamente parce que sa machine ne décolle pas, sans penser à tourner le bouton qui met en marche le moteur. Jusqu’à ce qu’il attire la force électrique dans ce grand moteur, il restera éternellement collé au sol.


    Enfants bien–aimés, vous avez le moyen de vous extraire de la discorde de la Terre. Pourquoi pleurez–vous, rivés sur vos limitations, quand, par l’usage de la lumière infinie de Dieu, vous pouvez vous élever et vous libérer. Vous avez foi qu’en poussant le starter de votre voiture, vous démarrez le moteur. Pourquoi ne pas avoir foi dans la Flamme Triple dans vos cœurs pour élever votre conscience au–dessus des discordes de la Terre ?

     

     

     


    Rivière de Substance Électronique


    Ce matin, je m’incline devant le fleuve gracieux de Lumière Electronique qui afflue de manière tellement constante et heureuse du Cœur du Grand Soleil lui–même dans vos formes humaines et qui s’écoule à travers elles. Il contient en lui–même tous les puissants pouvoirs que l’homme a appelés maîtrise des circonstances.


    Lorsque je vois la forme et l’essence de cette Pure Lumière arriver vers l’individu, qui ressemblent à des millions de chapelets de lumières attachés les uns aux autres et qui forment une rivière de substance électronique, il me vient au Cœur le désir, de même qu’à ceux qui sont témoins de l’entrée de la lumière de Dieu dans le corps, de vous envoyer le réconfort, la connaissance et le pouvoir qui résident dans votre propre lumière pour satisfaire tous vos besoins. Et pourtant, ce grand fleuve de force s’écoule à travers vous, inutilisé pour sa plus grande partie et remplissant de vide l’aura de chaque jour.


    Le grand monde de la science a dit que s’il était possible de construire des machines assez puissantes pour écraser l’atome, l’énergie produite par une minuscule molécule serait suffisante pour transporter par delà les mers un grand navire de ligne. Eh bien, en une seconde, chacun reçoit dans son propre cœur (et sans les reconnaître) de nombreux milliards de ces atomes qui s’évanouissent dans l’univers, inutilisés, simplement parce que l’homme n’a pas appris quel pouvoir réside dans son propre courant de vie ! C’est comme si une orange reste sur une table, non consommée, ou une noix non décortiquée. Quelqu’un pourrait rester des jours assis devant ces deux fruits, sans profiter de la succulence de l’un ou de la force de nutrition que contient l’autre, simplement par manque d’effort pour ôter le vêtement dans lequel est enveloppée leur essence.


    Il en va de même pour votre précieuse lumière. Au moment de votre naissance dans ce monde, votre propre Je Christique accepte le prâna, ou la substance de l’air, et devient responsable pour toute celle que vous utiliserez au cours de votre vie. De plus, dès l’instant où vous aspirez votre premier souffle, les pouvoirs et les êtres de l’air deviennent vos serviteurs, les êtres concernés par l’entretien de la Terre vous fournissent la nourriture nécessaire à votre corps, le soleil brillant vous aide à réaliser les actes de votre vie quotidienne, les éléments de l’eau fournissent vos ablutions et vous apportent le rafraîchissement nécessaire à vos corps intérieurs.


    Tous ces êtres élémentaux plient le genou devant le Trône de l’UN, dont nous sommes tous issus, qui souffle le premier souffle dans les narines du nouveau–né et met en marche les éthers akashiques. Pensez–vous que ce soit sans raison qu’âge après âge, éon après éon, l’humanité ait été servie de telle manière ? Et pourtant, à ce jour, elle n’a pas encore montré qu’elle accepte la responsabilité qu’elle doit assumer en utilisant les pouvoirs de la nature sans contribuer au progrès de la planète et de la race, ne serait–ce que de façon impersonnelle.


    A la fin de votre vie terrestre, mes bien–aimés, quand votre âme aura décidé que vous avez assez vécu dans cette vallée de larmes et qu’elle désire un sursis au karma de votre propre création, afin que vous puissiez recevoir la lumière des Soleils du Ciel et vous préparer à revenir pour accomplir votre plan divin, c’est alors moi qui prendrai le dernier souffle de vos narines. Je vous y ai retrouvés des centaines et des centaines de fois, votre âme étreignant dans ses mains fatiguées les gerbes de sa propre moisson, pitoyablement insignifiante dans sa majeure partie. Et même moi, dont l’énergie a soutenu votre voyage terrestre, je dois réprimer un sentiment de découragement (pour autant qu’une telle qualité soit concevable dans notre royaume) à la vue d’une âme si déprimée. Aussi, je m’efforce à nouveau de diriger votre attention sur le pouvoir qui demeure dans votre fleuve électronique de lumière et qui est votre battement de cœur.


    Vous n’avez pas à chercher à l’extérieur, vers quiconque, car c’est à l’intérieur de votre battement de cœur que se trouve le pouvoir de précipitation par lequel j’ai moi–même manifesté la gloire de chaque jour successif.


    Dans le Cœur des Retraites, quand nous mettons l’accent sur la philosophie du ‘connais–toi toi–même’, cela ne veut pas dire que vous deviez fouiller dans les diverses doctrines du jour, lesquelles ne conduisent l’une après l’autre qu’à la confection de carcans qui enserrent le je extérieur dans cette octave. Au contraire, nous voulons vous inciter par là à vous familiariser avec ce fleuve exquis de vie et de lumière par lequel vous atteindrez votre maîtrise.

     

     

     


    Chapitre IV

    Le Pouvoir de Radiation


    Pour bien comprendre le pouvoir de radiation, il faut entrer dans l’activité de la quatrième dimension, où les rayons invisibles mais puissants vibrent constamment dans leur manifestation de la vie de Dieu.


    Il n’existe aucun objet qui soit inanimé ; il n’y a aucun endroit de cet univers qui soit sans mouvement, sans vibration, inerte. Tous les électrons formant tous les atomes, visibles et invisibles, palpitent constamment au rythme du battement de Cœur du Père.


    La radiation est l’action vibratoire des électrons.


    L’homme doit permettre à l’énergie de quitter ses corps afin que ceux–ci accomplissent leur service cosmique avec au moins autant d’exactitude que l’oiseau qui chante ou que la fleur qui éclot.


    Par le souffle qu’il projette, tout individu appartenant à la race humaine affecte la multitude. Personne ne vit pour soi–même, et la vibration, comme les perles sur un fil, s’écoule à travers l’humanité entière en l’espace de trois secondes. La radio, le câble et la télévision ont prouvé la transcendance du temps et de l’espace.


    Les pensées et sentiments des hommes sont diffusés à travers l’univers par un émetteur invisible, et ces pensées et sentiments affectent la vie de tous les gens sur la planète, de même que le règne animal et le royaume de la nature. Voilà pourquoi l’homme devrait s’efforcer de vivre mieux en accord avec les principes exprimés par Jésus.


    Un individu irradiant la paix et l’harmonie peut influencer en bien toute la race humaine, et les Maîtres peuvent utiliser un tel individu comme conducteur de leurs qualités pour ainsi dire nourrir à la main les corps intérieurs des gens.


    Mais les Maîtres ne peuvent utiliser ces individus que s’ils sont équilibrés et en paix, pour la même raison qu’un médecin ne permet pas à une mère d’allaiter son enfant quand elle est sujette à des accès de colère, de dépression ou de détresse, car le lait empoisonnerait l’enfant.

     

     

     


    Vous rayonnez constamment


    La radiation est un merveilleux sujet de méditation. Chaque expression manifestée dans tout l’Univers, depuis la plus petite molécule jusqu’au Grand Soleil Central lui–même, est un centre irradiant un type de vibration ou un autre. En hiver, quand vous êtes près d’un radiateur, vous sentez la chaleur, quand bien même, en règle générale, votre vue physique ne voit pas la substance qui constitue les vagues de chaleur. En été, vous sentez la lumière et la chaleur du soleil physique, vous vous réjouissez de la fragrance des fleurs, de même que des arômes agréables qui se dégagent de la nourriture préparée dans la cuisine. Ce sont toutes des activités de radiation.


    Tous les gens rayonnent constamment, et la substance émise par leurs différents corps affecte tous les autres gens, partout sur la planète. Aujourd’hui, nous nous efforçons d’amener chaque homme, femme et enfant, à un endroit où la radiation de leurs corps soit harmonieuse, reposante et paisible, de manière à ce que leurs courants de vie s’enrichissent, s’équilibrent et s’élèvent au contact les uns des autres.


    Si vous vous souvenez que ce qui provient de votre corps en pensée, sentiment ou parole prononcée affecte toutes les parties de la vie sur la planète : hommes, femmes, enfants, animaux, plantes et végétaux, soit en bien, soit en mal, vous vous efforcerez, j’en suis sûr, d’exprimer et de répandre seulement une radiation qui soit aussi réconfortante et guérissante que la lumière du soleil.


    Comme vous le savez, la planète passe par une période très dangereuse et chaotique, et si nous pouvions compter sur vos je externes pour conserver une certaine harmonie, nous pourrions vous utiliser sans limite pour délivrer cette Terre magnifique des activités et des expressions destructrices. Mes bien–aimés, du Cœur de la Présence de chacun de vous provient un fleuve de lumière électronique qui trouve son ancrage dans votre cœur physique et qui constitue une pulsation de flamme, que l’on appelle la Triple Flamme de Dieu.


    A partir de cette flamme dans votre cœur se répand à travers tous vos corps l’énergie électronique par laquelle vous vivez. Cette énergie est le pouvoir de Dieu qui gouverne l’univers et anime toute forme vivante manifestée. Dans cette énergie, qui afflue du cœur de votre Présence, se trouvent le pouvoir de la vie éternelle et l’unique force de guérison dans l’univers. A chaque seconde, il passe à travers vos corps suffisamment de cette force électronique du Coeur de Dieu pour vous guérir et vous libérer totalement, ainsi que toute l’humanité, de toute manifestation et expression de souffrance. Mes enfants bien–aimés, comme le reste de l’humanité, vous devez apprendre le pouvoir qui réside dans votre propre vie. Quand ce pouvoir aura la permission de se développer, il se manifestera en vous pour accomplir tous les désirs de votre cœur, et vous constaterez que vous êtes alors une expression parfaite de la Divinité.

     

     

     


    Pouvoir Magnétique


    Quand un homme décide d’entrer dans la salle de classe qui lui permettra de devenir, par volonté consciente, maître d’énergie, il doit comprendre que la substance de lumière électronique qui remplit l’univers est intelligente et dotée du pouvoir de répondre aux vibrations cohésives établies par l’individu au travers du pouvoir qualifiant de sa propre vie. Tout individu, divin et humain, utilise constamment ce pouvoir de qualification pour colorer les pouvoirs magnétiques focalisés dans son courant de vie. Le pouvoir magnétique naturel de la vie est sensible à la qualification consciente ou inconsciente que l’individu lui impose alors qu’il afflue à travers sa colonne vertébrale et remplit son monde d’énergie.


    Parce que les pensées et sentiments généraux de l’individu composent la tenure naturelle de la qualification, les électrons attirés vers lui correspondent à la qualité du pouvoir magnétique se trouvant dans son monde. Comme aucun individu ne vit dans le vide, il est entouré de lumière électronique et, en vérité, il l’incarne. Cette lumière n’est pas inactive, mais elle afflue en un mouvement rythmique qui traverse le courant de vie, mais aussi son aura.


    Le mouvement formidable et rapide de cette infusion et expulsion d’électrons fait de chaque individu une pile de force centripète et centrifuge. Les électrons expulsés représentent la responsabilité de l’individu vis–à–vis de l’univers, et les électrons attirés dans son orbite individuelle figurent son expérience de vie, son environnement et son monde.


    Jusqu’à ce que l’homme soit maître absolu du pouvoir de qualification dans son centre magnétique, son expérience de vie, sujette à de nombreux changements, est spasmodique dans son bonheur et sa dépression. Mais lorsqu’en lui le pouvoir magnétique est qualifié pour n’attirer que la partie de la substance du monde matériel qui vibre en harmonie, beauté, symétrie, santé et paix, le pouvoir sélectif de cette force magnétique repousse automatiquement les vibrations qui ne sont pas en sympathie avec elle, elle peut alors attirer des électrons en provenance d’autres étoiles qui compléteront sa vibration.

     

     

     


    Le Taux Vibratoire fait la différence


    Permettez–moi d’appeler une fois encore votre attention sur votre responsabilité individuelle envers tout ce qui arrive dans votre expérience de vie et sur l’importance capitale de contrôler vos pensées et émotions, car c’est ainsi que vous pouvez rendre exempt d’anxiété votre voyage à travers ce monde.


    En permanence, la Flamme Triple dans votre cœur palpite et projette l’énergie de vie dans l’Univers, et la qualité imprimée à cette énergie par le je externe est de la responsabilité de l’individu. Comme vous le savez, ce sont les pensées et sentiments de l’individu qui, sous sa directive consciente, qualifient l’énergie. Cette énergie ou substance de lumière animée par le Saint–Esprit est l’essence première de pur amour divin que tous peuvent prélever de manière illimitée. Quand la discorde se manifeste dans une quelconque facette de la vie d’un individu, cela veut dire que l’énergie, qui devrait s’écouler de manière harmonieuse en amour (qui est la note–clé de l’univers) a été modifiée en une apparence discordante par un effort conscient ou inconscient. En d’autres termes, son taux de vibration a changé : il a été abaissé.


    L’énergie est la même, dans l’amour comme dans la haine, dans la peur et dans la confiance. C’est le taux de vibration qui fait la différence de qualité. C’est pourquoi, mes bien–aimés, personne parmi vous ne peut dire qu’il est sans amour, sans confiance ou sans foi, car en déversant sur de la haine la lumière première ou l’amour, il accélère la vibration de cette qualité et la change en une expression constructive. Quand ces pensées clandestines essaient d’empiéter sur votre conscience, appelez le Maître de votre choix et demandez–lui de répandre sa lumière à travers vous. Votre appel aura sa réponse, votre lumière sera étendue à travers chaque cellule de votre corps et vous marcherez en joyeuse liberté, voyant le Christ dans votre prochain.


    On vous a dit que lorsque vous créez une forme–pensée, vous créez une coupe. Cette coupe est ensuite remplie de la substance de l’univers qui vibre au même taux que le schéma de pensée original. Ainsi, vous voyez comment vos pensées affectent votre vie individuelle.


    Qu’un étudiant lise de la littérature, vraie ou de pacotille, qu’il accorde son attention à ce qui se dit à la radio ou à la télévision, immédiatement le processus de création de formes–pensées se met en marche dans l’esprit extérieur, car chaque parole prononcée ou écrite contient en elle–même une image mentale, qui exsude immédiatement une forme–pensée correspondante.


    Voilà pourquoi il est sage que l’étudiant attentif crée consciemment des formes–pensées soit de Maîtres, soit de l’armée angélique ou de n’importe quelle expression de beauté et d’abondante santé, de force et de prospérité. Ces coupes attirent immédiatement des Cœurs des Êtres Parfaits la substance de l’univers et intègrent l’environnement enrichissant dans lequel demeure l’étudiant. Elles sont également une formidable protection autour de lui et amplifient les acquis de son âme et de son corps. Elles peuvent être aussi des messagers intelligents qui portent la conscience des Dieux vers d’autres gens.


    J’enveloppe chacun de vous, mes bien–aimés, dans mon amour, ma force et ma lumière.

     

     

     


    Centres de Radiation


    Le système solaire est soutenu par des rayons d’énergie consciemment dirigés, de la même manière qu’un foyer ou un immeuble est branché sur la lumière ou le chauffage. En certains points de l’univers, il y a des foyers ou centres de radiation, similaires à vos lampes et à vos unités de chauffage dans vos maisons. Ces centres de radiation sont les dispensateurs des courants qui affluent constamment à travers l’atmosphère de cet Univers. Vous pouvez avoir toute l’électricité que vous voulez ou toute la chaleur nécessaire dans votre système de chauffage, si vous n’avez pas de lampe ou de radiateur, votre maison restera dans l’obscurité ou sans chauffage aux heures où vous en aurez besoin.


    De la même manière, l’univers est rempli de lumière et les centres de radiation sont les portes par lesquelles elle se projette. Les grandes Constellations cosmiques, les Elohim, le bien–aimé Hélios, Vénus et tous les autres foyers de ce genre sont de puissants Dispensateurs Divins de Lumière. Parmi les foyers de moindre importance, il y a les anges, les chérubins et les séraphins, les Maîtres Ascensionnés, les directeurs de sanctuaire et les chélas. Tous sont des foyers divins de Lumière, avec cette particularité qu’ils ne restent pas statiques comme les instruments de radiation dans le monde physique, mais qu’ils croissent, s’étendent et enflamment d’autres foyers autour d’eux par le pouvoir de la contagion.


    Vous, chélas bien–aimés, vous êtes de tels foyers, et il est bon de vous souvenir que de nombreux, très nombreux courants de vie dépendent de la radiation de votre lumière. En fait, à cet instant d’importance cosmique, le chéla devrait se considérer lui–même comme un foyer indispensable, à travers lequel la lumière du ciel peut affluer et se mêler en d’autres endroits à la lumière grandissante, pour protéger la planète dans cette heure, son heure, de crise.


    Je vous envoie ce message avec amour depuis les hauteurs cosmiques, croyant que vous vous efforcerez de demeurer en harmonie, afin que la lumière puisse affluer de vos êtres avec une intensité toujours croissante.

     

     

     


    Exprimer l’Harmonie


    Quand un chéla s’intéresse réellement à l’action vibratoire dont il permet le passage à travers ses corps, un état de grande harmonie et de beauté commence à s’exprimer dans son courant de vie. Les vêtements des Maîtres Ascensionnés, de l’Armée Angélique, de la Garde Chérubinique et Séraphique, s’affinent et deviennent toujours plus magnifiques, car l’énergie s’écoulant au travers des électrons est toujours plus chargée de lumière, d’amour et d’équilibre. Le Maître Jésus, qui a fait son Ascension il y a bien des siècles, apparaît aujourd’hui beaucoup plus majestueux qu’à l’époque.


    Comme c’est en haut, ce doit être ici–bas, et le courant de vie qui a atteint la maturité devrait être plus beau et plus délicat de traits et de forme à mesure que passent les années, et il en sera ainsi dans les jours à venir. Pour les individus ayant une connaissance consciente de cette loi, il serait une expérience et une manifestation glorieuse, si, ne fussent que quelques–uns, décidaient de faire l’expérience de la loi d’harmonie et de nous donner la liberté de générer des corps tels qu’il n’en a jamais été vus sur cette Terre depuis qu’elle a été créée.


    Le Saint Je Christique de chaque courant de vie est aussi magnifique que l’être angélique le plus parfait que vous pourriez imaginer, et le Je Christique individuel reproduira cette beauté à travers n’importe quelle forme de chair qui le désire, pour autant que le je personnel y mette un peu de coopération et d’étude consciente.

     

     

     


    Énergie Harmonieuse


    Le centre magnétique des atomes est l’amour de Dieu. Un broyeur d’atomes, avec toute sa puissante pression dynamique, ne peut libérer les électrons que dans un atome, alors que l’énergie du corps émotionnel, qui passe à travers les atomes de la forme physique, brise complètement le pôle magnétique dans les atomes qui constituent le corps, de sorte que la race humaine manifeste des formes désintégrées dès l’âge de trente ans.


    Lorsqu’on parvient à la compréhension de la Loi de la Vie, on doit réaliser que chaque émotion affecte et excentre les atomes qui, dans le corps, tournent autour d’un coeur d’amour. Cela retarde le progrès du courant de vie et accélère la venue de la désintégration et de la mort. L’énergie harmonieuse renforce le centre magnétique et apporte l’éternelle jeunesse, l’harmonie et la santé.

     

     

     


    L’harmonie de la Création

    (par le Bien–Aimé Paul le Vénitien)


    Toute création qui est en accord avec le Plan Divin consiste non seulement en formes parfaites, mais aussi en sons harmonieux. La création cosmique s’effectue dans une symphonie de mélodie exquise.


    Quand la Divinité ou les Seigneurs Solaires créent un univers et une humanité, vous pouvez les comparer à un compositeur créant une glorieuse symphonie sur un orgue cosmique. Chaque individu projeté du Coeur du Créateur a une note ou un son particulier, établi par la longueur d’onde, consciemment créée, de l’énergie cosmique affluant dans la Flamme Triple de cette individualisation. Ce son cosmique, émis par chaque électron dans ce courant de vie particulier, se répand continuellement en tant que partie de la Musique des Sphères. En même temps que les électrons tournent autour du noyau central d’amour, leur vitesse détermine la note qui peut être utilisée dans toutes sortes de mélanges. Ainsi, la création est une harmonie cosmique de sons.


    Il n’y a jamais de fausse note, car la volonté de l’Intelligence Créative crée chaque ton et demi–ton, et chaque électron successif affluant de la Divinité apporte à son courant de vie particulier la même harmonie et le même flux de beauté musicale.


    Les électrons, alors qu’ils affluent de la Présence à travers le je personnel, transportent en eux cette même harmonie naturelle. Ils prennent leur place en tant qu’atomes du corps physique, chaque électron se déplaçant en un mouvement harmonieux et émettant le son décrété par la Divinité pour ce courant de vie. La note cosmique retentit quand le premier atome du corps physique est projeté et que les constructeurs de la forme et les dévas de la naissance combinent la substance de terre, d’air et d’eau autour de cet atome permanent, en harmonie absolue avec cette note intérieure. Ainsi, dans son état naturel, le corps de chair est un centre radiant constamment de couleur et de sons harmonieux ininterrompus, comme devraient l’être les corps émotionnel, mental et éthérique, puisque la même couleur et le même son les traversent dans leur élément particulier.


    L’expérience de la vie a ébranlé cette harmonie naturelle par des chocs constants, par de l’irritation, des contrariétés et de la colère, elle a changé la vitesse des électrons autour du noyau d’amour et modifié leur longueur d’onde naturelle, elle les a déconnectés de l’harmonie avec leur plan divin, créant ainsi une discorde en brisant leur rythme.


    L’harmonie ininterrompue est essentielle pour la précipitation, parce que les électrons extraits de votre Présence sont immédiatement excentrés alors même qu’ils se glissent dans votre monde émotionnel. De même que la création ne peut avoir lieu qu’à travers l’harmonie, toute précipitation effectuée sans cette harmonie est excentrée et déséquilibrée. Plus l’harmonie dans vos corps intérieurs est continue, plus pure, plus permanente et magnifique sera votre précipitation.


    Rien ne justifie une rupture d’harmonie de votre courant de vie. Voilà pourquoi l’accent a été mis sur le silence et la paix, de même que sur l’absence totale d’opinion humaine, car la plupart d’entre vous ne connaissez même pas votre son et parmi vous, personne n’exprime sa note cosmique.


    Vous avez entendu le rythme cassé de votre musique moderne, lorsque vous faites un pas dans l’atmosphère d’une autre être humain, le cliquetis et la discorde de ses atomes sont même plus prononcés que cette musique déformée. En fait, celle–ci n’est qu’une copie de l’émanation du courant de vie du compositeur !


    La musique de l’Activité du Pont, ou n’importe quelle mélodie harmonieuse, vous aidera à remettre en ordre la substance électronique de votre corps, et le Cœur du Silence déversera de nouveau à travers ces électrons leur note cosmique. L’Être puissant dont le nom est Harmonie vous apportera une aide inestimable lorsque vous appelez, demandez, commandez avec insistance cette harmonie ininterrompue sur votre propre courant de vie. Aucune personne, aucun lieu, aucune condition et aucune chose ne sont assez importants pour détruire votre harmonie, parce que l’individu ne condamne que ce qui est extérieur, alors qu’il n’a pas encore maîtrisé ce qui est intérieur !


    Ayant vu les plus petits électrons projetés de la Divinité (la Présence Universelle I AM, Je Suis), nous savons qu’à l’intérieur de chacun de ces électrons se trouvent tout le pouvoir et toute l’activité créatrice potentielle de la Déité. Ainsi, nous nous efforçons de projeter de l’individu qui est prêt pour cette assistance les dons inhérents à la vie accordés constamment et si librement à son usage et à son pouvoir directeur. D'innombrables électrons passent chaque minute dans l’être de tout membre de la race humaine. L’individu qui utilise les talents, les dons et le pouvoir créateur contenus dans chacun de ces électrons sera surpris par la perfection et la générosité du don de vie lui–même.

     

     

     


    Devenez un Centre de Radiation de Lumière

    (par le Bien–Aimé Maître Harmonie)


    Quand les individus abandonnent leur état d’ignorance de la beauté et de la majesté de la vie, ils deviennent peu à peu conscients du privilège fantastique que représente le fait de recevoir et de diriger par le canal de leurs propres courants de vie d’innombrables millions d’électrons dans leur parcours de substance de vie universelle depuis la quatrième dimension jusque dans le monde de la forme.


    Durant ce processus, par lequel la personnalité commence à prendre conscience de la formidable responsabilité qui accompagne la dispensation de lumière à travers son courant de vie, le je externe doit, à maintes reprises, faire le calme en soi–même. Car, pendant tant de siècles, il a usé de la vie si librement et l’a acceptée comme faisant partie de la propriété personnelle de l’âme, qu’il faut au chéla aspirant pas mal de temps pour réorienter son monde de l’esprit et des sentiments, jusqu’à ce qu’il soit capable de réceptionner chaque électron qui lui est confié et qu’il doit convoyer en toute sécurité dans l’univers qui l’entoure, avec le même respect et la même humilité qu’on montre à l’autel, dans les églises, envers l’hostie sacrée.


    Les humains de la Terre sont en communion permanente ; ils devraient être en état de grâce constant, car chaque électron qui les traverse contient le corps, l’esprit et la conscience du Père de toute vie, dont il provient. Nous voyons que ces innombrables millions d’électrons affluent à travers le courant de vie au cours d’une journée, et en même temps, nous voyons qu’une expérience magique et mystique se produit en permanence, par laquelle l’essence spirituelle du Père se répand sur ses enfants, non seulement lors de grands jours de fête, ou par intervalles espacés, mais constamment.

     

     

     


    Chapitre V

    Le Modèle Géométrique


    Si vous aviez le privilège de voir la Présence électronique des membres de la race humaine, vous seriez étonnés par la beauté, la perfection et le rayonnement qu’elles expriment. Une fois habitués à la perfection de la figure et de la forme, à la délicatesse de l’esprit et à la beauté de la lumière, vous pourriez les distinguer à la forme particulière des électrons qui constituent les véhicules de chaque individu et vous constateriez que ceux qui expriment en eux–mêmes la beauté et la perfection se composent de petits modèles géométriques différents les uns des autres.


    Ces modèles constituent la note–clé et le schéma du courant de vie. Nous savons que les électrons du Maître Saint–Germain ont la forme de la croix de Malte, ceux du Seigneur Bouddha celle du lotus ouvert et les miens celle de la colombe. En même temps que l’énergie afflue de votre Présence dans votre coeur, elle conserve ces modèles merveilleux, et de là elle se projette dans votre univers, transportant cette perfection dans la forme de votre pensée, de vos sentiments et de votre action.


    Lorsque parlent des individus tels que le Maître Saint–Germain ou le Seigneur Bouddha, les mots qui sortent de leur bouche et qui établissent une vibration dans l’univers sont faits d’innombrables millions de croix ou de fleurs minuscules. Quand ils lèvent les bras, les électrons qui sortent de leurs mains se composent de myriades de petites formes représentatives de leurs courants de vie. L’atmosphère autour d’eux est pleine de millions et de millions de ces mêmes petites formes. Les endroits où se sont posés leurs pieds conservent l’empreinte de ces schémas électroniques infinitésimaux, tout comme le font les vêtements qu’ils ont portés, les foyers dans lesquels ils ont vécu, les arbres qui leur ont donné leur ombre et les lits sur lesquels ils ont reposé.


    Les modèles les plus puissamment concentrés sont ceux qui se trouvent le plus près du corps physique ou de l’endroit où un individu a résidé pendant sa dernière incarnation. C’est pourquoi vous percevrez mieux l’identité de grands êtres humains dans les centres spirituels où ils ont acquis la connaissance et obtenu leur victoire spirituelle.


    De même, votre maison, votre environnement et vos effets personnels sont puissamment chargés du modèle électronique de votre courant de vie. En soi, ce modèle est neutre, mais le sentiment dont votre énergie le pourvoit détermine son rayonnement. C’est comme pour vos moules à biscuits de fantaisie qui créent une forme avec de la pâte ou de la boue : quand le modèle de votre courant de vie se charge dans la substance de lumière universelle et que vos sentiments sont harmonieux, sa radiation est bénéfique pour toute vie. Si vos sentiments sont discordants, votre radiation, qui porte aussi la marque de votre modèle, se répand dans l’univers à partir de votre courant de vie, et vous assumez la responsabilité de toute la vie qu’elle affecte de manière négative, avant qu’elle ne revienne boucler la boucle dans votre monde.


    Aucun homme ne peut se tenir devant l’Œil Omnivoyant de Dieu et nier le modèle (N.d.T. : la paternité) de tout ou partie de l’énergie de vie qu’il a lui–même imposée, dans un sens constructif ou destructif, à une parcelle de vie, quelle qu’elle soit. Car là où il y a votre ‘sceau’, comme l’empreinte de votre pas, vous vous êtes trouvés, et vous devez répondre devant la vie de ce qui s’y est fait. Mes chers, je vous implore, utilisez, utilisez, utilisez la Flamme de la Liberté de Saint–Germain pour purifier les électrons qui ont été projetés de votre courant de vie, qui sont estampillés à votre sceau et qui ne sont pas encore rachetés, avant qu’ils ne commencent leur voyage de retour dans votre monde et qu’ils ne vous rapportent les vibrations malheureuses qui se manifesteront en tant qu’ennuis sous toutes leurs formes.

     

     


    Qualification d’Essence de Vie


    Chaque courant de vie appartenant à la planète Terre a la même force de vie que celle qui la traverse, et il est le destinataire des multiples bénédictions du Dieu Père–Mère. C’est la qualification de l’essence de vie affluant à travers l’individu qui change l’action vibratoire et fait de chacun un centre radiant des différents dons de la Source Suprême et Unique, selon le rayon ou les rayons avec lequel ou lesquels il a une affinité. Voilà pour le bon côté des choses.


    Mais au cours des âges, l’homme, par le libre arbitre qu’il exerce dans son expérimentation de l’énergie, a choisi de qualifier d’imperfection cette force de vie sacrée, en marquant l’énergie qui afflue à travers lui du sceau de la négation. Si vous ne permettez pas à l’énergie de se répandre dans l’univers comme Dieu l’a voulu, vous l’empreignez d’un schéma négatif ou imparfait. Quiconque ne qualifie pas l’énergie divine de manière constructive rejette les dons de la Source Unique Suprême et ajoute à l’effluve de masse de la planète.


    Vous ne pouvez mettre une pellicule, filmée à l’occasion d’un voyage, par ex. à Hawaï, dans le projecteur de votre maison et espérer voir sur l’écran une excursion que vous avez faite à un autre endroit. Ce rouleau de pellicule a enregistré les événements sur lesquels vous avez focalisé votre caméra à ce moment précis. Il en va de même pour l’essence qui afflue constamment à travers vous : vous lui imprimez ce que vous pensez et ressentez à un moment donné, et cela s’enregistre dans vos véhicules intérieurs.


    Cependant, par l’action miséricordieuse de la loi spirituelle, vous pouvez transmuter de mauvaises qualifications précédentes et les empêcher de s’enregistrer maintes et maintes fois dans vos véhicules inférieurs, vous pouvez devenir un conducteur des dons du Dieu Père–Mère et accomplir la partie du Plan Divin qui est votre don à l’Univers.


    Je vous conseille donc de qualifier de perfection, dès maintenant et de façon permanente, l’essence sacrée de la vie et d’agrandir le magasin de votre glorieux Corps Causal en construisant tous les jours une dynamique de vertu de la Divinité.

     

     


    Le Principe Générateur de Vie


    La conscience et les corps de l’humanité sont dotés du principe générateur de vie de la fertilité. Ils sont capables d’accroître et de multiplier, consciemment ou non, n’importe quels désirs, idées, etc., qui ont reçu la permission d’entrer dans le cadre ou l’orbite de leur être.


    Le principe générateur de la fertilité, qui est inné dans la substance de vie universelle et qui se focalise dans le formé comme dans l’informe, est l’espérance et le désespoir de l’homme évoluant. Si la vie universelle ne répondait pas et ne se prêtait pas à nourrir et à étendre des idées et désirs, bien des créations malheureuses qui constituent les chaînes de l’humanité auraient été évitées, mais en revanche, tout espoir des hommes de devenir des co–créateurs avec le Père serait vain, faute de source alimentaire par laquelle les idées, les pensées et sentiments pourraient se manifester.


    Alors, tout bien considéré, réjouissons–nous de cette fertilité créatrice de vie dont notre bien–aimé Saint–Germain a si bien dit qu’elle « remplit tous les recoins et les niches de l’univers. » Il n’y a pas d’endroit ou d’état dans l’orbite du Soleil dont cette substance intelligente soit absente. C’est pourquoi, où que se trouve votre corps, vous êtes immergés dans cette substance intelligente, palpitante et fertile, qui prend forme et crée constamment en accord avec le travail de la force mentale et émotionnelle.


    La bénédiction de cette substance, l’acceptation de sa présence et le pouvoir purificateur de sa radiation ne sont pas seulement un service formidable, mais aussi une force d’attraction et d’accroissement de bien autour de vous, car toute substance se précipite vers une radiation de bénédiction.

     

     

     


    La Précipitation et le Contrôle


    A chaque intelligence de vie appartenant à notre univers, il est fourni cent mille fois plus de substance électronique qu’elle pourrait invoquer et transformer. Dans ces conditions, quand les pouvoirs magnétiques d’invocation de la conscience se mettent en marche dans la quatrième dimension, il n’y a aucune possibilité que la réponse de la lumière universelle soit limitée.


    Considérant les quelque millions d’années, au cours desquelles la conscience, ne serait–ce que d’un homme, a fonctionné par (N.d.T. : ce système) de convocations magnétiques et de précipitation, vous voyez donc quelle énorme quantité de lumière universelle, enserrée dans les vêtements confectionnés par chaque individu, attend sa rédemption dans le monde de la forme. Cela montre la nécessité et la responsabilité de chacun de s’appliquer consciemment et continuellement à purifier, libérer, racheter et élever toutes ces particules électroniques qui, par les portes de sa pensée et de ses sentiments, ont quitté le royaume de l’innocence et qui restent comme une couverture de vibration imparfaite qui entoure cette étoile récalcitrante.


    Pour ce qui est de la précipitation divine et du contrôle (N.d.T. : concomitant) de l’énergie, nous devons équilibrer nos efforts de projection en accord avec notre meilleure compréhension actuelle de la purification effectuée sur ce qui a déjà été invoqué au cours des siècles, consciemment ou inconsciemment. C’est là que, dans la sérénité, nous trouvons l’équilibre (N.d.T. : la compensation) qu’il revient à chaque courant de vie d’apporter dans l’univers particulier qui a bercé son individualité et sa divinité potentielle.


    Même avec tous les octrois et dispensations qui ont été accordés au chéla et qui éliminent beaucoup de cette énergie mal qualifiée, qu’il a projetée à travers les âges, celui–ci doit être constamment sur ses gardes, car il ne sait jamais quand un certain karma non transmuté est mis sur son chemin pour être racheté. Lorsque le chéla s’étonne de ne pas manifester un bien particulier qu’il a décrété, il doit se souvenir que, dans son courant de vie, il y a un obstacle quelconque qu’il a créé par l’usage de son propre libre arbitre et qui requiert transmutation.

     

     

     


    Transmutation de substance impure


    L’un des services du Septième Rayon (le Rayon Violet) est d’aider à sublimer et transmuter la substance impure attirée dans les champs de force autour des électrons, dans les corps émotionnel, mental, éthérique et physique. C’est ainsi que l’individu rachète consciemment toute l’énergie qu’il a attirée à travers les âges et qu’il a utilisée pour son expérimentation. Comme dans l’atelier du charpentier, il y a beaucoup de copeaux, pas mal de sciure et autres déchets qui proviennent de ses efforts à produire une forme de beauté. Ainsi, il y a dans son aura (et dans le monde en général) beaucoup de déchets qui résultent de l’expérimentation faite avec ‘les outils de création’ (sentiments, pensées, paroles prononcées et actions).


    Non seulement, le bon charpentier produit un beau meuble, mais il nettoie aussi son atelier. Dans le processus d’ascension vers son Etat divin, le bon et honnête chéla a l’usage du Feu Violet, pour nettoyer les déchets de ses expérimentations sur la vie pendant qu’il développe consciemment sa propre nature divine. Ce n’est que compensation, intégrité spirituelle et miséricorde envers le reste de l’univers. Trop longtemps, le royaume de la nature et l’Armée Ascensionnée ont continuellement assumé la transmutation de ce ‘reliquat’ en lieu et place de l’homme. Aujourd’hui, celui–ci a le moyen de faire cette transmutation personnelle des énergies dont il est responsable. En même temps, il se qualifie ainsi pour devenir lui–même un Etre Ascensionné.

     

     

     


    Précipitation et Éthérisation

    (par l’Elohim Claire)


    Mes bien–aimés ! Alors que j’arrive ce soir dans l’atmosphère de la Terre, je vous apporte la dynamique cosmique pleinement accumulée de ma pureté, à vous, à toute l’humanité et à tous les éléments qui ont servi les évolutions de la Terre à travers tous les âges. Savez–vous que tout l’inconfort dans le monde ne provient que du manque de substance de pureté dans un ou plusieurs corps inférieurs ? L’énergie mal qualifiée, qui change le rapport de vitesse des électrons qui constituent l’atome provoque la douleur, la limitation et la détresse de différentes sortes. La vibration de la substance de pureté accélère l’action vibratoire des électrons et les aide à étendre leur lumière, à expulser la substance dont l’individu les a entourés par le biais de pensées, d’émotions et de paroles discordantes ; elle rétablit en eux le rythme et l’harmonie de la Présence I AM, cette Présence, divine et parfaite, à l’image de Laquelle chaque individu a été créé à l’origine.


    La Pureté est une substance. C’est un taux de vibration extrêmement contagieux ! S’il vous plaît, acceptez aujourd’hui ma pureté ! Ouvrez consciemment vos corps émotionnel, mental, éthérique et physique, maintenant, afin que je puisse y déverser la radiation accélérante de Pureté Cosmique et Christique que I AM, Je Suis !


    La Pureté est primordiale aussi pour permettre à quelqu’un d’éthériser la substance qui a atteint son objectif ; elle permet de relâcher l’attraction magnétique qui a maintenu la cohésion de la forme, en permettant aux électrons qui ont constitué cette forme de repartir vers le Soleil pour être polarisés à nouveau.

     

     

     


    Le Cercle et l’Épée de Flamme Bleue

    (par la Bien–Aimée Astrée)


    Comme je vous l’ai indiqué précédemment, j’ai décidé de collaborer avec le bien–aimé Elohim de Pureté en créant, en soutenant et en étendant par l’usage les activités de mon Cercle et de mon Épée de Flamme Bleue, que je libère à votre demande dans n’importe quelle condensation d’énergie destructive, à travers et autour d’elle, et que vous désignez dans votre appel. Chers coeurs, je ne peux vous exprimer en mots ma gratitude pour le fait que vous m’ayez appelée pendant des années et, ce faisant, que vous m’ayez donné la liberté d’agir sur les corps émotionnels, mentaux, éthériques et physiques des gens de la Terre. Ainsi, les blocs d’impureté, qui ont pu se coincer entre les électrons dans l’atome, sont éliminés ce soir, et la grâce purificatrice (substance de lumière électronique) de mon Bien–Aimé Claire prend la place laissée vacante par la discorde.

     

     

     


    Électrons, Atomes et corps inférieurs

    (par le Bien–Aimé Maître Jésus)


    Le Corps Causal (représenté par les cercles de couleur autour de la figure supérieure de la charte peut être comparé à un électron agrandi. Beaucoup de ces électrons tournant autour d’un noyau central constituent un atome. La distance entre chaque électron est relativement grande. Pendant que les électrons se meuvent dans leur atome, soit ils étendent leur lumière, soit ils sont chevillés par la discorde et la substance du royaume astral et psychique, comme si on enfonçait des coins entre ces points de lumière. Alors, quand vos pensées, sentiments et mémoires éthériques se posent sur l’imperfection, vous ralentissez l’action vibratoire de vos électrons et la substance du royaume psychique et astral les enveloppe, abaissant toute la vibration de vos quatre corps inférieurs. Vous devenez ainsi une proie facile pour la dépression, la pauvreté, la maladie et pour toutes sortes d’aspects négatifs que l’humanité d’aujourd’hui reflète et reproduit.


    Pour accélérer l’action vibratoire de vos corps intérieurs, vous devez utiliser la Flamme Triple et Immortelle dans votre cœur, et vous devez faire l’effort conscient d’accélérer la rotation des électrons autour du noyau de l’atome. Cela se fait par votre travail d’invocation, par vos chants, visualisations et applications, individuelles ou de groupe. Cela s’obtient également par une vigilance constante du genre de sentiments auquel vous permettez de résider dans votre monde émotionnel, et du type de pensées que vous entretenez. Cette vigilance est nécessaire, en permanence durant la journée, et non seulement pendant la durée de vos classes. Durant celles–ci, vous êtes d’abord pris en charge par quelqu’un qui s’efforce de maintenir votre attention au–dessus de la conscience de l’esprit de masse.


    Le type de souvenirs que vous avez et le genre d’environnement dont vous vous entourez affectent également les véhicules intérieurs. Si vous gardez un œil vigilant sur les activités des corps intérieurs et conservez l’action vibratoire de chacun d’eux au–dessus des vibrations du royaume psychique et astral, vous ne devriez trouver aucune difficulté à étendre la Flamme Christique à partir de votre cœur. Si vous permettez aux corps inférieurs de descendre dans les royaumes où résident la discorde et les créations négatives (par des pensées et sentiments discordants), alors vous récoltez le vieillissement, la maladie, les limitations et les souffrances de toutes sortes et de toutes natures.


    Votre corps physique est interpénétré par votre corps éthérique. Les deux sont enveloppés par votre corps mental et par votre corps émotionnel. Ils sont tous constitués d’atomes, et ces atomes se composent d’une série d’électrons qui se meuvent constamment, tournant autour de leur petit cœur centripète. Mais voici que la qualité des atomes de chacun de vos corps est sujette à un changement permanent : soit à la purification et à l’éthérisation, soit à devenir plus grossière et plus lourde. Voilà pourquoi les individus sont parfois très beaux quand ils sont jeunes (aux alentours de dix–huit ans). Leurs visages sont alors clairs et exempts de rides, leurs corps sont vifs et souples, mais après avoir passé vingt ou trente ans d’expériences discordantes, la vibration des atomes vitaux de la chair s’est abaissée. Cela rend la forme de chair moins belle qu’elle ne l’était avant que la discorde s’y gravât.


    Votre corps émotionnel est en mouvement constant, tout comme ce pupitre apparemment inanimé sur lequel je pose ma main. La science a confirmé qu’aucune chose ou matière n’est inerte ou inanimée. Votre corps émotionnel est fait de millions de minuscules électrons, qui sont en mouvement incessant et qui en composent les atomes.


    Alors, si le mouvement des électrons se fait en accord avec le rythme de votre Flamme Divine et en accord avec la radiation constructive d’un Maître, tout est bien ! Et votre corps émotionnel repousse tous les sentiments destructifs projetés sur vous, de même que toute l’énergie discordante que vous contactez. Vous êtes donc le maître contrôle de toute énergie, où que vous soyez ! En d’autres mots, vos sentiments surfent à la surface de la vie, exactement comme surnage un bouchon, sans aucun effort pour se maintenir dans cet état bienheureux. Cependant, si les vibrations du corps émotionnel arrivent à plonger ce corps au–dessous du bonheur pondéré du Maître (de son harmonie ininterrompue), la forme de l’atome se modifie et vous obtenez un véhicule lourd et incontrôlé, faisant partie du royaume psychique et astral de la masse de l’humanité. Pour raffiner et purifier un tel corps émotionnel, l’étudiant doit projeter constamment à travers lui le Feu Violet !


    Mes bien–aimés, vous portez maintenant des vêtements de chair consacrés, faits de milliards d’électrons, dont chacun pris séparément a connu dans les royaumes intérieurs un temps de telle perfection qu’aucun esprit extérieur ne peut la concevoir. Ces électrons n’attendent que l’occasion d’être invoqués pour projeter plus de leur lumière, en augmentant la rapidité de leurs révolutions dans la composition des atomes. A l’époque, avec l’assistance de Sérapis Bey et des Grands Êtres, j’ai rendu ce service dans l’expérience de la Transfiguration. C’est ainsi que cela doit être et devrait être aujourd’hui pour vous, et chaque jour. Quand ces atomes et électrons sont accélérés de cette manière, ils devraient demeurer dans cet état.


    La transfiguration de la forme physique suit une loi scientifique. Elle demande simplement la reddition de l’usage destructif du libre arbitre de l’individu à la Flamme Immortelle de Dieu dans le coeur. A votre appel conscient, cette flamme (intelligente et toute–puissante) étendra sa lumière à travers les corps inférieurs. En même temps que les impuretés de discorde appliquées sur les électrons sont sublimées par l’usage du Feu Violet, la pure lumière blanche de chaque électron peut éclater librement pour rencontrer la lumière libérée par les autres, les corps intérieurs et le corps physique irradient tout naturellement la lumière !

     

     

     


    L’Aura


    La tunique blanche glorieuse du Maître Jésus est un rappel constant pour l’initié et l’aspirant que l’énergie et la vie de son propre être peuvent être tissées – et elles le sont – à tout instant dans les véhicules à travers lesquels le courant de vie doit fonctionner et, finalement, atteindre la paix éternelle. « Celui qui vaincra sera revêtu de vêtements blancs. » (Apôtres 3 – 5) Ces vêtements sont tissés par la Présence dans la substance des corps et dans l’aura de la conscience évolutive, quand l’attention du coeur est focalisée sur le centre spirituel d’où affluent véritablement toutes les bénédictions.


    L’aura qui entoure le courant de vie est une mer, constamment agitée, d’électrons allant à l’extérieur, dirigés par la pensée et les sentiments, puis revenant à l’intérieur sur le retour de leur voyage circulaire, pour retrouver l’union dans le Cœur de leur créateur. La radiation de la Présence, elle, est verticale, elle descend à travers les corps, puis accomplit un cercle et revient à la Présence. Ainsi, vous avez l’activité directrice du courant de vie qui s’étend en ligne horizontale, qui vous lie à la manifestation de la Terre, et le circuit électronique, plus éphémère, qui vient de la Présence et qui est constitué uniquement des pensées et sentiments qui reviennent à la Source.


    Comme la plus grande quantité d’énergie du courant de vie est consacrée aux affaires du monde, ce circuit est plus puissant que (N.d.T. : celui érigé pendant) les courts intervalles de contemplation, de prière et de dévotion, qui constitue le cercle divin vous unissant à la Divinité. Néanmoins, c’est le début du vêtement blanc, cette tunique sans couture, qui, comme vous le voyez, n’a ni commencement ni fin. Alors, quand l’individu a fini de s’intéresser à la satisfaction du je personnel et que de plus en plus d’énergie de vie est renvoyée à la Source, ce Manteau cosmique et christique, cette tunique sans couture, tissée à partir de l’amour de l’individu pour Dieu, non seulement s’intensifie, mais elle commence à former un anneau naturel de protection qui isole l’énergie du courant de vie de l’attraction magnétique des manifestations imparfaites.


    Rediriger les courants d’attention accordés à la forme et à la manifestation vers la joyeuse contemplation du Je Divin n’est pas l’affaire d’un moment. Cependant, quand on les voit avec l’œil interne, les individus engagés dans cette discipline apparaissent comme revêtus d’un brouillard presque invisible, difficilement perceptible au travers de leurs manteaux multicolores. Il faut l’œil entraîné d’un Etre libre pour détecter les potentiels porteurs de Christ de l’Age. Mais, en même temps que la personne se détache des masses et entre sous la bannière des Êtres Christiques, ce brouillard prend plus de forme et de substance et devient plus tard la vibration prédominante à travers le manteau ou l’aura. Il tisse le vêtement que Jésus manifesta si puissamment que ceux qui en touchaient le bord étaient pardonnés de leurs fautes et miséricordieusement restaurés dans leur santé et dans leur bien–être.


    Tissez votre tunique sans couture, chers cœurs, chacun de vous, de manière à ce que celui qui la touche soit béni par sa nature, sa qualité et ses dons. Pour qualifier ce Manteau Christique et Cosmique (cette Essence électronique spirituelle qui est le pouvoir protecteur de votre nature supérieure) de confiance, de guérison, de conviction spirituelle ou de l’une des innombrables vertus universelles, il faut rendre un service impersonnel dans lequel votre je externe ne peut jamais être reconnu en tant qu’acteur : ce service fait partie de la grande bénédiction impersonnelle qui constitue la pulsation du Coeur de la Fraternité.

     

     

     


    Le Cercle Électronique


    Nous sommes déterminés à présenter aux chélas aussi souvent que nécessaire les moyens par lesquels le je extérieur peut se connecter au Saint Je Christique et comment cette connexion peut être entretenue de manière à faire de chacun une unité complète de Force Divine.


    Dans nos premières leçons, nous avons demandé que le chéla contemple le fleuve de lumière qui se dirige du Cœur de la Présence dans le cœur humain, et nous nous sommes efforcés, encore et encore, d’amener la conscience à réaliser que, du fleuve de lumière qui est l’énergie du Père–Mère, et de cette Lumière seulement, provient toute Paix, Beauté, Harmonie, Amour et Abondance.


    Cette semaine, je vais essayer d’attirer votre attention sur la nécessité d’étendre la Lumière et de rétablir le Cercle Electronique avec une intensité accrue, il peut être chargé de n’importe quelle qualité particulière que l’individu a la propension d'irradier sur les peuples de la Terre.


    Le Cercle Electronique croît et s’étend et se renforce selon l’intensité et la fidélité de l’appel dont il est chargé et soutenu. Il vit autour du corps de chair et représente sur le plan tridimensionnel une accumulation d’énergie parfaitement qualifiée, similaire à celle du Corps Causal autour de la Présence. Le sage chéla peut appeler le bien accumulé du courant de vie, qui se trouve dans le Corps Causal, à descendre dans ce Cercle Electronique, et les rayons arc–en–ciel emmagasinés dans le Ciel deviennent disponibles à l’usage du courant de vie pendant qu’il est encore non ascensionné.


    Je vous conseille humblement de tendre vos mains vers le Corps Causal, d’attirer cette énergie et de la charger dans le Cercle Electronique, en le construisant avec soin et en le visualisant parfait pour créer ainsi sur le plan tridimensionnel une sphère d’influence qui sera d’une valeur inestimable pour la Hiérarchie Spirituelle dans son service, de même que pour vos propres (N.d.T. : qualifications de) Paix, Santé, Opulence, Illumination.


    Nous observerons avec attention comment vous accepterez et utiliserez cette activité, qui peut vous apporter une formidable expansion de conscience.

     

     

     


    Chapitre VI

    Champs de Force


    Je voudrais vous parler brièvement des champs de force. Comme vous le savez, je suis le représentant de l’Esprit de la Nature pour la planète Terre. Toutes les espèces de fleurs, d’arbustes et d’arbres sont contenues à l’état embryonnaire dans ma conscience et transmises librement aux esprits de la nature, aux directeurs de la flore et de la faune, planétaires et locales.


    Chaque don de la nature manifesté est d’abord une idée (Cela vaut pour les grands océans et les grandes montagnes comme pour la plus petite violette cachée dans les mousses de la forêt), et tout champ de force de ce jardin exquis de foyers spirituels, que I AM – Je Suis à promouvoir et à nourrir, vient d’abord en tant qu’idée semence dans la conscience de quelque individu réceptif.


    Quand elle est accueillie avec enthousiasme, l’idée prend forme dans l’esprit du chéla (promoteur dans le royaume non ascensionné). Puis, le chéla construit cette forme à partir de la force de pensée de son propre courant de vie et des énergies coopératrices de n’importe quel groupe d’individus avec lequel il partage le dessein. Les sentiments du chéla et de son groupe déterminent la taille, l’efficacité, la qualité et enfin le service cosmique rendu par ce champ de force particulier. En nourrissant le dessein constamment et de manière rythmée, on l’empêche de se dissiper dans les éthers informes. Bien sûr, le fait que les anges dévas aient déjà chéri ces champs de force dans leur âme leur donne beaucoup plus de force et de pouvoir de radiance.


    Par ailleurs, outre l’amour pour le royaume élémental, il doit y avoir un fort courant positif qui gouverne son activité en temps de crise. L’énergie qui remplit les coeurs humains, de même que les coeurs élémentaux, se soulève sous les pressions extrêmes. Celui qui s’est tenu en fervente contemplation au bord de la mer et qui a observé la puissante essence dans les ondines est à même de réaliser que le champ de force d’un individu et d’un groupe doit être extrêmement positif pour contenir une mer démontée.


    Or, le parfum des champs de force, quand ils sont nourris et qu’ils s’étendent, est une essence réelle de lumière spirituelle. Celle–ci se répand de manière impersonnelle sur la Terre et à travers les éléments sensibles des âmes des hommes. I AM le jardinier qui s’efforce de créer pour la Terre un merveilleux jardin de victoire. Le service particulier de chaque champ de force devient un moteur qui, en temps de crise, peut transmettre sa dynamique aux autres champs de force. Cependant, aucun champ de force ne peut faire le travail d’un autre. Les champs de force généraux des églises et autres unités métaphysiques ont perdu de leur efficacité parce qu’ils ne sont pas spécialisés. Il est mon désir d’obtenir une telle spécialisation.

     

     

     


    L’Établissement de Champs de Force


    Quand nous prîmes conscience que mes fils bien–aimés, El Morya et Saint–Germain, allaient s’efforcer de présenter sur la Terre à nouveau certaines vérités aux personnes intéressées, je conçus l’idée de développer en dehors des retraites certains foyers spécialisés d’énergie harmonieusement qualifiée qui pourraient être utilisés pour l’expansion de la Nature de Dieu à travers les mondes émotionnel, mental, éthérique et physique de l’homme. Ces foyers dépendraient principalement de l’intérêt, de l’enthousiasme soutenu et de l’inspiration de ceux qui désiraient contribuer au bien–être impersonnel de la planète.


    Dans l’Octave des Maîtres Ascensionnés, tous les Etres ont choisi de se spécialiser dans la magnétisation, la qualification, l’expansion et le soutien de quelque service spécifique, dont la race dans son ensemble pourrait bénéficier. On avait estimé qu’il valait la peine de consacrer du temps et de l’énergie à essayer d’obtenir un tel intérêt dans des groupes d’êtres non ascensionnés, de manière à accélérer l’évolution entière dans, à travers la Terre et autour d’elle.


    La retraite de chaque Maître Ascensionné se dédie à l’expansion de quelque bénédiction divine. Avec du temps, de la patience, de l’harmonie, de la constance et de l’amour, des êtres non ascensionnés créeront et soutiendront quelque bénédiction divine qui sera un pouvoir pouvant être invoqué à volonté en temps de crise par tout courant de vie intéressé.


    Habituellement, un champ de force adopte la forme (le modèle) de l’activité réelle qu’un groupe d’individus souhaite magnétiser et irradier pour bénir toute vie de manière impersonnelle. Le champ de force est aussi puissant que sont l’intérêt, l’enthousiasme, la foi et la constance de l’entreprise de ses parties composantes (les étudiants). Un champ de force prendra la forme du service qui doit être rendu, (N.d.T. : même) sans l’usage conscient des facultés mentales des étudiants, mais cette forme deviendra plus puissante, plus nettement découpée de la lumière universelle et plus persistante si les facultés mentales du leader et des étudiants l’aident à se maintenir dans un schéma déterminé.


    Si ce schéma change constamment, selon le caprice du leader, il est plus éphémère et la responsabilité de son maintien revient principalement aux invisibles constructeurs de la forme. Si, toutefois, le leader et les étudiants travaillent ensemble pour créer et soutenir un champ de force particulier, en le pourvoyant d’énergie par leur vie (en visualisations, chants et décrets), il devient graduellement plus net, puissant et efficace dans les mondes émotionnel, mental, éthérique et physique, dans lesquels se trouve la plus grande nécessité d’assistance du moment.


    Dans les anciens Ages d’Or, ces champs de force étaient bien connus des prêtres et prêtresses qui officiaient dans les divers temples consacrés à certaines qualités divines, par exemple la protection et la guérison. Le peuple faisait souvent des pèlerinages dans ces foyers de bénédiction spécialisée, baignant dans la dynamique pleinement accumulée déjà établie par ceux qui se vouaient au service de magnétiser, de soutenir et d’irradier leurs dons de vie pour bénir toute l’humanité de façon impersonnelle. De nouveau, alors que nous franchissons les portes de l’Age d’Or de la Liberté, nous essayons de stimuler le désir dans le coeur des ‘rares’ (N.d.T. : étudiants) pour établir de tels champs de force. Ainsi, chaque groupe devient un centre radiant de certaines vertus divines, apprenant aussi le pouvoir de concentration et le service impersonnel.


    Une grande partie de l’humanité souffre de nombreuses limitations, et l’éventail de services possibles est sans limites. Habituellement, à l’état de non ascensionné, un individu, fortement impressionné par le désir d’aider son prochain, entreverra un service particulier ; puis, par son pouvoir de persuasion, il rassemblera d’autres autour de lui, intéressés à un projet similaire. Ces champs de force sont comme de magnifiques fleurs sur la personne de la Terre. A la longue, tous les chélas sauront quelles qualités spécialisées sont magnétisées en certains endroits de la surface de la Terre, et à leur tour, ils seront à même de demander l’assistance de ces champs de force déjà établis pour les aider dans une crise locale particulière.


    Le but de l’établissement de ces champs de force n’est pas d’exploiter la personnalité ou l’efficacité de n’importe quel individu ou groupe, mais de magnétiser et de soutenir ainsi certaines qualités divines, afin qu’elles soient toujours disponibles à l’usage de tous. Il en est ainsi de l’Armée Ascensionnée qui offre toutes ses dynamiques de perfection à n’importe quel membre, pour autant qu’un tel service désintéressé entraîne le progrès universel.


    Les classes de Transmission de la Flamme ont été suscitées à mon humble suggestion, de manière à ce que les champs de force individuels puissent attirer dans leur dynamique les dynamiques cosmiques déjà accumulées des retraites des Maîtres Ascensionnés. Cela se réalise principalement par l’inspiration de la substance de la flamme et de la vertu des retraites. Ensuite, les étudiants sincères et désintéressés (en utilisant le centre magnétisant de leurs champs de force) étendent ces vertus dans leurs localités (par l’expansion et par la projection de leur respiration). Ainsi, des êtres non ascensionnés apprennent à travailler avec les retraites des Maîtres Ascensionnés et à en étendre le service.


    Nous sommes très satisfaits de voir l’intérêt sincère et l’affectueuse collaboration suscités par cette entreprise auprès de tant d’individus à travers cette chère Terre. Avec le temps, les champs de force deviendront permanents et demeureront bien longtemps après que le premier leader et son groupe auront fait leur ascension dans le royaume dans lequel nous résidons. J’insiste sur la nécessité et recommande instamment la nécessité d’examiner le motif à la base de l’établissement d’un tel champ de force, ainsi que de reconnaître le besoin absolu d’unité, de coopération, de constance dans l’effort et d’un véritable désir affectueux d’aider la race, de manière impersonnelle, dans sa difficile remontée vers son état divin. La projection de la conscience des étudiants dans la retraite réelle ne neutralise pas l’activité réalisée par leurs corps physiques en train de véritablement inspirer la flamme de cette retraite dans leurs corps, puis de l’en expirer. Cela augmente plutôt la capacité de chacun d’être un ‘conducteur’ de la lumière et du pouvoir de cette retraite dans leur orbite locale.


    Si vous n’avez pas encore décidé du type et de la qualité de votre service individuel et de groupe, je vous recommande fortement de le faire au plus tôt ! Le monde et son peuple ont besoin de santé, de paix, d’illumination, de liberté financière, de foi en Dieu, de libération des nombreuses ‘peines’ qui surgissent de l’allégeance consciente et inconsciente au ‘monde des ombres’ ! Devenez un précurseur d’une ère et d’un âge dans lesquels les temples du Feu Sacré se manifesteront à nouveau dans ce monde d’apparence physique. Toutes les grandes activités ont un début modeste, depuis l’embryon à l’idée semence d’une planète, d’un univers ou d’une galaxie. L’important est de commencer maintenant !

     

     

     


    Des Symboles pour les Champs de Force


    Pendant des années, j’ai réclamé des champs de force et j’ai demandé qu’ils aient un symbole simple pouvant être utilisé comme figure centrale, avec laquelle les étudiants appartenant à un sanctuaire soient familiers. Ce symbole devrait donner à ces étudiants une idée spécifique de ce que fait leur groupe : ce qu’il magnétise et quel service particulier de radiation il projette. Un symbole commun des membres d’un groupe en augmente la force. En unifiant leur concentration mentale, les étudiants découpent de la substance de lumière universelle un bon schéma, clair et net, et le remplissent de sentiments de joie et d’accomplissement christique pendant qu’ils continuent à libérer leurs énergies en décrets, champs et autres activités.


    Puis, par l’intermédiaire de la conscience projetée, ils peuvent ‘voyager’ dans ce symbole, qui est une forme réelle faite de substance de lumière, soutenue et étendue par les énergies des groupes. Par cette projection de conscience, les étudiants peuvent se visualiser, se voir voyager n’importe où ils veulent aller, et là, prononcer leurs décrets directement à l’intérieur des activités qui ont besoin d’aide. Par exemple, vous pouvez aller au Moyen–Orient, dans les zones dévastées par des conditions climatiques destructives, ou encore partout où l’on a besoin de votre service.


    Le centre de votre champ de force peut être n’importe quel modèle constructif. Certains qui ont obéi à ma demande ont utilisé la Croix de Malte comme leur figure centrale. Plusieurs ont utilisé une grande rose rose, et dans un cas, un Graal de Flamme Bleue. Comme vous l’avez vu dans votre ‘Pont’, certains groupes, par leurs appels et la consécration des énergies dans leurs champs de force, ont dissout des banquises, arrêté des orages et rendu service en évitant des inondations.


    C’est pourquoi, humblement, j’insiste sur cette idée et vous demande, si cela vous est possible d’une manière ou d’une autre, de décider et de créer consciemment juste un simple symbole que vous souhaitez utiliser en tant que modèle central de votre champ de force particulier dans vos groupes locaux, où que vous viviez. Bien–aimés directeurs de groupe et de sanctuaire, expliquez s’il vous plaît aux gens de vos groupes que la forme–pensée de l’année (le Cœur Sacré) n’est pas un jouet. C’est un message. Il vient de l’Armée Céleste, et chaque étudiant qui le regarde est supposé l’utiliser concrètement pour guérir, prospérer et illuminer son être et son propre monde, de même que les vies de tous ceux avec lesquels il entre en contact. Beaucoup se fait par la seule radiation. Ce soir, je vous mets au défi de voir ce que vous pouvez faire de ce Cœur Rose et de votre champ de force collectif pour le restant de l’année, au nom de Dieu !

     

     

     


    Les groupes forment un Champ Magnétique


    Vos activités de groupe constituent un champ magnétique d’énergie qui attire des Intelligences et des Êtres des royaumes de lumière se trouvant au–dessus de l’octave humaine. Ces Êtres ont pleinement développé leur propre Maîtrise Divine, ils ont la capacité de vous transmettre leurs dynamiques accumulées de perfection et sont prêts à le faire, à vous et à tous ceux qui le demandent et qui l’acceptent. La libération d’énergies en visualisations déterminées et la parole prononcée en invocations, chants et décrets construisent un champ magnétique (un champ de force) qui, par la projection de ces énergies dans les octaves supérieures, s’y relie. Cela fonctionne comme une sorte de ‘tuyau’ forant tout droit dans la substance ombrée du royaume astral ou psychique vers le royaume de perfection. Alors, que revient–il à travers ce tuyau ? Du feu électronique de nos octaves. Ce feu est la pureté et le pouvoir des sentiments de perfection magistrale des Êtres Ascensionnés. Par votre appel, vous attirez l’attention d’un ou de plusieurs Grands Êtres de notre Royaume, et ils projettent sur vous leur substance de lumière qualifiée consciemment.


    Par exemple, lorsque vous magnétisez le bien–aimé Archange Michel, que se passe–t–il au juste ? D’abord, par l’appel que vous lui adressez, par votre pensée et par vos sentiments fixés sur lui, vous attirez sur vous son attention et sa conscience. Aussitôt que votre attention se dirige vers un Etre parfait, sa ‘Vertu’ s’écoule de lui (ou d’elle) automatiquement dans votre direction. Cette énergie vous est envoyée sous la forme d’un rayon de lumière, fait de ce que nous appellerons, par souci de simplification, des ‘électrons’. Cette émission d’un rayon par le Maître Ascensionné est une activité descendante. Puis, quand ce rayon atteint le monde de celui qui a demandé son assistance, que se passe–t–il ? Ce même rayon, qualifié de la bénédiction nécessaire pour répondre à l’appel à l’aide du demandeur, commence immédiatement sa remontée vers son émetteur en tant que flamme vivante. La vraie nature de la flamme est de toujours s’élever ; c’est ainsi que ce rayon d’énergie de lumière parfaite remonte comme une flamme à travers les quatre corps inférieurs, physique, éthérique, mental et émotionnel du requérant, de même qu’à travers l’atmosphère autour de lui.


    Cette activité de la flamme ascendante complète alors la loi du cercle : le rayon que le Maître a émis revient vers lui avec l’adjonction de la bénédiction du service rendu au solliciteur. Cette flamme qui revient ajoute donc à la gloire du Corps Causal du Maître. Quelles que soient la purification et la bénédiction qui se sont produites dans le monde de l’être non ascensionné, elles sont un don permanent du Maître à cet être. Cependant, par l’exercice de son propre libre arbitre et en permettant à des dynamiques passées d’énergie qualifiée de manière destructive d’agir au travers d’habitudes de pensée, de sentiments, de paroles prononcées et d’actes, cet être non ascensionné peut recréer entièrement la même détresse dont il a été libéré !


    Dans le cas du bien–aimé Michel, il dirige son attention sur le requérant à travers ce ‘tuyau’ et dispense son don de foi, de confiance, d’enthousiasme et d’énergie qualifiée de manière positive dans son monde, dans celui de tous ceux que cet être contacte et dans l’atmosphère générale de la Terre. Quand vous maintenez votre monde dans un état permanent d’harmonie et de paix, alors vous devenez un ‘conducteur’ vivant du feu de perfection divine dans le monde de l’apparence physique, et ce ‘feu’ purifie et élève la conscience de chacun et de chaque chose qu’il touche. Ainsi, vous pouvez faire de vous–mêmes un centre permanent irradiant la perfection de la lumière.

     

     


    Transmission du Feu Sacré par des Champs de Force


    Cependant, parmi les courants de vie non ascensionnés appartenant encore aux évolutions de la Terre, il en restait toujours qui s’étaient alignés sur l’un ou l’autre de ces temples du passé et qui avaient une expérience spirituelle forgée au cours de tous les âges sur des thèmes spécifiques d’adoration et de service religieux. Par intervalles, ces courants non ascensionnés construisirent de mémoire, du mieux qu’ils purent, les temples glorieux dans lesquels ils avaient servi et adoré en Atlantide. Certains sont aujourd’hui en incarnation (et d’autres naîtront dans le futur), qui ont servi de cette manière et qui aideront à l’établissement de la glorieuse perfection du Jour Cosmique de Saint–Germain.


    L’unification de l’énergie par laquelle prend place l’activité constructive fait la joie des armées ascensionnées et non ascensionnées ; même dans l’octave humaine, les courants de vie qui peuvent attirer et soutenir les entreprises coopératives d’un certain nombre d’individus obtiennent généralement une plus grande bénédiction, que cela soit d’ordre commercial ou spirituel. Sur notre octave, nous recherchons constamment les opportunités d’utiliser les énergies de grands nombres de gens, lorsque ceux–ci se rassemblent et que leur attention se focalise sur une activité constructive.


    C’est ainsi que Sérapis eut l’idée d’utiliser certaines activités musicales pour unir les prières et aspirations de la race humaine, puis, par le pouvoir d'Êtres Divins, d’extraire cette énergie du règne de la supplication désespérée et de la transformer en demande positive et en commandement d’un retour de bénédiction d’amour divin qui serait d’un bénéfice particulier pour la race.


    La lourdeur de la plupart des prières et le désespoir de la plupart des cris du cœur qualifient l’énergie de telle manière que, comme vous le savez, elle n’est que rarement capable de s’élever hors de l’atmosphère inférieure de la Terre, et elle ne le pourrait pas, n’était l’intercession de l’Armée Angélique, celle en particulier sous la direction du Seigneur Michel. Ces anges se vouent à récolter littéralement ces prières dans des récipients qu’ils amènent au trône de grâce dans les royaumes de Lumière, afin qu’une réponse leur soit donnée. Le service de l’Armée Angélique n’est pas seulement d’apporter à la Terre les Vertus divines, mais aussi de transporter au ciel les aspirations de l’humanité et, dans ce but, ils travaillent constamment sur les rayons ascendants et descendants.


    Le courant de vie individuel accepte la responsabilité de la qualification d’énergie dans chacune des sept sphères, car dans chacune d’entre elles fonctionne un de ses corps. Il y a un Cœur Central dans le Corps Electronique, dans le Corps Causal, dans le Corps Mental Supérieur (le Je Christique), dans le corps émotionnel, dans le corps mental, dans le corps éthérique et dans le corps physique. Par le pouvoir de qualification qui réside dans son intelligence propre, chacun de ces sept corps contribue constamment aux activités et à l’atmosphère réelle de la sphère dans laquelle il fonctionne.


    Quand le rayon provenant de la Présence passe à travers les sept corps, l’essence de vie qu’il transporte est à son état naturel, pure et informe, et la responsabilité de la qualification de cette énergie est volontairement assumée par le courant de vie incarné, qui sait fort bien que, par la Loi du Cercle, tout ce qui est projeté lui reviendra augmenté de ce qui lui est semblable.


    Si un Maître assumait la responsabilité d’empêcher l’un quelconque des corps appartenant à un individu de qualifier l’énergie selon le diktat de sa propre conscience, cela reviendrait à créer un automate et irait à l’encontre du but réel du Père qui octroie à l’individu le droit de prélever et de qualifier de l’énergie par l’expérimentation et, ce faisant, de développer par l’amour le contrôle et la maîtrise dans toutes les sept sphères.


    Les corps intérieurs et la conscience de chaque courant de vie sont toujours sujets au pouvoir de qualification de la conscience, et c’est pour cela que l’énergie volontairement libérée dans n’importe quelle sphère est nécessairement colorée par la conscience et le développement des sept instruments qui constituent les centres créatifs du courant de vie.


    Il y a dans la nature de l’individu certaines tendances qui agissent presque automatiquement, et l’énergie qui passe de la Présence à travers les coeurs des sept corps est littéralement catapultée dans la sphère dans laquelle réside ce corps en créant simultanément forme, couleur et son.


    Notre projet a attiré l’intérêt et la coopération d’Intelligences qui, pendant d’innombrables éons, se sont occupé d’extraire de l’essence de vie première et de la recevoir dans leur conscience, puis de la qualifier des vertus particulières qui constituent la nature divine. Donc, la vie première, magnétisée par l’amour, devient le Feu Sacré de pureté, de paix, de guérison, d’abondance et ainsi de suite, indéfiniment, à travers toutes les vertus divines. Ce Feu Sacré est déjà de la vie divine qualifiée qui attend son utilisation par le canal d’êtres incarnés non ascensionnés, aussitôt qu’elle est invoquée.


    Est–ce que vous voyez l’opportunité que cela représente ? Il est bien vrai qu’un individu peut appeler de l’essence de vie première, puis, par l’entremise de la pensée et des sentiments, s’efforcer de qualifier cette vie avec puissance et efficacité pour manifester la perfection. Cependant, un tel individu peut avoir le plein usage de vie déjà qualifiée s’il se connecte avec nous par son attention et qu’il accepte nos dynamiques de Feu Sacré, déjà prêtes et qui attendent son appel.


    J’ai eu l’idée de créer de forts champs de force constitués de courants de vie individuels qui attirent ensemble (N.d.T. : ces dynamiques de Feu Sacré) par un effort coopératif et qui, lorsqu’ils ont démontré leur enthousiasme et leur constance dans le service, utilisent ces champs de force pour convoyer les pouvoirs qualifiés du Feu Sacré dans le monde en général.


    Ces classes de Transmission sont maintenant prêtes pour cette expérience. Le souffle des étudiants forme les champs de force, les énergies incorporées dans la réunion déterminent l’envergure du champ (plus ou moins grande, selon les énergies coopératives dirigées par le groupe). La qualité de conscience détermine le pouvoir d’invocation pour magnétiser le Feu Sacré, et la capacité du leader de conserver une image concentrée de la flamme réelle et du service de la retraite détermine le pouvoir de projection du groupe. Naturellement, l’aide du Promoteur Ascensionné fait beaucoup, mais nous nous efforçons de concentrer la responsabilité et l’opportunité de l’expansion divine chez les leaders et les étudiants eux–mêmes.

     

     

     


    Transmission de la Flamme

    Extraits des instructions du Maha Chohan du 23 mars 1952


    Toute activité et tout individu ont autour d’eux un champ de force. J’ai choisi d’appeler cela une sphère d’influence, au–delà de laquelle les vibrations dirigées ne sont pas assez puissantes pour devenir l’activité maîtresse. En d’autres termes, plus les rayons ou une flamme sanctifiée s’éloignent du corps d’un individu, moins ils ont de force. A partir de cette périphérie, c’est l’énergie d’un autre centre créatif qui prédomine. Par exemple, pour l’illustrer de manière simple, un émetteur de radio ou de télévision peut émettre jusqu’à une certaine distance, et les individus qui disposent d’appareils de réception savent que s’il se trouve une station émettrice puissante dans le voisinage, celle–ci a bien des chances d’émettre un signal dominant, même si leur choix se porte sur un autre émetteur.


    A travers le pays ou ailleurs, lors de transmissions internationales, des relais reprennent la vibration originale qui a épuisé son pouvoir de transmission. Ils la revivifient et la réémettent à destination de nouveaux relais ou de récepteurs qui bénéficient alors de la vibration renforcée.


    Au travers de la coopération des chélas, les Maîtres de Sagesse ont utilisé ce moyen de transmission et ils ont envoyé des forces vitales des siècles durant. Mais en ce Nouveau Jour, il est opportun que la station réceptrice qui fait partie de la chaîne de communication soit assez attentive pour régénérer la bénédiction reçue et la rediriger ensuite sur une autre partie de l’humanité. Par l’intermédiaire de l’énergie d’un autre individu ou groupe entraîné qui, sur la base d’un signal prédéterminé, attend de recevoir la volonté projetée du Maître de même que la radiation à un point donné sur la surface de la Terre, celles–ci sont retransmises jusqu’à ce qu’elles reviennent au point d’émission original après avoir fait le tour de la planète.


    Si les stations (N.d.T. : intermédiaires) entre New York et la Californie ne relayaient pas immédiatement la vibration d’un programme national, par ex. celle d’un concert donné à New York, il serait impossible à cette vibration d’atteindre Los Angeles, ou vice versa. Dans le cas des retraites, plus spécialement de celle qui est active un mois donné, les individus qui s’en trouvent le plus près sont les plus influencés et les plus grands bénéficiaires. Il est particulièrement difficile de projeter la radiation à travers de grandes étendues d’eau, comme les océans. Les capacités individuelles et le nombre combiné des centres générateurs déterminent bien sûr le pouvoir de transmission, mais dans cette nouvelle activité où les foyers spirituels sont ouverts pour le bien du monde, si nous pouvions établir des groupes de chélas conscients dans des positions clés, en particulier sur les côtes des mers et sur les saillies rocheuses des continents, ils pourraient recevoir aux heures convenues la force dirigée depuis la retraite active, et puis, tout aussi mécaniquement, transmettre cette bénédiction à travers les énergies mêmes de leurs corps à des groupes en attente sur chaque continent qui, à leur tour, projetteraient la force sans perte d’efficacité.


    C’est à l’envers de ce que font les tam–tams d’Afrique, qui eux excitent les passions guerrières, mais cela montre bien le pouvoir des vibrations transportées. C’est également la méthode utilisée en Inde pour envoyer des messages mystiques aux quatre points cardinaux jusqu’aux confins du pays en une fraction de seconde. Toutefois, notre méthode dépend de relais fiables, responsables, qui sont en permanence (non seulement au gré des événements ou de leur bon plaisir) des stations de réception et de transmission.


    Être un récepteur sans vouloir transmettre est une faute grave.


    Chaque retraite active se voue à une qualité spéciale, nécessaire à l’évolution de la race, de même qu’à celle de l’individu. La procédure que respectent les Maîtres dans la transmission de cette qualité est la suivante :


    Autour du Foyer central de la flamme représentant sa qualité divine se tiennent divers Êtres libérés qui absorbent consciemment en eux–mêmes l’essence de cette flamme par une respiration rythmée. Ils conservent ce souffle pendant un moment donné, puis ils l’expirent à l’unisson, le conservant en dehors d’eux–mêmes et le projetant mentalement à la périphérie de la sphère d’influence de la retraite. Durant le processus de transmission, ils ajoutent à l’essence de la flamme leur propre vie et lumière. La procédure s’exécute avec une exactitude mathématique, tant pour ce qui est du moment et de l’endroit des stations de réception et de transmission que pour le processus de respiration lui–même.


    Jusqu’ici, comme il est indiqué ci–dessus, le travail auxiliaire a été réalisé par les chélas dans les retraites non actives, mais on espère maintenant que dans les sanctuaires du monde extérieur, il se trouvera des étudiants qui se soumettront à l’entraînement de la transmission de pensée et qui deviendront ainsi des partenaires actifs des membres de la Grande Fraternité Blanche, dont le service inclut cette activité. Le timing de l’activité, de même que l’emplacement de l’individu ou de groupes pourra être déterminé lorsque nous trouverons suffisamment d’étudiants disposés à coopérer avec nous à cette bénédiction d’extension mondiale de la Flamme du Dieu Unique.


    Que je n’oublie pas de souligner l’importance de diriger l’âme (corps éthérique de l’étudiant) vers la retraite active, consciemment, avant de s’endormir pour la nuit. Car l’élan qui se trouve derrière la volonté dirigée, comme le pouvoir qui dirige le moteur, emporte la conscience vers son objectif comme une fusée. Ceux qui sont attirés ici par l’attraction magnétique établie à cet effet, sans application individuelle consciemment ciblée, ne se déplacent que comme une plume au vent ou avec la paresse d’un nuage dans le ciel, ils n’atteignent que la périphérie de la bénédiction active.


    La transmission de la flamme s’accomplit par la respiration. On apprend à l’étudiant éveillé la valeur de la respiration profonde et rythmée, et c’est par la participation consciente faite de pensée, de sentiment et de respiration rythmée que se réalise le mélange cosmique de conscience ascensionnée et non ascensionnée.


    Aux niveaux intérieurs, l’ouverture de chaque retraite se fait en grande pompe et par une grande cérémonie. Pendant les jours précédant cette grande célébration, les frères connectés à la retraite attirent toute la beauté et tout le développement artistique dont dispose leur conscience de Maîtres Ascensionnés, et c’est toujours avec surprise et ravissement que les Maîtres découvrent les décorations exquises que ces Êtres bénis ont extraites de la vie, dont chacune est unique et se distingue de toutes les autres.

     

     

     


    Premier Service Mondial de Transmission de la Flamme


    Quand les Seigneurs du Karma révélèrent que le Plan pour le progrès de l’humanité nous permettrait d’ouvrir les retraites du monde à la conscience d’étudiants intéressés, j’eus le souhait particulier d’impliquer certains esprits dévoués à divers endroits de la surface de la Terre, ceux–ci pourraient recevoir à un moment donné la radiation consciemment dirigée depuis la retraite active durant cette période de trente jours et, par le pouvoir de leur propre lumière, ils pourraient recréer la sphère d’influence dans leur localité en constituant un centre de transmission des pouvoirs, dons et radiations émanant de cette retraite, pour rediriger ces pouvoirs vers un autre endroit où des chélas en attente les recevraient et reproduiraient le processus.


    Pour la première fois, le 18 octobre 1952, nous mîmes en action ce plan à l’échelle mondiale, et divers membres de la Fraternité se portèrent volontaires pour prendre la place d’êtres non ascensionnés jusqu’à ce que des groupes puissent s’intéresser à cette activité et assumer la responsabilité d’être eux–mêmes des stations de transmission. Depuis le coeur de la Retraite de la Fraternité de Suva, la lumière tourna autour de la planète dans une pulsation rythmique.


    De cette retraite, la Flamme d’or d’amour cosmique fut dirigée vers le bien–aimé Saint–Germain et la Fraternité du mont Shasta, laquelle, à son tour, la redirigea sur Philadelphie et New York. Le bien–aimé Maitreya et les bien–aimés de New York dirigèrent les courants vers la Transylvanie, et de là, ceux–ci passèrent au bien–aimé Sérapis et à la Fraternité de Louxor. De Louxor, ils furent dirigés vers les bien–aimés El Morya et Kuthumi dans ma retraite de Ceylan, et ces deux Frères terminèrent le circuit en renvoyant les courants aux Frères de Suva.


    A l’instant où le grand Surya demanda à ceux d’entre nous qui se trouvaient à Suva d’inspirer la Flamme qui constituait la pleine dynamique cosmique accumulée du service à la vie de Suva, chaque Maître attira la Flamme d’Or dans son propre corps, lequel devint immédiatement, par l’intervention de cette essence concentrée, si brillant que son aura palpitait avec une puissance sans cesse grandissante, inconnue depuis les jours de la plus grande gloire de Mu.


    Nous gardions tous cette flamme en nous–mêmes, lui ajoutant la dynamique, la qualité, la couleur et le son de nos courants de vie, acquis au service de Dieu. Alors, à un moment donné, tous, nous expirâmes la flamme à travers l’océan Pacifique vers la retraite et l’aimable présence du Bien–Aimé Saint–Germain et des Frères au mont Shasta.


    L’image, telle qu’on la voyait avec l’oeil interne, ressemblait à des éclairs en nappes illuminant le Pacifique d’une flamme d’or. Au travers de ces éclairs, un rayon bleu parfaitement défini mit en contact la Fraternité de Suva avec celle du mont Shasta. Quand le rayon bleu toucha la flamme du Cœur de Saint–Germain et de sa Fraternité, il produisit au Mont Shasta ce qui sembla être une explosion interne, dont les rayons s’échappèrent vers le nord jusqu’en Alaska et vers le sud jusqu’à la côte ouest des Etats–Unis, puis encore vers le sud jusqu’au cap Horn. La lumière de cette flamme, émise du Coeur du mont Shasta, s’étendit alors vers l’est, toujours accompagnée de cette activité d’éclairs en nappes, bifurqua de Chicago vers Philadelphie et New York où, de nouveau, une explosion du rayon bleu envoya un courant direct à travers Terre Neuve, le Groenland et l’Islande, et vers le sud le long de la côte est des Etats–Unis en direction de Cuba, des Indes Occidentales et de la côte est de l’Amérique du Sud.


    A New York, le Bien–Aimé Seigneur Maitreya, et à Philadelphie, le Bien–Aimé Victoire, dirigèrent à nouveau le rayon bleu vers les Frères en Transylvanie, et les mêmes éclairs en nappes glissèrent à travers l’océan Atlantique pour inonder les îles Britanniques, la Norvège, la côte ouest de l’Europe et l’Afrique. Les Frères en Transylvanie redirigèrent cette action explosive du rayon bleu électrique en direction du nord à travers la Russie et le Proche–Orient, et le rayon bleu fut envoyé dans la Retraite à
    Louxor. Le bien–aimé Sérapis Bey et la Fraternité formèrent à nouveau le noyau d’une explosion de lumière qui remplit tout le continent africain et l’océan Indien de ses éclairs en nappes. Le rayon bleu fut envoyé en Inde aux Bien–Aimés El Morya et Kuthumi, d’où l’explosion de lumière se dirigea vers la Sibérie, la Chine et la Malaisie, d’où, à nouveau, elle passa dans le Cœur de Suva, complétant ainsi le circuit et donnant à l’Australie, à l’Antarctique et à la côte est de l’Asie l’enrichissement de sa lumière.


    Au cours de la demi–heure, pendant laquelle les étudiants fournirent le noyau d’êtres non ascensionnés qui rendirent cette expérience possible, le globe fut parcouru trente fois. A l’ultime révolution, la dynamique s’était élevée à un point tel qu’on ne pouvait plus discerner aucune séparation dans le rythme par lequel se transmettait la lumière, le globe entier étant recouvert d’une flamme d’or, l’axe reposant sur un Lotus Bleu et l’atmosphère, jusqu’à hauteur de trois mille mètres, complètement gorgée du souffle puissant et brûlant de la Flamme Cosmique qui doit être sa rédemption.


    Il est toujours très difficile de transmettre l’énergie de lumière à travers de grandes étendues d’eau. Je remercie chaque courant de vie dont le souffle a constitué une partie de l’impulsion initiale d’un événement cosmique, dont l’enregistrement restera dans les pages de l’Akasha comme un souvenir permanent de votre souffle en faveur de ce service.

     

     

     


    Chapitre VII

    La Qualification de l’Énergie

    (par le Bien–Aimé Archange Zadkiel)

     

    Prenez conscience que la qualification de l’énergie est un pouvoir naturel dans votre cœur. Exercez ce pouvoir sur vos sentiments subtils, pratiquez–le sur vos propres réactions envers la vie et gardez le silence sur ce que vous faites. Sentir le changement des énergies dans votre monde des sentiments peut être une expérience si agréable ! Et le bonheur qui vous arrive quand vous qualifiez harmonieusement cette énergie, la même qui a choisi de vous affliger, parce qu’elle a été si longtemps votre maître !


    C’est vous l’intelligence. C’est vous le pouvoir divin qui a tiré cette énergie–là du soleil. Personne ne vous a demandé de le faire. Vous avez décidé de vous incarner et d’extraire cette pure énergie primale du soleil, elle s’est ancrée dans votre cœur battant. Cette énergie a répondu à votre appel et, par cette réponse, elle est devenue votre serviteur. Le fait que vous ayez un cœur battant est la preuve que l’énergie a répondu à votre appel. C’est par un acte de volonté que vous êtes ici et, en réponse à votre invocation, la vie et l’énergie font battre votre cœur. Dites–moi maintenant pourquoi l’énergie, qui vient du soleil pour répondre à votre appel, devrait–elle immédiatement faire volte–face quand elle arrive ici pour devenir votre maître ? A première vue, c’est ridicule ! Pensez–y ! L’énergie, qui est venue pure et parfaite du Cœur de Dieu, est arrivée en réponse à votre volonté de vous incarner afin d’accomplir une partie du Plan divin. Ne permettez pas à cette énergie (qui est arrivée par la porte ouverte de votre être pour entrer dans le monde de la forme) de se retourner contre vous pour devenir le maître de votre paix, de votre harmonie, de votre alimentation, de votre service aux hommes. Bénissez–la avant qu’elle ne quitte votre aura !


    C’est si simple. Imaginez où en serait le Chœur Angélique si l’énergie était son maître ? Nous sommes l’incarnation de l’énergie qualifiée et nous la tenons dans un rayonnement de paix, d’harmonie, de guérison, de pureté et de beauté. Ce que nous avons fait, vous pouvez le faire ! Nous sommes prêts à vous donner la pleine dynamique cosmique accumulée de notre resplendissant Contrôle divin, afin que vous puissiez construire une énergie de qualité autour de vous. Ayant fait l’expérience de votre propre énergie, vous pourrez alors maîtriser l’énergie chez les gens que vous contactez, ainsi que dans la vie qui vient quotidiennement à vous pour être rachetée et purifiée. Vous savez : la vie contenue dans une parole méchante vient à vous pour être rachetée et libérée. La vie dans un regard mauvais ou dans un geste inamical vient à vous pour que vous puissiez la libérer par votre bénédiction.


    Ne personnalisons pas l’énergie ! Ne nous rebellons pas devant tout ce qui arrive dans le giron de nos pensées et de nos expériences journalières, ne nous sentons pas traités injustement si les circonstances font que de l’énergie qualifiée de discorde pénètre dans notre aura ! Elle vient à nous parce qu’il y a peu de foyers de conscience dans cette octave non ascensionnée qui sachent comment la racheter, en élever la vibration, la purifier et la libérer. Vous voyez ?


    Là où il y a un foyer du Feu Sacré, là où il y a un flux de vie qui a connaissance de la Flamme Violette, cette énergie trouvera l’opportunité d’être rachetée et d’être renvoyée à la Cause Première Universelle.


    Oh, quelle joie que de traverser l’univers en libérant l’énergie, en l’aimant jusqu’à ce qu’elle soit libre, tout en vous tenant dans la maîtrise sereine de votre propre Divinité ! Ce sera une chose magnifique pour les hommes et les femmes de cette Terre de voir que, par votre exemple, cet exercice suscitera l’attention de l’humanité jusqu’au moment où, elle aussi, voudra apprendre comment maîtriser l’énergie, changer sa qualification et, par cela, connaître la Liberté Divine. Que la sainte Améthyste rappelle à vos courants de vie de toujours progresser en tant que puissance transmutante d’énergie partout où vous la trouverez manifester moins que la perfection de Dieu !

     

     

     

     


    La Qualification Consciente de l’Énergie

    (par la Bien–Aimée Mère Marie)


    De la même manière que la chaleur qui pénètre dans une pièce rend son atmosphère plus plaisante en élevant son action vibratoire à un niveau de confort, la radiation de grâce et d’amour divin, pur et impersonnel, convoie l’action transmutante du Feu Sacré à travers le courant de vie d’un être non ascensionné vers des énergies qui, par le fait de nombreuses expériences amères, ont été solidifiées au cours des âges. Celles–ci sont la cause de tous les ressentiments.


    Mes bien–aimés, on m’a demandé de vous présenter le schéma intérieur des activités de cette semaine dans sa forme la plus simple. Celles–ci ont trait à la création, par application consciente, d’un esprit de grâce, de gentillesse, de tolérance et de compréhension par lequel s’exprime la véritable fraternité mondiale. Cet esprit de grâce est une substance ! C’est une radiation et une pression d’énergie ! Tout comme les pressions de discorde, les tourbillons de colère et les diverses qualités discordantes qui entrent dans le monde d’un autre courant de vie peuvent provoquer la détresse, les pressions d’une radiation constructive apportent la paix et la guérison.


    La maîtrise de vos propres énergies devient le chemin de votre propre ascension individuelle. Se rendre maître de ces énergies est un processus désigné sous le nom de Darshan en Orient, par le terme de grâce dans la Dispensation Chrétienne et sous la dénomination de Feu Violet de transmutation, de miséricorde et de liberté dans la Nouvelle Ère de mon Ami bien–aimé, le Maître Ascensionné Saint–Germain. 


    Ceux d’entre vous qui ont étudié pendant des années savent bien que l’énergie est puissante, qu’il n’y a aucun cœur battant qui ne reçoive de l’énergie (de la vie), depuis le plus petit enfant couché dans le berceau jusqu’au courant de vie le plus âgé attendant la convocation du Conseil Karmique à travers la prétendue mort. Le centre magnétique à l’intérieur du cœur, qui attire les électrons de la Présence I AM, crée un foyer d’énergie qui permet à l’individu d’avoir des pensées, des sentiments, des mémoires éthériques et une activité physique.


    Vous traitez essentiellement avec de l’énergie. En fait, vous êtes des centres d’énergie, des centres vibratoires, qui projettent dans l’univers ce qui est une bénédiction à la vie ou ce qui ajoute à la détresse du monde. Comme tout homme et toute femme qui sont aujourd’hui sur la planète, vous avez choisi d’utiliser la vie pour expérimenter l’énergie. Vous avez décidé d’apprendre par l’épreuve et par l’erreur ce que peut faire l’énergie. Le cycle rentrant de cette énergie porte le sceau de votre courant de vie. Il s’agit du modèle électronique qui peut vous rapporter des expériences de votre monde soit des bénédictions, soit de la détresse, cela en fonction des sentiments dont vous l’avez qualifié quand vous l’avez projeté.


    Aujourd’hui, mes bien–aimés, nous arrivons à un stade où nous désirons que quelques membres de la race comprennent juste le principe simple : L’énergie n’agit que sur ordre d’une intelligence consciente de soi. Si vous laissez les corps, qui vous ont été façonnés par les grands Constructeurs de la forme, diriger votre vie, vous aurez affaire au retour indifférencié des énergies que les corps éthérique, mental, émotionnel et physique ont qualifiées et catapultées dans l’univers.


    En lieu et place, vous devriez conférer la dignité, l’autorité et le pouvoir de rediriger cette énergie dans la glorieuse Flamme Triple de Dieu dans votre cœur. Bien–aimés cœurs de lumière, vos véhicules ont été façonnés comme des instruments par lesquels vous pouvez créer comme la Divinité Elle–même le fait, et déverser dans les royaumes mental, émotionnel, éthérique et physique la perfection de votre propre Présence I AM. Ces corps n’ont pas été créés pour être des véhicules indépendants, indulgents, rebelles et gloutons, qui volent l’énergie de la Divinité et la projettent pour affliger la vie !


    Dans la contemplation de votre propre cœur béni, dans le ‘cabinet’ dont a parlé Jésus, vous trouverez le ‘centre’ de votre être, ce centre auquel on s’est référé dans une précédente terminologie sous le nom d’Endroit Secret du Très–Haut. C’est la Flamme Triple et Immortelle de Dieu qui vit dans votre cœur. C’est là qu’est intronisée votre Divinité, âge après âge, choisissant patiemment d’habiter et de soutenir votre forme, espérant avoir l’opportunité de se réaliser par l’intermédiaire des véhicules dont elle maintient la forme par le véritable pouvoir magnétique de son amour divin et qu’elle préserve de la dissolution.


    Lorsque vous trouvez ce ‘centre’ dans votre cœur, quand vous pénétrez profondément dans cette Flamme immortelle et que vous pouvez accepter la maîtrise qui s’y trouve, alors, dans la dignité et avec détermination, vous êtes à même de mettre en ordre votre maison. Savez–vous que vous avez peur de vos propres corps ! Vous avez peur de ce que vous ferez sous le stress et la tension, de la manière dont vont agir vos pensées et sentiments et resurgir vos mémoires éthériques. C’est pourquoi vous n’êtes pas vraiment le maître dans votre propre demeure. Ne pouvez–vous pas confier à la Triple Flamme (cette Présence I AM en vous) le contrôle des serviteurs de votre ménage ? Ne pouvez–vous pas vous libérer des tensions, qui sont si évidentes, et permettre au Seigneur de Vie (le véritable Dieu du Ciel !) d’assumer la maîtrise de vos véhicules ? En maintenant votre esprit au niveau de votre propre Présence I AM, utilisez–la pour recevoir ses idées divines, utilisez votre corps émotionnel pour irradier toute qualité constructive qui soit nécessaire dans votre foyer, à n’importe quel moment, dans vos activités de groupe, dans votre nation et dans le monde !


    A l’origine, le corps émotionnel a été créé d’une forme très flexible et élastique, de manière à pouvoir s’étendre jusqu’à la taille planétaire, lorsqu’il est un bon ‘conducteur’ de ce dont a besoin l’humanité. Mes bien–aimés, le monde entier est votre salle de classe. Il ne se passera pas de jour sans que vous ne rencontriez d’énergie provenant de la conscience d’individus qui n’ont aucune idée de la maîtrise et du contrôle, qui changeront votre énergie en un tourbillon ressemblant à la leur, ou alors dont vous sublimerez et transmuterez l’énergie, non par votre volonté, mais par amour !


    Quand vous traitez avec des individus qui ont besoin d’être instruits dans la Loi, quand vous avez affaire à des gens dans la souffrance, la détresse, la peur ou la colère, la toute première chose que vous devez avoir est une certaine faculté d’utiliser l’activité de Darshan (de Grâce) et d’extraire de votre Corps Causal les énergies de qualification divine qui remplissent l’atmosphère de la pièce et sont le maître contrôle, avant même que vous ne tentiez de rendre votre service. Lorsque vous en viendrez au service de traiter de nombreux courants de vie (et qui sait combien pourront être sauvés, selon que vous aurez plus ou moins développé en vous cette activité particulière), allez–vous être capables de connecter votre monde émotionnel avec le mien, votre monde mental avec le Seigneur Maitreya, vos corps physiques avec le Seigneur Michel ? Allez–vous être capables de camper vos pieds fermement sur la surface bringuebalante de la Terre ou sur les vagues déferlantes de la mer, comme le fit Jésus, et de commander et d’assurer la Paix ? Allez–vous être un réconfort, un équilibre, une protection, un ‘conducteur’ de guérison, ou allez– vous être balayés dans le chaos des incontrôlés ?


    Amis bien–aimés, il s’agit d’une activité très importante et très sérieuse. D’une manière ou d’une autre, nous devons atteindre votre esprit extérieur de telle façon que le maintien de votre équilibre émotionnel, de votre paix et de cet esprit de bonne volonté et de tolérance soit suffisamment important pour que vous renonciez, pour autant que cela soit nécessaire, aux droits du je et que vous appreniez à devenir notre avant–poste, comme vous le professez et décrétez le vouloir.


    Les moments cosmiques viennent et s’en vont ! J’en ai vécu beaucoup. Dans ces instants, si vous n’êtes pas prêts et en paix, vous êtes temporairement coupés de la Fraternité en tant que canaux de son épanchement de force contrôlée, car cette énergie ne ferait que renforcer votre chaos, si la Fraternité la déversait sur vous lorsque vous êtes dans la souffrance.


    Chaque Etre qui entre dans cette Fraternité lui donne tout ce qu’il est ; elle s’enrichit de chacun qui a fait son ascension et qui s’y est intégré. Cette somme de dynamique de lumière est accessible et disponible au moment de toute crise cosmique. Le grand Veilleur Silencieux Cosmique peut apercevoir certains vortex d’énergie qualifiée de manière destructive. Il fait alors part de cette situation aux Veilleurs Silencieux locaux qui, à leur tour, utilisent souvent les corps de chélas harmonieux pour canaliser de l’énergie harmonieusement qualifiée dans ces vortex destructifs et transmuter leur noyau causal. Dans ce cas, la dynamique pleinement accumulée de la Grande Fraternité Blanche peut être canalisée à travers l’esprit, les sentiments, les corps éthérique et physique d’un chéla harmonieux. Quand un chéla particulier, qui a été soutenu par un Membre de l’Armée Ascensionnée, se trouve dans une situation de détresse, le grand Séraphin doit chercher ailleurs pour trouver quelque courant de vie harmonieux, peut–être quelqu’un de totalement ‘inconscient’ des Maîtres Ascensionnés et, par suite, moins bon conducteur qu’un étudiant qui a utilisé la Flamme Violette de purification. Par ce ‘conducteur inconscient’ afflue un fil de bénédictions, là où un chéla conscient serait un vaste conduit de lumière. Vous voyez ?


    Les ‘conducteurs inconscients’ nous ont souvent servis à travers les âges, et ils sont véritablement bénis. Cependant, tout comme l’intérieur d’un tuyau se corrode et se remplit de substance impure, la conscience de l’individu moyen se remplit de pensées, de sentiments et de substance impurs, à moins que cet individu n’utilise consciemment le Feu Violet qui force la purification de son courant de vie individuel.


    C’est pourquoi, les ‘conducteurs inconscients’ ne représentent pas pour le service des Maîtres une porte aussi largement ouverte que les chélas conscients qui ont utilisé le Feu Violet de purification. Il est vraiment dramatique qu’ayant travaillé pendant vingt ans avec le Feu Violet, quelqu’un soit, le moment cosmique arrivé, impropre à la conduction de la protection qui pourrait sauver une ville ! La préparation, l’application et la purification sont magnifiques, parce qu’elles créent à travers les champs de force de vos groupes et par vos je individuels des conduits de lumière toujours plus grands. La radiation et les pressions des Grands Êtres qui affluent à travers ceux–ci sont une grande bénédiction pour l’humanité.


    Souvenez–vous de mes paroles ! Faites moins si vous y êtes obligés, mais entretenez votre état de grâce, maintenez l’harmonie, maintenez la paix, gardez ces sentiments d’amour et de tolérance, de manière à être prêts quand on aura besoin de vous pour servir ! Dans un avenir proche, vous aurez affaire à de nombreuses gens, en particulier quand vous aurez appris à devenir un ‘conducteur’ de lumière et des dons de votre Corps Causal. Votre radiation sera différente de celle de n’importe quelle autre personne, parce que la création de votre Corps Causal a été un accomplissement individuel. Votre Corps Causal a été construit dès le premier jour où vous avez reçu de la vie consciente. A travers tous les âges que vous avez vécus, votre Corps Causal a crû comme une magnifique fleur de flamme, une auréole de couleur vivante. Les services que vous avez rendus, qu’ils soient de nature patriotique, éducative, philanthropique, artistique, scientifique ou religieuse sont devenus vos dons à la Terre. Cette dynamique de bien attend d’être libérée à travers vos véhicules en tant que radiation de lumière pouvant bénéficier à la Terre et à son peuple.


    Alors, pourquoi laisser agir la gloire de ce Corps Causal dans les seuls royaumes intérieurs pendant que vous vous trouvez dans la limitation, que vous faites l’expérience de l’âge, de la maladie et de la souffrance ici–bas, quand il est si facile d’appeler de votre Corps Causal dans vos magnifiques tubes de lumière les qualités de perfection dont vous avez besoin pour bénir la vie ? Pourquoi n’extériorisez–vous pas, pour la bénédiction de la race, ce que vous–mêmes avez préparé des siècles durant ? Pourquoi n’entrez–vous pas, maintenant, dans cet Endroit Secret du Très–Haut (profondément dans le Feu Sacré de votre coeur), et ne commencez–vous pas à libérer vos propres énergies de vie, qualifiées de manière harmonieuse, qui résident dans votre Corps Causal et attendent votre appel ?


    Quand vous maîtriserez cet ‘art’, quand votre aura sera pour les autres un véritable réconfort, quand elle conduira instantanément le pouvoir de guérison, quand vous pourrez apporter à l’humanité ce qu’elle cherche, vous aurez besoin de force pour résister, pour continuer à répandre vos dons à la vie et ne pas être étouffés par les énergies cupides et effrayées de ceux qui viendront vous demander de l’aide.


    Construisez aujourd’hui, mes amis ! Construisez maintenant ! A ceux d’entre vous qui sont des directeurs de groupe, je demande d’utiliser cette activité dans votre travail de classe. Utilisez–la ! Chaque fois que vous avez un groupe d’étudiants harmonieux, il n’y a aucune limite aux activités qui peuvent être libérées par la Grande Fraternité Blanche, sur votre appel, pour le bénéfice de la Terre. Avant de commencer les services de votre groupe, appelez en silence les Flammes de Pureté, de Paix, de Réconfort et de Compréhension à travers l’énergie de la salle, et alors, vous pourrez accomplir plus facilement ce qui doit l’être.

     

     

     

     


    Traitement des Corps Inférieurs


    Je prends toujours plaisir à vous présenter les voies et les moyens par lesquels vous pouvez étendre votre lumière et celle de la planète, et je crois que ce qui suit vous y aidera :


    L’attraction de substance de lumière dans les corps inférieurs de l’humanité, qui se produit sous forme de nappes réelles de flammes de la Présence de Dieu individualisée depuis les temples de lumière situés autour du Soleil physique, ou du Cœur d’un Maître, est un service des plus merveilleux qui allège la tension résultant de l’instabilité du jour moderne.


    Lorsque les corps intérieurs des gens sont en paix et détendus, il leur est beaucoup plus facile d’accepter la lumière de l’illumination et les directives du Je Christique. Que celles–ci soient pleinement acceptées, interprétées et manifestées, et elles amènent avec elles le Jour Nouveau. Presque tous les corps émotionnels des gens sont dans un tel état de tension et de trouble qu’il est difficile pour le Je Christique de libérer des impulsions constructives d’un effet durable.


    Les sept Veilleurs des Sphères accueilleront avec joie l'assistance des courants de vie qui feront des invocations pour le traitement des corps intérieurs. Ce traitement facilitera l'arrivée (N.d.T.: littéralement : la ruée) du Christ Cosmique. Vous avez déjà vu des éclairs trouer et transmuter la matière dense de l’atmosphère ; c’est ainsi que le Maître Ascensionné projette le réconfort dans les corps intérieurs des gens, et ceux–ci sont lavés exactement comme l’averse nettoie l’atmosphère et la surface de la Terre.


    Pendant que les je extérieurs de la majorité des hommes dorment aux premières heures de l’aurore, des volontaires à la conscience éveillée pourraient faire sur eux un travail cosmique formidable s’ils s’enrôlaient dans un petit groupe d’esprits incarnés, désireux de projeter sur les hommes la nourriture (N.d.T. : spirituelle dont ils ont besoin) et d’étendre le royaume de l’harmonie, de la paix et de la bonne volonté. De cette manière, vous traiteriez votre propre corps, de même que les corps dans votre entourage immédiat, les corps d’une nation et d’une planète. Vous auriez ainsi une preuve certaine et positive du pouvoir et des pouvoirs de lumière libérés par vos appels dans les manifestations extériorisées qui en résulteraient.

     

     

     

     


    La Capacité de Servir


    Tournons notre attention vers les Qualités Divines et vers leurs expressions. Vous réalisez que ces qualités et expressions de vertu sont relatives. Elles sont déterminées par la capacité existant dans le courant de vie de libérer de l’énergie qualifiée de manière constructive à partir de sa propre dynamique de la qualité (N.d.T. : considérée), accumulée à travers les âges pour enrichir l’univers.


    A titre d’exemple, la lumière libérée par le Soleil est d’un volume considérablement plus important que celle d’une étoile (N.d.T. : planète). La Loi qui gouverne la création exige cependant de l’homme que sa vertu remplisse l’univers selon sa propre capacité. La capacité de servir, d’émettre de la lumière, est le facteur déterminant par lequel le Je Supérieur et la Hiérarchie Spirituelle mesurent le progrès ou la régression du Foyer divin individuel à l’intérieur de l’homme.


    Ni Dieu ni aucun homme supérieurement développé n’attendent d’un quelconque courant de vie plus que ses capacités innées ne le permettent. Ainsi, la petite lumière timide de l’âme peut être ce qu’un courant de vie a de mieux à offrir, alors qu’une bien plus grande expansion de lumière d’un autre plus évolué et plus responsable peut demeurer très en deçà de l’exigence minimale de bénéfice universel que ce courant de vie pourrait offrir à l’univers pour compenser le bien reçu.


    Personne ne devrait tenter de servir au–delà de ses capacités, car lorsque l’équilibre de la nature spirituelle est perturbé, l’individu doit d’abord rechercher cet équilibre avant d’offrir son énergie sur l’autel de l’humanité. Bien sûr, le chéla réalise qu’il a la responsabilité personnelle de maintenir cet équilibre par l’application, augmentant par cela sa capacité de servir.


    Le monde de la forme ne demande pas d’un enfant qu’il rende, sous forme d’un service constructif enrichissant la cause de l’humanité, la même compensation à la vie qu’il attend d’un adulte ayant atteint la majorité et bénéficié d’une certaine éducation et de la grâce qui a enrichi sa conscience. Ayant élargi sa conscience, l’adulte a augmenté sa capacité de servir.


    Un peu d’introspection vous montrera qu’en recevant l’instruction, la radiation et les bénédictions des Maîtres, et en acceptant cette instruction, un individu augmente sa capacité de servir. Ce faisant, il assume envers la vie la responsabilité d’un plus grand minimum de service que ne le font le commun des humains.

     

     

     

     


    Le Point d’Acceptation


    Quand l'homme attire l'essence informe dans le seul but de répandre le bien, il est en accord avec la Loi cosmique. L'inspiration en vue d'attirer le puissant courant d'énergie informe, d'une part, et l'expansion, allant de l'intérieur vers l'extérieur, des dons divins que l'individu a choisi de projeter, d'autre part, constituent l'activité duale de Dieu qui s'exprime à travers Son Etre Cosmique et par l'intermédiaire de chaque foyer de vie individuel.


    Mes chélas ont atteint maintenant le point d’acceptation du pouvoir créatif de chaque pensée et sentiment. Je me réjouis de dire aujourd’hui que, par leur prise de conscience et leur autodiscipline, ils sont proches de l’embrasure de la porte de la maîtrise éternelle (ou conscience élevée).


    Cette conscience de Maître Ascensionné a été atteinte par tous les Êtres qui ont transité par le monde de la forme vers l’octave de la lumière qui englobe tout. Cela ne s’atteint pas par une attitude passive, mais plutôt par une vigilance permanente, exercée sur les corps mental et émotionnel.


    Chaque fois que les hommes ont cherché la Vérité de la Vie, ils ont dû, d'abord, abandonner toute croyance dans le pouvoir qu'ils avaient accordé à l’effet (N.d.T.: au je externe) et qui semblait si réel dans leurs propres corps et dans le monde autour d'eux. Puis, par le biais de méditations sincères et rythmées, avec la présence des Maîtres Ascensionnés, ils ont commencé à manipuler la force de vie, d'abord avec timidité, pour ébaucher une création à partir de sa cause consciemment créée et de sa pulsation soutenue, jusqu'à ce que celle–ci descende dans la matière comme un effet produit par la pensée et les sentiments du créateur individuel. C'est en exerçant ces facultés, jusqu'à pouvoir combiner les divers mécanismes de sa propre nature en un projet parfait de vie sur la Terre et y accomplir sa mission, que le chéla parvient à la connaissance qui le libère de la sujétion au plan tridimensionnel.


    Cependant, si, après extraction de la vie première, l’énergie est exprimée à rebours par un intérêt égoïste, il y a inversion de la Loi, et c’est ce qui a créé toutes les maladies de l’esprit, du corps et des affaires de l’homme. Par la contemplation de la loi de la vérité et de la vie, le chéla a allumé la lampe de sa propre conscience, et par chaque pensée, acte et aspiration, il amène dès lors la lumière dans son monde assombri par l’ignorance et l’égoïsme. En exerçant une pression sur ses propres sentiments divins, il doit cultiver en lui–même et chez d’autres la capacité de se réjouir à nouveau des dons de Dieu et de les comprendre. Chaque petite parole aimable, toute bonne action servant à baliser le chemin d’autres voyageurs, sont notées dans le livre de la vie.

     

     

     

     


    Traduction du Plan Divin dans les faits


    A chaque âge et par la grâce, la miséricorde et l’amour de Dieu, il a été fourni au peuple de la Terre des chélas dont le service au service de la Terre, par l’intermédiaire de leur conscience, a été de traduire le Plan de Dieu, et cela d’une façon que l’intelligence des aspirants et des non éveillés puisse comprendre et accepter. Les Maîtres ne peuvent présenter leurs plans qu’à un nombre très limité d’esprits incarnés, et le travail de la Hiérarchie Spirituelle s’en trouve entravé, parce que la conscience et le développement spirituel des êtres habitant des corps terrestres ne sont pas toujours pleinement réceptifs aux impressions de la volonté divine.


    Vous, mes fidèles chélas, faites partie de ceux choisis en cette période pour être les câbles suspendant le pont qui va de l’Octave divine à l’octave humaine. Votre grand privilège n’est pas toujours bien compris par vos je externes. Souvenez–vous, toujours, qu’aider à ouvrir une voie, par laquelle la Hiérarchie spirituelle peut montrer aux gens le Plan divin, est une grande responsabilité. Quand la Hiérarchie spirituelle peut contacter un groupe de gens et leur dispenser une instruction consciente et personnelle, cela favorise considérablement l’évolution de la planète, de même que celle de ce groupe privilégié.


    Si les voyageurs sur le chemin pouvaient se rendre compte qu’après avoir servi son but constructif de vivifier la planète, chaque once d’énergie de vie de Dieu employée à accomplir le Plan divin revient au magasin de l’individu comme un aimant conscient qui élève chaque fois plus le je externe dans son schéma évolutif, ils continueraient à répandre de bonnes actions et à approvisionner ce magasin, de la même manière qu’on remplit d’hélium un dirigeable qui élève plus que son propre poids dès l’instant où il est plein. Lorsque le Corps Causal est suffisamment chargé de cette énergie divine qualifiée, son propre pouvoir magnétique élève le je humain vers l’ascension aussi facilement que le grand dirigeable vainc l’attraction magnétique de la Terre.

     

     

     

     


    Chapitre VIII

    Causes et noyaux, des entités vivantes


    A propos des causes et noyaux, sur lesquels vous travaillez tellement ici, individuellement et en groupe, avez–vous pensé à l’image, que vous gardez à l’esprit, de ce noyau causa [N.d.T. : Dans le texte original : cause and core.] qui peut être de n’importe quoi ?


    En regardant vos mondes intérieurs de pensée et de sentiments, comme, bien sûr, je peux le faire sans difficulté, je vois que, pour la plupart d’entre vous, un noyau causal semble être une accumulation de substance morte et immobile. Je vois que vous vous représentez ces causes et noyaux comme quelque chose ressemblant à du charbon de bois, sombre et mort. Cependant, c’est très différent.


    En réalité, ces causes et noyaux sont des accumulations palpitantes de substance qualifiée de manière discordante, qui projettent tout le temps une énergie irradiante. Voilà le cœur (heart–centre), qui donne vie à l’entité. Quand je dis substance irradiante, je ne dis pas rayonnante ; il y a une différence. Soyons plus précis : j’entends que le noyau causal de n’importe quelle condition que vous décrétez est une chose vivante qui se meut comme un tourbillon d’énergie dégageant une radiation discordante.


    Quand vous appelez la bien–aimée Astrée et lui demandez d’entourer par son Cercle Cosmique et son Épée de Flamme Bleue de milliers de soleils un tel noyau causal, puis de le refermer sur lui, que se passe–t–il ? Par la grande assistance de la bien–aimée Astrée, le mouvement tourbillonnant au centre de ce noyau s’arrête, la radiation de l’énergie qualifiée de manière destructive disparaît et le pouvoir de cohésion, qui maintient soudés ces électrons qui forment un foyer de détresse, cède. Et quand ce pouvoir cède, les électrons s’élèvent immédiatement et repartent pour le Soleil de leur Source pour être purifiés par le Feu Violet et polarisés à nouveau par l’Amour divin, de manière à pouvoir être réutilisés pour l’exécution de quelque Plan divin. Nous vous serons très reconnaissants de bien vous représenter ce qui se passe véritablement lors de votre appel.


    En même temps que la bien–aimée Astrée entre en action par son Cercle et son Épée de Flamme Bleue sur ce noyau causal, le Cercle de Flamme Bleue entoure complètement toute cette accumulation et se referme sur elle. En un mouvement descendant, l’Épée de Flamme Bleue frappe directement le centre du noyau causal, dissolvant le pouvoir qui maintient sa cohésion. Alors, les électrons se détachent, ils ‘volent en éclats’, littéralement, et ce foyer de discorde n’existe plus.


    Inversement, vous avez une manifestation constructive d’un noyau causal de lumière dans ce que vous appelez votre corde d’argent, le courant de la vie (essence de lumière) qui se déverse constamment de votre Présence I AM dans votre cœur physique et dans votre Saint Je Christique, qui y est ancré. Bien sûr, la radiation qui se répand de ces causes et noyaux est totalement constructive, c’est une activité vivante et fluide de substance lumineuse. Dans tout l’univers, il n’y a vraiment rien de statique, mes bien–aimés. Votre Présence I AM individualisée a établi à l’origine la cause de votre manifestation ici, et à cette occasion, le noyau causal de votre divinité a été réellement ancré dans votre cœur physique. La radiation qui se répand de ce noyau causal est bonne ; c’est l’action vibratoire positive, constructive, de votre propre individualisation.

     

     

     

     


    Il n’y a pas d’objets inanimés


    Le centre de coeur du Dieu I AM est en mouvement permanent ; il remplit l’univers entier d’une action vibratoire rythmée au moment même où votre corps inspire et expire en une pulsation régulière de vie. La Divinité Elle–même projette cette radiation vers la périphérie de l’Univers, et l’Univers entier (qui est son Corps), de même que chaque électron dans cet Univers, tous ces composants ressentent chaque pulsation en provenance de Son Coeur cosmique. Ils devraient aussi vibrer de la même manière, n’était la qualification de cette énergie par le courant de vie individuel. Pour comprendre le pouvoir de radiation, il faut entrer dans l’activité de la quatrième dimension, dans laquelle les rayons invisibles mais puissants vibrent constamment au rythme du Dieu de vie I AM.


    Il n’y a aucun endroit dans cet univers qui soit exempt de mouvement ou de vibration, de la même manière qu’il n’existe aucun objet inanimé. Chaque électron composant chaque atome, visible et invisible, palpite par le battement de Cœur du Créateur, et les actions vibratoires de ces électrons constituent ce que vous connaissez sous le nom de radiation. Des groupes d’électrons et d’atomes rassemblés dans un brin d’herbe, un arbre ou un homme, émettent constamment une pulsation d’énergie qui est leur radiation. Le mélange de ces différents taux vibratoires dans le divin Schéma des choses produit un ensemble naturel grandiose.


    L’atmosphère est faite de la pulsation rythmique de la Terre, de l’eau, du Soleil et de l’air. La radiation de l’herbe et des feuillages est un épanchement de repos qui accélère l’évolution de l’homme. Toute manifestation dans le royaume entier de la nature est gouvernée par mon courant de vie (N.d.T. : par le Maha Chohan) et par les intelligences dédiées à ce service particulier, et toute cette radiation est en elle–même bénéfique et constructive. Quand elle est momentanément destructive, elle doit être rééduquée. La radiation de l’homme est le résultat de son libre arbitre, et sa qualité est retombée loin du projet originel du Plan divin pour l’univers. La radiation maléfique dans le monde d’aujourd’hui est le résultat d’une mauvaise qualification de l’énergie de Dieu par les individus qui ne savent pas comment laisser passer la pure énergie divine au travers de leur courant de vie pour le bien universel de toute vie, ou négligent de le faire.


    Vous pouvez donc aisément constater que, pour manifester la divine perfection de l’âge d’or, l’homme doit assumer la place qui lui revient dans le royaume de Dieu et permettre à l’énergie divine affluant à travers ses corps de s’écouler pour accomplir son service cosmique.


    Que chacun de vous soit assuré que ses appels affectueux en faveur de l’élévation de l’humanité sont entendus de l’Armée Ascensionnée de Lumière et que notre énergie revient vers vous sur ce rayon, pour vous bénir et pour bénir la Terre.

     

     

     

     


    Établissement de Causes de Bien


    Il y a ce dicton : l’union fait la force, et derrière cette affirmation, il y a une merveilleuse signification cosmique, parce que du ‘Cœur Cosmique’ afflue l’énergie qui est le pouvoir de motivation de tous les services et activités dans la vie. Cela est même vrai pour le cœur physique, car l’énergie par laquelle se meut le corps émane de lui, et l’action qui en résulte dépend étroitement de ce flux.


    Quand une quelconque parcelle de vie, ascensionnée ou non, par le fait de son intelligence ou de son libre arbitre, décide de rendre un service, un fleuve d’énergie commence à affluer dans ce cœur depuis le Grand Soleil Central, puis, à partir du cœur, cette rivière se dirige vers un but certain, un objectif.


    Ce fleuve d’énergie se compose d’innombrables milliards d’électrons, et la pression et l’intensité de ce flux sont déterminées par la ténacité et la détermination de l’être engagé dans cette activité particulière. Si le courant de vie a choisi un service cosmique, tel que guérir, et qu’il y demeure fidèle au cours de nombreuses centaines de siècles, une formidable rivière d’électrons provenant de son cœur et focalisée à un certain endroit dans l’espace est représentative de la dynamique qu’il a accumulée dans ce service. Ces foyers sont des temples de lumière. De grands foyers comme l’Étoile d’Amour, établis et soutenus par les intelligences individuelles, peuvent éveiller l’intérêt de chaque phase de la vie et susciter des vocations à partir de tous les cœurs.


    On peut mieux saisir encore la puissance de la déclaration ‘L’union fait la force’, si l’on considère que les Maîtres Saint–Germain, Jésus et d’autres Êtres représentant la Hiérarchie ont rassemblé autour d’eux d’innombrables membres de l’Armée angélique et autres volontaires de la race humaine. Par la combinaison de la lumière provenant de ces différents courants du cœur, leur service cosmique a gagné en dynamique, en puissance et en efficacité. Ainsi, tout chéla ayant contribué à cette dynamique et qui, par son propre désir du cœur, est devenu un collaborateur en symbiose avec le Maître, peut, à tout moment et à n’importe quel endroit, attirer et projeter la pleine puissance de cette dynamique combinée pour servir sa cause. La cause est une et la dynamique cosmique accumulée est à la disposition de tout membre qui désire apporter une assistance supplémentaire à l’établissement de causes de bien.

     

     

     

     


    Énergie et Vibrations


    Il n’y a rien qui, tant soit peu, ressemble à un être, ascensionné ou non, lequel serait exempt de vibration ou de radiation. La vibration et la radiation coexistent avec la forme. Même une feuille d’herbe, une fleur, une pierre ou un arbre émettent inconsciemment une vibration qui affecte le cosmos dans son ensemble et qui, notez–le bien, modifie l’ordonnancement des atomes de l’univers entier par l’ondulation de son énergie. Ainsi, toute vie contribue constamment à la modification du centre réel du cosmos. Cette loi s’applique à l’Armée Ascensionnée comme aux hommes évoluant à la surface de la Terre, et même à la Divinité.


    L’idée que les octaves supérieures soient en état complet de paix et de repos est due au fait que les ascètes, par la contemplation, ont pu se détacher momentanément de la mer agitée de l’action vibratoire inférieure et se connecter aux royaumes supérieurs. Ils ont trouvé un tel contraste qu’en relatant leur expérience, ils ont transmis l’impression d’un état supérieur ‘statique’ en contradiction avec la basse vibration contenue dans l’atmosphère de la Terre. C’est ainsi que, souvent, les vérités sont faussées à cause d’une appréciation humaine erronée. L’esprit humain a pu décrire la paix et la quiétude des octaves supérieures comme un endroit où la vibration n’existe pas, parce que, selon le je externe, vibration signifie bruit, mouvement et confusion. Qu’il soit établi ici que la béatitude extatique du Nirvana, qui est l’aura de la Cause Première Universelle, est une action vibratoire, pas un vide.


    L’univers est rempli de lumière électronique, qui est intelligente. Les électrons ont le pouvoir autonome, la capacité, de recevoir des ordres et, par l’exercice de leur propre intelligence, ils développent les activités nécessaires pour les exécuter.


    A l’intérieur de cette substance de lumière universelle, qui remplit l’univers depuis le Cœur Central jusqu’à sa périphérie, il y a des êtres conscients de soi qui, par eux–mêmes, ont le pouvoir de la mettre en mouvement. L’intelligence à l’intérieur de la substance de lumière n’agit pas tant qu’elle n’est pas mise en mouvement par un pouvoir supérieur : un foyer de pensée et de sentiments doté d’Autorité Divine. La Lumière Électronique demeurerait à l’état informe si quelque Intelligence Divine ne chargeait pas en elle une directive de schéma ou de modèle.


    Ces foyers individuels d’intelligence, qui sont le pouvoir de motivation derrière la création, sont les Etres Divins (les Maîtres) et l’humanité de la Terre. Cette dernière est également dotée de la capacité de réordonner les particules électroniques. C’est pourquoi tout individu est un étudiant dans la salle de classe de la vie.


    Tout foyer doté d’un principe de pensée et de sentiments, exerce, aussi ignorant soit–il ou non entraîné, une influence consciente ou inconsciente sur la distribution et l’arrangement de la substance électronique de l’univers dans lequel il se trouve. C’est dans le but de pouvoir coopérer consciemment au dessein de la Divinité qu’est entraînée aujourd’hui l’humanité. Ce contrôle conscient de la substance électronique, en accord avec le Plan Divin, réside dans l’évolution à la fois de son intelligence et de sa capacité à embrasser la conscience de Dieu. Mes enfants, méditez sur le pouvoir de l’étincelle de Dieu qui vit dans votre cœur ! Remettez les problèmes qui vous assaillent dans la Flamme Transmutante de Sa Présence ! Soumettez votre volonté humaine à Sa guidance et dites, comme Jésus : "Que Ta volonté soit faite, et non la mienne !" Alors, vous pourrez dire également : "Quiconque me voit, voit le Père."


    Si l’homme pouvait comprendre, ne fût–ce que partiellement, la Loi qui gouverne l’énergie et la vibration, il serait sur une bonne voie vers la maîtrise de soi. Comme nous l’avons déjà dit, il n’existe aucun être dépourvu de vibration et de radiation. L’homme est en apprentissage, et il arrivera un jour à réaliser que le pouvoir de créer la vibration n’est pas seulement une responsabilité, mais une opportunité par laquelle la maîtrise et la divinité peuvent être expérimentées à travers l’ego individuel.


    Pendant des millions d’années, en acceptant l’individualité, l’homme a créé la vibration qui s’est étendue à partir du centre de son être vers la périphérie du Cosmos. Dans un certaine mesure, tout au long de son individualisation, il (N.d.T. : a été et) est affecté par chaque électron de cette orbite cosmique. Lorsque vous jetez un galet au centre d’un étang, vous voyez les ondes s’étendre en cercles de plus en plus larges et atteindre le bord, pour revenir ensuite vers le centre. Ainsi, dans cet étang, toute chose est affectée par l’activité en son centre.


    Dès l’instant où l’homme s’était revêtu de l’existence, la lumière électronique, par obéissance au décret du Père, devint son serviteur. Quand l’action vibratoire qu’il mit en mouvement atteignit la périphérie de son cercle, elle commença son voyage de retour dans sa propre expérience, et le bombardement de la lumière réfléchie par la caisse de résonance de l’univers devint ce qui est connu sous le nom de karma. Que la qualité émise fût bonne ou mauvaise, plus l’individu était intense et affirmatif, plus était puissante la vibration et amplifié le retour dans le courant de vie.


    Alors que l’action vibratoire autour de lui devenait de plus en plus chaotique naquirent dans son cœur le désir de connaissance et le moyen de trouver la paix. Alors, l’homme devint candidat à la divinité, et c’est à ce stade que son entraînement commença.


    La complexité de la vibration est telle que je pourrais passer toute une semaine à illustrer le formidable impact d’un seul individu sur l’univers. Dans le corps, chaque organisme vibre et émet certaines ondes énergétiques qui contribuent à la lumière ou à l’ombre de la planète. Ainsi, l’élémental corporel à lui seul affecte les passions ou les aspirations de chaque âme incarnée. L’âme a une vibration qui, lorsqu’elle est éveillée, est une force puissante promotrice de bien, et chaque chercheur, aussi confuse que soit sa recherche, induit la conscience de masse de toutes les âmes vers l’aspiration.


    Puis, l’esprit s’aligne et vibre selon son choix de matériau, affectant à son tour toute la substance mentale dans l’univers. Nous pourrions continuer ainsi à approfondir les pouvoirs de vibration – vibration inconsciente, s’entend. Nous arrivons maintenant à l’opportunité de diriger consciemment dans la lumière universelle une vibration qui serait bénéfique pour l’univers. L’esprit, le coeur, l’intelligence, peuvent être incorporés dans cette expérience : Visualisez de la lumière électronique, informe, dans chaque électron réceptif, obéissant, alerte, qui attend votre message ! Puis, établissez consciemment une vibration dans vos sentiments ! Voyez les ondes d’énergie jaillir de vous en cercles toujours plus grands et les électrons obéissants se mettre en mouvement ! Choisissez à votre gré une qualité particulière ou une bénédiction qui profiterait à la race !


    Voilà un magnifique passe–temps, une heure de relaxation et un traitement merveilleux pour le corps, pour le système nerveux et pour l’âme. D’abord, il faut en faire l’expérience avec l’esprit, le cœur et les sentiments. Plus tard, les centres ganglionnaires peuvent être entraînés à projeter ces vibrations même quand l’esprit conscient est occupé à d’autres tâches. Les gens non entraînés le font inconsciemment en projetant des bénédictions de Noël ou de Pâques. Voyons ce que mes chélas feront consciemment.

     

     

     

     


    Courants de Vie aspirant à l’Entraînement


    Aujourd’hui et dans un futur proche, beaucoup seront candidats à un entraînement aux principes fondamentaux de la Loi spirituelle. Je crois que ce qui suit est une bonne leçon à leur prodiguer :


    Quand la Divinité créa la puissante Présence I AM de chaque courant de vie, Elle concentra à l’intérieur de la Flamme non alimentée, qui était l’identité de l’individu, une image complète et parfaite de ce que le courant de vie exprimerait un jour. J’utilise le terme de Flamme non alimentée, car beaucoup n’ont pas eu dans le monde de la forme un entraînement spirituel suffisant pour agrandir cette flamme à un point où l’appellation Flamme Triple Immortelle et Victorieuse peut être utilisée. En d’autres termes, ils sont encore des courants de vie non éveillés.


    Quand la Présence I AM projeta la Flamme non alimentée dans la forme physique, cette Idée Divine fut ancrée dans le cœur physique, qui est la partie réelle de l’amour provenant du Cœur de Dieu. Il s’agit d’une attraction magnétique constante qui fait affluer la substance électronique en provenance de la Divinité à travers le courant de vie, et cette substance constitue le champ de force autour de l’individu.


    Chaque personne est un centre radiant, et le flux naturel des électrons, en même temps qu’il passe à travers le cœur, prend la qualité, l’amour et la couleur du plan divin de cet individu. S’il est permis à ces électrons de passer harmonieusement dans la substance physique de la Terre, les forces des quatre éléments s’unissent rapidement autour de cette idée divine, et le Plan divin se manifeste.


    Cependant, par la discorde et l’inharmonie, la couleur et le ton des électrons se déforment constamment, et vous obtenez une radiation qui n’est ni vraie ni juste, à l’image de ce qu’est dans un piano une dissonance provenant de cordes déréglées.


    Certains défauts ou qualités humaines qui apparaissant chez un courant de vie sont en réalité des qualités constructives qui ont été accentuées ou atténuées d’un ton ; par suite, la discordance se manifeste par de l’inharmonie. C’est ainsi que le pouvoir de Dieu devient arrogance et l’amour de Dieu sentimentalité. Par la musique, nous pouvons harmoniser chacun au point où sa propre émission devient la tonalité parfaite pour son courant de vie.


    Si ce qui précède est une vérité élémentaire pour le chéla, cela s’applique aussi à tous les courants de vie de cette planète qui font leurs premiers pas sur le chemin de lumière.

     

     


    Chapitre IX

    La Faculté d’Attention


    La faculté de votre attention est une activité du Feu Sacré, un pouvoir qui vous est délégué pour l’enrichissement de votre nature et pour l’accroissement de votre capacité à servir Dieu et l’homme. Votre attention est alors une flamme de ce Feu Sacré, et si vous la visualisez comme telle, vous pouvez la diriger avec une extraordinaire efficacité vers votre Je Divin, vers n’importe quel Etre Cosmique ou Maître Ascensionné, vers n’importe quel endroit du système solaire dont vous souhaitez recevoir l’assistance, l’illumination, la paix ou la guérison. Comme cette flamme de votre attention fait partie du Feu Sacré, elle vous connecte immédiatement avec l’objet vers lequel elle se projette. Elle établit un contact précis avec toute substance consciente, tous sentiments et pouvoirs de l’Etre vers lequel vous l’avez dirigée.


    Si vous dirigiez le rayon de votre attention vers le soleil physique et que vous passiez, en concentration indivise, à peu près trente minute à ne contempler que la perfection qui y réside, il vous reviendrait sur ce rayon des particules de lumière qui renouvelleraient et reconstruiraient vos véhicules intérieurs et extérieurs en parfaite santé, vitalité et bien–être. Quand l’attention d’un Maître est sur vous, il utilise le Feu Sacré. Son attention est attirée vers vous à l’instant même où vous pensez à lui ; entrent alors en action les pôles positif et négatif du Feu Sacré pour tout le temps de votre contemplation. Cela constitue une connexion parfaite sur laquelle peuvent chevaucher ses dons et sa substance.


    Si vous en faites l’expérience, vous serez étonnés et ravis des résultats physiques, émotionnels, et du soulagement que ce traitement vous apportera. Le Maître traite non seulement le véhicule physique, mais aussi les intérieurs, balayant dans le Feu Sacré la substance lourde, particulièrement celle du véhicule émotionnel. Si vous pouviez visualiser les nappes de flammes qui passent au travers du véhicule émotionnel, d’un rose délicat et doré, vous trouveriez le bien–être et la paix. Ceux–ci rendraient l’acceptation de l’assistance physique bien plus facile que lorsque vous êtes accablés et tendus, ce qui est souvent le cas dans l’application personnelle.

     

     

     

     


    Comment le Maître déverse sa Conscience


    Quand un Être parfait focalise son attention sur un membre non ascensionné de la race, il dirige sur le rayon de son attention en un rayon de lumière un fleuve régulier de pure substance électronique saturée du sentiment, de la pensée et de son Etre même. Si vous pouviez voir ce processus par la vision intérieure, vous verriez émaner du Maître des ondes de lumière et de couleur qui affluent dans les quatre corps inférieurs de l’individu, les agrandissent et changent la couleur et le ton de l’énergie émise par le chéla. Pendant ce processus, beaucoup de la substance astrale et psychique est éliminée des corps inférieurs de l’étudiant, en même temps que les pénètre une nouvelle espérance.


    N’était cette connexion spirituelle entre le Maître et le chéla, le poids accumulé de la substance chimique du chéla le ferait retomber bien vite dans l’esprit de la masse, parce qu’aujourd’hui l’opacité de la création humaine autour de la Terre est telle qu’aucun être non ascensionné ne pourrait la traverser sans assistance. C’est, pour ainsi dire, cette transfusion spirituelle du Maître qui donne à l’âme emprisonnée l’impulsion additionnelle de courage, d’inspiration, de force et d’amour de la lumière qui lui permet de se maintenir sur le chemin qui s’ouvre à elle.


    Voilà pourquoi notre désir est si grand que les gens concentrent leur attention aussi souvent que possible sur l’octave des Maîtres Ascensionnés, sur le Saint–Esprit Omniprésent de Dieu, sur l’Armée Angélique ou sur n’importe quel Membre de la Fraternité Spirituelle, car cela crée le lien ou le pont par lequel peut être acheminée la nourriture spirituelle. Celle–ci entretient l’intérêt de l’âme et en fait un centre radiant d’inspiration pour les autres. Sans un tel lien, chers vous, le sommeil séculaire de l’âme s’emparerait à nouveau du peuple de la Terre.


    Le service particulier du Maître Ascensionné est d’intensifier la lumière dans le cœur du chercheur, de manière à ce que la puissance accrue et l’expansion de son voltage projettent une plus grande radiance sur son chemin. La somme de lumière contenue dans le chéla détermine sa capacité à recevoir et à comprendre la vérité, et l’accroissement constant de cette lumière provenant des rayons consciemment projetés par le Maître représente le moyen par lequel la lumière du chercheur gagne suffisamment en intensité pour lui permettre d’atteindre le but de sa recherche : la réalisation de son unité avec le Père Éternel du Tout.


    Lorsque la lumière du grand jour illumine son parcours, le voyageur avance avec plus de facilité que pendant les heures de nuit, quand chaque crevasse et chaque pierre sont noyées dans l’obscurité. Ainsi, le pèlerin sur le chemin spirituel peut accomplir son parcours avec plus de facilité et de sécurité, car les rayons combinés et soutenus de l’Armée Ascensionnée projettent une lumière spirituelle sur son trajet, dévoilant les obstacles et révélant le droit chemin.


    L’individu qui décide de faire son chemin sans l’assistance des Maîtres peut naturellement le faire, mais alors qu’il pourrait avancer en toute sécurité à la lumière du soleil de midi, il n’est plus guidé que par la lumière de son âme. On peut la comparer à la flamme vacillante et incertaine d’une minuscule chandelle au milieu d’une forêt plongée dans le noir.

     

     

     

     


    L’Attention du Maître


    J’ai pensé que vous seriez peut–être intéressés de savoir ce qui se passe lorsque je dirige vers vous mon attention. Comme ma radiation est naturellement pleine de pur amour divin, une petite forme–pensée, ressemblant à une balle rose munie d’ailes, descend le long du fleuve de mon énergie de vie dans votre monde.


    Chaque fois que vous pensez à moi et que vos pensées se connectent avec ma conscience, je vous renvoie des centaines de ces petites formes–pensées, et je leur enjoins de demeurer avec vous pour vous aider chaque fois que vous avez besoin d’assistance. Plus vous dirigez sur moi votre attention, plus ces petites formes–pensées de lumière et de bonheur entrent dans le champ de votre expérience. Cela, bien sûr, vaut pour tous les membres de la Hiérarchie spirituelle, car nous estimons que c’est un privilège de porter assistance, à vous et à toute vie.


    Lorsque le Maître libère ces formes–pensées, il leur demande généralement de rester à votre service, ainsi, elles deviennent prisonnières de l’amour et ne vivent que des miettes d’attention que vous aurez décidé de leur accorder. Elles sont le corps vivant et respirant du Maître, ancré dans votre monde par le fait de sa bonté. Essayez de les reconnaître aussi souvent que possible, car elles sont loin de la maison, et l’affectueuse radiation de sa Présence leur manque. La lumière et l’amour de votre coeur peuvent leur apporter un peu de la gloire du Royaume dont elles se languissent.


    Souvenez–vous, quand vous nourrissez votre propre monde et votre propre nature, de jeter quelque lumière sur les messagers divins que les grands Etres vous ont confiés pour être votre courage, votre force, votre paix et votre aide en temps de crise et dans l’urgence.


    En d’autres termes, ayez de l’amour et de la vénération pour le corps vivant et respirant de Dieu, qui est en vous et en dehors de vous.

     

     

     

     


    Le Rayon de votre Attention


    Oh, combien l’humanité de cette Terre a mésusé du don de libre arbitre, dont le Dieu Père–Mère l’a dotée pour l’expansion du Royaume du Ciel. Cet usage impropre de la substance électronique, accordée si librement à l’homme, a abouti aux manifestations malheureuses et aux conditions chaotiques du monde d’aujourd’hui.


    Au moment où un individu prend conscience qu’il est un être intelligent et créatif et qu’il a en lui–même l’aimant par lequel il peut attirer la lumière universelle et la mouler dans la forme, selon le diktat de ses processus de pensée et de sentiments, à ce moment, il devient un co–créateur conscient et un ouvrier de l’établissement et de l’entretien du Royaume de Dieu sur la Terre.


    La substance de lumière universelle, comme vous le savez, doit obéir au commandement d’une facette individualisée du Créateur, et même quand le je inférieur assume le contrôle, elle doit refléter ce qui lui est imprimé. Toute lumière et vie est en cours d’évolution, et quand la substance universelle est moulée dans quelque chose de beau et de parfait, elle commence rapidement à exécuter le décret et poursuit ainsi sa propre évolution, car toute vie doit s’étendre dans la dignité et dans la perfection pour accomplir le plan du Dieu Père–Mère.


    Bien, il est ici un point où entre (N.d.T. : en jeu) votre conscience individuelle, car ce que vous entretenez dans vos pensées et sentiments se dessine par obéissance. Il est tellement plus gratifiant pour vous, personnellement, de vous élever sur le rayon de votre attention et de vous incliner devant le Tout–puissant Pouvoir de Dieu qui réside en vous, et là, en adoration, en dignité et en harmonie, de mouler les modèles parfaits nécessaires à l’expansion du Royaume du Ciel sur la Terre.


    Ainsi, vous devenez un pouvoir de précipitation de tout bien, conformément au décret divin pour votre courant de vie individuel : accomplir le Plan pour la perfection qui doit se manifester sur cette chère Terre. A ce stade de votre évolution, vous vous en tirez très bien, mais je vous conseille d’être constamment sur vos gardes à propos de ce que vous entretenez dans votre conscience.

     

     

     

     

    La Connexion avec le Cœur du Maître


    Quand un individu pense à un Maître Ascensionné, le rayon de lumière (qui est sa pensée), parvient immédiatement au Coeur de la Présence du Maître, avec le même degré de précision qu’un rayon télégraphique envoyé vers une ville lointaine ou vers un bateau au milieu de l’océan. Du cœur de l’aspirant afflue un courant régulier d’innombrables électrons ; ceux–ci constituent un rayon qui relie le penseur au Cœur du Maître et qui fournit un support naturel, sur lequel la radiation et l’assistance du Maître reviennent dans la vie, dans l’expérience et dans la conscience de l’étudiant. Il est fréquent qu’en temps de stress ou de tension, quand il n’a pas le temps de formuler une demande spécifique, le chéla, en dirigeant son attention sur le Maître, peut établir cette connexion par une simple prière ou invocation, et la lumière du Maître lui revient sur ce courant d’énergie pour apporter sa protection, l’illumination ou la radiation demandée.


    Si l’étudiant pouvait réaliser que, par son appel, la connexion avec le Maître se fait instantanément et que la protection offerte lui parvient simultanément, il saurait vraiment que la déclaration de Jésus « Et voici, Je Suis toujours avec vous » était plus qu’une simple paraphrase des mots ‘I AM’.


    Une fois qu’un individu non ascensionné a le privilège de prendre conscience de n’importe quel groupe d'Êtres parfaits, de l’armée angélique ou de la Hiérarchie spirituelle, il n’est plus jamais seul, parce qu’il sait que chaque fois qu’il a besoin d’une assistance déterminée, la réponse à son appel apporte une aide immédiate, et la radiation du Maître afflue dans sa vie et à travers lui dans la condition qui nécessite assistance (dans le cas où son appel concerne quelqu’un d’autre).


    Si les étudiants cultivaient plus souvent ce contact avec la Présence des Maîtres, ils seraient beaucoup moins influencés par le monde de l’apparence, beaucoup plus libres de la terreur et de l’incertitude que le monde extérieur crée dans la nature émotionnelle, chaque fois qu’ils permettent à leurs pensées de se poser sur des expressions discordantes.


    En utilisant simplement le nom de Jésus, beaucoup de gens ont déjà ressenti un afflux instantané de lumière, et les membres anciens de la race humaine étaient en communication constante avec Sanat Kumara, par la seule répétition révérencieuse de cet auguste titre. L’usage de saints noms s’est dégradé plus tard en imprécations, mais nous espérons maintenant que l’usage de mots représentatifs de noms et de titres sacrés de l’Armée Ascensionnée se rétablira pour exprimer une force puissante dans le courant de vie qui décide de faire l’expérience de cette partie de la Loi Cosmique.


    Mes bien–aimés, alors qu’il se trouve sur le chemin de la vie qui comporte bien des obstacles dus au karma du passé, sage est l’étudiant qui accepte le conseil et la guidance de ceux d’entre nous qui avons foulé la même route et terminé victorieusement notre voyage. Comme quelqu’un qui attend joyeusement la visite d’un ami bien–aimé, nous tendons l’oreille pour entendre le son de nos noms vibrer dans l’éther et nous apprendre qu’un ami très cher, encore sur le plan terrestre, nous envoie des pensées d’amour ou demande notre assistance. Dans les deux cas, nous y répondons instantanément.

     

     

     


    Chapitre X

    Le Magnétisme Personnel


    Quand nous regardons le flot d’énergie qui part du Coeur de la Présence vers le cœur physique, nous voyons une rivière de lumière prismatique qui palpite à un rythme élevé. Si nous réduisions l’action vibratoire de cette énergie de vie, nous verrions que les électrons constituant la flamme de chaque Présence sont d’un modèle distinct, différent de tous les autres, à l’instar du flocon de neige, dont la perfection géométrique unique diffère de celle de tous les autres innombrables millions de flocons de neige.


    En même temps que, par l’effet de la pensée et des sentiments, l’énergie se moule dans la forme et se projette dans l’univers, elle transporte le plan du modèle original du courant de vie. Cette énergie peut se transmettre dans une poignée de main ; ainsi, l’individu récepteur conserve dans la paume, superposées à sa propre énergie, de nombreux milliers de ces formes minuscules, représentatives du courant de vie du donneur.


    Le deuxième individu continue son chemin. Peut–être se peigne–t–il les cheveux ou serre–t–il une autre main, c’est ainsi que les particules électroniques de la première personne se transmettent dans de nombreuses parties de l’univers par une chaîne presque sans fin. Par la science du magnétisme personnel, le monde extérieur a effleuré le sujet, mais il se réfère à l’effluve humain qui recouvre les pures particules de lumière, alors que nous parlons de la structure de la vie et de son aspect intérieur.


    La manière dont sont chargées les particules détermine l’effet qui revient au courant de vie qui les a émises. Elles peuvent bien passer de l’un à l’autre dans une poignée de mains, mais en même temps qu’elles se projettent dans leur voyage, le sentiment d’énergie prédominant va déterminer si leur passage à travers l’univers transporte l’amitié et l’amour, ou autre chose. Bien sûr, dans leur voyage de retour, elles ne récolteront que les vibrations qui leur sont similaires, de manière qu’elles reviendront à leur source pourvues de leur vibration initiale, celle avec laquelle elles ont été projetées, mais amplifiée un million de fois.


    Première version : Si la main est employée à frapper dans la colère, ces mêmes particules transportent cette action vibratoire jusqu’à boucler leur cercle, influençant ainsi de cette vibration destructive toute la vie qu’elles touchent, et lorsqu’elles atteignent le point le plus éloigné de leur orbite, elles commencent leur voyage de retour, accompagnées de plus de leurs semblables, et elles apportent la souffrance à celui qui les a initialement projetées.


    Si vous pouviez voir un individu avec l’oeil interne, vous verriez les électrons sortant et rentrant en cercles de toutes tailles, petits et grands, et même universels. Ces cercles rentrants expliquent souvent les changements de sentiments qui se produisent dans l’individu, car chaque vague de reflux inonde les corps inférieurs de gentillesse ou de méchanceté initiale. Chers amis, selon la manière dont nous avons projeté ces électrons, nous recevons de leur orbite rentrante du bonheur ou son contraire.


    Il faut réclamer, annuler et purifier ces particules de lumière qui ont été libérées dans le processus de la vie, de la pensée et de l’action par l’usage de la Flamme de Purification que Saint–Germain a offert dans sa miséricorde. Sage est l’homme qui appelle cette flamme à se manifester dans tous les modèles électroniques issus de son courant de vie depuis le commencement des temps et qui lui ordonne de traverser les nations du monde, les royaumes psychique et astral et tous les royaumes, car tant qu’il reste une particule à racheter, une partie du courant de vie demeure non ascensionnée.


    Deuxième version : Si, quand elle cuisine, une femme pouvait voir les étincelles de lumière jaillissant du bout de ses doigts et la substance de lumière qui pénètre dans les aliments, elle serait étonnée de constater combien d’elle–même elle charge dans les mets qu’elle prépare pour sa famille et ses amis.


    L’une des activités les plus importantes de la vie et les moins comprises est que la radiation et les sentiments qui accompagnent la préparation de nourriture affectent tous ceux qui y prennent part, et cette activité devrait être réalisée sans hâte, dans le bonheur et la paix. Il vaudrait mieux ne rien manger du tout que consommer de la nourriture préparée sous l’emprise d’un sentiment de colère, d’animosité, de dépression ou d’une quelconque pression extérieure, car la substance de l’individu réalisant ce service s’écoule dans la nourriture, est consommée et s’intègre à l’énergie du receveur. Voilà pourquoi les instructeurs spirituels avancés de l’Orient ne mangent jamais de nourriture préparée par d’autres que leurs propres chélas. Si, parfois, un individu est le seul dans un ménage à posséder une compréhension spirituelle avancée et qu’il dispose de peu de temps pour l’application personnelle, ses efforts de préparation culinaire peuvent être activement chargés de bonheur, de pureté, de paix, d’opulence et de liberté, et ce que d’autres n’obtiennent pas par l’étude, ils le mangeront. Il y a plus d’une voie par laquelle l’Esprit de Dieu peut pénétrer la chair de l’homme !


    Le Maître Jésus utilisait ses mains, presque constamment, comme des conducteurs de l’Énergie extraite de Dieu, par les électrons de son grand courant de vie, il la chargeait du pouvoir de guérison en faveur de ceux qui demandaient assistance. Lui et ses disciples guérissaient par imposition des mains. Ainsi, les particules électroniques de l’énergie du Maître étaient chargées dans la structure physique des requérants, de même que dans leurs corps physiques, mentaux, émotionnels et éthériques.


    Ces particules de lumière demeuraient dans l’individu et l’irradiaient des sentiments du Maître longtemps encore après son départ. Son but était de maintenir sa conscience dans l’individu assisté pour éviter que l’esprit de masse le ramenât à sa manière de penser antérieure. Toute personne, proche du Maître dans cette incarnation, était littéralement couverte de la poussière d’étoiles de sa lumière, qui était une tunique de grâce aussi tangible que le vêtement blanc qu’il portait. De la même manière, la planète entière bénéficiait de sa présence.


    Soyez donc prudents quand vous parlez, car chaque fois que vous dites une parole, l’énergie se rue hors de votre bouche et crée une forme–pensée composée du schéma de votre courant de vie. Si Saint–Germain devait prononcer le mot chat, cette forme serait composée de myriades de petites croix de Malte, et si le Seigneur Bouddha disait ce même mot, sa forme–pensée serait faite de petites fleurs de lotus. Alors, il nous incombe de surveiller l’utilisation de notre énergie, car, selon la manière dont nous la projetons, nous recevrons en retour le bonheur… ou autre chose.

     

     

     

     


    Contrôle Conscient de l’Énergie


    Les sphères d’activité, où toute vie consciente de soi trouve une résidence, sont déterminées par l’usage volontaire du pouvoir créatif de la Flamme de Dieu. Celle–ci, dans son Souffle même, établit des vibrations ou, en d’autres termes, met les électrons de l’univers en un mouvement qui était absent de leur état originel. Cet état était certes universel, mais aussi passif. A l’instar du musicien qui met en mouvement l’énergie de l’univers et provoque la vibration par le biais de l’instrument physique, le souffle même du Feu Sacré joue de la grande énergie cosmique de l’univers, et la lumière universelle ondule suivant l’impulsion initiale donnée par n’importe quel foyer particulier du Feu Sacré dans l’univers.


    La lumière cosmique universelle est comme un grand orgue, et tout homme, femme et enfant en incarnation ont accès à ses grands tuyaux par l’intermédiaire du clavier individuel de leurs mondes émotionnels et mentaux, chacun y jouant ses propres harmonies ou discordes. L’agglomérat de sons constitue la tonalité de la planète dans l’univers, et il est dit justement que le son qui s’élève de la Terre est un cri de souffrance, d’incertitude, de fatigue et de questionnement.


    Quand un courant de vie est individualisé, il devient immédiatement un élément concourant à la vibration de sa planète, et son propre clavier, qu’il en ait le contrôle ou non, n’est plus jamais silencieux, aussi longtemps qu’il entretient un corps émotionnel et mental.


    La lumière universelle est mue constamment par la pression, consciente et inconsciente, de chaque courant de vie, et c’est la raison de la confusion et du chaos actuels, car tout le monde vit dans un son inaudible, dans la dissonance et le chaos du rythme brisé d’êtres humains non éveillés.


    Quand un courant de vie réalise qu’il ne peut se dissocier du fait que, par chaque souffle, parole, pensée et émotion, il gratte une corde ou presse une touche qui influence l’harmonie universelle, il commence à mieux comprendre sa responsabilité envers le tout et l’importance que revêt son apport en notes progressives et constructives au mieux de ses capacités. Cet apport sera ressenti par beaucoup comme une libération et un apaisement bienvenus de la contribution (N.d.T. : négative) des masses.


    Mes bien–aimés, ne voyez–vous pas que le contrôle conscient et harmonieux de votre énergie est l’un des moyens les plus puissants par lesquels vous pouvez aider à la rédemption de cette planète, afin qu’elle puisse à nouveau faire éclater son timbre cosmique dans la symphonie de l’univers.


    Vous avez lu ou entendu comment Kuthumi, du sommet d’une certaine montagne, passe l’heure de midi à jouer sur son orgue les magnifiques mélodies de son propre coeur. Mais les vibrations intérieures qu’il dirige consciemment, régulièrement et sans interruption dans le chaos et la discorde de la création composite de l’humanité, sont bien plus importantes que les tonalités physiques transportées dans la lumière universelle.


    Par un service individuel et de méditation, n’importe qui peut s’asseoir au clavier cosmique et visualiser la lumière universelle, attendre de sa présence la pression de pensée et de sentiments, puis mettre en action une vibration qui encercle la planète en moins d’une seconde. De cette manière, on peut projeter la paix, la lumière ou la pureté dans le chant universel du peuple de la Terre, et ces qualités auront un effet tangible et croissant sur sa nature.


    Ainsi, mes conducteurs d’harmonie cosmique, je vous quitte maintenant et je reste dans l’attente de vos propres œuvres maîtresses.

     

     

     


    Chapitre XI

    Un Battement de Cœur


    De la même manière que tous les humains partagent un air, un Soleil, une lumière, une eau et une Terre, ils partagent véritablement, de façon mystique, une pulsation qui constitue le battement de coeur à la fois de leur Présence I AM et de leur je externe.


    Quand le Grand Soleil Central et les sept Logos Solaires établirent une humanité sur la Terre, une grande quantité d’énergie fut expulsée, qui forma un fleuve de feu palpitant de manière rythmique. Celui–ci, comme un soufflet cosmique, attisa chaque battement du cœur humain. C’est pourquoi il est dit que les humains partagent un seul battement de coeur, commun à tous.


    Le rythme cosmique naturel de la vie, qui afflue comme le sang à travers le corps humain, est capté par tout être humain qui porte un vêtement de chair, et tant que ce rythme universel évoluera dans le royaume intérieur de la vie, chaque courant de vie aura l’opportunité de prélever de cette vie illimitée et de passer par les expériences qui, un jour, consacreront sa victorieuse maîtrise.


    A l’instar de la pulsation du corps humain, souvent perturbée par la fièvre et la maladie, le flux de la pulsation cosmique peut s’affaiblir en certaines occasions graves. Dans ces moments de crise cosmique, la Hiérarchie dédiée au service de l’humanité procède à une ‘transfusion’ cosmique, par laquelle elle donne de sa propre essence énergétique pure pour revitaliser le courant d’énergie cosmique, de peur que la race entière ne périsse à cause de l’iniquité qu’elle a elle–même créée.


    La présence du grand Sanat Kumara et de tous les Avatars successifs, y compris du Maître Jésus, a apporté une aide formidable au maintien de ce courant mystique universel. Aujourd’hui, alors que nous arrivons à l’initiation finale de la planète Terre, nous sommes à nouveau confrontés à cette fièvre cosmique qui affecte très sérieusement le rythme de son courant. Pour le renforcer, chaque être non ascensionné qui en prélève de l’énergie peut aussi l’alimenter, s’il le veut, en lui retournant la substance de ses propres vie, amour, foi et lumière.


    Voilà le service que la Hiérarchie rend en ce moment et pour lequel nous demandons l’assistance de tous les étudiants sincères, désireux de travailler à l’établissement et au maintien d’un royaume apparenté au Royaume Céleste des Maîtres Ascensionnés.

     

     

     

     


    Le Corps de Lumière de Dieu


    La substance de lumière électronique qui remplit l’univers est le Souffle et la Radiation de la Divinité. C’est une activité d’expression naturelle qui afflue à travers le grand Soleil Central et qui constitue la lumière infinie pour tous les Êtres des sphères de perfection qui utilisent la forme manifestée. C’est aussi cette même substance qu’utilise la conscience inférieure de l’homme pour créer l’imperfection. C’est le Corps de Dieu !


    Dieu nous donne Son propre Corps, la substance par laquelle tous les Seigneurs Solaires, Dieux, Anges et hommes créent la manifestation. Même la création la plus imparfaite est façonnée à partir de la substance du Corps de lumière de Dieu. A l’intérieur de ce grand océan de lumière vive, qui est de la substance palpitante et intelligente, se trouve la richesse de l’univers qui attend de s’exprimer pour bénir toute vie.


    Si le Cœur de toute création est Dieu, on peut se demander pourquoi il peut porter un vêtement moindre que la perfection. La réponse est que, dans Sa grâce et Son affection, la Divinité a permis cette déformation de la substance de lumière qui est Son Corps, de manière à ce que Son individualisation puisse apprendre à créer la perfection. Pouvez–vous imaginer le sentiment de cette substance intensément sensible, quand elle est focalisée dans des formes torses, et pouvez–vous aussi imaginer sa joie lorsqu’une parcelle de la création restaure cette substance dans sa filière naturelle de beauté ?


    C’est un service magnifique à la vie que de ressusciter le corps de Dieu, de le libérer, partout où vous le voyez se manifester en quelque chose de moindre que la gloire de Son modèle cosmique. Vous pouvez être certains qu’à travers cette libération d’authentique beauté, inhérente à toute perfection, la magnificence de la Divinité se répand à travers tout l’univers.

     

     

     


    Bercés dans le Corps de Dieu


    Je veux que vous ressentiez véritablement que vous vivez et existez de fait dans le Corps du Dieu et de la Déesse, Hélios et Vesta, qui ont créé cet Univers, et que ce Corps est constitué d’innombrables particules infimes de substance de lumière électronique qui sont intelligentes et qui obéissent aux êtres conscients de soi qui disent : I AM, Je Suis.


    Nombre d’entre vous ont vu, par une claire journée, ces particules dans l’atmosphère. Ces particules de lumière intelligente et consciente de soi, forment la substance de l’atmosphère que vous inspirez, et un nombre incalculable d’entre elles sont disposées à pénétrer dans votre monde à n’importe quel moment pour faire partie de la substance que vous voulez manifester dans la forme, soit personnellement, soit pour la nouvelle entreprise de Saint–Germain, soit encore pour l’évolution de la planète entière.


    L’humanité peut être comparée à un homme assis dans une pièce, dont l’atmosphère est composée d’or pur, qui ne sait pas comment l’utiliser et qui pleure sur ses limitations.


    La création de la forme fait partie de la science de la précipitation, pour laquelle l’humanité s’est incarnée sur cette planète et que vous, qui êtes les gardiens de ce monde et de ses évolutions, devez apprendre. C’est pourquoi il est bien et il sied que vous créiez consciemment des formes magnifiques, et puis, par l’usage des mots créatifs tout–puissants I AM – Je Suis, que vous attiriez dans ces formes la merveilleuse lumière universelle, intelligente et obéissante. Celle–ci, captée dans la forme par vos pensées et sentiments, devient entre vos mains une expression manifestée que vous utilisez et gouvernez.


    Pour chaque système planétaire, l’activité du Maha Chohan est de magnétiser, de recevoir et de distribuer autant de substance de lumière électronique qu’il faut à la planète à laquelle il appartient et aux évolutions qui l’accompagnent.


    Hélios et Vesta répandent cette substance de lumière électronique, qui englobe et qui est la vie de toute planète constituant leur système, et ils continuent à prélever du Soleil Central (Alpha et Oméga) de plus en plus de cette substance de lumière, dans un formidable élan de générosité prolifique, tel qu’il reste inconcevable et incompréhensible pour l’esprit humain. Le Maha Chohan de chaque planète – car il y a un Etre remplissant cet office sur chacune de nos sept planètes – magnétise à travers son corps et sa conscience (comme je le fais pour la Terre) autant de cette substance de lumière que demandent et dont ont besoin ses diverses évolutions : le royaume de la nature, le royaume élémental, le royaume humain et les esprits gardiens.


    S’il n’y a aucune demande faite au Magasin Universel pour plus de substance de lumière électronique, ceux d’entre nous qui contrôlons la libération de cette énergie, lui permettons – car nous ne gaspillons pas – d’affluer vers d’autres planètes où des êtres utilisent leur pouvoir de magnétisation de manière plus importante et en obtiennent quelque chose de beau et de parfait.


    Vous pourriez visualiser la répartition de cette lumière électronique provenant du Cœur du Bien–Aimé Hélios et de la Bien–Aimée Vesta comme un grand fleuve de substance de lumière qui afflue du Soleil jusque vers la planète la plus éloignée. En même temps que cette énergie parvient à une sphère, son Maha Chohan la canalise en un grand tunnel de lumière qui se déverse sur la sphère, l’interpénètre, l’enrobe pour constituer la vie et la substance de chacune des expressions de vie qui y évoluent. Chaque Maha Chohan veille soigneusement à ce que suffisamment de lumière soit libérée pour donner une récolte satisfaisant tous les besoins de ses peuples, assez pour les vêtir et assurer leur confort journalier, ainsi que pour créer les expressions de beauté et de perfection à travers les intelligences créatives individualisées de quelques–uns des courants de vie incarnés et évoluant sur sa planète.


    Voilà pourquoi, bien–aimés, de ce grand entonnoir dans lequel j’attire la lumière et l’irradie sur la Terre, il afflue suffisamment d’essence de vie pour approvisionner le grand royaume de la nature qui s’exprime dans la beauté des arbres, de l’herbe, des fleurs et des fruits de toutes sortes. Le royaume élémental l’utilise pour soutenir l’énergie de vie dans l’eau et dans l’air. Mais la plupart du temps, les humains de la Terre reçoivent beaucoup plus de cette lumière électronique universelle qu’ils n’utilisent ou osent, disons–le ainsi, invoquer et mouler dans la forme pour bénir leurs propres mondes et la vie évolutive autour d’eux.


    Comme le sage ingénieur qui surveille le flot des eaux sur le barrage, ouvre une vanne puis une autre, selon les besoins d’irrigation du sol pour lequel l’ouvrage a été conçu, ainsi nous autres qui assumons la fonction de Maha Chohan surveillons la somme d’énergie qui est nécessaire et ne libérons de cette précieuse substance que ce qu’exige la vie évolutive sur notre planète. C’est pourquoi, si les planètes qui se situent plus près du soleil ou celles qui nous suivent demandent plus de cette substance merveilleuse que ne le fait actuellement la planète Terre pour accomplir les activités créatives de leurs évolutions, il n’est qu’équilibre impersonnel et justifié qu’elles la reçoivent.


    Je dis en conséquence – et ce n’est pas à mettre particulièrement au crédit des évolutions de la Terre – que la substance de lumière libérée en sa faveur en ce moment est moindre que celle attribuée à n’importe quelle des six autres planètes de notre système. Mais je dis aussi, pour votre réconfort, que j’ai accès à autant de cette substance que n’importe quel être humain demandera ou que tous les humains demanderont. Ils n’auront besoin que de prouver, par l’éveil de leurs processus mentaux et émotionnels pour ce qui est de la précipitation consciente, qu’ils donnent vie et forme à cette précipitation. Alors, il sera non seulement mon plaisir et mon privilège, mais aussi mon obligation de libérer de plus en plus de cette précieuse substance de lumière qui n’attend que l’opportunité d’être moulée dans la forme manifestée pour la gloire de Dieu et le réconfort de l’humanité.


    Alors, enfants bien–aimés qui êtes si près de mon Cœur, vous dont les motivations sont honnêtes et sincères, divinement sincères, vous vivez dans un monde saturé de vie et lumière universelle et intelligente. Lorsque vous levez ou baissez les bras, reposez sur votre lit, ou lorsque vous vous activez dans votre vie quotidienne, vous êtes en train de vivre et de respirer réellement dans cette essence de vie palpable, intelligente, informe, que j’ai la responsabilité d’extraire du grand fleuve de libération cosmique en provenance du Cœur d’Hélios et de Vesta, et j’espère que vous profiterez de l’opportunité qui vous est donnée de créer par la pensée et le sentiment ce qui vous rendra plus efficaces, plus sains, plus opulents, et plus libres en Dieu.


    L’humanité a utilisé la pensée et le sentiment pour emprisonner dans ce monde une partie de cette substance en difformités, démontrant par là que la science de la pensée, du sentiment, de la parole prononcée et de l’action peut aussi être utilisée de manière destructive. Mais maintenant, nous arrivons à un jour nouveau, nous nous approchons d’une ère nouvelle où les gens réclament la liberté, et celle–ci, bien–aimés, ne vient que par le contrôle des processus par lesquels vous créez, en tendant les bras vers cette lumière universelle et en l’aimant, sachant qu’il s’agit du Corps de Dieu que je projette dans ce système planétaire et que je vous confie, qui y réside dans un état d’attente intelligent, qui vous répondra – car elle a été consacrée à cet effet par les bien–aimés Hélios et Vesta – et qui deviendra pour vous ce que vous désirez afin d’aider à étendre les limites de leur royaume sur cette planète.


    Enfants bien–aimés, par ma propre invocation personnelle, j’ai essayé de vous faire sentir, pendant que votre attention repose sur ma présence, que toute la substance que votre je externe peut désirer se trouve dans mon aura et qu’elle peut être vôtre si vous le demandez. Cette substance peut devenir votre élixir de jeunesse, l’énergie vitale de santé affluant à travers votre colonne vertébrale et votre système nerveux, pénétrant dans chaque cellule et atome de votre être. Elle se condensera par vos processus de pensée et de sentiments jusqu’à devenir visible et tangible dans vos mains, utilisable dans n’importe quelle manifestation que vous souhaiterez. Cette substance, qui se trouve tout autour de vous, peut répondre et répondra aux ordres de votre propre Flamme Immortelle par l’affirmation positive et la reconnaissance que la Présence de Dieu est en vous, et que I AM – Je Suis vous a donné la vie. De cette manière, cette substance peut devenir et deviendra joyeusement ce que dicte votre besoin du moment. Mes bien–aimés, pour pouvoir précipiter, la foi est essentielle. En étudiant votre Bible, vous noterez que le Maître Jésus exhorta presque toujours les bénéficiaires de ses soi–disant miracles à avoir la foi. Vous noterez qu’à Nazareth, "il ne fit pas de nombreuses et puissantes Œuvres à cause de leur incrédulité." (Matthieu 13 – 58) Et sa merveilleuse humilité se retrouve dans cette déclaration : "De moi–même, je ne peux rien, c’est le Père en moi qui oeuvre." (Jean 14 – 10)


    Je surveillerai avec intérêt, bien–aimés, ce que vous allez faire de ce puissant pouvoir que je viens d’offrir en toute liberté à votre acceptation !

     

     

     


    Chapitre XII

    Les Pensées sont des choses


    L’énergie crée des images. Chaque parole énoncée produit une image aux niveaux intérieurs. Quand vous dites « livre » apparaît instantanément le type de livre que vous avez à l’esprit.


    Chaque personne qui prononce le mot livre émet un modèle différent, car l’extériorisation est faite des énergies du transmetteur et porte le schéma de ses électrons.


    Si le schéma électronique d’un individu est un calice, une fleur, ou l’une parmi d’innombrables autres formes, ce schéma fera partie des composantes de l’expression énoncée.


    Maintenant, nous savons que le véhicule mental a formé l’image, mais ce sont les sentiments, ou véhicule émotionnel, qui l’ont réellement propulsée. Pour s’exprimer, la pensée doit être couplée au sentiment. Puisque la forme projetée est vêtue du sentiment de l’émetteur, si elle contient quoi que ce soit de nature inharmonieuse ou destructive, elle s’agrégera à l’entité de masse d’imperfection, car il n’y a aucune séparation : chacune recherche son propre niveau, bon ou autre.


    Peut–être pouvez–vous maintenant mieux comprendre pourquoi nous vous exhortons continuellement à conserver l’harmonie et à revêtir votre énergie de pur amour divin. Il faut éviter que se propagent dans l’univers toutes sortes de minuscules schémas qui puissent venir s’ajouter à l’accumulation d’imperfection, car c’est à l’élimination de celle–ci que vous–mêmes et nous, de la Hiérarchie Spirituelle, consacrons nos énergies.


    Souvenez–vous : les pensées sont des choses !

     

     

     

     


    La parole prononcée


    La parole prononcée est le pouvoir créatif de Dieu. Celui–ci moule la substance de lumière universelle en des formes similaires à la coupe que crée l’expression parlée, que cette dernière ait trait à des personnes, endroits, conditions ou choses.


    Le saint Souffle est dans la parole. La conscience de l’individu se charge et se surcharge de formes déformées par l’abus de l’énergie de Dieu dans le discours. Au contraire, quand la parole prononcée est dispensatrice de paix et harmonieuse dans son expression, la conscience acquiert une luminosité accrue, et l’individu devient une Présence de réconfort pour tous ceux qu’il (ou elle) contacte.


    Les décrets ont été présentés consciemment à l’intellect de l’homme pour contrebalancer l’abus de la parole prononcée et des pensées silencieuses émises au cours de siècles d’incarnations.


    Pour rompre ces coupes déformées, on a d’abord besoin d’énergie vibrant à la même fréquence, mais qualifiée de manière constructive. En d’autres termes, le principe est de briser une coupe créée par un discours erroné au moyen de l’action vibratoire d’un discours correct, plutôt que par la force mentale. Deuxièmement, le décret constructif, qui est toujours une invocation dirigée vers un membre de l’Armée Ascensionnée ou à votre propre Présence, devient une coupe que les Maîtres ou votre Je Christique peuvent remplir de leur substance de lumière. Celle–ci crée une vibration pulsante dans votre conscience, d’une qualité et d’une activité de manifestation qui amènera plus de Plan divin à l’expression.


    Troisièmement, la parole prononcée vibrant à un taux inférieur, qui peut être entendue par l’oreille physique, s’introduit plus facilement à travers les mondes mental et émotionnel d’esprits incarnés. Elle crée des formes de nature constructive dans leurs corps et leurs auras, là où, affrontant une plus grande densité, les éthers plus fins de la substance de l’esprit ne seraient ni perçus ni ressentis et contourneraient (N.d.T. : l’obstacle).


    L’une des règles de la Grande Fraternité Blanche est de ne jamais dépeindre un individu de manière imparfaite. Tout courant de vie est doté de perfection par droit de naissance. Dieu le Père a créé chacun à Sa propre Image et à Sa Ressemblance, Il a établi la perfection comme loi naturelle de tous leurs êtres.


    Quand un individu reconnaît l’imperfection chez un autre courant de vie dans l’univers, il déshonore la volonté du Père, qui a tout créé. Par la pensée, le sentiment et la parole prononcée, chaque personne émet de l’énergie et de la substance à partir de son propre courant de vie, et lorsque celles–ci sont chargées d’une image d’imperfection, dirigées contre un autre individu par le canal de la pensée et de l’émotion, et intensifiées par la parole prononcée, elles composent un film ou un enduit autour de celui ou de celle auxquels elles s’adressent. Ce film tente de recouvrir l’image Divine que Dieu voulait et crée un terrible lien karmique. Celui–ci ne peut être effacé que par des décrets puissants ou par l’usage du Feu Sacré par l’individu émetteur de l’énergie destructive. Tous les humains ont été condamnés par d’autres humains, mais quand un individu devient un chéla conscient, il doit apprendre à penser comme le Père à propos de Sa création.

     

     

     

     


    L’esprit est un miroir


    En examinant les corps émotionnels de ceux de mes chélas qui ont atteint le stade d’une compréhension dépassant le stade de la théorie, en contrôlant par ailleurs et en comparant, l’un avec l’autre, les corps émotionnel et mental, j’y trouve assez peu de croyance que les espoirs du coeur et de l’esprit puissent devenir réalité. Cela montre une petite divergence dans l’application du chéla sincère, car les divers véhicules devraient travailler ensemble comme un attelage de chevaux, poursuivant le Dessein divin de perfection désiré dans la substance physique du plan terrestre, et réaliser ainsi la manifestation invoquée et voulue par le coeur.


    L’esprit est comme un miroir, dans lequel se reflètent soit la beauté et la bonté du monde autour de vous, que vous avez vues et acceptées comme faisant partie du glorieux Royaume de Dieu, soit les créations néfastes des mondes psychique et astral. L’esprit fut créé pour recevoir de la Présence I AM et du Saint Je Christique l’impression de la partie du Plan divin qui devrait se manifester à un moment donné.


    Souvent, quand le je externe reçoit une impression intérieure divine, l’intellect dit : "c’est impossible", car le plus souvent, il se trouve chez l’individu lui–même et chez d’autres, auxquels celui–ci peut avoir parlé auparavant de son impression divine. C’est pourquoi il y a un rejet presque constant de la partie du Royaume de Dieu qui est prête à se manifester dans le monde de l’apparence physique.


    Le Saint Je Christique a le projet complet du courant de vie, ou, comme vous l’appelez, le Plan divin. Le devoir principal du Saint Je Christique est de réaliser le Plan divin à travers le courant de vie individuel. Quand le chéla a purifié ses véhicules par la Flamme Violette Transmutante, des parties du Plan divin sont libérées pour le bénéfice de l’individu et pour le monde en général. Certains individus ont reçu de grandes et merveilleuses visions pour leur pays et pour le monde futur, mais le plus souvent à cause de certaines faiblesses dans le maintien de la Vision divine, ils ont failli dans leur tentative de les amener à manifestation. Gardez la vision, cette perfection dans laquelle il n’y a pas d’intention égoïste !


    Mes chélas bien–aimés doivent essayer de toujours se souvenir que c’est l’Idée divine venant de la Présence I AM et se pressant vers l’esprit extérieur qui est réelle. Souvenez–vous que lorsque cette idée (qu’elle soit un livre, un fauteuil ou une expression plus globale) atteint la conscience intellectuelle extérieure, c’est chose facile que de l’abaisser dans la manifestation physique, pour autant que soit écartée de l’esprit extérieur toute crainte que cela ne peut être fait.


    Saisissez la vision intérieure, mes chers, et exercez–la sans tension mais avec intensité, jusqu’à ce que se manifeste ce que vous avez contemplé dans votre coeur, aussi aisément que nous manifestons les fleurs à la surface de la Terre.

     

     

     

     


    De la précipitation


    La faculté de visualisation de l’esprit crée le modèle ou la forme–pensée, qui est maintenu de manière inébranlable dans la conscience et assorti de la certitude que cette forme–pensée dans la conscience doit nécessairement se refléter sur l’écran de la vie en tant que manifestation physique. Cependant, aucune pensée ne devient jamais une chose tant qu’elle n’est pas remplie de la substance du sentiment.


    L’énergie contrôlée du courant de vie, harmonieusement qualifiée, déversée dans cette forme, la remplit d’essence de vie de l’univers et l’abaisse dans la manifestation en tant qu’expression harmonieuse de précipitation directe.


    C’est là où scientifiques mentaux et occultistes butent contre la pierre d’achoppement. Ils savent que la pensée est un processus créatif et qu’il influence la manifestation ; cependant, ils n’ont pas appris que le sentiment est le pouvoir de qualification de l’action vibratoire de la forme–pensée, qui lui donne sa qualité.


    Souvenez–vous : La pensée est l’idéation, c’est la forme, l’esquisse et la coupe. Le sentiment est la vibration initiale qui passe à travers cette forme–pensée et crée le rythme des électrons à l’intérieur de cette forme–pensée, rythme qu’ils suivent avec obéissance jusqu’à ce que la manifestation se produise.

     

     

     


    Chapitre XIII

    La création de l’Atome Permanent

    Un Enseignement du Bien–Aimé Paul le Vénitien


    Je vous prie de considérer mes notes dans leur ordre séquentiel, car elles sont comme les étapes scientifiques d’un processus chimique, dont aucune ne peut être omise si l’on veut obtenir un accomplissement réussi. Ces notes illustrent l’action du Saint–Esprit et ne doivent pas être envisagées comme un divertissement ou comme la simple accrétion de vaines connaissances.


    J’attends de chaque étudiant qu’il étudie et qu’il intègre en lui–même cet enseignement, afin que s’apaise le tollé au sujet de la précipitation et que cette loi puisse être utilisée pour l’accomplissement du Plan Divin. Ni la respiration, ni la marche, ni aucun autre processus de vie ne peuvent être réalisés au petit bonheur, pas plus que les lois gouvernant l’univers ne peuvent être appliquées par la simple expression d’un désir illusoire [N.d.T. : Dans le texte original : wishful thinking] par une exclamation irréfléchie ou par l’application incomplète d’un principe cosmique. S’il vous plaît, prenez–le tel quel !

     

     

     

     


    Définitions Préliminaires


    1. L’atome permanent, un noyau de forme physiqueIl y a quelque temps, Kuthumi a fait référence à la projection de l’atome permanent dans la forme mentale de la précipitation souhaitée. Cet atome permanent est le noyau, le pouvoir de cohésion, autour duquel s’agglomère la substance électronique pour créer la forme physique parfaite exigée.


    2. La lumière électronique, substance de lumière universelle, sans forme mais intelligenteLa lumière électronique à laquelle nous nous référons, qui remplit l’univers, contient en elle–même un noyau central de flamme bleu blanc.


    3. Le pouvoir créatif, la Divinité, la Flamme TripleLa Divinité est l’activité créatrice de vie, la Flamme Triple est l’activité triple : le Père, le Fils et le Saint–Esprit. C’est le seul pouvoir créatif dans l’univers.


    S’il vous plaît, réétudiez les paragraphes ci–dessus jusqu’à ce que vous fassiez la différence entre le pouvoir créatif et la substance de lumière, laquelle est l’essence qui obéit et devient le vêtement de la Flamme créatrice.


    La grande Flamme Triple peut se démultiplier indéfiniment et constituer des points de conscience en n’importe quel endroit de l’Univers. Qu’elle soit directement la Divinité (les Logos Solaires) ou qu’elle soit une étincelle de la Divinité (la puissante Présence I AM dans l’individu), cela ne fait aucune différence. Le feu de la création est d’égale puissance, qu’il se trouve dans le Grand Soleil Central ou dans le cœur de l’homme à la rue.

     

     

     


    Les Électrons et le Feu de la Création


    Alors qu’ils descendent vers le courant de vie, dans le cœur physique, depuis la puissante Présence I AM, les électrons renferment le feu de création, et chacun d’eux peut devenir la cause ou le noyau de n’importe quelle forme dont l’individu décrète l’existence. Ainsi, les électrons peuvent devenir le corps d’un enfant, la semence d’une idée spirituelle, le noyau d’un grand mouvement international, le coeur d’un roman ou une Symphonie Céleste.


    L’électron qui entre dans le cœur et qui intègre le courant de vie d’une intelligence consciente de soi peut être projeté consciemment dans la substance électronique, et autour de cette particule infime du Feu de Création, la substance universelle s’agglomère.


    Sans l’atome permanent, la substance universelle demeure informe. L’atome permanent est le pouvoir de cohésion et la Volonté divine qui attirent la substance électronique dans la forme.


    La Lumière Électronique descend à travers le courant de vie dans le cœur, qui est la coupe recevant la Lumière, puis, en accord avec le Plan Divin, les Électrons remontent à travers la gorge dans la tête. (Il y a expression anormale [N.d.T. : subnormal (au–dessous de la normale)] quand la lumière électronique descend au–dessous du coeur et devient dépravation sexuelle).


    Quand le courant d’énergie électronique atteint le cœur et recommence son ascension vers le haut, l’oeil interne peut voir ce fleuve de lumière qui descend et un autre qui monte, cela dans une succession si rapide que le deuxième paraît comme l’ombre du premier, mais lorsque vous pénétrez dans ce fleuve d’énergie, vous voyez bien qu’une moitié descend et que l’autre remonte.

     

     

     

     


    Quatre étapes pour créer l’atome permanent de votre désir ou de votre plan


    1. Visualisez mentalement ce que vous voulez précipiter !

    2. Sachez et ressentez que le feu de création qui afflue à travers vous fait UN avec Celui qui a créé l’Univers.

    3. Vous retirez absolument tout pouvoir d’agir à la personnalité (le je extérieur).

    4. Depuis les trois centres : cœur, gorge et tête, vous projetez consciemment un fleuve (rayon) de substance électronique dans l’image mentale.

     

    Résultat : Il se forme un atome permanent de votre image. En même temps que s’unissent les rayons, ils deviennent la Flamme Triple, l’atome permanent qui attire autour de lui la substance de l’univers, et votre forme précipitée est achevée.

     

     

     

     


    Comment projeter un courant de Substance Électronique à partir de vos trois centres


    1. Nous utilisons le rayon rose, le pouvoir de cohésion de l’amour. Laissez–moi vous montrer ! A partir du Cœur, la substance électronique se projette en un rayon rose, qui est le pouvoir de cohésion de l’Amour, la force magnétique qui attire la lumière bleue des électrons dans la forme.


    2. En utilisant le rayon d’or, vous esquissez l’image mentale en lumière dorée. De la tête se projette le rayon d’or, qui est l’image mentale de la Volonté Divine, celle–ci a projeté le plan divin dans un moule ou une matrice. Donc, votre moule mental se dessine généralement en lumière dorée.


    3. Le rayon bleu est le foyer de pouvoir. Il est projeté à partir de la gorge, c’est le foyer de pouvoir qui donne sa force à la précipitation, sa résistance et sa capacité de s’opposer aux pouvoirs de désintégration du monde extérieur.


    Voilà une méthode d’accomplissement aussi simple que la respiration, mais elle doit être exécutée en séquence ordonnée.

     

     

     


    Devenez un Seigneur de la Flamme


    La Flamme Triple vivante qui fait battre votre cœur est l’agent qui génère en vous le Feu Sacré de création à partir de la substance première de vie. Dans votre méditation, tenez–vous avec vénération devant ce saint tabernacle, dans lequel réside cette flamme.


    Si vous en comprenez et vénérez la présence, ce Feu Sacré, que vous utilisez si librement (et souvent avec légèreté) dans vos pensées, sentiments, expressions parlées et actions, n’est ni mystique, ni magique. Votre création humaine est de la vie qualifiée de manière imparfaite par la pensée et les sentiments. Le Feu Sacré de création cosmique et constructive est la même vie, mais qualifiée d’harmonie, de sagesse, de santé, de paix et d’opulence illimitées.


    Tout étudiant doit devenir un Seigneur de la Flamme par l’usage de la flamme dans son propre cœur, il doit apprendre à projeter de l’énergie qualifiée de manière constructive pour remplir son aura de lumière, puis le monde autour de lui.


    Chers cœurs, au cours des récentes années dans lesquelles nous avons été étroitement associés, vous avez fait d’excellents progrès individuels, c’est pourquoi je pense aujourd’hui que je peux vous parler en toute liberté. Je suggère que vous vous demandiez ce que vous apportez à l’univers : la dépression, la confusion, l’ombre, ou bien : l’harmonie, la sagesse, la santé, la paix et l’abondance de toutes bonnes choses ? Commencez chaque journée en étant résolus à apporter la paix et l’harmonie partout où vous allez ! Rappelez–vous que le pouvoir de le faire vous est donné par le Père de tout et qu’il est ancré dans votre propre cœur ! Laissez affluer cette vie aimante dans vous, à travers vous et autour de vous, aussi facilement que vous tournez le bouton électrique pour éclairer une pièce ! Dieu, à travers vous, a choisi de révéler une manifestation particulière de Lui–même sur cette Terre, d’exhaler un parfum de votre être afin qu’il soit pour d’autres dans le besoin un réconfort, d’exprimer une manifestation d’amour que seuls Lui et votre Présence I AM savent qu’elle peut et devrait être extériorisée. Souvenez–vous : une partie du Plan divin est cachée en vous, qui n’a jamais été pleinement exprimée dans cette évolution ! Car tout est un, et en même temps différent dans l’expression.


    Mais soyons pratiques dans l’application de cette connaissance ! Chaque électron qui, de votre Présence I AM, entre dans votre cœur à travers la corde d’argent, devient votre responsabilité. Il ressort par vos quatre corps inférieurs dans votre monde et vous revient plus tard par le fait de la Loi du Cercle. C’est pourquoi il vous faut laisser chaque pensée, sentiment, parole et acte baigner dans l’amour et dans la foi que, par le pouvoir de la vie de Dieu en vous, vous pouvez faire bien toutes choses. Renoncez à tout doute, entêtement et fausse apparence, et sachez que vous n’êtes pas seul, que vous êtes, ou pouvez être, maître des conditions qui affectent votre vie sur ce plan terrestre. J’en appelle à Sanat Kumara et à tous les Seigneurs de la Flamme pour vous aider à connaître et utiliser le pouvoir de Dieu en vous, maintenant !


    Au nom de l’amour, de la vie et de la foi, je vous remercie pour vos efforts et je vous bénis dans votre entreprise d’utiliser cette instruction pour votre propre maîtrise et pour l’ascension de la planète Terre !

     

     


    Chapitre XIV

    Expansion et développement


    Bien–aimés coopérateurs de l’avènement du Royaume des Cieux sur la Terre, je m’adresse à vous parce que votre intelligente compréhension de nos explications relatives aux activités cosmiques nous a été d’une grande assistance et parce que vos appels et vos classes de transmission ont tant fait pour l’évolution de la Terre.


    L’expansion et le développement de la beauté et de la gloire sont la Loi cosmique spirituelle qui gouverne chaque univers dans toutes les galaxies de création. Il n’y a absolument rien qui ressemble tant soit peu à une expression statique de la vie. Les étoiles, les soleils et les planètes, à chaque battement de leur cœur, étendent chaque fois plus leurs auras et leurs sphères d’influence dans leur système solaire. Exactement comme un enfant étire ses membres pour mieux grandir, les Seigneurs Cosmiques Planétaires étendent la substance cosmique par leur souffle, accroissent et intensifient la luminosité de leurs foyers particuliers dans la galaxie où ils s’expriment.


    Les grands Esprits qui créent un univers ne connaissent ni le temps ni l’espace. Ces grands Foyers de Dieu qu’on voit dans le ciel sont fluides, et l’expansion de tout le système solaire montre une certaine élasticité dans son développement, de sorte que le système correspondant se développe et coopère automatiquement dans les mêmes proportions sans provoquer d’accident ou de confusion dans sa croissance spirituelle.


    Pour revenir à la petite sphère sur laquelle vous résidez en ce moment, chers cœurs, vous pouvez constater l’effet que font vos appels pour l’expansion de la Terre dans les efforts actuels de l’homme pour vaincre les risques inhérents à la vie dans l’espace sidéral. La lumière électronique qui a été émise par vos appels a provoqué une accélération de la quête vers l’extérieur et vers le haut des grands esprits scientifiques ; elle a provoqué l’éclatement des liens qui emprisonnent la Terre et l’a beaucoup aidée à assumer la place qui lui revient dans notre système solaire. Vous avez ma reconnaissance et mes bénédictions. Comme on vous l’a déjà dit, il y a non seulement un équilibre à respecter au registre de l’univers, mais il y a aussi un service que la Terre doit rendre en faveur d’univers encore à naître, et celui–ci ne peut se réaliser que par l’émission, par la planète entière, de plus en plus de lumière. La somme totale de substance de lumière électronique que la Terre doit émettre ne sera atteinte que lorsque chaque courant de vie qui l’utilise comme salle de classe produira le maximum de son émission.


    A nouveau, je dis merci à chacun de vous – qui êtes une petite poignée de courants de vie par rapport à la population terrestre – pour ce que vous faites pour cette planète.


    Comme vous le savez, d’innombrables centaines de milliers de tonnes d’essence première de Dieu (préparées pour être la lumière de la Terre) sont passées au travers de chacun, et chacun en a mésusé. Chaque électron de cette substance doit être maintenant racheté. Votre bon travail pour la rédemption de cette substance a été noté et apprécié, non seulement par les Maîtres Ascensionnés, mais aussi par les autres Membres de ce système solaire et de la galaxie entière, qui attendent patiemment que la Terre obéisse au décret cosmique de projeter plus de lumière.

     

     

     

     


    La Terre doit devenir auto–lumineuse


    Toute manifestation, qu'elle soit du monde invisible ou du monde extérieur (celui de l'apparence physique), est le résultat de l'utilisation de la pure énergie de Dieu. Nous savons que l'énergie infinie dont le Créateur a doté Ses enfants se trouve dans la lumière électronique qui afflue de la Source Suprême dans la Présence I AM individualisée. Cependant, lorsque cette lumière parvient à la conscience du courant de vie qui, déjà, réside sur la Terre et dans son atmosphère, la manifestation reprend la qualification de la conscience dans laquelle le courant de vie non ascensionné demeure à un moment donné.


    Chaque particule infime de l’effet résultant de l’utilisation de l’énergie par l’homme s’inscrit dans le livre de la vie, et, avant qu’il n’atteigne sa pleine liberté dans l’ascension, il doit exister dans ce registre un équilibre parfait de nature constructive.


    Nous sommes à la fin d’un cycle, et pour que la Terre prenne la place qui lui revient de droit dans la progression cosmique des planètes de notre système, elle doit émettre plus de lumière. Le suaire qu’elle est forcée de porter actuellement est le résultat des qualifications imparfaites de l’humanité. C’est évident, et vous en êtes conscients, mais l’effluve et le poids de la substance impure que l’homme a placée sur les épaules de la bien–aimée Virgo doivent être transmutés par le Feu Sacré. Alors, les rayons du royaume de lumière des bien–aimés Virgo et Pelleur pourront infiltrer la substance, plus poreuse, constituant le vêtement de la Terre.


    A côté de la transmutation de l'énergie imparfaite des autres qui résident sur la Terre, le sage chéla sait qu'aucun être non ascensionné ne peut contourner la responsabilité de compenser sa propre énergie mal qualifiée. Aujourd'hui, j'appelle votre attention sur ce point, et je vous conseille de ne pas vous lasser de faire le bien, chaque décret que vous faites si généreusement traverse le linceul de la Terre ou de l'énergie mal qualifiée et la prépare à prendre sa place légitime dans ce système.


    La Loi cosmique a signifié que la Terre doit devenir auto–lumineuse, et j'en appelle à vous pour que continuiez vos invocations pour ceux qui ne connaissent pas le Feu Sacré et son usage efficace. Il y a un moment cosmique pour l'accomplissement de tout édit de la loi spirituelle, et chaque chéla fera bien de le garder en mémoire.

     

     

     

     


    Planètes mortes


    Chaque fois que les Directeurs de l’élément air et les sylphes, qui sont à leur commandement, se retirent d’une planète ou d’une étoile (sur ordre de la Loi Cosmique), celle–ci ‘meurt’ rapidement, et même la vie végétale ne peut y demeurer. Telle est la crise cosmique qui menaçait la Terre quand le Bien–Aimé Sanat Kumara intercéda pour elle et ses évolutions.


    Partout dans l’univers, vous pouvez voir dériver de telles ‘coquilles’, qui furent des planètes ou des étoiles dont s’étaient retirés consciemment les Directeurs des forces des éléments et les élémentaux qui servaient sous leur commandement. Ces coquilles d’étoiles et de planètes se désintègrent finalement en ‘poussière’ cosmique et retournent à l’universel. Alors, les électrons qui les constituaient peuvent être polarisés à nouveau et revenir au Soleil particulier dont ils sont initialement issus. De là, ils sont à nouveau projetés à une époque ultérieure pour aider à édifier et soutenir une nouvelle création constructive qui profitera aux évolutions de la galaxie ou du système choisi pour cette bénédiction.

     

     

     


    Vénus assiste la Terre


    Du Coeur du Soleil physique, de Grands Êtres sont toujours venus sur une planète et vers une humanité évoluantes pour apporter leur amour, leur lumière et leur sagesse pendant l'enfance et la jeunesse des nouvelles âmes. Ces Êtres emmènent avec eux toute la connaissance qui se trouve dans le Père–Mère du système, et ils la mettent à disposition des jeunes âmes, pour autant que celles–ci souhaitent l'accepter. Dans le cas de Vénus, les Fils solaires établirent un schéma, un plan, que les âmes évoluantes suivirent à la lettre, de sorte qu'elles ne tombèrent jamais de leur état de grâce, d'harmonie et de paix. Pour ce qui est de la Terre, je n'ai pas besoin de décrire son état présent. C'est l'amour de sa planète sœur, Vénus, qui lui a permis de garder sa place dans le système solaire. La Terre elle–même n'était pas capable d'émettre suffisamment de lumière pour que sa place fût considérée indispensable dans la chaîne cosmique.


    La lumière d'une planète se compose de la Flamme du cœur de ses gens. La lumière du monde est une expansion de la flamme du cœur à travers les âmes des hommes. Lorsque la Flamme étouffe sous l'accumulation des émotions humaines, la planète sur laquelle se trouve cette humanité s'engourdit et s'affaiblit jusqu'à perdre toute radiation et toute émanation.


    Le Bien–Aimé Sanat Kumara et les Êtres de Vénus créèrent une aura de lumière autour de la Terre, qui lui permit d'avoir une radiance et une raison d'exister dans la chaîne solaire. Ils savaient qu'il était du devoir et de la responsabilité de leur grande conscience de montrer aux hommes comment contacter leur propre Flamme de cœur et comment étendre cette Flamme au point où ils pourraient eux–mêmes contribuer à la radiance de leur planète. Voilà le premier service de la Fraternité.


    Il en a été ainsi dès le commencement, et lorsque des Êtres comme le Maître Jésus, le Seigneur Gautama et d'autres sont appelés la Lumière du Monde, cette définition est tout à fait pertinente, car c'est leur illumination par l'expansion consciente de la Flamme du cœur qui fournit la radiance que demande la Loi cosmique pour soutenir une planète, une étoile, un soleil, dans le système solaire.


    Aujourd'hui, à l'heure de la Poussée Cosmique, des Êtres, non seulement de Vénus, mais aussi d'Uranus et de Mars, donnent affectueusement de leur lumière pour assister la Terre afin qu'elle maintienne sa position, et, en vérité, nous pouvons dire que la Terre vit à crédit, sur un emprunt de lumière !

     

     

     


    Chapitre XV

    Les Sept Plans


    Nous savons que chacun des sept Royaumes vibre à un rythme différent. Le royaume de la terre et celui de l'eau ont l'action vibratoire la plus basse, et les royaumes éthérique et de l'air sont au–dessus d'eux. Puis, nous entrons dans les trois Royaumes intérieurs du Feu Sacré : le Plan du Saint Je Christique, le Plan Causal et le Plan de la Pure Présence.


    Dans sa descente du Cœur de Dieu, la lumière divine traverse et nourrit chaque plan. Ce faisant, elle revêt la forme de la substance du plan sur lequel elle vibre en premier, puis se transmue en une action vibratoire moindre pour enrichir le plan subalterne. Chaque plan habille l'essence pure de lumière au moyen des atomes de sa propre sphère, c'est ainsi que la lumière de Dieu descend en procession ordonnée dans les formes manifestes de terre, d'eau, d'air et de feu.


    Dans l’évolution d'une humanité, l'évolution du royaume de la nature va de pair avec celle des sept plans appartenant à la chaîne de la race considérée. En descendant dans ces sept plans, en s'identifiant à la substance élémentale qui les compose, en acceptant et en façonnant des vêtements constitués de l'essence de ces plans, l'homme était sensé être le pouvoir de radiation capable d'élever la strate entière dans l'élément feu. C'est ce qui a été réalisé par les êtres de Vénus et du Soleil, la ceinture électronique représentant, comme un accordéon fermé ou une coupe repliée, l'essence purifiée de chaque plan attiré vers l'élément feu. Vous avez vu l'image de l'anneau autour de Saturne, c'est l’ultime halo de la planète. Quand les sept corps de l'homme parfait sont absorbés par le corps électronique, c’est la même chose qui se produit à plus petite échelle.


    L'homme, cependant, en s'identifiant aux corps plutôt que de conserver un contact avec la Volonté Divine, n'a plus été à même d'exercer une pression par laquelle la lumière divine pouvait entrer avec une intention constructive dans les quatre plans inférieurs, ceux–ci sont devenus une partie de l'effluve de la masse de la planète, et comme des bateaux sur la mer, ils n'ont plus été maîtres des éléments, mais au contraire livrés à la substance élémentale qu'ils étaient venus purifier et racheter.


    Recréer mentalement, puis mouler réellement à partir de la substance de l'eau, de l'éther, de la terre et de l'air des vêtements aussi proches du I AM – Je Suis que votre compréhension de la Présence le permet, projeter ensuite mentalement la Présence de Dieu à travers vous en irradiant comme un soleil la lumière divine de pureté, d'amour, de guérison, de miséricorde et de paix vers les sept sphères, cela équivaut à recréer le schéma éthérique du Plan divin. Cela vous détache de l'influence des plans inférieurs et fera de vous (N.d.T.: au contraire) le facteur qui les influence.

     

     

     

     


    L’Ascension, juste une affaire de Vibration

    (par le Bien–Aimé Seigneur Gautama)


    Les mots 'monter, descendre, plus haut, plus bas' décrivent plus des taux de vibration que des déplacements dans l'espace. Cependant, parce que le bien–aimé peuple de la Terre est tellement habitué à traiter constamment de la forme, le verbe 'ascensionner' illustre pour l'esprit externe un mouvement de la forme vers le haut, alors qu'en réalité, il n'est qu'une accélération de l'action vibratoire des électrons qui constituent les atomes du véhicule.


    Maintenant, mes bien–aimés, prenons par exemple la présence visible du Grand El Morya. Vous parlez de sa 'descente' dans le sanctuaire pour vous parler par l'intermédiaire de votre 'contact'. Lorsque vous arriverez à un stade de purification et de clarification suffisantes de votre vue physique, il sera visible à vos yeux. Mais pourquoi ? Parce que sa 'descente' est simplement un ralentissement du taux de vibration de ses véhicules et que vous–mêmes procédez à l'accélération des vibrations de votre pouvoir de vision, jusqu'à ce que les deux se rencontrent. Alors, vous avez votre présence visible et tangible de n'importe quel Maître Ascensionné.


    Ainsi, durant ces années qui nous sont octroyées pour vous aider, nous sommes engagés dans un processus d'accélération progressive de l'action vibratoire de vos quatre corps inférieurs, cela en vous parlant, en vous encourageant et en vous donnant les exercices spirituels, chants et décrets qui ont accéléré tous vos sens et, jusqu'à un certain point, ouvert votre vue et votre ouïe intérieures. En même temps, nous abaissons le taux de vibration de nos propres corps de lumière, bien sûr jamais au–dessous du taux qui commande et entretient l'harmonie parfaite, mais en ralentissant nos vibrations au niveau de la parole prononcée et de la radiation, de manière à établir une communion entre vos esprits extérieurs et cette conscience dans laquelle nous résidons. Lorsque l'accélération du corps de l'étudiant atteint son apogée, alors se produit la manifestation que tant de chélas désirent.


    C'est une simple affaire de contrôle d'énergie. Naturellement, nous conservons toujours un contrôle absolu sur toute énergie et, comme l'a dit lui–même le Seigneur Maitreya, nous pourrions abaisser l'action vibratoire des électrons qui tournent autour des atomes de nos corps de lumière à un niveau où nous serions parfaitement visibles à votre vue physique, sur–le–champ ! Ce serait une dispensation fantastique de la Loi Cosmique, mais elle ne provoquerait pas chez vous le désir de poursuivre l'accélération de vos propres véhicules. Voyez–vous, une fois que le don est reçu, presque inévitablement cessent l'invocation et l'application du chéla, à moins que, bien sûr, celui–ci soit parvenu au niveau de la maîtrise.

     

     

     

     


    Le Processus de l'Ascension

    (par le Bien–Aimé Seigneur Hilarion)


    La conscience de l'individu qui s'éveille et qui désire accomplir son plan divin reconnaît cette vérité : que la Flamme Triple et Immortelle dans son cœur peut s'étendre pour diriger l'activité de chaque électron et atome dans ses quatre corps inférieurs (physique, éthérique, mental et émotionnel) et qu'elle le fera.


    Cela s'accomplit par accélération de leur rotation autour du noyau central de leurs propres atomes. Cette accélération provoque l'expulsion de la substance impure des champs de force autour des électrons et leur permet d'étendre leur lumière dans chacun des quatre corps inférieurs, jusqu'à ce que ces derniers deviennent auto–lumineux. Voilà le processus d'Ascension consciente.


    L'Ascension n'est pas une expérience tellement mystique, elle est plutôt scientifique. Au commencement, la lumière électronique (qui est le Corps intelligent et réel de Dieu) fit un voeu d'obéissance : répondre aux ordres de n'importe quel enfant de Dieu et devenir ce qu'il avait ordonné qu'elle devînt. Voilà pourquoi les électrons mêmes qui composent les atomes des corps intérieurs et physiques vibrent à la vitesse à laquelle les intelligences conscientes de soi leur ont ordonné de le faire. Plus leur vibration est lente, plus ces atomes sont vulnérables à des vibrations semblables qui emplissent l'atmosphère inférieure de la Terre. Plus les vibrations sont rapides, plus les électrons deviennent sensibles et réceptifs à la grâce et à la perfection des royaumes supérieurs. Quand un chéla se prépare à l'Ascension, on lui enseigne à accélérer la vibration de tous les atomes dans ses quatre corps inférieurs, de manière à en expulser la discorde qui s'était coincée entre les électrons constituant les atomes. Alors, aussi sûrement que le soleil brille au firmament de Dieu, l'action vibratoire accélérée des atomes de chaque véhicule magnétise les vibrations célestes en provenance de la Hiérarchie Spirituelle.


    Tous les petits électrons qui se meuvent autour de leur noyau central d'amour et qui constituent l'atome, doivent être libérés de l'accumulation de discorde auto–créée, jusqu'à ce qu'ils soient capables d'élever le corps humain vers une sphère dans laquelle celui–ci est devenu apte à séjourner. Cela ne peut s'accomplir qu'au moyen du libre arbitre de l'individu, qui, désirant se libérer de la limitation, nous appelle, de même que sa propre Sainte Flamme Christique et sa Présence I AM, pour élever l'action vibratoire des électrons et les soutenir, chacun, dans un état d'harmonie, de paix et d'amour.


    L'élévation spasmodique des électrons par la proximité de la Divinité et de Ses Messagers peut souvent élever la conscience du chéla, de manière temporaire, mais jusqu'à ce que celui–ci soit capable de conserver en soi cette conscience divine, et qu'il le fasse, il ne pourra se maintenir au niveau requis ni pénétrer dans les sphères de perfection auxquelles il aspire.


    Au cours des siècles, quelques chélas ont accéléré les vibrations de l'un de leur quatre corps inférieurs bien au–delà du développement des trois autres corps. Ici, nous devons souligner que chaque chéla devrait examiner lui–même et vérifier lequel de ses véhicules a le plus besoin d'assistance. Puis, scientifiquement, sans stress ni tension, il devrait s'efforcer de cultiver une vibration positive et puissante à travers les véhicules récalcitrants pour amener ses quatre corps inférieurs à une situation d'équilibre. Bien sûr, nous aidons les chélas à le faire dans toutes les Retraites de Maîtres Ascensionnés, lorsqu'ils sollicitent le privilège de devenir un 'candidat à l'ascension'. Le bien–aimé Sérapis procède à un examen des quatre corps inférieurs du candidat, puis prépare un programme d’événements et de conditions dont le chéla doit faire l'expérience et qui vont lui permettre de purifier entièrement et de racheter les corps qui n'ont pas encore été ramenés sous le contrôle entier de la Flamme I AM individualisée du courant de vie.


    Mettons en garde le chéla sincère : il rencontrera toujours une certaine résistance de la part du véhicule qui n'est pas encore sous contrôle. Des siècles d'inconduite ont rendu ce corps têtu et résistant aux directives divines. Au nom et par l'autorité de votre propre Présence I AM, commandez avec amour à un tel véhicule de coopérer avec vous à la rédemption de votre monde ! Voilà qui serait sage, en vérité !

     

     

     


    Chapitre XVI

    Connaissance Spirituelle et Responsabilité


    Toute l'énergie de cet univers émet constamment une radiation. Pour les Maîtres Ascensionnés et leur service en faveur de l'homme, la qualité de la radiation représente réellement tout le problème de la rédemption humaine. Il n'y a pas un seul électron dans l'espace interstellaire qui soit statique ou stationnaire, et les objets soi–disant inanimés du monde physique sont en mouvement permanent, comme les scientifiques l'ont découvert.


    Le degré d'évolution de chaque individu conscient de soi détermine l'intensité et la longueur des rayons de radiation qui émanent de lui. Plus le courant de vie est élevé sur l'échelle spirituelle, plus le périmètre couvert par les vagues d'énergie qu'il émet est étendu, et plus grands sont la vie, le pouvoir et l'amour que la Fraternité Ascensionnée dirige sur lui. Plus grande aussi est sa responsabilité dans le système solaire auquel il appartient, proportionnelle à la circonférence toujours grandissante de son cercle électronique.


    Voilà pourquoi la responsabilité qu'entraînent la connaissance et le développement spirituels est bien plus grande que ne le comprend habituellement l'étudiant, si désireux de savoir, de pouvoir et d'acquérir le plein usage des activités du Feu Sacré. A l'instar du monde physique, où une responsabilité accrue repose sur les épaules de ceux qui sont en position de confiance et d'autorité, la connaissance spirituelle implique l'obligation de servir la vie de manière désintéressée. Elle comporte l'obligation, bien plus importante, de ne contrôler et de n’irradier que les qualités qui vont enrichir l'univers par la plus grande portée d'une aura en pleine croissance.


    Si les gens pouvaient voir comment le développement de la connaissance spirituelle influence leur aura et de combien croît leur capacité d'affecter tout le schéma universel, certains hésiteraient sans doute, en raison de la responsabilité que cela implique, avant d'accepter cet épanchement.


    Lorsque des individus ont été pendant plusieurs années sous la direction de l'Armée Ascensionnée, comme vous l'avez été, mes chers, chaque fois que l'un d'entre nous est venu vous présenter la Loi, d'innombrables tonnes d'énergie ont afflué dans chacune de vos auras, en s'incorporant à vos courants et vie et en élargissant grandement la sphère d'influence de tous les Sept Rayons. Voilà pourquoi il est opportun que vous commenciez à incorporer en vous–mêmes la paix des Maîtres Ascensionnés, leurs équilibre, sérénité, gentillesse, tolérance, compréhension, amour, parce que les répercussions de la plus légère imperfection sur la Loi de l'Harmonie sont bien plus grandes lorsque l'aura a atteint un tel degré d'extension et que cette imperfection affecte une plus grande part de vie.


    L'activité qui consiste à ancrer l'Énergie des Maîtres Ascensionnés dans vos propres corps en établissant de nouveaux modèles de pensée et de sentiment, associée à votre propre effort conscient de conserver vos corps inférieurs dans une attitude d'harmonie, fera beaucoup pour vous aider. Quand votre conscience extérieure est imprégnée de la nécessité absolue de conserver un état immuable de radiation harmonieuse, en pleine connaissance de l'effet que cela produira sur la vie des autres, votre conscience deviendra comme un soleil et votre sphère d'influence pourra être utilisée à niveau cosmique pour établir un modèle d'énergie dans la vie de tous ceux que les Maîtres considéreront aptes à être attirés dans votre environnement. De plus, votre influence sera bénéfique pour toute expression de vie qu'elle touchera : plantes, animaux, élémentaux.


    Surveillez vos pensées et vos sentiments, mes bien–aimés, parce qu'ils affectent votre radiation et peuvent diminuer votre utilité dans le cadre des efforts actuels des Maîtres Ascensionnés pour élever et racheter une planète et son peuple.

     

     

     

     


    L'usage de la Vie engage votre responsabilité

    (par le Maître Kuthumi)


    En observant la descente de l'énergie radiante du courant de vie en vue de son usage conscient par l'individu, nous constatons la très grande responsabilité qu'il assume à être un dispensateur de vie. La pure et glorieuse énergie de Dieu, dont chaque électron contient la Plénitude du Plan Divin, non seulement pour l'individu, mais pour le système solaire de toutes ces planètes, continue à affluer dans l'individu et pour son usage sous la direction consciente du je personnel, et l'individu devra rendre compte de chaque électron qui lui est prêté !


    Lorsque vous faites appel au Saint Je Christique et que vous lui demandez de libérer pour votre usage conscient tous les pouvoirs de votre être, le Saint Je Christique fait le compte de l'énergie de Dieu que vous utilisez au cours d'une période de douze heures. L'énergie que vous utilisez quotidiennement ne représente approximativement que le dixième de ce qui est alloué à votre courant de vie. Combien d'entre vous peuvent prétendre que, ne serait–ce que le temps d'une heure par jour, les électrons, cette énergie radieuse, l'essence spirituelle de la Divinité, vous ont traversés en demeurant propres, non contaminés, qualifiés seulement d'Amour Divin ? Dans ces conditions, comment pourrait–on vous estimer capables de prendre en charge plus de cette essence précieuse de vie ?

     

     

     


    Le Jour du Jugement


    Ce que les gens appellent Le jour du jugement est une affaire individuelle, ainsi que je vais essayer de vous l'expliquer.


    Quand le courant de vie décide d'en finir avec la volonté humaine et qu'il renvoie l'homme et ses véhicules extérieurs à l'usage de son Identité Divine, il signifie par cet acte que le chemin de la séparation qu'il s'est choisi l'a rendu malheureux et qu'il souhaite s'identifier à nouveau au Principe Divin qui gouverne l'Univers et qui vit selon la Loi de l'Harmonie.


    Les étudiants de la Loi de la Vie sont des gens qui ont signifié leur disposition à restituer ces véhicules volés à l'Identité Divine, qui les a soutenus pendant de nombreux siècles. Ce geste noble attire l'attention immédiate de la Hiérarchie, et le Livre de Vie, ou Livre du Jugement, est ressorti pour un ‘état des lieux’.


    L'individu doit rendre compte de chaque électron qu'il a prélevé de la lumière informe dans le Cœur de Dieu et qu'il a projeté dans l'Univers, marqué du sceau de son courant de vie. Si les électrons ont été projetés en harmonie, dans un but constructif et qu'ils l'ont été dans une proportion qui témoigne équitablement de la raison d'être de la personne, ces électrons sont libérés de la page débit du grand livre et sont comptabilisés au magasin de bien dans le Corps Causal. Cependant, les innombrables centaines de milliers de tonnes d'énergie que l'individu a impudemment prélevées du Cœur de Dieu, où elles reposaient à l'aise et dans la paix, qu'il a qualifiées de manière discordante par les pensées et sentiments obstinés et égoïstes du je personnel, et ainsi projetées, doivent revenir à l'individu sous une forme ou sous une autre, jusqu'à ce que cet individu ait racheté cette énergie et la projette à nouveau dans l'Amour. Car la Loi de la Vie veut que toute énergie projetée, qui ne se conforme pas à la Loi de l'Harmonie, soit nettoyée et purifiée par le dispensateur.


    Bien, quand je dis revenir sous une forme ou sous une autre, j'entends que, souvent, l'énergie qualifiée de manière inharmonieuse par le libre arbitre d'un individu, projetée au cours d'une vie, peut lui revenir sous forme d'un trait ou d'une caractéristique d'une personne de son entourage, particulièrement ennuyeuse ou pénible. Cette énergie, qui vient d'un autre courant de vie et qui harcèle l'humeur, doit être aimée et ramenée dans l'harmonie, sinon elle réapparaîtra chez un autre courant de vie quelque part sur le chemin de l’individu. Il n'existe pas deux personnes qui soient ennuyées par les mêmes traits, habitudes et caractéristiques d'autres personnes, animaux ou circonstances. Pourquoi ? Parce que chacun n'est jamais provoqué que par l'énergie provenant de ses propres échecs passés et que la vie, miséricordieusement, lui ramène, afin qu'il puisse la racheter et, de cette manière, se rendre libre lui–même tout comme l'autre.


    Lorsqu'un individu en arrive au stade où se profile son ascension, le retour de cette énergie s’accélère fortement ; les conditions et les individus semblent surgir hors de terre pour provoquer toutes sortes imaginables d'ennuis. Si l'étudiant pouvait réaliser que ce bombardement n'est que le retour de sa propre énergie, rappelée par la Loi Cosmique avant qu'il puisse passer par les Portes de la Liberté, il aurait moins de ressentiment et se rebellerait moins. En être conscients, mes bien–aimés, vous épargnera la dépression et le doute, et vous saurez que, sous cette pression et dans le stress des circonstances, il y a la promesse que – les comptes étant mis à plat – la Hiérarchie sait que vous êtes prêts à gérer l'énergie et préparés pour la gloire de l'ascension. Ainsi, chaque instant devient une occasion de régler vos comptes jusqu'à sortir des chiffres rouges.

     

     

     


    Chapitre XVII

    Connais–toi toi–même !


    Combien de fois les membres de la race humaine n'ont–ils pas entendu ces mots importants : "Connais–toi toi–même !" Très chers, permettez–moi aujourd'hui d'aider chacun de vous à se connaître et, ce faisant, à amener la guérison, l'harmonie et la clarté de la joie dans sa vie.


    Le corps physique est fait de très petites particules de substance de lumière que le monde de l'homme a décidé d'appeler ‘électrons’. Ces électrons sont émis à partir du corps de Dieu et sont prêtés au courant de vie individuel pour créer un vêtement de chair à 'l'image et à la ressemblance' du Saint Je Christique. Le Saint Je Christique projette un schéma de lumière, représentatif de lui–même, dans la substance de lumière universelle du monde physique, et, au centre de ce schéma, il projette le pouvoir cohésif d'amour auquel on se réfère en parlant de Flamme Triple. Puis, cette Flamme Triple attire les électrons de la substance de lumière universelle qui l'entoure pour constituer le corps de chair ou la forme physique.


    Les électrons sont en mouvement constant ; ils tournent autour du corps. Si vous aviez une vision microscopique suffisante, vous verriez que ce qui semble être une jambe ou un bras ne sont en réalité qu'une mer constante de lumière tourbillonnant en orbite et qui a, comme la marée, la permission d'aller jusque–là, et pas plus loin que la périphérie de sa frontière particulière. Ces électrons tournoyants constituent ce que nous appelons les membres du corps.


    Ce qu'il y a de merveilleux chez l'homme, c'est le pouvoir cohésif de l'amour qui, année après année, maintient en mouvement les électrons sur leurs orbites individuelles, leur ensemble constituant la main, la tête, le bras ou l'organe, aucun ne perdant son identité ou se faisant aspirer dans le giron d'un autre membre.


    L'action vibratoire de tout le corps est déterminée par la note–clé du courant de vie.


    L'action vibratoire de l'humanité se trouve très en dessous de son harmonie naturelle, et les électrons de tous les quatre corps inférieurs se meuvent bien plus lentement que le veut leur expression naturelle. Plus leur rotation est lente, plus le corps et l'esprit sont denses. Plus ils se meuvent rapidement, plus le corps est léger. Dans les véhicules des Maîtres Ascensionnés, les électrons vibrent si rapidement qu'ils sont comme le mouvement des hélices d'un avion : invisibles à l'oeil humain.


    Le processus d'évolution qui consiste à porter et à conserver l'attention sur la lumière accélère le rythme de rotation des électrons dans chacun des atomes, et lorsque quelqu'un centre son attention sur la lumière, l'harmonie entière de son système solaire individuel s'accélère au–delà de toute vitesse mesurable.


    Dans le cas d’un membre malade ou accidenté, plus la lumière est consciemment dirigée dans ses électrons, plus vite il guérit. Un membre brisé, par exemple, signifie que l'orbite naturelle de la vie électronique de ce membre a été temporairement rompue, un nouveau noyau d'amour doit être établi à travers la tige principale de l'os et les électrons doivent être attirés à nouveau dans l'harmonie autour de ce noyau.


    Mes chers, vous seriez surpris de voir ce que peut faire pour vous un chant d'amour adressé à ces petites vies dans un os brisé ou dans un membre malade.


    Sachez, enfants de mon Cœur, que vous pouvez constamment vous servir de ma compréhension, de ma guérison et de mon amour.

     

     

     

     


    Vous pouvez devenir plus beaux


    Avant que l’homme ne parvienne à rejoindre les Maîtres Ascensionnés, il doit maîtriser les vibrations de ses corps jusqu’au point où celles–ci ne créent plus de dissonances dans son monde ou dans celui d’une autre personne.


    Si vous pensez avant de parler et d’agir, si vous pensez avant de ressentir, vous permettrez aux éléments de vos corps de retrouver leur beauté, leur harmonie et leur paix originelles. Dès que vous contrôlez consciemment la pression de discorde, alors commence à s’établir l’état naturel du courant de vie, par lequel le Saint Je Christique renvoie les électrons à leurs orbites naturelles. Voilà pourquoi les individus qui ont atteint la maîtrise et la paix revêtent une grande beauté et pourquoi tous vos Dieux et Déesses, les Maîtres Ascensionnés, sont l’expression de la majesté, de la dignité, de la beauté, de la gloire et de l’harmonie.

     

     

     

     


    Vieillesse et décrépitude


    L’apparence de votre corps physique est déterminée par la somme de lumière utilisée dans les quatre corps inférieurs : le corps mental, le corps émotionnel, le corps éthérique et le corps physique. L’émanation naturelle de lumière au travers des quatre corps inférieurs constitue la paroi de protection à laquelle se réfère votre enseignement sous le nom de Tube ou Pilier de Lumière. Quand ralentit le mouvement des électrons dans leurs cellules et organes respectifs, ils attirent moins de lumière en provenance du Saint Je Christique, et la résistance naturelle du courant de vie s’amoindrit.


    Quand la race deviendra harmonieuse et que l’énergie libérée à travers les corps de ses membres ne sera plus jamais qualifiée de manière discordante, il n’y aura plus de vieillesse ou de maladie. Les véhicules, quand ils seront abandonnés au terme d’une phase de vie particulière, seront dans un état aussi parfait qu’au moment de leur création par les constructeurs de la forme et le Je Supérieur.

     

     

     

     


    Embellir avec l’âge


    Quand les hommes s’intéresseront réellement aux actions vibratoires qu’ils admettent dans leurs corps inférieurs, un état de grande harmonie et de grande beauté s’exprimera en eux.


    Les corps des Maîtres Ascensionnés, de l’Armée Angélique et des Gardes Séraphiques et Chérubiques s’affinent constamment et embellissent au fur et à mesure que l’énergie qui se déverse à travers les électrons se charge de plus en plus de lumière, d’amour et d’équilibre. Ainsi, le Maître Jésus apparaît aujourd’hui beaucoup plus majestueux qu’à l’époque de son Ascension.


    Comme cela est en haut, cela devrait être ici–bas, et le courant de vie qui a atteint la maturité devrait être plus beau, plus exquis, de visage et de forme, en même temps que passent les années. Ainsi en sera–t–il dans les jours à venir.


    Quelle glorieuse expérience ce serait, et quelle manifestation, si quelques individus qui connaissent la Loi
    décidaient d'appliquer la Loi de l’Harmonie et nous accordaient la liberté d'aider à créer des corps tels
    qu’on n’en a jamais vus sur cette Terre, depuis le commencement !


    Le Saint Je Christique de chaque courant de vie est aussi beau que le plus parfait des anges que vous puissiez concevoir, et les Je Christiques individuels reproduiront cette beauté à travers chaque forme de chair qui le souhaite, avec un peu de coopération et d’étude consciente du je personnel.


    Je suis prêt à apporter mon aide à cette expérience et à tous ceux qui décident d’en faire l’effort nécessaire de self–control.


    Vous seriez alors un merveilleux exemple que Saint–Germain pourrait présenter au monde entier, qui ‘vendrait’ le royaume du ciel bien plus vite que ne le ferait la précipitation de l'or.


    Vous avez pleine autorité pour construire cette même perfection chez les enfants et jeunes gens que vous voyez autour de vous. L'Elohim de Paix, les pouvoirs d'harmonie et de pureté et les constructeurs de forme se joindront à vous pour le faire, et ce sera pour vos courants de vie un grand privilège que de rendre un tel service.

     

     

     


    La Paix du Sommeil et du Repos Parfaits


    Rares sont les individus qui pensent parfois à invoquer la paix du sommeil parfait pour toutes les âmes de cette Terre. Le fait de calmer les corps émotionnels et mentaux des gens apporterait à l'Armée Ascensionnée une aide formidable dans ses efforts pour les raviver spirituellement. Les corps endormis de la masse de l'humanité se trouvent dans des états de dépravation de toutes sortes, et les corps mentaux et émotionnels demeurent toujours en mouvement, même quand le corps physique est temporairement inconscient dans le sommeil. Et pourtant, la toute grande partie de notre service aux hommes se donne pendant qu'ils sont dans cette condition de sommeil, car même s'ils ne sont pas complètement au repos, l'esprit conscient est au moins inactif pour quelques instants.


    Pendant que les gens dorment, nous déversons de la lumière de la Présence dans le coeur pour qu'elle ne soit pas trop déformée et asséchée par les diverses activités des corps mentaux, émotionnels et éthériques lorsqu'elle parvient à la forme physique. C'est le pouvoir de guérison dans le sommeil profond et rafraîchissant, tant recherché par les hommes, mais rarement atteint.


    Il a été dit à plusieurs reprises que, pour avoir la santé, l'harmonie et la paix de l'esprit sont primordiales, parce que tous les électrons dans l'univers qui transportent ces qualités doivent passer par l'esprit et par les sentiments avant de trouver leur expression en tant que puissants pouvoirs apportant la santé dans le corps physique.


    Le chéla sait que la pure lumière électronique est le pouvoir qui anime chacun de ses actes. Il peut entrevoir le passage de la brillante Lumière du Cœur de toute Vie vers le Cœur de sa Présence I AM. Il peut le visualiser dans le Cœur de sa propre Présence, mais il ne comprend pas très bien ce qui provoque ce changement d'efficacité dans la fraction de seconde entre le moment où la lumière quitte la Présence et celui où elle pénètre dans le cœur physique.


    Le corps physique est le plus petit des quatre corps inférieurs ; il représente le centre ou le noyau du jeu complet des véhicules inférieurs. Le corps éthérique interpénètre le corps physique, puis, successivement, le corps mental et le corps émotionnel. Ce dernier entoure les trois autres.


    La paix de l'esprit et l'harmonie dans le monde émotionnel doivent être maintenues, si l'on veut conserver la conscience des quatre corps inférieurs en état de réceptivité à la lumière et aux idées de Dieu, afin que celles–ci (N.d.T.: lumière et idées) puissent atteindre le cœur et, de là, affluer en tant que manifestations parfaites dans le monde de la forme. Un exemple parfait de cet alignement fut le Bien–Aimé Maître Ascensionné Jésus, qui était toujours à l'unisson du grand Pouvoir Central de Lumière, d'où ses grandes Œuvres alors qu'il parcourait humblement les chemins de la Terre.


    Pour vous encourager, j'ajoute que beaucoup de mes bien–aimés et fidèles chélas d'aujourd'hui sont si proches de la grande perception de la présence de lumière qu'ils sont, eux aussi, des canaux pour ses miracles !

     

     


    Décrets :

    Ovale de Lumière Blanche Étincelante


    "Dans la pleine Puissance et par l'Autorité de la Bien–Aimée Présence de Dieu I AM, Bien–Aimé Elohim de Pureté, je t'aime, je te bénis et je te remercie pour le grand Service que tu nous rends, à moi–même et à l'humanité entière. Scelle, scelle, scelle–moi et toute l'humanité dans ton Ovale de lumière pure, blanche et éclatante qui renvoie les courants d'énergie ralentissant l'action vibratoire de mes véhicules intérieurs.

    Je décrète qu'à l'intérieur de chaque électron de mon aura, la pureté s'étende, s'étende, s'étende ! Et que les ombres et limitations disparaissent de mon monde !

    J'accepte que cela s'accomplisse, au Saint Nom de I AM."

     

     


    Étendez le Schéma de Lumière


    "Par les pleines puissance et autorité de la Bien–Aimée Présence de Dieu I AM et par les Bien–Aimés Saints-Je Christiques de toute l'humanité, Schéma de Lumière, viens maintenant ! Viens maintenant ! Viens maintenant ! Et étends–toi, étends–toi, étends–toi et répands ta Lumière dans chacun des électrons de notre courant de vie jusqu'à l'accomplissement total de notre plan divin ! (x3)

    I AM, dans le plus saint Nom de Dieu !"

     

     

    FIN

     

     


    La Fondation pour l’Enseignement des Maîtres Ascensionnés (AMTF)


    Sans les efforts d’AMTF, les enseignements originaux du Pont vers la Liberté seraient tombés dans l’oubli.


    Il y a de nombreuses organisations, dont certaines ont leurs racines dans le Pont vers la Liberté, et il y a de nombreux canaux qui, à un moment ou un autre, ont souhaité être le canal d’AMTF et déclarent aujourd’hui qu’ils représentent les enseignements de la Grande Fraternité Blanche. Cependant, aucun n’a choisi de préserver et de publier les enseignements du Pont vers la Liberté dans leur pure forme originelle. AMTF fut fondée dans le seul but de publier les enseignements originaux dans leur forme pure, inaltérée. Ils sont la Bible du Nouvel Age, écrite pour les générations à venir. Il n’y a aucun besoin d’embellir ces enseignements sous le prétexte de présenter quelque chose de nouveau. Aucune autre organisation ne peut prétendre être le successeur du Pont vers la Liberté.


    La Lampe de la Vérité fut choisie comme emblème d’AMTF. Elle représente la recherche incessante de la vérité, qui est le voeu fait par tous les membres de la Fraternité de la Vérité, sur l’île de Crète. Géraldine Innocente et A.D.K. Luk, l’individu qui guida les membres fondateurs d’AMTF et les introduisit à cet enseignement, s’incarnèrent plusieurs fois en tant qu’oracles de Delphes. AMTF pense que la recherche de la vérité devrait être le point de ralliement de tous les enseignements religieux. C’est pourquoi la Lampe de la Vérité apparaît sur toutes ses publications.


    Les fondateurs d’AMTF parcoururent des milliers de kilomètres pour consulter plusieurs individus qui avaient été membres du premier conseil de direction du Pont vers la Liberté. C’est ainsi que la vision originelle et le plan des Maîtres pour le Pont vers la Liberté furent redécouverts et préservés en étant incorporés dans les buts d’AMTF.


    Les messages dictés à Géraldine Innocente sont par eux–mêmes un monument aux Grands Êtres. L’Archange Michel qualifia les réalisations du Pont vers la Liberté, pour l’année 1953 seulement, de plus grand accomplissement des cinq cent mille dernières années de l’histoire de l’humanité. (Vous trouverez cette référence dans son rapport du 31 décembre 1953 au Conseil Karmique.)


    Depuis l’Ascension de Géraldine Innocente, divers individus qui professent servir les Maîtres et certaines organisations importantes ont déployé des efforts constants pour influencer et changer l’enseignement qu’elle a transmis. Contrecarrer cette volonté demande l’attention permanente des vrais chélas de l’Armée Ascensionnée et une invocation quotidienne pour protéger la vision originale des Grands Êtres, telle qu’elle a été confiée aux fondateurs du Pont vers la Liberté et à ceux d’AMTF.


    Pour autant qu’ils reçoivent une attention affectueuse et soient bien gardés, les efforts de Saint–Germain prospéreront. Des volontaires sont nécessaires, maintenant, pour amener à maturité les plans des Maîtres Ascensionnés. En fait partie celui de rassembler les gens qui souhaitent participer activement à cette sainte mission.


    Quand les étudiants lui auront donné suffisamment d’amour et de dévouement, aucune force au monde ne sera capable d’arrêter le conseil affectueux et tangible des Grands Êtres, tel qu’il est présenté par les publications d’AMTF.


    C’est un honneur et un privilège de travailler sous les auspices de l’Armée Ascensionnée et de présenter ses enseignements aux étudiants du dernier cycle de deux mille ans de cette planète.

     

     


    Visions de l’Âge d’Or


    Un nouveau messager de la Grande Fraternité Blanche viendra quand l’énergie dispensée par les Maîtres pendant la dispensation du Pont vers la Liberté sera compensée. Un nouvel Avatar est en préparation depuis les années cinquante, et il viendra au bon moment. Il n’est pas encore apparu à cause du lent développement de la race. Quelques étudiants ont travaillé de manière diligente pour mettre ces messages du Pont à disposition de toute l’humanité, sachant que cela est la seule façon par laquelle l’énergie des Maîtres peut être compensée.


    Commentant la situation précaire de notre planète, un Maître a dit : "En ce moment, nous cherchons ceux disposés à devenir des collaborateurs conscients de la Hiérarchie spirituelle."


    Le privilège de transmettre à l’humanité l’instruction des Maîtres Ascensionnés, est le plus grand privilège qui peut échoir à qui que ce soit sur cette Terre. Nous ne pourrons jamais assez exprimer de reconnaissance envers la Grande Présence du Dieu de la Vie pour les bénédictions déjà reçues. N’est–ce pas une occasion magnifique d’atteindre les individus bénis qui, durant toute leur vie, ont ressenti l’exhortation intime qu’il y avait plus et qui, pour une raison ou une autre, n’ont jamais eu la chance d’être confrontés à cet enseignement ?


    Les Maîtres de Sagesse ont averti que l’effort commencé en 1952 est le dernier qui est tenté pour sauver l’humanité. Leur entreprise est d’augmenter la Lumière de la Terre, en d’autres termes l’énergie qualifiée de manière constructive, de façon à ce que les changements planétaires qui sont imminents ne nous apportent qu’un minimum de souffrances.


    Le plan global est de racheter la Terre rapidement, de la restaurer dans sa perfection et de ramener l’humanité à la communication consciente avec l’Armée Ascensionnée, afin que se manifeste le Nouvel Âge d’Or et de Gloire. Dans ce Nouvel Âge, la science et l’histoire travailleront main dans la main avec la religion, et celle–ci "ne sera plus seulement une affaire de cérémonie. Ce sera un vécu de tous les instants." (Archange Gabriel)


    Pour atteindre ce but, il est nécessaire de répandre le message des Maîtres aux quatre coins du monde, il doit être traduit dans toutes les langues majeures. Les Maîtres ont besoin des énergies de tous les étudiants du monde, pas seulement de ceux des Etats–Unis.


    Sans l’aide de la Grande Fraternité Blanche, il n’y aurait pas d’espoir pour le monde. Mais avec l’effort de participation sincère, intelligent, déterminé, de quelques étudiants dévoués à la Cause de la Liberté de Saint–Germain, la victoire est assurée, et la Terre pourra un jour rejoindre le concert triomphant de la Musique des Sphères.


    Étudiez et appliquez cet enseignement dans votre vie quotidienne, puis observez les résultats ! Comprenez le moment de l’opportunité qui est devant vous, comment vous pouvez aider en cet instant de portée cosmique. Jésus a dit : "Cherche d’abord le Royaume de Dieu, et toutes ces choses te seront données en plus !"


    Saint–Germain : "Une ère permanente doit venir, maintenant ! Le Décret Cosmique est pris ! Un Âge d’Or doit régner en permanence sur la Terre et pour ceux qui auront l’honneur d’y demeurer. Ceux qui n’auront pas décidé d’augmenter l’action vibratoire de leur énergie trouveront l’hospitalité d’une autre étoile, mais la planète et ceux, peu nombreux, qui sont volontaires avanceront vers la Liberté ! Vous pouvez m’aider en cela, si vous le voulez, par votre propre effort, en vous connectant à votre Dieu pour extérioriser sa Perfection et en saisissant de ma vision autant que votre corps mental vous permet d’accepter." Chélas de la liberté, faites voile !


    Le Bien–Aimé Saint–Germain, se rappelant le voyage qu’il fit sous le nom de Christophe Colomb, a dit : "Il y a bien longtemps, je traversai une mer non cartographiée pour trouver ce pays appelé aujourd’hui l’Amérique. Mes hommes étaient submergés de peur et d’angoisse et allaient se mutiner. Moi et mon conseil privé de la Santa Maria, savions être en retard de plusieurs jours, et la terre n’était pas encore en vue.


    "Cependant, nous gardions la tête haute, inspirant courage et confiance, mais criant ‘terre’ dans nos cœurs en prière. Je disais seulement : ‘Naviguez, faites voile, faites voile encore et encore !’ L’équipage obéissait en maugréant.


    "Vous, aujourd’hui, revenez d’un festin, celui dont les Maîtres Ascensionnés vous ont gratifié par leurs messages. Vos coupes sont pleines à ras bord de radiation et d’instruction. Où que vous vous trouviez, souvenez–vous des mots que je dis maintenant : ‘Chélas de la Liberté, naviguez, faites voile, faites voile encore et encore, jusqu’à la victoire !’"

     

     


    Engagement


    "Avant de s’engager,
    on hésite, on se tâte,
    on envisage de se retirer.
    C’est un manque d’efficacité !
    En tout acte d’initiative et de création,
    il est une vérité élémentaire,
    dont l’ignorance tue d’innombrables idées
    et des plans mirifiques :
    ce n’est qu’au moment de l’engagement personnel
    qu’intervient la Providence.
    Alors, toutes sortes de choses arrivent,
    qui aident au bon moment,
    qui jamais, autrement, ne seraient arrivées.
    Un fleuve d'événements suit la décision,
    amène toutes sortes d’impondérables,
    à conséquences favorables :
    rencontres, assistance matérielle,
    dont on n’aurait jamais rêvé
    qu’ils pussent arriver."

    W. N. Murray